Accessibility
 
Accueil / Produits / ColdFusion / Support / Notes de mise à jour
Macromedia ColdFusion Support Center Release Notes

ColdFusion MX Updater, Release 3
Notes de mise à jour
Partie 3 -
Problèmes corrigés dans les versions précédentes de Updater

19 mars 2003

Ce document constitue la troisième partie des notes de mise à jour de ColdFusion MX Updater 3. Il recense les anomalies qui ont été corrigées dans les versions précédentes de Updater. Les versions de Updater sont cumulatives. Par conséquent, Updater 3 inclut toutes les corrections répertoriées dans les tableaux ci-dessous. Vous n'êtes pas tenu d'installer Updater 1 ou Updater 2 avant Updater 3.


Autres parties des notes de mise à jour
Partie 1 -- Problèmes identifiés et instructions relatives à l'installation
Partie 2 -- Problèmes corrigés dans cette version de Updater
Partie 4 -- Fichiers installés, désinstallation et installation silencieuse

 

Problèmes liés aux marqueurs CFML

Les problèmes liés aux marqueurs CFML ColdFusion qui suivent ont été corrigés :


Problème ID
Le marqueur cfhttp n'a pas été internationalisé correctement. Le marqueur utilisait ISO-8859-1 (Latin-1) comme codage de caractères par défaut et ignorait l'attribut charset. Le marqueur cfhttp supporte désormais l'attribut charset et utilise UTF-8 comme codage de caractères par défaut.

Comme le codage de caractères par défaut a changé, il se peut que vous rencontriez des erreurs si vous faites appel au marqueur cfhttp sans l'attribut charset pour récupérer une page ou un fichier utilisant le codage Latin-1 pour une langue autre que l'anglais (le français, l'allemand ou l'espagnol, par exemple). Si vous utilisez ces langues, spécifiez le jeu de caractères ISO-8859-1 dans votre marqueur cfhttp, comme suit :

<cfhttp charset="ISO-8859-1" >
47450
Lors de la désérialisation d'un gros paquet (plus de 50 Ko), le marqueur cfwddx émettait une erreur et ne parvenait pas à désérialiser le paquet. 36127
Le marqueur cfquery produisait une erreur lors de l'adressage d'éléments créés comme Alias dans une procédure stockée.
39460
Une erreur « illegal target of jump or branch » (cible non autorisée pour jump ou branch) avait lieu fréquemment si un fichier CFML volumineux comprenait une instruction cfswitch répartie sur l'ensemble du fichier. 44733
Le marqueur cfservletparam produisait une exception et provoquait l'arrêt du programme si un paquet WDDX avait été passé dans la valeur. 45739
L'affectation d'une variable au paramètre RequestTimeout du marqueur cfsetting émettait une erreur de compilateur. 45777
Le marqueur cfimport ne générait pas de message d'erreur si un nom d'attribut non valide était spécifié. 45829
Si le marqueur cfimport comportait une chaîne vide comme valeur d'attribut taglib, ColdFusion MX générait un message d'erreur « string out of bounds » (chaîne hors limites) incorrect. 45832
Le marqueur cfmail ne parvenait pas à envoyer de courrier sur tout autre port que le port par défaut (25). 47439
L'attribut maxRows du marqueur cfoutput n'avait aucun effet si le marqueur le contenant était placé à l'intérieur d'un marqueur cfoutput utilisant l'attribut group. 47610
Un marqueur cfloop qui bouclait sur un objet requête exécutait incorrectement une seule boucle si la requête renvoyait un jeu de résultats vide. 47733
Le marqueur cfpop mettait en cache le nom de serveur POP et utilisait le nom mis en cache dans les demandes ultérieures qui spécifiaient un serveur différent. 48263
Lors de la lecture de messages électroniques envoyés depuis Microsoft Outlook, le marqueur cfpop plaçait deux copies du corps du message dans la variable body. 48431
Caractères spéciaux URLEncoded de ColdFusion MX contenus dans l'attribut nom de paires nom=valeur. 48462
Le marqueur cfservlet consignait des informations dans server.log lorsque l'attribut debug était défini à No. 48513

Retour au début du document

 

Problèmes liés aux fonctions CFML

Les problèmes liés aux fonctions CFML qui suivent ont été corrigés :


Problème ID
La fonction ListFirst échouait si le premier élément de la liste était vide. 46268
Dans certains cas, des expressions complexes impliquant une concaténation de chaînes pouvaient générer une exception Pointeur nul. 46311
Les fonctions val et IsNumeric n'avaient pas le même comportement que dans ColdFusion 5. Au lieu de renvoyer 0, la fonction val retournait une erreur, dans certains cas lorsque l'argument ne pouvait être converti en valeur numérique. La fonction IsNumeric renvoyait False pour les nombres en notation scientifique utilisant le caractère d. 46718
Lorsque vous utilisiez la fonction QueryAddColumn et copiez l'objet requête résultant à l'aide de la fonction duplicate, la copie obtenue n'était pas un objet requête valide. 47732
La fonction lsdateformat affichait un message d'erreur quand une chaîne vide lui était transmise. 48256
Si vous utilisiez la fonction duplicate sur une structure (struct) ColdFusion, elle renvoyait un objet FastHashtable au lieu d'une structure ColdFusion. 48528

Retour au début du document

 

Problèmes de type COM

Les problèmes de type COM qui suivent ont été corrigés :


Problème ID
Le passage d'un littéral de chaîne ne correspondant à aucun nom de variable ColdFusion valide à un argument IN/OUT d'objet COM produisait des exceptions. 36174
Des erreurs survenaient lors de l'utilisation d'objets COM qui ne spécifiaient aucune information de type pour les paramètres d'entrée. ColdFusion tente désormais d'utiliser ces paramètres au lieu d'émettre immédiatement une exception. 47907
Les objets COM avec plusieurs interfaces IDispatch ne pouvaient pas être utilisés par ColdFusion MX. Une erreur de type « java.lang.IllegalArgumentException: Argument is not a COM object » (L'argument n'est pas un objet COM) se produisait. 46303
L'accès aux objets COM en lecture seule ou en écriture seule risquait d'échouer. 46612
Le bouclage sur un objet collection COM à l'aide d'un objet COM pourvu de stubs générés par com2Java produisait une exception de sélection de méthode. 46150
Le passage de paramètres à des objets COM par référence ne fonctionnait pas correctement. 46776
ColdFusion MX ne permettait pas d'utiliser dans du code CFML une valeur littérale qui appelait une méthode COM acceptant une valeur simple passée par référence. Il fallait recourir à une variable en tant qu'argument dans le code CFML. 45605
La sauvegarde d'objets COM dans des étendues (scope) de variables partagées produisait une exception Pointeur nul lorsque ColdFusion exécutait le marqueur CFDUMP ou lorsque le débogage était activé. 45733
   

 

Les modifications et améliorations suivantes en rapport avec COM ont été apportées :


Modification ID
Des améliorations significatives ont été apportées aux performances des objets COM pour les secondes références (et les références ultérieures) en mettant en cache les informations sur le type d'objet.

Remarque : Si ces changements ont une incidence sur les définitions d'interface d'objet COM, vous devez redémarrer ColdFusion MX pour que ces dernières prennent effet.
37315

Retour au début du document

 

Problèmes liés à l'administrateur

Les problèmes liés à l'Administrateur ColdFusion MX qui suivent ont été corrigés :


Problème ID
Le fichier neo-cron.xml était endommagé si la tâche planifiée ou le nom de sonde contenait un guillemet simple. Le sérialiseur WDDX ne permettait pas d'éviter les caractères non autorisés dans les noms d'attribut. 45409
La visionneuse du journal n'était pas disponible dans l'Administrateur ColdFusion MX avec l'édition Professionnelle. 46600
Des erreurs se produisaient lors de l'affichage ou de l'édition des tâches planifiées dans certaines langues en raison d'erreurs de traitement propres à ces langues. 48174
Les tâches planifiées ne s'exécutaient pas au moment opportun. 46312
Les variables ERROR n'étaient pas disponibles dans le gestionnaire d'erreurs à l'échelle du site. 46761
L'exécution des scripts était potentiellement vulnérable. 47096
Lors de l'authentification de base du serveur web, l'utilisateur n'était pas invité à fournir le mot de passe de l'administrateur après la connexion au serveur web, même lorsque l'invite de mot de passe d'administrateur ColdFusion MX était activée. 47474

 

Problèmes généraux liés au serveur

Les problèmes généraux liés au serveur qui suivent (y compris les problèmes de validation de données) ont été corrigés :


Problème ID
Les messages d'erreur de validation personnalisés étaient ignorés pour les champs de formulaire _required. 45443
La spécification de validation de type de données pour les champs de saisie de formulaire à l'aide des suffixes _float et _integer rendait ces champs indispensables. 47633
L'utilisation de ColdFusion Studio ou Dreamweaver MX pour afficher les sources de données PointBase exampleapps et companyinfo nécessitait la connexion avant l'affichage des tables et endommageait la source de données. Lorsque cet incident survenait, il fallait arrêter et démarrer le serveur. 47649
Des objets Java créés par plusieurs utilisateurs pouvaient échouer sous une charge. 48491
L'en-tête content-length HTTP n'était pas défini correctement dans certains cas. 48519

Retour au début du document

 

Problèmes liés aux bases de données

Les tableaux qui suivent présentent les problèmes liés aux bases de données qui ont été corrigés : Le premier tableau recense les problèmes communs à tous les systèmes de gestion de base de données. Les tableaux consécutifs énumèrent les problèmes de systèmes de base de données spécifiques.

 

Problèmes communs aux bases de données


Problème ID
Le marqueur cfupdate ne fonctionnait pas correctement lorsque la table de BD cible possédait une clé primaire composée comprenant plusieurs colonnes. 46433
Lors de la mise à niveau de ColdFusion 5, les sources de données MySQL et PostgreSQL étaient migrées par erreur comme sources de données « ODBC Socket » sous UNIX et ne pouvaient pas être supprimées dans l'Administrateur. Cet Updater vous permet de supprimer les sources de données incorrectes et de les recréer correctement au moyen de l'Administrateur. 46877
Un message d'exception pour le marqueur cfupdate inversait par erreur les noms de table et de source de données. 45170
Des connexions non valides à des sources de données Informix, Oracle ou DB2 pouvaient être réutilisées par mégarde dans le pool de connexions. 46251
La mise en cache de requête échouait lorsqu'une erreur était générée au niveau JDBCPool. En conséquence, tout accès ultérieur à la requête générait une exception Pointeur nul, même si le problème initial était corrigé. 45799
45997
Les mots clés SELECT et DROP figurant dans le code SQL pouvaient produire un message d'erreur « No ResultSet set was produced » (Aucun jeu de résultats n'était généré). 45938
45936
Dans certains cas, une exception Pointeur nul pouvait être générée lorsque le regroupement d'instructions était activé. 15001321
Les pilotes ne traitaient pas correctement les noms de table contenant des crochets. 15000830
Lors de l'utilisation de connexions en pool, un événement connectionErrorOccurred n'était pas généré lorsqu'une connexion rencontrait une exception SQL ou une erreur fatale. 15000154
Les pilotes ne traitaient pas correctement certains objets BLOB et CLOB. 11034310
Les pilotes ne traitaient pas correctement plusieurs jointures externes dans la même instruction SQL. 11034077
Les pilotes ne prenaient pas en charge la syntaxe de jointure externe ANSI SQL avec imbrication du côté gauche de l'opérateur de jointure externe. 1034077
Une méthode de déverrouillage restait sans effet avec un nom de package spécifique. 1033412
Les pilotes ne traitaient pas les propriétés de connexion restantes si le mot de passe correspondait à une chaîne vide. 1033115
Les pilotes généraient une exception Pointeur nul lors de l'appel de close avec un CallableStatement en pool déjà fermé. 15002478
Les ID délimitées dans les instructions insert n'étaient pas analysées correctement. 15001912
Lors de l'utilisation de mise en pool d'instructions préparées en état de charge élevée, les pilotes pouvaient générer des exceptions Pointeur nul. 1033113
Dans certains cas, les pilotes généraient sans raison des exceptions de temporisation pour les requêtes. 15003253
Un nombre de colonnes incorrect pouvait être renvoyé pour des jeux de résultats créés avec la simultanéité (concurrency) CONCUR_UPDATABLE. 15003104
Les pilotes ne parvenaient pas à mettre à jour un jeu de résultats créé à partir de tables dont le nom contenait à la fois des caractères anglais et japonais. 15002983
Les pilotes s'arrêtaient tout en exécutant un insert paramétré lorsque la taille des données égalait celle du paquet réseau. 1032460
La méthode read() de InputStream obtenu à partir de ResultSet.getBinaryStream renvoyait des résultats incorrects. 15003234
La prise en charge de la page de code 273 a été ajoutée. 15001299
La prise en charge de la page de codes 437 a été ajouté. 11034752
15003750

Retour au début du document

 

Problèmes spécifiques à DB2

Les problèmes liés à l'accès et à l'utilisation des bases de données DB2 qui suivent ont été corrigés :


Problème ID
DatabaseMetaData.getTables ne renvoyait pas SYNONYMS avec DB2 sous OS/390. 11034138
Le pilote générait une exception lors de l'exécution d'instructions SQL contenant des caractères de retour de chariot. 15001254
Le pilote ne se connectait pas aux bases de données configurées avec la page de code 1051 ou 1208. 1032678
Le pilote ne renvoyait pas correctement les jeux de résultats générés par certaines procédures stockées sous DB2 OS/390 ou z/OS. 1033466
Un message d'erreur était renvoyé lors d'une tentative de connexion à l'aide d'une ID utilisateur ou d'un mot de passe non valide. 15000693
Le pilote pouvait exécuter incorrectement une instruction commit lors de la fermeture d'un jeu de résultats. 11034490
Le pilote générait incorrectement une exception de méthode non supportée lors de la définition d'un niveau d'isolation de transaction pris en charge par une connexion. 11033329
Le pilote ne convertissait pas correctement certains caractères SJIS (cp 932) japonais en Unicode. 1034141
Les littéraux des instructions SQL ne pouvaient pas contenir de caractères de saut de ligne. Les caractères de saut de ligne compris dans les littéraux sont désormais éliminés de l'instruction SQL. 15001254
Une exception pouvait être générée lors de la connexion à DB2 AS/400 v4R5. 15002962
Une instruction préparée (Prepared Statement) qui sélectionne une colonne CLOB et associe une chaîne (String) pouvait émettre une exception « Value can not be converted to requested type » (Impossible de convertir la valeur vers le type demandé). 15003360
Le pilote générait une exception Pointeur nul lors de la vérification d'une colonne d'auto-incrémentation dans le cas de la création du jeu de résultats à partir de la liaison de plusieurs tables. 15003429
Le pilote n'autorisait pas les mises à jour avec un jeu de résultats si la requête ne contenait pas une colonne pouvant faire l'objet d'une recherche. 11034537
Le pilote générait une exception lorsqu'une procédure stockée renvoyant un jeu de résultats était exécutée plusieurs fois et lorsque le jeu de résultats obtenu lors de la première exécution n'était pas fermé. 15000759
15000775
Le pilote ne convertissait pas correctement certains caractères japonais en UCS-2. 1032458

Retour au début du document

 

Problèmes spécifiques à Oracle

Les problèmes liés à l'accès et à l'utilisation des bases de données Oracle qui suivent ont été corrigés :


Problème ID
La méthode Statement.setMaxRows() était ignorée lorsque l'argument « SelectMethod=cursor » était ajouté à la définition d'URL de la source de données. 48010
Les instructions préparées en pool échouent en état de charge élevée. 48626
Lors de l'insertion dans des champs CLOB de la version japonaise Oracle 9i à partir de la version japonaise de ColdFusion MX, la valeur NULL était insérée pour les CLOB inférieurs à 4000 octets.
48000
Le pilote ne traitait pas correctement les procédures stockées dont le nom comportait des espaces. 15002558
Les performances des instructions insert et update par lot ont été améliorées. 15001963
15002707
Les performances du pilote ont été améliorées pour certains scénarios utilisant des instructions préparées. 15001288
Le pilote ne traitait pas correctement le SQL fractionné/crypté Oracle. 15001002
Le pilote traitait incorrectement la réexécution d'une instruction préparée en pool avec un paramètre TIMESTAMP. 1033820
Le pilote générait une exception « No more data available to read » (Aucune donnée disponible pour lecture) lors de l'exécution de certaines requêtes qui incluaient des colonnes BLOB. 15001754
Le pilote n'autorisait pas de paramètres de type long supérieurs à 4 Ko comme entrée pour les procédures stockées. 1033073
Le pilote générait une exception lors du traitement d'instructions SQL contenant des noms de table entre guillemets doubles. 15000296
Le pilote générait une exception « End of stream was detected on read » (Fin de flux détectée lors de la lecture) pour ResultSet.next() lors du traitement de certains caractères SJIS. 15000753
Le pilote générait une exception Pointeur nul lors de la réexécution d'une procédure stockée avec un paramètre de renvoi. 1034581
L'exécution de procédures stockées avec des paramètres stimule les performances du pilote. 11034259
Lors de l'insertion ou la mise à jour de données LOB, le pilote mettait en cache le LOB dans sa totalité, ce qui pouvait contribuer à une exception (mémoire insuffisante). 1033841
Les performances des procédures stockées sont meilleures pour les applications n'utilisant pas de curseurs Ref. 1032952
Le pilote n'insérait pas correctement certaines valeurs TIMESTAMP lors de l'exécution avec Oracle 8. 1033522
En état de charge multi-thread élevée, le pilote générait parfois une exception lors du traitement des jeux de résultats. 1033955
DatabaseMetaData.getTables() renvoie TABLE_TYPE comme « TABLE » au lieu de « SYSTEM TABLE ». 15001959
Le pilote pouvait obtenir à tort une valeur false en déterminant si les métadonnées de la base de données prenaient en charge la modification d'une table avec une colonne drop. 15000325
Le pilote ne mettait pas à jour correctement les CLOB comprenant plus de 2000 caractères. 15003018
Le pilote ne pouvait pas associer plus de 4000 octets de données à des colonnes LOB et LONG pour certains jeux de caractères de base de données. 15003084

Retour au début du document

 

Problèmes spécifiques à SQL Server

Les problèmes liés à l'accès et à l'utilisation des bases de données SQL Server qui suivent ont été corrigés :


Problème ID
Si vous utilisez un copier-coller pour reproduire le caractère guillemet (') de Microsoft Word dans un champ de formulaire, puis si vous insérez ce champ dans une source de données Microsoft SQL Server à l'aide du marqueur cfinsert, le caractère guillemet est représenté dans la base de données par le caractère carré. 49270
Un problème de synchronisation de connexion pouvait se présenter avec des objets ressource XA qui généraient une exception « Unhandled Token » (Jeton non pris en charge). 15003220
Le pilote générait une exception Pointeur nul lors du traitement des réponses de procédures stockées ou de lots contenant les commandes Transact-SQL UPDATETEXT ou WRITETEXT. 11033803
Le pilote pouvait générer une exception en reprenant une transaction suspendue avec une ressource XA. 15001533
Le pilote générait une exception « Can't find an idle worker thread for XaStart » (Impossible de trouver une thread de travail inactive pour XaStart) lors de l'utilisation de transactions XA en état de charge élevée. 15001313
Le pilote traitait incorrectement les classements SQL. 15000675
Le pilote ne mettait pas toujours à jour correctement une colonne de texte. 1032797
Le pilote ne convertissait pas correctement certains caractères de la page de code 1252 en UCS-2. 1032632
Le pilote traitait incorrectement la clause FOR BROWSE. 1034123
Le pilote traitait incorrectement le jeton de réponse RETURNVALUE dans certains cas. 1033473
Le pilote traitait incorrectement les paramètres en entrée pour certaines instructions par lot complexes. 15001434
Le fait de démarrer, terminer et valider de manière répétée des transactions XA générait l'exception XAException « Can't find an idle worker thread for XaStart ». 15001313
Le pilote n'alimentait pas la table sysprocesses avec hostname, program_name, hostprocess et net_address. 1033274
Le pilote générait une exception en réexécutant une procédure stockée avec un paramètre d'heure ou de date si aucune nouvelle valeur n'était fournie pour ce paramètre à la seconde exécution. 11034666
Les threads de pilote utilisées avec queryTimeout (CFQUERY avec le paramètre Timeout) n'étaient pas terminées de manière explicite. 47982
15002321
Les performances des insertions et des mises à jour ont été améliorées. 15002367
Le pilote générait une exception lors de la spécification de la clause FOR UPDATE pour une demande de jeu de résultats susceptible d'être mis à jour. 15002305
Une méthode de pilote ne renvoyait pas le nom de la table pour les données de colonne. 15000838
Le pilote générait une exception Pointeur nul lors de l'appel de PreparedStatement.setBlob et PreparedStatement.setClob avec une valeur BLOB ou CLOB nulle. 15001852
Une option de connexion WSID était ajoutée pour remplacer la valeur placée dans la colonne hostname de la table sysprocesses lors de la connexion du pilote à la base de données. 15001778
Une exception était générée pour une séquence d'appels JTA valide lors de l'utilisation de deux objets XA Resource qui faisaient référence au même Gestionnaire de ressources. 15001533
Le pilote tronquait les données de paramètre de sortie varchar à 2000 caractères. 15002170

Retour au début du document

 

Problèmes spécifiques à Sybase

Les problèmes liés à l'accès et à l'utilisation des bases de données Sybase qui suivent ont été corrigés :


Problème ID
Un problème qui pouvait réduire les performances du pilote a été résolu.


15003220

Le pilote générait une exception de dépassement numérique lors de la définition de la valeur de paramètre d'une colonne Decimal à l'aide de setDouble. 15003369
Le pilote ne renvoyait pas correctement l'erreur Sybase native associée au jeton TDS_EED. 1033850
Le pilote générait une exception Pointeur nul lors de la préparation à valider une transaction distribuée si aucun travail n'avait besoin d'être validé. 15000200
Le pilote renvoyait seulement 1 Mo de données lors de l'extraction de données de type long dépassant 1 Mo. 15002445

Retour au début du document

 

Problèmes liés à la gestion de sessions

Le problème lié à la gestion des sessions ColdFusion qui suit a été corrigé :


Problème ID
Le changement d'espace d'application (à l'aide du marqueur cfapplication) avant la définition des cookies du navigateur produisait des id de session différentes pour chaque changement d'espace d'application. 46265

 

Problèmes liés à WDDX

Le problème lié à WDDX qui suit a été corrigé : Les bogues 45739 et 36127 à la section Problèmes liés aux marqueurs CFML et le bogue 45409 dans la liste Problèmes liés à l'administrateur sont également des bogues WDDX.


Problème ID
La lecture de gros paquets WDDX (environ 10 Mo) à partir d'un fichier causait des erreurs. 47716

 

Problèmes liés aux structures

Le problème lié aux structures ColdFusion qui suit a été corrigé :


Problème ID
Les variables dont le nom comporte plus de trois points de séparation n'étaient pas créées correctement comme structures imbriquées. 45501

Retour au début du document

 

Problèmes liés aux composants ColdFusion

Le problème lié aux composants ColdFusion (CFC) qui suit a été corrigé :


Problème ID

La spécification d'une chaîne vide pour l'attribut roles du marqueur cffunction pour un composant ColdFusion générait un traçage de pile et non un message d'erreur significatif.

44881

 

Problèmes liés à la sécurité

Les problèmes liés à la sécurité qui suivent ont été corrigés :


Problème ID
Les utilisateurs se connectant plusieurs fois à l'aide du marqueur cflogin pouvaient constater des affectations de rôles erronées. 46672
La classe Service Factory de ColdFusion pouvait être instanciée dans CFML et utilisée pour obtenir un service Sécurité. 47545
Si vous utilisiez Apache 2.0 comme serveur web, le code source de page ColdFusion pouvait s'afficher dans certaines circonstances si le serveur JRun J2EE intégré à ColdFusion MX Server s'arrêtait de fonctionner. 48982

Retour au début du document

 

Problèmes liés au connecteur de serveur web

 

Les problèmes spécifiques à JRun qui suivent ont été corrigés :

Dans certaines conditions, JRun pouvait créer par erreur un répertoire à la demande d'une page JSP. 47239
Si un serveur web et JRun se trouvaient sur le même ordinateur et si l'assistant Connecteur était exécuté pour un cluster, tous les serveurs de ce cluster étaient ajoutés à l'aide de localhost:proxyport au lieu de IP:proxyport (le cas échéant). 44777
Le réglage verbose=false (valeur par défaut) dans le fichier jrun.ini n'empêchait ni la sortie ni la consignation de l'échec de connexion au connecteur JRun lors de l'utilisation du filtre IIS/ISAPI. 46733

 

Les problèmes spécifiques à Apache qui suivent ont été corrigés :


ColdFusion MX était incompatible avec Apache 2.0.40 - 2.0.43.
Le connecteur Updater 3 Apache 2.x requiert 2.0.43 ou une version ultérieure. Le connecteur Updater 2 requiert les versions 2.0.41 à 2.0.43 et Updater 1 est compatible avec 2.0.40. Pour plus de détails sur la mise à jour de Apache avant d'installer Updater, reportez-vous à la section Installation de la mise à jour avec un serveur web Apache.

ColdFusion MX avec Updater 2 est compatible avec Apache 1.3, mais requiert la dernière version mineure, à savoir 1.3.27.

48274
48501
46424
47440
Le marqueur cfchart ne fonctionnait pas correctement avec Apache 2.0 si le premier mappage de servlet était pour cfchart. 46774
Les modifications apportées aux paramètres de configuration des fichiers config Apache n'étaient pas placées avant la section VirtualHosts. 44649
La configuration de serveur web wsconfig ne fonctionnait pas correctement avec Apache StrongHold. 46689
Si deux mappages de servlet avaient pour seule différence une barre oblique de fin, le serveur Apache ne démarrait pas correctement. 46691

 

Les problèmes spécifiques à IIS qui suivent ont été corrigés :


En état de charge élevée, la DLL du connecteur IIS pouvait produire une violation d'accès avec des en-têtes ou des URL de taille importante. Le serveur donnait alors l'impression de ne pas répondre. 45900
Dans certains cas, une condition de débordement de tas (heap) pouvait se présenter avec le connecteur IIS. 46706
Si plus de 18 sites web étaient configurés dans IIS, l'outil de configuration de serveur web en indiquait seulement 18. La nouvelle limite est 2048. 46300

Retour au début du document

 

Les corrections et améliorations générales suivantes ont été apportées au connecteur :


Avec certaines combinaisons de serveurs web et systèmes d'exploitation, y compris Netscape ou iPlanet 4.1 sous Solaris, ColdFusion ne récupère pas certains en-têtes de requête, à savoir les variables SERVER_SOFTWARE, HTTP_ACCEPT_LANGUAGE et HTTP_USER_AGENT CGI. Par conséquent, ColdFusion ne parvient pas à déterminer le navigateur de l'utilisateur. ColdFusion MX suppose qu'il s'agit d'un navigateur Netscape, ce qui affecte la représentation des marqueurs CFML à base d'applets Java suivants : cftree, cfslider, cfgrid et cftextinput. 47741
38938
Un problème potentiel de divulgation de fichier journal et de fichier .ini a été corrigé. 46562
Le programme de commandes remove_ALL_connectors ne fonctionnait pas correctement. 46213
Un nouveau commutateur a été ajouté à l'outil de configuration de serveur web wsconfig. Vous pouvez désormais utiliser le commutateur « -upgrade » pour mettre à niveau les connecteurs de serveur web.

La syntaxe suivante met à niveau tous les connecteurs configurés.

Sous Windows :
racine_cf\runtime\jre\bin\java -jar wsconfig.jar -upgrade -coldfusion -v

Sous UNIX :
racine_cf/jre/bin/java -jar wsconfig.jar -upgrade -v -coldfusion

Le programme Updater exécute automatiquement cette commande pour mettre à niveau les connecteurs de serveur web lorsque vous installez une mise à jour.

Vous pouvez aussi mettre à niveau un seul site web en utilisant la syntaxe ci-dessous.

Sous Windows :
racine_cf\runtime\jre\bin\java -jar wsconfig.jar -upgrade <iis|apache|nes|iplanet|zeus> -dir <path> | -ws <site> -coldfusion [-v]

Sous UNIX :
racine_cf/jre/bin/java -jar wsconfig.jar -upgrade -coldfusion <iis|apache|nes|iplanet|zeus> -dir <path> | -ws <site> -coldfusion [-v]

La commande spécifie le type de serveur web à mettre à niveau et le chemin de répertoire de configuration du serveur (pour les serveurs Apache, Netscape, iPlanet ou Zeus, ou le site du serveur pour IIS). Le commutateur -v facultatif produit une sortie détaillée (verbose) de l'outil wsconfig.

46668

Retour au début du document

 

Problèmes liés à l'exécution et au débogage

Les problèmes liés aux informations d'exécution et de débogage de ColdFusion ont été corrigés :


Problème ID
La création de scripts pour divers sites était potentiellement vulnérable dans le module de gestion (handler). 46113
Un fichier de messagerie non conforme pouvait entraîner l'échec de démarrage du service de messagerie. 46502
Les variables de client stockées à l'aide de l'option clientStorage="Cookie" ne fonctionnaient pas correctement si la casse du nom d'application spécifiée dans le marqueur cfapplication était incorrecte. 46656
La fonction DateDiff() n'était pas compatible avec ColdFusion 5. 47153
Les chaînes dotées des suffixes « D », « d », « F » ou « f » étaient évaluées par erreur comme étant des valeurs numériques. 47453
Le mot « undelivered » apparaissant dans le nom de fichier des messages écrits dans le dossier \undelivr pour les messages non distribués était orthographié incorrectement sous la forme « undelievered ». 45981
Les messages écrits dans le dossier \undelivr pouvaient comporter plusieurs chaînes « undelivered_ » au début du nom de fichier. 45980
ColdFusion MX ne tentait pas de renvoyer le courrier non distribué qui était replacé manuellement dans le répertoire de mise en attente (spool) de courrier. 45979
La sortie de débogage ne répertoriait pas dans l'ordre alphabétique les variables pour une étendue (scope) donnée. 45754
Lors de l'utilisation de la classe NTAuth à authentifier par rapport à un domaine, ColdFusion MX s'arrêtait si le domaine n'était pas disponible ou si vous aviez spécifié un domaine incorrect.
47403

Retour au début du document

 

Problèmes liés à l'internationalisation

Les problèmes liés à l'internationalisation qui suivent ont été corrigés :


Problème ID
Les données de formulaire en plusieurs parties (multipart/form-data) n'étaient pas contrôlées correctement par la fonction SetEncoding(). Cette fonction se présente come suit : SetEncoding("form", "UTF-8"). 44878
Les informations de débogage de ColdFusion MX n'affichaient pas correctement les valeurs de formulaire des chaînes à deux octets si le jeu de caractères de la page de formulaire n'était pas UTF-8. 46820
Le marqueur CFFILE ne téléchargeait pas les fichiers si leurs noms utilisaient des caractères à deux octets. 45673
Les services Agent ODBC et Serveur de ColdFusion MX n'utilisaient pas la page de code OS native sur les systèmes Windows japonais. Pour corriger ce problème, Updater exécute automatiquement le fichier de commande racine_cf\db\slserver52\admin\setcp.bat. 46048

Retour au début du document
Partie 1 -- Problèmes identifiés et instructions relatives à l'installation
Partie 2 -- Problèmes corrigés dans cette version de Updater
Partie 4 -- Fichiers installés, désinstallation et installation silencieuse