Comprendre l'art de la photographie surréaliste

Explorez le monde de la photographie surréaliste et découvrez comment varier les effets pour réaliser vos propres portraits oniriques, clichés détonant de la vie quotidienne et images amusantes.

Une rose avec un corps de femme

Le travail étrange et intriguant des photographes surréalistes

La photographie surréaliste exprime des idées surgies de l'inconscient, des rêves et des émotions. Les œuvres d'artistes contemporains comme Brooke Shaden et Kyle Thompson sont des exemples de réalisations surréalistes. Leur travail consiste à créer des images oniriques en utilisant des méthodes modernes pour perpétuer la tradition du surréalisme. Découvrez plus en détail comment vous lancer dans la photographie surréaliste et saisir un instantané du subconscient qui ne soit conforme à aucune logique ni aucun modèle.

 

Qu'est-ce que le surréalisme ?

Le surréalisme est un mouvement artistique né au début des années 1920. En 1924, André Breton publie le Manifeste du surréalisme, où il définit le mouvement comme un « automatisme psychique pur... en l'absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale ». Le surréalisme s'exprimait alors à travers le théâtre, la littérature, la poésie et les tableaux de peintres célèbres comme René Magritte et Salvador Dalí.

Main composé de branches d'arbre à la place des veines
Nuage de fumée couvrant le visage d'une personne

Des photographes ont participé au mouvement surréaliste dès les premiers jours. Des artistes emblématiques comme Hans Bellmer et Man Ray ont réalisé des photos surréalistes. Plus tard, Philippe Halsman créera la photographie Dali Atomicus pour rendre compte du travail d'un artiste surréaliste en action. Ce n'était pas la première fois que la photographie allait au-delà de la simple documentation. « Dès les débuts de la photographie, explique la photographe Tina Tryforos, les photographes ont utilisé leur appareil pour créer des images qui n'étaient pas nécessairement figuratives. » Avec le surréalisme, la photographie non figurative a trouvé un mouvement pour prendre son essor.

 

Des éléments pour composer des images surréalistes

Le surréalisme se distingue de l'art abstrait. Ces deux mouvements sont certes en rupture par rapport à l'art strictement figuratif, mais leurs approches sont différentes. L'art abstrait utilise des couleurs, des formes, des textures, etc. pour évoquer des sentiments ou des idées. Les images du surréalisme sont identifiables mais se présentent souvent d'une manière inhabituelle. Une image évocatrice à base de cubes ? C'est de l'art abstrait. Un immeuble entièrement constitué de mains ? C'est du surréalisme. « Le surréalisme est toujours relié au réel d'une manière ou d'une autre, explique Tina Tryforos, même si ce n'est pas réaliste, on doit pouvoir y croire. »

Une personne au milieu de l'océan ouvrant une armoire

« Les images surréalistes sont généralement oniriques et alimentées par l'inconscient, remarque Tina Tryforos. Elles sont souvent constituées d'éléments divers assemblés de manière inattendue. » Les images surréalistes contiennent presque toujours des éléments identifiables (visages, montres, pommes...) mais présentés étrangement. Les montres peuvent être molles, comme dans le tableau de Dalí intitulé La Persistance de la mémoire ou une pomme peut flotter devant le visage d'un homme, comme dans une toile de Magritte, Le Fils de l'homme.

 

Le surréalisme se sert du monde réel pour le transformer en monde imaginaire. « D'un point de vue logique, les choses n'ont pas toujours du sens, commente Tina Tryforos. Elles sont parfois gênantes, étonnantes ou effrayantes, mais elles peuvent aussi être ludiques et amusantes. » Dans une certaine mesure, les images surréalistes peuvent avoir du sens, mais à l'instar des images abstraites, elles relèvent principalement de l'expressivité et d'un ressenti profond que vous ne pouvez peut-être pas expliquer.

 

Conseils aux surréalistes

La première génération des surréalistes, parmi lesquels figuraient Dalí et Breton, se serait probablement opposée à l'idée de règles. Toutefois, comme pour tout mode d'expression, il existe des conventions, des instructions et des points à garder à l'esprit pour réussir les images.

Photo surréaliste de rochers flottant au-dessus d'un paysage

Viser un objectif, une capacité d'action et une expressivité contribuera largement à créer une image qui désoriente ou paraît inhabituelle. « J'aime réaliser des choses qui semblent impossibles mais qui sont clairement possibles puisque vous me voyez les faire, explique John Spannos, photographe et designer. Tout repose sur une planification méticuleuse des clichés. Vous devez déterminer précisément tous les éléments dont vous allez avoir besoin pour constituer l'image finale. »

 

Cette règle s'applique également aux œuvres surréalistes dans lesquelles l'imprévu joue un rôle. Des pratiques comme l'écriture automatique ou le photomontage (réalisé à partir d'images choisies à la va-vite) sont des piliers du surréalisme, mais elles intègrent toujours un élément humain : elles reflètent souvent l'inconscient. « La chance fait partie de mon processus, mais je la maîtrise aussi », précise Tina Tryforos.

 

« Vous avez le droit d'enfreindre les règles, admet John Spannos, mais faites-le dans un but stratégique. Ça ne doit pas arriver par hasard. Passez outre les règles volontairement. »

 

La retouche a toujours joué un rôle plus important dans la photographie surréaliste que dans les autres styles de photo. Le photomontage et la juxtaposition d'images dissonantes ou dérangeantes sont des incontournables du surréalisme. Toutefois, même lorsque vous créez des photos qui puisent dans l'imaginaire, vous devez veiller à ce que le résultat soit crédible, même s'il n'est pas réaliste. « Si les retouches sont visibles, constate John Spannos, c'est que vous n'y avez pas consacré assez de temps. Apprenez à utiliser votre logiciel. Apprenez le fonctionnement de Photoshop et n'en ayez pas peur. »

 

Les erreurs de retouche peuvent annihiler l'impact émotionnel global d'une image surréaliste. Le moindre faux pas peut diriger l'œil vers un écueil technique, au détriment de la dimension émotionnelle ou percutante de la photo. « Lorsque quelque chose ne fonctionne pas, cela n'échappe pas au spectateur, même s'il n'en identifie pas la cause », observe John Spannos. Quand vous associez ou modifiez des photos, soyez attentif aux ombres, à l'éclairage, à la couleur de la lumière, etc. Vérifiez l'uniformité de l'éclairage et de la température aux endroits où cela s'impose. Plus vous serez techniquement irréprochable, plus le spectateur acceptera le caractère étrange de ce que vous créez.

 

Pénétrez dans l'univers de la photographie surréaliste.

Pour vous perfectionner en tant que photographe surréaliste, vous devez puiser dans vos propres réserves d'étrangeté, vous habituer à donner corps à votre inconscient et vous comporter vous-même un peu bizarrement. De plus, comme toute autre forme d'expression, le surréalisme exige un apprentissage, de la pratique et une expérience professionnelle. « Vous ne pourrez jamais vous perfectionner si vous pensez que tout ce que vous faites est déjà parfait, remarque John Spannos. Soyez ouvert à la critique. »

Photo surréaliste d'une photo dans une photo d'oiseaux au-dessus de l'océan

L'avis d'autres photographes surréalistes peut s'avérer utile. « N'hésitez pas à contacter des photographes dont vous appréciez le travail », recommande John Spannos.

 

De la même manière, se documenter sur la tradition du surréalisme permet d'améliorer son travail personnel. « Vous devez comprendre l'histoire et les gens qui ont contribué au mouvement, précise Tina Tryforos, il y a cent ans ou la semaine dernière. » Grâce à vos recherches, vos interactions avec d'autres photographes et votre pratique, vous pourrez apporter votre contribution à une tradition centenaire et continuer d'explorer l'univers de l'inconscient avec votre appareil photo. 

Contributeurs

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Dessin de deux roses

Comment dessiner une rose ?
Lancez-vous dans le dessin de roses en apprenant l'anatomie de cette fleur dans ce tutoriel détaillé.

Personne en kimono jouant du guzheng

Manier les bases du photojournalisme

Initiez-vous à la photographie d'évènements présentant un intérêt médiatique grâce aux conseils de professionnels.

Photo spontanée d'un père et son enfant sur le dos regardant par une fenêtre

Lumière sur la photographie artistique

Laissez-vous guider par votre passion et explorez les strates conceptuelles de la création de photos artistiques.

Image retouchée d'un bison

Combiner des photos pour un résultat professionnel

Apprenez à associer des images dans Photoshop afin de créer des mises en page et des compositions.

Téléchargez Photoshop.

Créez, composez et retouchez des images sur ordinateur et iPad.

7 jours gratuits, puis CHF 23.70 par mois.