Le b.a.-ba de la photographie en lumière diffuse.

Apprenez à répandre une lumière douce et flatteuse sur vos sujets, que vous travailliez en studio, dans votre salon ou dans les grands espaces.

Emploi d’une lumière diffuse pour faire le portrait d’un sujet prenant la pose

Image : Caleb Gaskins

Qu’est-ce que la lumière diffuse ?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les photos prises au soleil couchant ou pendant l’heure dorée offrent un plus bel aspect que celles réalisées à la mi-journée, ou par quel miracle les portraits en studio parviennent à capturer systématiquement les sujets sous leur meilleur jour ? La réponse est la même à chaque fois : la lumière diffuse.

 

Une lumière diffuse, ou douce, est une lumière qui est filtrée. Le simple voilage qui laisse entrer les rayons du soleil crée une lumière naturelle diffuse. De même, la lumière tamisée par un abat-jour est diffuse comparé à celle émanant directement d’une ampoule. L’abat-jour adoucit et éparpille la lumière. Si la luminosité, pendant l’heure dorée, est plus douce par exemple, c’est parce que l’angle du soleil est plus incliné et que l’atmosphère agit comme un diffuseur de lumière.

 

Sur le même principe, vous pouvez utiliser une feuille de diffusion pour filtrer les rayons éblouissants du soleil ou toute autre source de lumière afin de produire une lueur douce, uniforme et flatteuse à toute heure du jour.

Emploi d’une lumière diffuse pour faire le portrait d’un sujet prenant la pose
Emploi d’une lumière diffuse pour faire le portrait d’un sujet prenant la pose

Images : Caleb Gaskins

Quand utiliser une lumière diffuse.

La lumière diffuse est essentiellement utilisée pour la photographie de portrait. Cet éclairage uniforme est flatteur pour les sujets puisqu’il élimine les ombres, adoucit leurs traits et leur permet de poser sans plisser les yeux.

 

« Une lumière douce rend l’image plus chaleureuse », précise le photographe Caleb Gaskins. « Même si elle comporte des tonalités froides, l’image présente alors un petit côté sympathique, tandis qu’une lumière crue me laisse une impression plus austère, axée sur l’action. »

 

Cette lumière tamisée est aussi extrêmement prisée dans les différentes déclinaisons de la photographie de nature morte, comme la photographie culinaire ou de produits. De fait, la plupart des séances photo en studio font appel à une forme de diffusion ou une autre.

Deux photos de mandarines, l’une réalisée en lumière diffuse et l’autre sans

La différence entre lumière dure et lumière douce.

Une lumière dure, ou directe, crée des scènes très contrastées avec des ombres crues et des hautes lumières intenses et tranchées. La lumière directe du soleil au cours d’un après-midi sans nuages est une lumière dure, par exemple.

 

Alors que les rayons d’une lumière dure sont rectilignes, ceux d’une lumière douce sont épars. Tous peuvent constituer une lumière directionnelle (lumière frappant un sujet à un angle autre que 90 ou 270 degrés), mais si une source de lumière douce touche le sujet via un angle bas, elle produit des images fort peu contrastées et des scènes aux ombres et hautes lumières peu marquées. Songez, par exemple, à la différence de luminosité entre le moment où le soleil est au zénith, à midi, et celui où il est bas sur l’horizon, au coucher.

 

La distance compte, elle aussi. Aussi illogique que cela paraisse, « plus la source de lumière est proche de votre sujet, plus la lumière est douce », explique Caleb Gaskins. Le soleil, minuscule point dans le ciel, dégagera une lumière bien plus dure qu’une bougie placée à proximité du visage de quelqu’un.

 

Ne bannissez pas pour autant les séances en extérieur ou à la mi-journée si vous souhaitez prendre des photos en lumière diffuse. Avec les outils et le savoir-faire adaptés, vous pouvez utiliser la diffusion indépendamment du type de lumière que réserve la nature.

Emploi d’une lumière diffuse pour faire le portrait d’un sujet prenant la pose

Équipez-vous ou préférez la « débrouille » : à vous de choisir !

 « Il ne faut pas énormément de matériel pour créer une lumière douce », affirme Caleb Gaskins. Ne pensez pas qu’un éclairage de qualité studio est réservé aux photographes professionnels possédant un équipement onéreux. Vous pouvez sculpter une lumière diffuse, quel que soit votre budget. Et, pour ce faire, plusieurs solutions s’offrent à vous.

 

Toutes les techniques de diffusion reposent sur le même principe élémentaire : placer un écran, une feuille ou un filtre translucide entre la source lumineuse et le sujet pour réorienter les rayons de lumière dure et ainsi adoucir l’éclairage. Dès l’instant où vous maîtrisez ce concept, vous pouvez créer une lumière diffuse avec les moyens du bord. Rien ne vous empêche de remplacer une boîte à lumière et un kit réflecteur achetés en magasin spécialisé par un voilage ou un drap de lit et un carton mousse de couleur blanche.

 

Diffuseur softbox

Une boîte à lumière, ou softbox, est une sorte de cube doté d’un intérieur réfléchissant argenté et d’une couche de diffusion blanche surplombant une source lumineuse. Elle dirige et diffuse la lumière qui passe à travers l’écran et se révèle un indispensable correcteur de lumière pour la plupart des photographes en studio. Les parapluies et écrans translucides (scrims) sont aussi des diffuseurs courants fonctionnant de manière analogue, mais qui modèlent la lumière différemment.

Réflecteurs et matériel d’éclairage dans un studio photographique

Réflecteurs et kit 5 en 1

Le réflecteur 5 en 1 est l’un des modificateurs de lumière les plus polyvalents et les plus économiques qui soient. Ses disques pliables et dépliables offrent une face réfléchissante réversible qu’il vous suffit d’ajuster pour faire apparaître la couche de diffusion en dessous, et moduler ainsi la quantité de lumière.

 

Si vous souhaitez l’utiliser pour déboucher des ombres, servez-vous de la face réfléchissante pour projeter la lumière sur votre sujet. Ou si vous voulez diffuser une lumière éblouissante, ouvrez la fermeture éclair pour accéder à la face réfléchissante et intercalez le diffuseur entre votre sujet et la source de lumière. Pour une vingtaine d’euros tout au plus, vous pouvez vous doter de l’un de ces outils fort pratiques.

 

« Plus vous disposez de diffuseurs, plus la lumière sera douce », précise Caleb Gaskins. « Mais plus vous multipliez les feuilles de diffusion, plus la source lumineuse devra être puissante car, à chaque couche, de moins en moins de lumière réussira à filtrer. »

Chaise et plante posée sur un tabouret, installées sur un fond blanc en studio

Comment créer une lumière diffuse en intérieur.

Les fenêtres sont un moyen simple de bénéficier d’une lumière diffuse en intérieur. Nombre de studios photo baignent dans une lumière naturelle car les ouvertures aménagées plein sud déversent une lumière diffuse tout au long de la journée. Invitez votre sujet à prendre place près d’une fenêtre non exposée à la lumière directe du soleil pour réaliser un cadrage rapproché naturellement diffus. Pour adoucir encore la lumière, vous pouvez tirer un rideau devant la fenêtre, si tant est qu’il soit relativement translucide.

 

Si vous souhaitez contrôler très étroitement la luminosité, utilisez une boîte à lumière ou tout autre modificateur de lumière pour éclairer votre sujet. Positionnez cette softbox à un angle de 30° par rapport à lui pour que son portrait soit des plus flatteurs, ou testez différentes positions de lumière. Vous risquez d’être vous-même surpris du nombre de styles et d’ambiances différents que vous pouvez créer avec un éclairage ou deux.

 

« Lorsque je travaille avec les éclairages du studio, je m’efforce de fabriquer la boîte à lumière la plus volumineuse qui soit afin d’obtenir la lumière la plus douce possible », explique Caleb Gaskins. « Si les murs sont blancs, je fais pivoter le matériel d’éclairage pour que la lumière se réfléchisse sur les murs : c’est le studio tout entier qui fait office de boîte à lumière. Si vous n’avez ni modificateurs, ni feuilles de diffusion, ni écrans, vous pouvez toujours installer deux dispositifs d’éclairage et utiliser les murs, tout simplement. »

 

Comment créer une lumière diffuse en extérieur.

En fonction de l’aspect que vous souhaitez créer, vous pouvez casser les rayons d’un soleil trop éblouissant vous-même ou laisser à Dame nature le soin d’accomplir l’essentiel du travail à votre place.

 

Par temps ensoleillé, vous veillerez à utiliser un modificateur de lumière pour atténuer ces rayons aveuglants. Un réflecteur 5 en 1 est un excellent choix, dont l’utilisation ne nécessite ni éclairage, ni pied, ni source d’alimentation.

 

Par temps nuageux, vous pouvez tourner les conditions météorologiques à votre avantage. Si la grisaille n’est certes pas d’excellent augure pour créer des photos de paysage mémorables, cette lourdeur du ciel agit en quelque sorte comme un diffuseur naturel faisant des merveilles sur les portraits.

 

En marge de la couverture nuageuse, l’angle de lumière et l’heure sont aussi de précieux alliés. « Si vous êtes véritablement démuni pour contrôler la luminosité, la meilleure chose à faire est de patienter jusqu’à l’aube ou à la tombée de la nuit pour votre shooting, car c’est là que la lumière est la plus douce », précise Caleb Gaskins.

Emploi d’une lumière diffuse pour photographier des pierres et galet empilés

Image : Caleb Gaskins

Contrôlez l’éclairage.

Vous maîtriserez plus facilement la lumière diffuse à mesure que vous découvrirez les caractéristiques des différents types de lumière et comprendrez comment en tirer parti. Testez la diversité des outils et techniques afin de mieux cerner le style vers lequel vous tendez. En ce qui concerne les configurations d’éclairage, il ne s’agit pas de retenir l’option optimale, mais celle qui vous convient le mieux.

 

« L’observation de la lumière naturelle et des changements de luminosité ne doivent plus avoir de secret pour vous », avertit Caleb Gaskins. « C’est ainsi que j’ai appris à manipuler l'éclairage en studio. À force de tâtonnements. »

 

Maintenant que vous êtes au fait des grands principes de la lumière diffuse, vous avez carte blanche pour la traquer, la créer ou la sculpter et concrétiser ainsi votre vision photographique.

Contributeur

Allez plus loin avec Adobe Photoshop Lightroom.

Retouchez facilement des photos avec les paramètres prédéfinis Lightroom et accédez à vos projets, où que vous soyez, grâce à la gestion du stockage des photos dans le cloud.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Différents réglages ISO sur un appareil photo

Qu’est-ce que l’ISO ?
Découvrez le rôle de ce pilier du triangle de l’exposition dans la photographie.

Image alléchante d'un sandwich à l'avocat et au fromage frais

Conseils pour la photographie culinaire.

Explorez le monde de la photographie culinaire avec les conseils de professionnels du secteur.

Portrait d'un homme souriant sur fond marron

Maîtriser l'éclairage pour la photographie de portrait

Apprenez les principes de base de l'éclairage pour révéler le dynamisme de votre sujet.

Table éclairée à la bougie pour les mariés le jour de leur mariage

Conseils pour la photographie de mariage.

Découvrez comment capturer tous les moments programmés et imprévus du grand jour.

Lightroom

Lightroom

Retouchez et synchronisez vos photos dans le cloud avec tous vos appareils.
7 jours gratuits, puis 12,09 € par mois.

Lightroom
Photoshop

Photographie

Accédez à Lightroom, Lightroom Classic et Photoshop, et bénéficiez de 20 Go d'espace de stockage dans le cloud. Gratuit 7 jours, puis 12,09 € par mois.

Lightroom

Tout Creative Cloud

Accédez à l'ensemble des applications de création et bien plus encore.
7 jours gratuits, puis 60,49 € par mois.