Ce Forum aux questions (FAQ) fournit des réponses aux questions les plus courantes sur les polices OpenType®. Pour toute question qui ne serait pas traitée ici, veuillez nous contacter.
Q : Qu'est-ce que le format OpenType et quel est le lien avec Type 1 et TrueType ?
R : Le format OpenType englobe les formats de polices TrueType et Adobe® PostScript® Type 1 existants. Il améliore la portabilité multiplate-forme des documents, prend en charge de nombreuses langues, offre de puissantes fonctions typographiques et simplifie la gestion des polices.
Développé conjointement par Microsoft et Adobe Systems, OpenType est une extension du format TrueType Open de Microsoft, qui peut contenir soit des polices PostScript (.otf), soit des polices TrueType (.ttf). Les polices OpenType (.otf) sont reconnues et restituées à l'écran par un interpréteur PostScript, tel qu'Adobe Type Manager® (ATM®), installé comme complément logiciel ou directement intégré au système d'exploitation. Macintosh OS X, Microsoft Windows® 2000, Windows XP et tous les systèmes d'exploitation Windows ultérieurs offrent une prise en charge intégrée des polices OpenType et Type 1. Les polices OpenType coexistent harmonieusement avec les formats de polices actuels et peuvent être associées aux polices Type 1 et TrueType dans un même document.
Q : Quels sont les atouts d'OpenType ?
R : OpenType offre plusieurs atouts non négligeables :
Un seul et même fichier de polices multiplate-forme compatible avec les ordinateurs Macintosh et Windows
Un jeu de caractères quasi-illimité reposant sur la norme de codage Unicode pour une parfaite prise en charge linguistique
Des fonctions typographiques sophistiquées pour le positionnement et la substitution des glyphes, qui permettent de regrouper nombre de variantes de glyphes (chiffres elzéviriens, petites capitales et lettres ornées) dans un même fichier de polices
Une structure de données vectorielles compacte réduisant la taille des fichiers de polices
Une prise en charge en mode natif dans Windows 2000, Windows XP, les systèmes d'exploitation Windows ultérieurs et Macintosh OS X
Des fonctions typographiques évoluées compatibles avec toutes les versions CS d'Adobe InDesign®, Adobe Illustrator® et Adobe Photoshop®, ainsi que de nombreuses applications d'autres éditeurs
Q : Quelles sont les technologies de compression intégrées à OpenType ?
R : Toutes les polices OpenType avec vecteurs PostScript (.otf) utilisent Compact Font Format (CFF, ou Type 2) pour une réduction considérable de la taille des fichiers. Bien que l'apanage de CFF ne soit pas à strictement parler la compression, dans la mesure où il est inutile de décompresser les vecteurs pour les restituer, le résultat demeure meilleur qu'avec les polices Type 1. Les polices OpenType d'Adobe bénéficient également d'une conversion en sous-programme pour une réduction supplémentaire de la taille des fichiers. Les polices OpenType TrueType (.ttf) peuvent faire appel à une technologie de compression concédée sous licence par Microsoft.
Q : Quels sont les deux types de police OpenType ?
R : Le format OpenType est le produit de la fusion de deux formats de police (Type 1 et TrueType) dont il convient de préserver les avantages cumulés.
Q : Microsoft Windows est-il doté d'un interpréteur PostScript Type 1 ?
R : Depuis Windows 2000 et Windows XP, les systèmes d'exploitation Microsoft intègrent un interpréteur Adobe PostScript et assurent une prise en charge native des polices OpenType Type 1 (PostScript) et TrueType.
Q : Puis-je continuer à utiliser mes polices Type 1 ou TrueType avec OpenType ?
R : Vous pouvez continuer à travailler comme avant. OpenType est parfaitement compatible avec les polices TrueType et Type 1. Les polices OpenType sont simplement plus performantes puisqu'elles gèrent une multitude de langues et des fonctions typographiques évoluées disponibles sur des plates-formes et dans des applications prenant elles-mêmes en charge nombre de fonctions OpenType.
Q : Qu'implique concrètement la prise en charge OpenType ? Si mon système d'exploitation gère OpenType, puis-je utiliser les fonctions correspondantes dans toutes mes applications ?
R : Il existe trois types de prise en charge OpenType : la prise en charge OpenType de base (les polices fonctionnent comme toutes les autres), la prise en charge d'Unicode (accès à des jeux de caractères étendus) et la prise en charge des fonctions de présentation OpenType (typographie avancée). Certains systèmes d'exploitation (ou leurs extensions) assurent tout ou partie de ces prises en charge. Toutefois, la prise en charge d'Unicode et des fonctions de présentation requiert une programmation spécifique de l'application. Adobe InDesign (toutes versions confondues), Adobe Illustrator et Adobe Photoshop 6.0 et versions ultérieures prennent en charge les fonctions typographiques évoluées d'OpenType.
Q : OpenType se limite-t-il aux polices occidentales/romaines ?
R : Non. OpenType repose sur la norme de codage Unicode, qui gère la quasi-totalité des langues. Adobe a publié plusieurs polices OpenType japonaises, ainsi que des polices OpenType qui gèrent les alphabets arabe, chinois, cyrillique, dévanagari, grec, gurmukhi, hébreu, coréen et thaï.
Q : En tant que développeur de polices, comment puis-je obtenir de plus amples informations sur OpenType ?
R : Un certain nombre de ressources de développement sont disponibles sur le réseau ASN (Adobe Solutions Network). Vous pouvez notamment consulter la section OpenType sur le forum des technologies de typographie, ainsi que la spécification OpenType. Les développeurs de polices intéressés par les outils peuvent également nous contacter.
Q : Mes polices seront-elles compatibles avec les nouvelles versions de Windows ?
R : Microsoft et Adobe ont tout mis en œuvre pour que le passage à OpenType soit transparent pour l'utilisateur, quelle que soit la version de Windows utilisée. Les utilisateurs de Windows 98 et de Windows NT® 4.0 peuvent bénéficier des polices OpenType et Type 1 via ATM Light. Cet utilitaire est disponible en téléchargement gratuit sur le site web d'Adobe. La prise en charge des polices OpenType et Type 1 est directement intégrée à Windows 2000 et XP, ainsi qu'aux systèmes d'exploitation plus récents.
Q : Qu'en est-il du système d'exploitation Macintosh ?
R : Vous pouvez télécharger gratuitement ATM Light pour Macintosh depuis le site web d'Adobe pour l'utiliser avec Mac OS 9. Le système d'exploitation Macintosh OS X d'Apple prend en charge les polices OpenType en mode natif.
Q : Pourquoi Adobe et Microsoft ont-ils décidé de développer conjointement un nouveau format de police ?
R : Leur décision de collaborer est née du désir de proposer une solution optimale aux utilisateurs et de mettre en place un environnement pour les futures innovations conjointes. Les deux sociétés ont compris que la fusion de Type 1 et de TrueType était la meilleure solution pour les clients puisque désormais les deux formats sont totalement compatibles avec Windows et Macintosh. Les deux formats vectoriels ont chacun leurs avantages et leur gestion conjointe permet à chaque société de proposer des fonctions plus sophistiquées à ses clients.
Q : Quelles sont les technologies Adobe et Microsoft qui font l'objet d'une concession réciproque de licences ?
R : Les deux sociétés concèdent sous licence leurs interpréteurs de polices, outils de production de polices et logiciels de conversion respectifs. Résultat : les polices Type 1 et OpenType sont prises en charge en mode natif par Windows 2000.
Q : D'autres éditeurs de logiciels prennent-ils en charge OpenType ?
R : Oui. Aujourd'hui, la quasi-totalité des développeurs spécialisés publient par défaut leurs polices au format OpenType.
Q : Ma police OpenType inclut les petites capitales, les capitales et/ou les indices, mais l'utilisation de cette fonction dans une application particulière produit des simulations de glyphes. Pourquoi ?
R : L'application est conçue pour simuler les glyphes des polices qui ne sont pas au format OpenType. Il y a donc deux explications possibles : soit l'application ne prend pas en charge les fonctions de présentation et de substitution OpenType, soit elle ne reconnaît pas la fonction que vous tentez d'utiliser. Contactez l'éditeur de cette application pour lui demander d'intégrer cette fonction dans une future version.
Q : Ma police OpenType inclut les caractères non latins (des alphabets d'Europe Centrale, grec et cyrillique). Pourquoi m'est-il impossible d'obtenir ces caractères dans mon application ou système d'exploitation ?
R : Bien qu'elle soit intégrée dans les polices, la gestion d'un grand nombre de langues dépend de la prise en charge d'Unicode par le système d'exploitation et/ou l'application.
Q : En quoi le format OpenType affecte-t-il les imprimantes PostScript et les utilisateurs OEM de la technologie PostScript d'Adobe ?
R : OpenType améliore la prise en charge des polices Type 1 sous Windows et des polices TrueType en environnement PostScript, ce qui garantit aux utilisateurs d'imprimantes PostScript les meilleurs résultats possibles, quel que soit le type de polices utilisé. OpenType fait partie intégrante du système d'impression PostScript, avec prise en charge des derniers pilotes d'imprimante AdobePS™ et d'Adobe Type Manager.
Q : Quelle est la configuration requise pour exploiter les polices OpenType .otf ?
R : L'utilisation des polices OpenType (.otf) dans toutes vos applications nécessite leur prise en charge au niveau du système : par le système d'exploitation ou par ATM Light. Vous devrez peut-être également mettre à jour vos pilotes d'imprimante PostScript ou certaines de vos applications.
Q : Les polices OpenType sont-elles compatibles avec mes applications, mes polices, mon imprimante, mon ordinateur et mon système d'exploitation actuels ?
R : Oui. Vous pouvez ajouter des polices OpenType dans la plupart des environnements et elles fonctionneront comme des polices Type 1 ou TrueType normales. Certains systèmes d'exploitation actuels requièrent Adobe Type Manager ou ATM Light. Le fichier LisezMoi d'OpenType recense les incompatibilités connues avec des versions d'applications spécifiques.
Q : Je suis un utilisateur Macintosh et j'ai reçu une police OpenType (.otf) d'un système Windows qui présente une icône générique. Que dois-je faire ?
R : L'icône OpenType standard est visible lorsque le type de fichier est « sfnt » et le créateur « ATMC ». L'utilitaire OTF FileTyper corrigera automatiquement le type de fichier et les codes de création des fichiers OpenType possédant l'extension « .otf », même dans un dossier. Cet utilitaire est téléchargeable gratuitement sur le site d'Adobe. OTF FileTyper a été créé à l'aide de l'utilitaire MakeAutoTyper de la collection FileTyper.
Q. Puis-je utiliser les polices OpenType en réseau ?
R : Oui, dans la mesure où votre ordinateur est configuré pour l'utilisation des polices OpenType et qu'il peut accéder au serveur. Par ailleurs, vous pouvez utiliser les polices OpenType sur les systèmes Macintosh et Windows connectés au réseau. Vérifiez toutefois que le contrat de licence des polices vous autorise à utiliser ces dernières en réseau, et le cas échéant, que vous ne dépassez pas le nombre d'utilisateurs autorisé.