Accessibility
 
Accueil / Produits / ColdFusion / Support / Notes de mise à jour
Macromedia ColdFusion Support Center - Known Issues

ColdFusion MX pour serveurs d'applications J2EE
Phase 2
Problèmes identifiés

Dernière mise à jour, 11 décembre 2002

Ces notes indiquent les problèmes identifiés dans la seconde version de ColdFusion MX pour serveurs d'applications J2EE. Les informations fournies portent sur les problèmes dans les domaines suivants :


Table des matières
Serveurs d'applications J2EE spécifiques
Internationalisation
Configuration des sources de données dans ColdFusion MX
Services web
Administrateur ColdFusion MX
Représentation graphique dans ColdFusion MX
Recherches Verity
Autres anomalies identifiées

Remarque : Les dernières modifications de la documentation ColdFusion MX sont énumérées à la page Mises à jour de la documentation (Documentation Updates) (TechNote 22811) et la page Ajouts à la documentation (Documentation Additions) (TechNote 22993) sur le site web Macromedia.


 

ColdFusion MX pour J2EE sur des serveurs d'applications J2EE spécifiques

Le tableau suivant décrit les problèmes identifiés qui affectent seulement des serveurs d'applications spécifiques avec la seconde version de Macromedia ColdFusion MX pour serveurs d'applications J2EE.

Remarque : Certains problèmes décrits dans les sections à la suite de ce tableau s'appliquent uniquement à des serveurs d'applications spécifiques.


Serveur d'applications Problème ID
IBM WebSphere V5 Si vous annulez le déploiement de ColdFusion MX depuis Websphere 5, un délai d'expiration dans la console administrative peut être atteint avant que WebSphere ne termine la suppression de tous les fichiers. Par conséquent, vous recevrez peut-être le message d'erreur suivant :

    The timeout has been exceeded but the operation may still complete (Le délai d'expiration a été dépassé mais l'opération peut tout de même être achevée).

Le processus d'annulation de déploiement se termine, mais quelques fichiers peuvent demeurer dans le répertoire racine_cf. Vous pouvez normalement ignorer ce message d'erreur.
48482
IBM WebSphere V4 Si vous installez et déployez ColdFusion MX pour WebSphere 4 (la première version J2EE) sur WebSphere 4 Advanced Edition Single Server, vous ne pouvez pas utiliser le client web d'administrateur IBM pour arrêter l'application ColdFusion MX. Vous devez arrêter le serveur d'applications J2EE. Ce problème ne se présente pas si vous utilisez la console administrative Java, et ne s'applique pas à WebSphere 4 Advanced Edition. Vous pouvez éviter ce problème en installant la seconde version J2EE et en déployant ColdFusion MX comme fichier EAR. Pour des informations sur l'installation de la seconde version J2EE sur WebSphere 4, reportez-vous à la page relative à la certification et l'installation de serveur J2EE sur le site web de Macromedia. 48314
IBM WebSphere V4 sous AIX Le marqueur cfexecute peut entraîner la création (via spawn) d'un processus zombie par le serveur d'applications. Ce processus peut consommer 100% de l'unité de traitement. Ce problème se présente uniquement avec les versions de IBM WebSphere 4 antérieures à 4.0.5 sous AIX, et a le numéro de problème IBM 84949001866. Pour le résoudre, installez IBM WebSphere 4 PTF 5. Vous pouvez aussi obtenir auprès d'IBM une version à jour du JDK pour résoudre ce problème avec WebSphere 4.0.4. 48911
Sun ONE AS 7 Les sources de données natives J2EE qui sont définies au niveau du serveur d'applications doivent être accessibles à ColdFusion MX uniquement si elles ont reçu un nom JNDI commençant par jdbc/ ou qu'elles se trouvent au niveau de la racine de l'arborescence de nommage. Par conséquent, des noms tels que jdbc/ma_source_de_données ou ma_source_de_données sont valides, mais des noms tels que datasources/ma_source_de_données, ou /ma_source_de_données ne sont pas valides. 49083
BEA WebLogic 7

Les instructions d'installation de ColdFusion MX pour J2EE sur BEA WebLogic 7 contiennent deux erreurs :

  • Pour permettre l'accès aux objets COM, vous devez déplacer le fichier jintegra.jar du répertoire racine_cf\WEB-INF\cfusion\lib au répertoire racine_cf\WEB-INF\lib.
  • Il n'est pas nécessaire d'ajouter la ligne suivante à racine_wldomain/startWebLogic.cmd pour le support COM :
    SET PRE_CLASSPATH=%CF_SHARED_LIB_DIR%\jintegra.jar
49374
Sun J2EE 1.3.1 (reference implementation) Pour exécuter ColdFusion MX pour J2EE sur le serveur d'applications Sun J2EE 1.3.1 (reference implementation), le paramètre server.policy doit correspondre au paramètre coldfusion.policy. 49150

Retour à la table des matières

 

Internationalisation

Le tableau suivant décrit les problèmes d'internationalisation identifiés dans ColdFusion MX.

Remarques:

  • Dans cette section, «double-octet» fait référence à des codages à deux octets précis utilisés pour les langues orientales (par exemple, shift_jis et euc_kr).
  • Dans cette section, racine_cf fait référence au répertoire dans lequel ColdFusion MX est déployé.

Problème ID
Sur le serveur d'applications Tomcat, la fonction getlocale ignore l'en-tête Accept-Language et renvoie «English» par défaut, même si l'en-tête Accept-Language est défini à une autre langue («locale»). Toutefois, si vous utilisez la fonction setlocale pour définir la langue (locale), la fonction getlocale renvoie la valeur de langue que vous avez définie. 49061

ColdFusion MX pour serveurs d'applications J2EE utilise le codage de caractères par défaut du serveur d'applications lors de la compilation des pages ColdFusion dans Java.

Vous pouvez spécifier le codage de caractères à utiliser pour toutes les pages en spécifiant le codage aux options de JVM pour votre serveur d'applications. Par exemple, l'option JVM suivante de serveur d'applications spécifie le codage de caractères japonais de Microsoft Windows :

-Dfile.encoding=MS932

Toutefois, vous devez forcer ColdFusion à recompiler toutes les pages pour que ce commutateur prenne effet. Pour forcer la recompilation, arrêtez ColdFusion, supprimez le contenu du répertoire racine_cf\WEB-INF\cfclasses, puis redémarrez ColdFusion.

Remarque : Vous pouvez aussi utiliser le marqueur cfproccessingdirective pour spécifier le codage de caractères pour des pages précises. Cette technique entraîne la recompilation automatique de la page par ColdFusion.

49183
Lors de la soumission de données par le biais d'un formulaire à l'aide de la méthode post, et quand enctype="multipart/form-data", le codage des caractères n'est pas géré correctement. Pour y remédier, utilisez le code de l'exemple suivant au lieu de SetEncoding :
<cfscript> function getMultipartFormParameter(key, encoding) { param = key.getBytes(encoding); value = evaluate(toString(param, "ISO-8859-1")); param = value.getBytes("ISO-8859-1"); return toString(param, encoding); } </cfscript>
44878
Lors de l'emploi du SUN JRE 1.3.1 avec un «locale» (pays/langue) English(UK), la fonction LSIsDate renvoie False pour une date avec un mois ou jour à un seul chiffre (par exemple, 1/1/01). Pour contourner ce problème, insérez un zéro dans un mois ou jour à un seul chiffre (par exemple, 01/01/01). 38440
La fonction ParseDateTime ne prend pas en charge les dates formatées japonaises dans ColdFusion MX. Vous devez utiliser la fonction LSParseDateTime lors de l'emploi de dates japonaises. 34000
ColdFusion MX ne permet pas l'emploi de caractères à deux octets dans le texte d'attribut href d'hyperlien. 36913
Vous ne pouvez pas utiliser cfinclude pour inclure un fichier avec un nom à deux octets. 36910
Si un masque non valide est passé à la fonction LSTimeFormat ou LSDateFormat (par exemple, «dd-mm-yymm»), la fonction sort les caractères non valides à la fois dans ColdFusion 5 et ColdFusion MX. Toutefois, ColdFusion 5 délimite chaque caractère de la sortie à l'aide du caractère d'apostrophe ('). 36388
Les fonctions Encrypt et Decrypt sont incompatibles avec les jeux de caractères à deux octets. Si vous passez une chaîne contenant des caractères à deux octets à la fonction Encrypt, puis passez plus tard la valeur cryptée à la fonction Decrypt, la chaîne n'est pas décryptée correctement. 38614
Lors de la lecture et l'écriture d'un fichier binaire, vous devez spécifier ReadBinary dans l'attribut action du marqueur cffile, puis créer le nouveau fichier, comme le montre l'exemple suivant :

<cffile action="ReadBinary" variable="x" file="c:\input-binaryfile">
<cffile action="write" output="#x#" file="c:\output-binaryfile">


Sur les ordinateurs qui n'utilisent pas le codage de fichiers Cp1252 par défaut (comme les ordinateurs configurés pour le japonais), le fait de spécifier action="read" dans le marqueur cffile pour un fichier binaire endommage ce fichier.
39473
Si vous utilisez le pilote Microsoft Access ou le pilote ODBC Socket sur un système d'exploitation Windows multi-octet, vous devez procéder comme suit pour la prise en charge des caractères multi-octets :
  1. Démarrez les services Serveur ODBC ColdFusion MX et Agent ODBC ColdFusion MX, s'ils ne sont pas déjà actifs.
  2. A l'invite de commande, entrez la commande suivante :
    racine_cf\db\slserver52\admin\setcp.bat OS
  3. Arrêtez les services Serveur ODBC ColdFusion MX et Agent ODBC ColdFusion MX.
  4. Démarrez les services Serveur ODBC ColdFusion MX et Agent ODBC ColdFusion MX.

Le fichier setcp.bat définit la page de codes de service pour le serveur ODBC utilisé par les pilotes Access et ODBC Socket. Il accepte un paramètre. Si vous spécifiez OS, le serveur ODBC utilise la page de codes du système d'exploitation. Spécifiez OS pour les systèmes d'exploitation à jeu de caractères multi-octets comme le japonais. Si vous spécifiez une valeur autre que OS comme paramètre, ou que vous omettez un paramètre, la page de codes de services ODBC est définie à l'état par défaut (default), c'est-à-dire aucun réglage. Le réglage Default supporte uniquement les jeux de caractères 8 bits.

39730
39735
38855
Dans la version japonaise de ColdFusion MX, l'emploi de Verity pour indexer et rechercher des caractères à deux octets (par exemple, texte japonais) n'est pas pris en charge sous Solaris ou Linux. 37650

Pour des informations sur les changements d'internationalisation de ColdFusion 5 à ColdFusion MX, reportez-vous à la section Locales du manuel Migration des applications ColdFusion 5.


Retour à la table des matières

 

Configuration des sources de données dans ColdFusion MX

Le tableau suivant énumère les problèmes identifiés pour la configuration des sources de données dans ColdFusion MX.


Problème ID
(Windows seulement) Vous devez fournir un nom d'utilisateur pour Microsoft Access et des noms de source de données (DSN) de Socket ODBC, même si les sources de données n'exigent aucune authentification de l'utilisateur. Fournissez un nom d'utilisateur comme suit :
  • DSN Access – Sélectionnez l'option Utiliser le nom d'utilisateur par défaut ; OU affichez la section Paramètres avancés et entrez un nom d'utilisateur dans le champ Nom d'utilisateur ColdFusion.
  • DSN Socket ODBC – Sélectionnez l'option Utiliser une connexion sécurisée ; OU affichez la section Paramètres avancés et, dans le champ Nom d'utilisateur, acceptez le nom d'utilisateur par défaut (système) ou entrez un nom d'utilisateur.
45484

L'Administrateur ColdFusion MX recherche aux emplacements JNDI suivants les sources de données JDBC configurées au niveau du serveur d'applications :

1: ""
2: "/"
3: "jdbc"
4: "java:comp/env/jdbc"

L'Administrateur ColdFusion MX ne liste pas les sources de données configurées au niveau du serveur d'applications à d'autres emplacements dans l'arborescence JNDI ; toutefois, vous pouvez utiliser des sources de données listées ailleurs en spécifiant le nom JNDI complet de chaque dans tout marqueur ColdFusion acceptant un nom de source de données, par exemple, cfquery.

48744
Si vous réalisez une installation standard de ColdFusion MX pour J2EE sous Windows, les exemples d'application peuvent accéder aux exemples de sources de données uniquement si vous installez le support pour sources de données ODBC lors de l'exécution de l'assistant de démarrage. 49103
Le pilote JDBC pour Oracle a une limite de 16 caractères pour les mots de passe d'utilisateur. 49021
Lors de l'emploi de Microsoft Access comme référentiel de données de variables client, une erreur est générée si la taille cumulée des variables client dépasse 255 caractères. 45548
Le pilote JDBC de Microsoft SQL Server dans ColdFusion MX ne prend pas en charge SQL Server 6.5. Si vous exécutez une requête avec ce pilote, l'erreur suivante est émise :
L’instruction SQL [ select 1 ] a produit une exception de requête de base de données.

java.sql.SQLException : [Microsoft SQL Server] Login failed (Echec de la connexion).
RAW_TRACE à coldfusion.tagext.lang.IncludeTag.doStartTag(Source inconnue)
PROBLEM java.lang.NumberFormatException : à coldfusion.tagext.lang.IncludeTag.doStartTag(Source inconnue)
28436
Vous devez ajouter la ligne suivante à la chaîne de connexion pour un Nom de source de données (DSN) DB2 (sous Paramètres avancés dans l'Administrateur ColdFusion MX) :
CollectionID=default;packageName=<pkgname>;CreateDefaultPackage=false pkgname est le nom du package (maximum de 7 caractères) utilisé par le pilote pour traiter les instructions SQL.

Si CollectionID ou packageName n'existe pas déjà, définissez CreateDefaultPackage=true pour la première connexion, puis modifiez la source de données et définissez CreateDefaultPackage=false.
36798
Dans le cas des pilotes JDBC fournis avec ColdFusion MX pour DB2 et Informix, il existe un problème avec la méthode SetTransactionIsolation qui empêche ColdFusion MX d'abandonner des connexions «mortes» du pool de connexions de base de données avant l'expiration du délai d'expiration de connexion.

Si vous voyez le message d'erreur suivant à plusieurs reprises quand une page ColdFusion se connecte à une base de données, désélectionnez l'option Conserver les connexions pour la source de données :
[Macromedia][Oracle JDBC Driver]Connection reset by peer (Connexion redéfinie par pair) : socket write error (erreur d'écriture de socket)
Si vous ne voulez pas désélectionner l'option Conserver les connexions pour raisons de performances, vous pouvez réduire la valeur de Délai d'attente pour la source de données de la valeur par défaut de 20 minutes à 1 ou 2 minutes. Ainsi, si vos connexions de base de données sont abandonnées par un événement de pilote de base de données, la reprise de votre serveur ColdFusion MX peut s'effectuer en 1 ou 2 minutes, au lieu de 20.

Remarque : Il est prévu que ce message apparaisse une fois pour chaque connexion du pool dont la communication avec le serveur de base de données a été interrompue. Toutefois, pour DB2 et Informix, vous continuez de voir le message jusqu'à l'expiration du délai d'attente des connexions.
45290
La connexion JDBC Sybase requiert une procédure stockée sur le serveur Sybase qui n'est pas installée par défaut sous Sybase 11.9 (ou une version ultérieure). ColdFusion MX inclut cette procédure stockée dans le répertoire <rép install>/db/sybase. Si, lors de la création d'une source de données, vous recevez un message d'erreur indiquant que la procédure 'sp_default_charset' est introuvable, installez la procédure stockée sous Sybase. 32230
Les serveurs Sybase qui sont configurés pour l'emploi du jeu de caractères CP437 n'arriveront peut-être pas à se connecter. Si vous recevez le message d'erreur suivant lorsque vous tentez de vous connecter à votre serveur Sybase, vous devez mettre à jour votre fichier \lib\macromedia_drivers.jar.
[Macromedia][Sybase JDBC Driver]Character set CP437 not found in (Jeu de caractères CP437 introuvable dans) macromedia.util.transliteration.properties.
35691
(Windows NT 4.0, Windows 2000) Pour travailler avec des sources de données ODBC, exécutez une version récente de Microsoft Data Access Components (MDAC) et Jet. Faute de quoi, vous recevrez peut-être l'erreur suivante :
Echec de vérification de la connexion pour la source de données : exampleapps [MERANT][SequeLink JDBC Driver] [ODBC Socket][Microsoft][ODBC Microsoft Access 97 Driver] Can't open database '(unknown)' (Impossible d'ouvrir la base de données '(Inconnue)'). Votre application ne reconnaît peut-être pas cette base de données, ou le fichier est peut-être endommagé. La cause principale était la suivante : null
Vous pouvez télécharger MDAC et Jet depuis les sites indiqués :
44418

Retour à la table des matières

 

Services web

Le tableau suivant énumère les problèmes identifiés pour l'emploi des services web dans ColdFusion MX.


Problème ID
ColdFusion MX ne prend pas en charge le type de données dataset .NET. Assurez-vous qu'aucune page ColdFusion consommant un service web .NET n'attend un argument dataset. 39621
La consommation d'un service web CFC (ColdFusion Component) qui renvoie une instance de CFC émet une erreur Classe introuvable (Class Not Found) quand le CFC figure dans le chemin virtuel. Pour contourner ce problème, faites référence au CFC avec le chemin absolu et non le chemin relatif. 45505
Pour consommer un service web implémenté dans une technologie autre que ColdFusion MX, vous devez définir les options de service web suivantes :
  • Utilisez rpc comme style d'association SOAP et utilisez encoding comme encodingStyle
  • Utilisez document comme style d'association SOAP et utilisez literal comme encodingStyle
L'exemple suivant montre une portion du fichier WSDL pour le service web BabelFish :

<binding name="BabelFishBinding" type="tns:BabelFishPortType"> <soap:binding style="rpc" transport="http://schemas.xmlsoap.org/soap/http"/> <operation name="BabelFish"> <soap:operation soapAction="urn:xmethodsBabelFish#BabelFish" /> <input> <soap:body use="encoded" namespace="urn:xmethodsBabelFish" encodingStyle="http://schemas.xmlsoap.org/soap/encoding/" /> </input> <output> <soap:body use="encoded" namespace="urn:xmethodsBabelFish" encodingStyle="http://schemas.xmlsoap.org/soap/encoding/" /> </output> </operation> </binding>

Le fichier WSDL pour le service web BabelFish est compatible avec ColdFusion MX parce qu'il utilise rpc comme style d'association et encoding comme encodingStyle.
49376
Vous ne pouvez pas utiliser les attributs de marqueur cfinvoke pour username et password afin d'invoquer un service web sécurisé. 37005
Evitez les caractères non alphanumériques tels que le caractère de soulignement (_) dans les noms de CFC, les noms de méthode et les noms d'argument. 44924
ColdFusion MX n'a pas accès aux fichiers sous les répertoires virtuels du serveur web. Par exemple, si un serveur web a un mappage virtuel /myvirtual pointant à c:/myvirtual, ColdFusion MX ne peut inclure c:/myvirtual/index.cfm à l'aide de l'appel suivant :
<cfinclude template="/myvirtual/index.cfm">
En outre, s'il existe un fichier de composant c:/myvirtual/bank/account.cfc, vous pouvez accéder au fichier directement en tant que service web (http://myserver/myvirtual/bank/account.cfc?wsdl), ou en utilisant une invocation de composant d'URL (http://myserver/myvirtual/bank/account.cfc?method=deposit&amount=300). Toutefois, le fichier de composant ne peut être référencé par un autre composant ou page cfml comme myvirtual.bank.account. Ceci est vrai également si un tel composant faisant une telle référence est invoqué comme service web.

Evitez les répertoires virtuels de serveur web si la ressource dans ceux-ci doit être accessible de manière interne par d'autres ressources ColdFusion MX, ou créez un mappage ColdFusion du même nom et au même emplacement que le mappage de serveur web.
44546

Retour à la table des matières

 

Administrateur ColdFusion MX

Le tableau suivant énumère les problèmes identifiés pour l'Administrateur ColdFusion MX :

Dans cette section, racine_cf fait référence au répertoire dans lequel ColdFusion MX est déployé.


Problème ID
Dans la version allemande de l'Administrateur ColdFusion MX, l'aide en ligne pour la page de paramètres généraux n'est pas formatée correctement et il manque les liens de navigation << et >>. 49006
L'aide en ligne de l'Administrateur ColdFusion MX inclut plusieurs pages d'aide ColdFusion 5 obsolètes. Celles-ci incluent la documentation pour la page d'administrateur sur la gestion des variables de verrouillage et pour la sécurité avancée. ColdFusion MX n'offre pas ces fonctionnalités.

48873
48863

L'aide en ligne de l'Administrateur ColdFusion MX pour J2EE inclut la documentation sur une page Java et JVM. Cette page n'existe pas dans l'Administrateur ColdFusion MX pour J2EE. 47986
L'hyperlien Aperçu est absent sur la page Enregistrer les marqueurs CFX de l'aide en ligne de l'Administrateur. 48871
Plusieurs pages de l'aide en ligne de l'Administrateur n'ont pas de boutons pour une navigation complète.

48870
48867

Le lien Aperçu à la page A propos des sondes système de l'aide en ligne de l'Administrateur renvoie à une page d'aide obsolète de ColdFusion 5. Elle doit normalement lier à CFIDE\administrator\help\probe_types.htm. 48869
La page Documentation de l'aide de l'Administrateur est obsolète dans la seconde version de ColdFusion MX pour J2EE. Maintenant, si vous cliquez sur Documentation sur la bordure supérieure du volet de navigation de l'Administrateur ColdFusion MX, vous accédez à une page avec des liens permettant de télécharger la documentation en ligne de ColdFusion. 48861
L'Administrateur doit résider dans son chemin d'installation par défaut (.../CFIDE/administrator/) pour un fonctionnement correct. N/A
Si les fenêtres contextuelles sont désactivées dans votre navigateur web par défaut, la première exécution de l'Administrateur ColdFusion MX échouera peut-être après l'installation. Pour remédier à ce problème, activez les fenêtres contextuelles dans votre navigateur et exécutez l'Administrateur ColdFusion MX. Après avoir exécuté l'Administrateur pour la première fois, vous pouvez désactiver à nouveau les fenêtres contextuelles dans votre navigateur. 45481
A la page Sondes système, si vous changez l'URL, le nom d'utilisateur ou le mot de passe pour probe.cfm, vous devez déclencher une mise à jour pour chaque sonde existante en éditant la sonde et en cliquant sur Soumettre. 39738
Vous ne pouvez pas archiver ou déployer ce qui suit : Sondez système, Connecteurs CORBA, Services web et les paramètres suivants : Paramètres de serveur > Paramètres > Requêtes simultanées ; Paramètres de serveur > Sécurité de base > Sandbox de sécurité – Activer la case à cocher Sécurité ColdFusion ; Paramètres de serveur > Débogage > Activer Informations d’exception robustes, Activer le contrôle de performances, et Activer CFSTAT.

Vous ne pouvez pas déployer Paramètres de serveur > Sécurité de base> Mot de passe Admin CF et Mot de passe RDS. Ce comportement est prévu.
37754
25290
Vous ne pouvez pas utiliser de guillemets simples (') dans les noms de ressources (par exemple, sources de données, sondes, collections Verity, etc.). L'emploi d'un guillemet simple—par exemple, la création d'une tâche planifiée avec name="Let's Rock"—cause une erreur d'analyse WDDX au redémarrage du serveur, et le service dont les données contiennent le guillemet simple échoue.

Pour remédier à ce problème, faites une copie de sauvegarde du fichier XML et éditez-le pour le service défaillant. Par exemple, si le service Cron échoue après que vous ayez nommé une tâche planifiée «Let's Rock», faites une copie de sauvegarde de racine_cf\lib\neo-cron.xml et éditez la version initiale du fichier pour changer chaque instance de «Let's Rock» à «Lets Rock».
45409
Actuellement, lorsque vous enregistrez ou éditez un connecteur CORBA, le champ Chemin de classe n'est pas utilisé. A la place, utilisez votre serveur d'applications pour spécifier les chemins de classe CORBA (et tous les autres). 49380
A la page Collections Verity, quand vous mappez une collection non enregistrée, sélectionnez la langue déjà utilisée pour créer la collection. Actuellement, si vous sélectionnez une langue différente pour mapper sur une collection, aucune erreur n'apparaît. Toutefois, si vous mappez ou indexez ultérieurement une collection dans une langue autre que celle de création, vous pouvez endommager l'index de la collection et compromettre toute recherche dans la collection.

Comme exemples de collections non enregistrées, citons :
  • Les collections sur un autre serveur
  • Les collections créées avec mkvdk
39826
Dans l'Administrateur ColdFusion MX, à la page Débogage & Consignation > Paramètres de consignation, l'option Utiliser les fonctions de consignation du système d'exploitation n'est pas fonctionnelle. Si vous la sélectionnez, le redémarrage de votre serveur d'applications génère l'erreur suivante :

    log4j:ERROR No syslog host is set for SyslogAppender named "null".
47314
L'adresse URL permettant d'accéder à l’Administrateur ColdFusion MX est sensible à la casse : Vous devez utiliser http://serveur:port/racine_contexte/CFIDE/administrator/index.cfm ; vous ne pouvez pas utiliser http://serveur:port/racine_contexte/cfide/administrator/index.cfm. N/A
Si vous exécutez l'Administrateur ColdFusion MX avec Internet Explorer sous Apple OS X, l'applet de navigateur de fichiers ne s'affiche pas correctement. 49067

Retour à la table des matières

 

Représentation graphique dans ColdFusion MX

Le tableau suivant énumère les problèmes identifiés pour la représentation graphique dans ColdFusion MX.


Problème ID
Dans les marqueurs cfgraph et cfchart, ColdFusion MX utilise seulement les valeurs des attributs scaleFrom et scaleTo comme point de départ ; ColdFusion MX considère les valeurs de données réelles et le nombre de labels devant être affichés et détermine alors les valeurs scaleFrom et scaleTo réelles. Par exemple, ColdFusion MX ajuste les valeurs scaleFrom et scaleTo values spécifiées par l'utilisateur pour éviter de tronquer les labels et données décimaux. 32837
Si la légende d'un graphique circulaire contient de longs labels, celui-ci peut paraître déformé. Pour résoudre ce problème, augmentez sa largeur en définissant ou augmentant la valeur de l'attribut graphwidth ou chartwidth. 32835
Le marqueur cffile a changé pour permettre l'emploi d'un codage par défaut différent lors de l'écriture dans un fichier. Par conséquent, pour écrire un graphique généré dans un fichier avec l'attribut name de cfchart, vous devez maintenant ajouter l'attribut suivant au marqueur cffile : charset="ISO-8859-1". 38867

Retour à la table des matières

 

Recherches Verity

Le tableau suivant énumère les problèmes identifiés pour les recherches Verity dans ColdFusion MX.


Problème ID
Vous recevrez peut-être une erreur de total de contrôle (checksum) pour le répertoire si vous utilisez untar avec les modules linguistiques Verity sous Solaris. Pour résoudre ce problème, installez GNU Tar et utilisez-le pour l'opération untar avec l'archive.
49337
Vous ne pouvez pas indexer de documents contenant des caractères à deux octets à l'aide de Verity lors de l'exécution de Sun ONE Application Server 7 sous Solaris. Ce problème est dû à une incompatibilité entre les deux versions de bibliothèque partagée libicuuc.so livrées avec Verity et Sun ONE Application Server 7.
49023
Sous Windows, vous ne pouvez pas indexer de collections quand la combinaison chemin/nom de collection pour la collection dépasse 91 caractères. 45654
Certaines fonctions Verity échouent sous RedHat Linux 7.3 (et ultérieur) en raison d'un manque de rétrocompatibilité des bibliothèques glibc de version 2.5+ incluses avec ces distributions. Verity est pris en charge pleinement sous Linux avec glibc version 2.4.x (et les versions antérieures). 47358
Verity ne supporte pas VSpider sous Linux. Notez aussi que Linux ne supporte pas les fichiers PDF.  
Vous recevrez peut-être l'erreur suivant si vous tentez de créer ou migrer une collection Verity :

Erreur : Une erreur s’est produite lors de l’exécution d’une opération dans la bibliothèque native du moteur de recherche. coldfusion.tagext.lang.CFCollectionTagException : Erreur No. -10.

Pour éviter ce problème, localisez le fichier [installdrive]:/winnt/system32/VDK200.DLL, et renommez-le VDK200.dll_old. Redémarrez le serveur ColdFusion. Il s'agit d'un fichier conflictuel d'une version antérieure de ColdFusion.
38917

Retour à la table des matières

 

Autres anomalies identifiées

Le tableau suivant énumère les problèmes généraux identifiés dans cette version de ColdFusion MX :


Domaine Problème ID
Sécurité Les utilisateurs se connectant plusieurs fois peuvent recevoir des affectations de rôle incorrectes. 46672
La classe CF Service Factory peut être instanciée dans CFML. 47545
Sur IBM WebSphere V4 et V5, la sécurité Sandbox ne protège pas contre l'E/S de fichier et socket non autorisée, ce qui inclut l'accès à l'aide des marqueurs cffile, cfdirectory, cfhttp, cfftp ou cfmail. Pour des informations sur l'emploi d'un gestionnaire de sécurité pour sécuriser l'E/S fichiers, reportez-vous à la documentation IBM Websphere Application Server. 49329
Sur IBM WebSphere V5, vous devez activer un gestionnaire de sécurité Java pour que les modifications de sécurité Sandbox prennent effet immédiatement. Si aucun gestionnaire de sécurité n'est activé, les modifications apportées aux paramètres de sécurité Sandbox prennent effet lorsque vous redémarrez le serveur d'applications. 49284
Sur tous les serveurs d'applications, la sécurité Sandbox ne protège pas l'E/S fichier et socket contre l'accès Java. Pour une protection totale de l'E/S fichier et socket, un gestionnaire de sécurité doit être installé et actif sur le serveur d'applications sous-jacent. La sécurité Sandbox ne protège pas entièrement l'E/S fichier et socket contre l'accès par des marqueurs CFML sur les serveurs d'applications testés jusqu'à présent, à l'exception de IBM WebSphere. 48936
Macromedia Dreamweaver MX Component Browser Le ColdFusion Component Browser de Macromedia Dreamweaver ne fonctionne pas si vous installez ColdFusion MX pour J2EE sur votre serveur d'applications avec une racine de contexte autre que «/». Le Component Browser ne fonctionne que si ColdFusion MX pour J2EE est déployé à «/». 47665
Invocation de servlets Seuls ColdFusion MX Server et ColdFusion MX pour JRun 4 permettent d'invoquer les servlets dans le dossier ../WEB-INF/classes par leur nom de classe. Cette limitation est requise pour assurer la sécurité sur tous les serveurs d'applications.

Si la servlet d'invocation est activée sur le serveur d'applications, vous pouvez spécifier /servlet/nom_classe pour l'invoquer. Toutefois, l'activation de la servlet d'invocation permet l'exécution de code arbitraire (implémentant l'interface de Servlet) sur le serveur d'applications. Par conséquent, par défaut la plupart des serveurs d'applications ne permettent pas cette fonctionnalité pour raisons de sécurité. Dans ce cas, vous pouvez enregistrer explicitement la servlet dans web.xml et la mapper sur une URL, ou vous pouvez utiliser l'invocation de fonction CFML qui suit pour exécuter une servlet par son nom.

getPageContext().getServletContext().
getNamedDispatcher("Nom_Servlet").include(getPageContext().
getRequest(), getPageContext().getResponse())


Pour plus de détails sur ce problème, reportez-vous à TechNote 23468, ColdFusion MX for J2EE: Invoking Servlets by Class Name on IBM WebSphere or Sun ONE.

48372
RDS Sur certains serveurs d'applications, RDS ne fonctionne que si vous déployez ColdFusion à la racine de contexte «/». 48721
JRE

Sur un système exécutant JDK 1.4, vous rencontrerez peut-être une exception du type suivant lors de l'exécution de ColdFusion MX :

    class file has wrong version 48.0, should be 47.0
    Please remove or make sure it appears in the correct subdirectory of the classpath

Si vous recevez ce message, remplacez le fichier tools.jar dans racine_cf\WEB-INF\cfusion\lib par le fichier tools.jar livré avec JDK1.4.

48634
47309
Si vous rencontrez des erreurs java.lang.OutOfMemoryError, augmentez la taille maximum de heap de JVM. Il s'agit d'un problème connu avec la Sun Java Virtual Machine et il est mentionné dans la Sun Bug Parade sous le numéro 4697804. 49245
Documentation La documentation d'installation indique que vous devez ajouter l'option de JVM «-D java.awt.graphicsenv» pour activer la fonctionnalité CFCHART. Cette option n'est nécessaire que sous UNIX, et peut créer des problèmes avec JDK 1.4.1. Par conséquent, il est possible que le marqueur cfcode ne fonctionne pas avec JDK 1.4.1 sous UNIX.
49101
La documentation ColdFusion standard, y compris l'aide en ligne pour l'Administrateur et tous les manuels sauf Installation de ColdFusion MX, n'a pas été mise à jour pour les versions de ColdFusion MX pour J2EE, et inclut donc des informations qui ne s'appliquent pas aux versions J2EE. N/A
Lors de la définition d'un fichier de base de données PointBase pour les exemples du manuel Initiation au développement d'applications ColdFusion MX, assurez-vous que l'option Conserver les connexions n'est pas sélectionnée. N/A
L'applet de recherche dans la version en ligne de la documentation est incompatible avec Netscape version 4.75. 47534
Si vous utilisez ColdFusion MX pour J2EE sur une JVM où la langue par défaut est le coréen, la plupart des éléments ColdFusion MX pouvant être internationalisés sont traduits en coréen pour des raisons pratiques, mais l'installateur, l'Administrateur et tous les éléments de documentation spécifiques à l'édition J2EE apparaissent en anglais, parce que le coréen n'est pas officiellement pris en charge dans l'édition J2EE. 49277
Messages d'erreur L'hyperlien «Check the CFML Reference Manual to verify that you are using the correct syntax (Vérifiez le Manuel de référence CFML pour vous assurer que vous utilisez la syntaxe correcte)» dans les messages d'erreur pointe à la documentation ColdFusion sur le serveur local, qui n'est pas installé dans la second version de ColdFusion MX pour J2EE.

Pour que lien soit fonctionnel, téléchargez et installez la documentation ColdFusion MX complète. Pour plus de détails sur le téléchargement de la documentation ColdFusion MX, reportez-vous à racine_cf/cfdocs/dochome.htm.

48967
Usage de mémoire L'exécution de ColdFusion MX requiert davantage de mémoire que celle de ColdFusion 5.
Pour plus de détails, reportez-vous aux exigences système énumérées dans Installation de ColdFusion MX.
35820
Pages ColdFusion importantes Les pages ColdFusion de plus de 500 Ko peuvent causer l'erreur suivante de compilation :
java.lang.IllegalStateException: unexpected constant at coldfusion.compiler.ClassReader.readCpool(ClassReader.java:153)
46811
Composants ColdFusion (CFC) Dans cette version, dans un composant <cfset x = 1> place x dans l'étendue Variables locale pour le composant et <cfset variables.x = 1> place x dans l'étendue Variables de la page d'appel.

Une fois ce bogue corrigé, <cfset x = 1> et <cfset variables.x = 1> ont le même résultat et placent x dans l'étendue Variables locale pour le composant.

En attendant, évitez d'utiliser <cfset variables.x = 1>, car ceci causerait un conflit avec <cfset x = n> dans la page d'appel.
45387
Lors de l'emploi de composants, ou lors de l'interaction avec des conteneurs Java sensibles à la casse (par exemple, Hashtable), la notation avec point ne parvient pas à résoudre les clés. Par exemple, (newTC.foo.moo) sera peut-être introuvable bien qu'il existe, comme dans l'exemple de code qui suit :
<cfset newTC = createObject( "component", testComponent ) /> <cfset foo = newTC.foo.moo /> Comme solution provisoire, utilisez la notation équivalente avec crochets ; par exemple, (newTC["foo"]["moo"]).
45461
Initialisation des tableaux Un initialiseur de tableau hétérogène, tel que a[1]["moo"][1] (où a n'a pas été défini), émet une exception. Comme solution provisoire à ce problème, affectez les parties hétérogènes dans des instructions d'affectation distinctes, comme dans l'exemple suivant :
<cfset a1[1] = structNew()> <cfset a1[1]["moo"][1] = 12>
31535
Validation côté serveur pour les formulaires postés Lors de l'emploi de la technique de validation côté serveur de ColdFusion pour valider les formulaires postés (par exemple, input type="hidden" name="myInput_require"), ColdFusion MX ignore le message personnalisé que vous placez dans le champ de valeur, et affiche à la place un message indiquant que le champ est requis. 45443
Redirections côté serveur L’emploi de getpageContext().forward('<votre nom de page>.cfm') pour une redirection côté serveur émet une erreur «err.io.short_read» en l’absence de données dans l’étendue Form. 45337
Applet de navigateur de serveur de fichiers L'applet de navigateur de serveur de fichiers (allaire.cfide.CFNavigationApplet) n'affiche pas correctement les icônes dans Netscape 4.x. 31958
UDF (Fonctions définies par l'utilisateur) Une erreur se produit si vous avez une UDF avec N arguments définis, que vous passez N+1, puis appelez structKeyList avec les arguments. La même erreur se produit si vous placez cfdump dans la fonction avec un argument non déclaré. 44635
cfhttp Le marqueur cfhttp a certains comportements qui dépendent des performances du JRE (Java Runtime Environment) sous-jacent. Par exemple, lors de l'emploi d'un JRE IBM, cfhttp ne connecte pas correctement aux URL «https», mais ce problème ne se pose pas avec un JRE SUN. Toutefois, avec un JRE SUN, cfhttp ne renvoie pas toujours une page de code d'état 404 quand une demande http à une URL contient une page inexistante, problème qui ne se pose pas avec un JRE IBM.

Enfin, l'attribut timeout est incompatible avec le JDK SUN (versions 1.3 et 1.3.1_03). Cet attribut n'est fonctionnel que si vous utilisez le JDK 1.4.0.
37683
37684
30267
cfimport Lors de l'importation de marqueurs personnalisés à l'aide de cfimport, vous ne pouvez pas utiliser l'espace de nom «CF» car il est réservé aux marqueurs personnalisés ColdFusion. 45544
cfldap Dans ColdFusion MX, cfldap ne supporte pas l'authentification de client SSL v3 (authentification de certificat), comme dans ColdFusion 5. Dans ColdFusion MX, cfldap supporte seulement SSL v2 (authentification de base de nom d'utilisateur/mot de passe via SSL). 38693
Invocations CORBA Lors de l'emploi de CORBA (VisiBroker 4.5), un appel «out» pour un tableau de structs ou un tableau multidimensionnel émet une exception CORBA_UNKNOWN. Utilisez «inout» à la place. Il s’agit d’un bogue VisiBroker.  
Lors de l'emploi de la méthode IOR CORBA dans CreateObject/cfobject, assurez-vous que vous utilisez un IOR obtenu dans le même environnement que votre environnement de déploiement. Les IOR VisiBroker ne sont pas interchangeables. Si vous décidez de déployer votre serveur CORBA sur un ordinateur différent, vous devez obtenir de nouveaux IOR. Les IOR VisiBroker contiennent des informations d'adresse IP. 36866
Paramètres de sécurité de l'Administrateur ColdFusion MX Si vous entrez une adresse IP de serveur pour la sécurité sandbox (sous Serveur/Ports) et oubliez le numéro de port, vous recevez une erreur quand vous tentez d'éditer cette entrée. Pour éviter ce problème, supprimez l'adresse IP du serveur et entrez-la une nouvelle fois avec le numéro de port. 39860
Exemples d'application (UNIX) Vous devez désactiver la sécurité pour utiliser les sources de données PointBase pour les exemples d'application sous UNIX. 45527

Retour à la table des matières