Accessibilité

Que sont des LSO (Local Shared Objects) ?

Sommaire

  1. Quel est le principe de fonctionnement des objets locaux partagés ?
  2. Comment désactiver des objets locaux partagés ?
  3. Conclusion
  4. Autres ressources

Les LSO (Local Shared Objects) ou objets locaux partagés, parfois appelés « cookies Flash », sont des fichiers de données susceptibles d'être créés sur votre ordinateur par les sites que vous visitez. Ils sont utilisés le plus souvent pour optimiser votre navigation sur le web. Un site web peut stocker un cookie sur votre ordinateur et, lors de votre visite ultérieure, charger ce cookie et ses informations de manière à personnaliser vos échanges. Peut-être avez-vous demandé à ce que ce site mémorise votre identifiant de connexion, par exemple. Ces informations sont stockées dans le cookie et extraites lors de votre prochaine visite ; votre nom s'affiche alors directement dans le champ correspondant sur le site web.

Le rôle d'un objet local partagé est identique à celui d'un cookie de navigateur, à ceci près qu'il est également capable de stocker des données plus complexes que du simple texte. Un objet partagé seul n'a aucune influence sur, et n'interagit nullement avec, les données stockées sur votre ordinateur. Il ne peut mémoriser votre adresse e-mail ou toute autre information personnelle, à moins que vous ne communiquiez ces informations de votre plein gré. Les sites web utilisent, en règle générale, cette fonction pour améliorer l'expérience des utilisateurs ; libre à vous, toutefois, de recourir aux paramètres de sécurité Adobe® Flash® Player pour contrôler plus étroitement le fonctionnement des objets locaux partagés.

Vous pouvez contrôler le stockage des objets locaux partagés via le Gestionnaire de paramètres de Flash Player, et opter ainsi pour un niveau confortable de protection des données au cours de vos pérégrinations sur le web. Concrètement, vous pouvez désactiver l'enregistrement des objets partagés sur certains sites web ou sur tous.

Quel est le principe de fonctionnement des objets locaux partagés ?

Un objet local partagé ne peut être lu que par le domaine du site web ayant créé l'objet. Par exemple, si vous demandez à www.[siteA].com de mémoriser votre identifiant de connexion, ce site fera très certainement appel à Flash Player pour écrire un objet local partagé contenant cette information. Cet objet local partagé ne peut être lu que par www.[siteA].com ; il ne peut l'être par www.[siteB].com, ni même par une adresse différente adresse2.[siteA].com.

Les LSO tiers constituent un cas à part ; pour de plus amples informations, voir Que sont des LSO (Local Shared Objects) tiers ?

image

Les objets locaux partagés, stockés sur votre ordinateur par les sites web que vous visitez, peuvent uniquement être lus par les sites ayant servi à les créer.

Comment désactiver des objets locaux partagés ?

Adobe Flash Player vous propose plusieurs méthodes différentes pour gérer la capacité d'un site web à stocker des informations dans les objets locaux partagés via le menu Paramètres, accessible d'un clic droit sur le contenu Flash, et le Gestionnaire de paramètres*. Par défaut, Flash Player autorise chaque site à stocker 100 Ko de données seulement par objet local partagé sur votre ordinateur. Si un site a besoin de davantage d'espace, une boîte de dialogue s'affichera, vous invitant à en allouer davantage. Vous pouvez contrôler l'enregistrement de certains sites ou de tous les sites en modifiant les paramètres Flash Player. Flash Player vous permet également de supprimer d'éventuelles données enregistrées. Pour de plus amples informations sur la gestion des paramètres applicables aux contenus locaux, consultez la note technique : Gestion et suppression d'objets locaux partagés.*

Conclusion

Les objets locaux partagés sont précieux car ils permettent aux développeurs Flash et aux sites web de créer des expériences utilisateur résolument plus riches et personnalisées. Par ailleurs, la plupart des sites disposent également de chartes de confidentialité, que nous vous invitons à consulter afin de mieux comprendre la manière dont ils exploitent vos informations. C'est vous qui décidez de la quantité d'informations que vous êtes disposé à partager avec vos sites web préférés, avec les experts marketing Internet ou les annonceurs, et il vous appartient de définir vos paramètres Flash Player en conséquence.

Autres ressources

Adobe prend très au sérieux la confidentialité des données clients et est déterminé à assurer la sécurité des informations personnelles des individus sur le web. Nous avons à cœur de sécuriser votre navigation en améliorant constamment les réglages de confidentialité de Flash Player.