Pour les responsables informatiques actuels, l’expérience reste primordiale.
Rapport d’Econsultancy : Tendances digitales 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis des années, les professionnels du marketing s’évertuent à impulser une orientation données aux entreprises. À juste titre. La mine d’informations dont celles-ci disposent, compte tenu de la prolifération d’applications et de systèmes digitaux, offre aux marketeurs une incroyable opportunité pour mieux cerner quand, où et comment les clients interagissent avec leurs marques.

Pour autant, cette orientation données ne suffit pas. Car les données, à proprement parler, ne peuvent fournir d’informations. Les entreprises les plus florissantes se servent des données pour éclairer leurs décisions, et non pour les imposer. Et les marketeurs les plus avisés savent bien que le plus sûr moyen de conquérir le cœur de leurs clients consiste, encore et toujours, à créer des expériences personnalisées fluides.

Adobe s’est associé à Econsultancy pour analyser sur les marchés EMEA les tendances digitales les plus marquantes, qui auront des répercussions sur les professionnels du marketing, de la création et des technologies en 2018. Les résultats sont éloquents.

Les entreprises qui ont « un plan cohérent à long terme » pour l’expérience client sont plus de deux fois plus susceptibles que les autres de devancer leurs concurrents.

espace
Orientation design, priorité aux résultats.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien entendu, les données continuent à alimenter l’expérience client. Pour autant, il ne s’agit pas simplement de déployer le contenu adéquat, au bon public, au bon moment. Mais de créer des expériences avec lesquelles les clients interagissent, et dont ils se souviennent. Et cela commence par le design.

Le design est plus que jamais indissociable de l’élaboration d’une stratégie axée sur l’expérience client. En fait, les marques constatent qu’une approche orientée design les aide davantage à se différencier des concurrents que l’analyse des seules données.
Graphique circulaire 69 %

Les entreprises qui se présentent comme « orientées design » sont 69 % plus susceptibles d'avoir largement dépassé leurs objectifs commerciaux.

espace
Outils anciens, nouvelles astuces.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le marketing par référencement fait aussi l’objet d’un regain d’intérêt. Le référencement sur mobiles est une tendance digitale qui joue un rôle de plus en plus important dans nos vies quotidiennes, car nous voulons des réponses immédiates aux questions que nous nous posons à un moment donné, où que nous nous trouvions.

Mais, ici encore, à mesure que les entreprises se tournent davantage vers les expériences, elles doivent faire preuve d’originalité pour optimiser le référencement naturel tout en déployant des expériences alliant pertinence, personnalisation et nouveauté. Internet est d’ores et déjà saturé de contenus sur la « transformation digitale » — quel nouvel éclairage votre entreprise est-elle à même d’apporter ?
40 %

C’est le référencement payant qui enregistre la plus forte hausse en pourcentage de marketeurs prévoyant d'augmenter leur budget en 2018 (40 %).

espace
Le contenu est toujours roi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En résumé, les expériences d’exception demandent nécessairement sur un contenu d’exception. Le contenu est l'essence même des activités marketing pour une multitude de points de contact sur les propriétés digitales détenues en propre et tierces — depuis le texte pour les sites web et la publicité jusqu'aux activités marketing par e-mail et sur les médias sociaux. C'est le moteur des expériences digitales sans lesquelles la plupart des entreprises péricliteraient. Et celles-ci en confient de plus en plus la gestion à leurs spécialistes en interne — à ceux qui connaissent le mieux l’activité et les clients.
Graphique circulaire 56 %

La grande priorité des entreprises dans le domaine du digital en 2018 est la gestion du contenu et des expériences. Près de la moitié (45 %) des entreprises interrogées en font l'une de leurs trois grandes priorités pour l'année à venir, et une sur cinq (20 %) affirme qu'il s'agit pour elle d'un objectif stratégique.

Graphique circulaire 58 %

Le marketing de contenu (58 %) est le domaine dans lequel les participants sont les plus susceptibles de prévoir une hausse budgétaire durant l'année 2018. Des sommes plus élevées sont également allouées à la gestion du contenu par un large pourcentage de marketeurs (48 %).

espace
Des expériences en temps réel pour des résultats tangibles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Néanmoins, même le contenu le plus attrayant ne sera d’aucun secours si votre public ne le voit pas. Raison pour laquelle il importe de personnaliser, gérer et distribuer ces ressources pour optimiser leurs performances — et de créer des workflows et expériences utilisateur pour garantir leur fluidité, sans importuner le client. À vrai dire, les entreprises les plus performantes sont deux fois plus susceptibles que les autres de se revendiquer « digitales avant tout », et près de trois fois plus susceptibles que les autres d’avoir investi dans une pile de technologies cloud intégrées pour gérer la totalité de leurs contenus et expériences.
Graphique circulaire 50 %

Les entreprises les plus performantes sont 50 % plus susceptibles que les autres d'avoir des parcours utilisateur bien conçus favorisant une communication claire et des transactions fluides.

Graphique circulaire 5 000

Les entreprises les plus performantes sont plus de deux fois plus susceptibles de privilégier les initiatives axées sur l’IdO (Internet des objets) et l’IA (intelligence artificielle), telles que les robots, pour déployer des expériences orientées client en temps réel.

espace
En définitive, c’est le retour sur investissement qui prime.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Néanmoins, le retour sur investissement demeure difficile à cerner par les marketeurs, même s’ils disposent de tous les outils de mesure et de gestion nécessaires. En fait, ils ne sont qu’une minorité à être absolument certains d’attribuer, sans se tromper, les revenus dégagés à tel ou tel programme marketing. Raison pour laquelle il est primordial d’investir dans des technologies et des ressources humaines qui possèdent les compétences digitales et analytiques adaptées pour interpréter la totalité des données circulant au sein de votre entreprise, et en tirer le meilleur parti.

Conclusion : les "vanity metrics", de même que les indicateurs de performance clés standard, ne sont un gage ni de préservation, ni de progression des budgets marketing. Il est impératif que les entreprises se mobilisent autour d’objectifs communs générateurs de valeur ajoutée – puis regroupent la totalité de leurs données pertinentes dans une vue globale afin de maîtriser et de déployer des expériences orientées client.

Vous avez envie d’en savoir plus sur la manière dont ces tendances digitales peuvent transformer votre stratégie axée sur l’expérience client ?