Un acheteur peut-il se rétracter après la signature d’un compromis de vente ?

Découvrez ce qu’est un compromis de vente, si l’acheteur peut se rétracter et dans quelles circonstances, ainsi que les éventuelles conséquences d’une telle décision.

Lorsque vous achetez une maison, la vente peut échouer pour de nombreuses raisons. Des problèmes peuvent empêcher la vente du côté du vendeur, mais l’acheteur peut également rencontrer des difficultés ou changer d’avis. Découvrez ce qu’est un compromis de vente et ce qui peut se passer si, en tant qu’acheteur, vous souhaitez vous rétracter.

Puis-je annuler une offre acceptée ?

Lorsque vous faites une offre pour un bien immobilier et que le vendeur l’accepte, vous signez ce que l’on appelle un compromis de vente. Il s’agit d’un contrat immobilier standard qui précise les détails de la vente. Si vous changez d’avis, vous pouvez généralement vous rétracter, mais cela peut devenir compliqué en fonction du moment où vous le faites.

Quelles sont les conséquences d’une rétractation ?

Comme il s’agit d’un document juridiquement contraignant, il peut y avoir des conséquences à retirer une offre après avoir signé le compromis de vente avec le vendeur.

Lorsque vous concluez ce type d’accord, il vous est généralement demandé de verser un dépôt de garantie comme preuve de bonne foi. Celui-ci est généralement fixé entre 5 et 10 % du prix du bien. Si vous n’avez aucune raison valable de vous retirer de la vente, vous perdrez probablement l’acompte versé. Cet argent indemnise le vendeur pour la période pendant laquelle son bien n’était plus sur le marché.

Toutefois, si vous retirez votre offre avant que le vendeur ait signé le compromis, cela ne devrait pas avoir de conséquence. Cela est également vrai si le vendeur ne respecte pas certaines exigences ou échéances définies dans le compromis de vente initial.

Découvrez toutes les possibilités offertes par Adobe Acrobat DC avec signature électronique pour votre recherche immobilière, la vente de votre maison ou la signature d’un bail résidentiel.