Les bases de la photographie d'architecture

Chaque photographe d’architecture a sa propre approche, son style et sa vision. Laissez-vous guider par ces photographies d’intérieur.

Photographie d'architecture d'une maison moderne

Comprendre la photographie d’architecture

La photographie d’architecture se distingue des autres disciplines photographiques, car elle doit allier à l’art des enjeux commerciaux. Pour réussir en tant que photographe d’architecture, vous devez appréhender ces deux aspects. Découvrez ces conseils de photographes professionnels et préparez-vous à vous lancer dans le monde de la photo d’architecture.

 

Peaufiner votre vision artistique.

Dans le domaine de la photographie d’architecture, une grande part du défi consiste à développer son propre style artistique. « Votre style est votre carte de visite. C’est votre marketing, votre métier », explique le photographe immobilier et aérien Jonathan Boone. Avoir un style soigné et cohérent vous permet de conclure davantage d’affaires. 

 

Dans l’immobilier, vous ne pouvez pas avoir beaucoup de contrôle sur le sujet que vous photographiez, ce qui signifie que vos choix sur la composition et l’éclairage pendant la séance photo sont incroyablement importants. « La façon dont vous modifiez les photos, les angles que vous choisissez de prendre, les sujets que vous choisissez de sélectionner, tout cela entre dans votre style », explique Jonathan Boone. Vous devez également présenter votre sujet avec précision. L’angle de l’appareil photo a un impact énorme sur cette précision, alors prenez votre temps pour trouver le meilleur angle pour chaque pièce. Son frère, le photographe Gregory Boone, ajoute : « si vous êtes dans une cuisine, et que votre appareil photo est en hauteur et pointe vers le bas, on a l’impression que vous essayez de faire paraître cette cuisine plus grande qu’elle ne l’est. Cela peut donner l’impression qu’une photo n’est pas digne de confiance, ce qui est le résultat contraire de ce que vous voulez que les gens pensent. Choisissez vos angles avec soin, et éliminez les distorsions involontaires en plaçant votre appareil photo sur un trépied, parallèle au sol.

Photographie du design intérieur d'un salon
Photographie du design intérieur d'une cuisine
Photographie du design intérieur d'une salle de bain

Choix techniques à prendre en compte

Lorsqu’il s’agit de matériel, un trépied, des batteries supplémentaires et un stockage de secours sont essentiels. La photographe d’architecture expérimentée Jillian Lancaster suggère : « Emportez vos objectifs grand-angle, mais aussi un objectif macro pour les détails et les gros plans. Une distance focale de 14 mm ou 16 mm est un bon choix pour l’immobilier, car elle permet de capturer toute la pièce en une seule photo, avec une distorsion minimale. « Quel que soit l’objectif que vous utilisez, recommande J. Lancaster, le plus important est de connaître votre équipement. Sachez comment fonctionne votre appareil photo, sachez comment fonctionne votre application de montage et connaissez vos limites. Il est beaucoup plus simple de prendre une photo de haute qualité que de modifier une image de qualité inférieure par la suite.

Photographie du design intérieur d'un salon

Exemple de distorsion en barillet

Lorsque vous travaillez avec un objectif ultra grand-angle, soyez conscient de son effet potentiel sur les photos. « Il est facile d’obtenir accidentellement une certaine distorsion en barillet, où les extrémités des photos commencent à s’arrondir ou à se courber », explique le photographe d’intérieur et d’architecture Crosby Dove. Si ces distorsions peuvent constituer un choix artistique intéressant, elles ne sont pas idéales pour les grandes photos d’architecture. Si les lignes verticales de la pièce sont déformées, cela peut paraître irréaliste et décourager les acheteurs potentiels.

 

Les choix d’éclairage à envisager

Lorsqu’il s’agit d’éclairer des photos d’architecture, les photographes ont des préférences différentes. Certains choisissent d’éteindre toutes les lumières dans une maison et de photographier en utilisant uniquement la lumière naturelle des fenêtres. Cela permet d’éliminer le mélange involontaire de couleurs provenant de températures d’ampoules différentes. Ce mélange peut donner des teintes non naturelles aux photos, nécessitant davantage de retouches en post-production. D’autres photographes choisissent de garder les lumières intérieures allumées, ou de compléter la lumière naturelle par des stroboscopes ou un éclairage permanent. 

 

Si vous travaillez dans des conditions de faible luminosité, faites attention lorsque vous utilisez une ouverture de votre objectif plus large. Cela peut vous donner une faible profondeur de champ et mettre la moitié de la pièce hors de la mise au point. Utilisez plutôt une ouverture étroite et une vitesse d’obturation plus lente pour compenser la lumière. Cela vous permettra d’obtenir une profondeur de champ plus importante. Nombre de ces choix se résument à des préférences et à un style personnels, qui peuvent être ce qui différencie votre travail de celui des autres.

Première exposition d'une photo d'architecture

Image de la première exposition

Seconde exposition d'une photo d'architecture

Image de la deuxième exposition

Exposition combinée d'une photo d'architecture

Images combinées

Ensuite, réfléchissez à votre exposition. C. Dove explique : « Si vous regardez par la fenêtre, vous pouvez toujours voir l’intérieur de la pièce dans laquelle vous vous trouvez ainsi que l’extérieur. Il n’est pas possible de faire cela sur une seule exposition. Prenez plusieurs photos à des expositions différentes pour capturer la lumière à l’intérieur et à l’extérieur. C’est là que le trépied s’avère pratique, car il permet de capturer des angles identiques dans la même pièce, puis de combiner ces photos en post-production pour obtenir une grande gamme dynamique (HDR).

 

Conseils pour l’aspect commercial de la photographie d’architecture

La photographie d’architecture concerne la vente de biens immobiliers, c’est donc votre capacité à bien travailler avec des agents immobiliers qui déterminera votre réussite ou votre échec dans ce domaine. « Tout est déterminé par la manière dont vous entrez dans un logement et dont vous fonctionnez main dans la main avec l’agent ou le client pour le mettre en valeur, explique Gregory Boone. Cela fait partie de ce qui définit votre style, votre activité et votre qualité en tant que photographe d’architecture.

 

Renforcez vos compétences relationnelles et développez une personnalité professionnelle, centrée sur la collaboration avec vos clients. Jonathan Boone ajoute que « prendre 15 à 20 minutes de plus pour discuter avec le propriétaire, lui expliquer ce que vous faites et quelle est votre technique est très utile. » De même, privilégiez une communication ouverte avec les agents immobiliers. Faire éditer et livrer les photos à temps peut faire une grande différence. La vente d’une maison est un processus compliqué, alors faites en sorte que la réalisation des photos soit la partie la plus facile, et vos clients sauront vous en être reconnaissants. Il est également important que vous vous dotiez d’un site soigné et à jour pour asseoir votre savoir-faire.

 

Chaque agent immobilier est différent, et a des attentes différentes. « Vous aurez des clients qui voudront tout montrer et d’autres qui voudront peut-être juste 10 ou 15 photos, note C. Dove, ils veulent que l’acheteur potentiel puisse bénéficier d’une sorte de visite visuelle pour en voir plus. » Envisagez de proposer différents niveaux de service, afin de répondre aux besoins et au budget de chaque client. Lorsque vous établissez le prix des nouvelles annonces, envisagez de facturer par pièce ou par mètre carré, puis d’offrir des forfaits plus larges qui comprennent un travail plus détaillé. Soyez franc avec les agents immobiliers en ce qui concerne les coûts, et n’ayez pas peur de mentionner le temps nécessaire à la post-production Photoshop ou Lightroom lorsque vous parlez de délais d’exécution. Ils veulent juste que leur liste de biens immobiliers soit belle, alors faites ce que vous pouvez pour les aider.

Photographe capturant une photo d'architecture

Lorsque vous commencez, J. Lancaster vous conseille de « valoriser votre temps et votre argent, créer un plan d’activités et ne pas travailler gratuitement. » Entraînez-vous chez vous ou chez vos amis, ou allez dans des églises ou des bâtiments publics pour acquérir de l’expérience en capturant différentes architectures pour votre portfolio. Une fois que vous aurez décroché quelques missions, n’oubliez pas de demander un commentaire sur ce que vous avez produit. Voyez ce que vos clients ont apprécié dans votre travail et demandez-leur leur avis sur les aspects qui doivent être améliorés. Il faut du temps et de la pratique pour maîtriser la photographie d’architecture, alors continuez à vous efforcer d’améliorer l’aspect artistique et commercial de votre activité.

 

Ce qui vient ensuite pour votre activité de photographie d’architecture.

Soyez toujours prêt à apprendre de nouvelles choses. La technologie et l’équipement sont en constante évolution, tout comme la décoration intérieure et les tendances immobilières. « Quand j’ai commencé, les palettes de couleurs dans les maisons étaient composées de rouges riches, de bleus et de verts sombres, explique J. Lancaster, on entrait dans toutes ces maisons aux murs dont les teintes étaient super vives. Maintenant, tout est juste peint en blanc. » Il est important d’apprendre à adapter son style de photographie à l’évolution des tendances de décoration. Un éclairage qui fonctionne bien avec des murs colorés peut faire disparaître une pièce aux murs blancs. 

 

La photographie aérienne et par drone, la mise en scène et les visites virtuelles, les promenades vidéo et les rendus 3D sont autant d’innovations techniques majeures qui touchent la sphère immobilière. Pour suivre ces changements, il faut du temps et de l’argent. Ne sautez pas sur toutes les tendances qui se présentent à vous. Perfectionnez vos compétences dans un domaine avant de proposer d’autres options. Votre objectif est de faire en sorte que le logement soit parfaitement mis en valeur et sublimé, alors développez des compétences qui vous aideront à atteindre cet objectif.

Vue aérienne d'une photographie d'architecture

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Préparation du café dans un bar – conseils pour une faible profondeur de champ | Adobe

Initiation à une faible profondeur de champ
Découvrez comment une faible profondeur de champ peut enrichir les photographies.

Chien blanc au bord de l’eau – Conseils sur la distance focale | Adobe

Comprendre la distance focale.

Découvrez comment choisir la distance focale idéale pour chaque photo.

Danseuses de ballet sur scène – photographie et vitesse d’obturation | Adobe

Comprendre la vitesse d’obturation

Découvrez comment la vitesse d’obturation aide à prendre des photos nettes ou des actions spontanées.

Application de la règle des tiers pour photographier une femme marchant avec un parapluie rose

Comment utiliser et dépasser la règle des tiers ?

Améliorez vos compétences en matière de composition photographique pour obtenir des images plus étonnantes. 

Télécharger Lightroom

Retouchez et synchronisez vos photos dans le cloud avec tous vos appareils.

Gratuit 7 jours, puis 12,09 € par mois.