Dans le secteur des hautes technologies, le marketing digital est dynamisé par la concurrence.

Comment les entreprises high-tech font-elles face à une concurrence farouche ? Quels sont les défis et priorités de leur transformation digitale ? Cet été, Adobe (société mère de CMO.com) a conclu un partenariat avec Ovum afin d'étudier les stratégies adoptées par les entreprises high-tech pour se démarquer de la concurrence. Des entretiens avec plus de 300 responsables marketing high-tech du monde entier ont permis de faire la lumière sur ce qui sous-tend les investissements et les stratégies de marketing digital.

L'un des principaux enseignements du rapport de synthèse « Digital Marketing in the High-Tech Industry » (Le marketing digital dans le secteur des hautes technologies) est qu'il s'agit d'un secteur hautement concurrentiel. Les participants ont été invités à noter les niveaux de concurrence actuels et attendus — 10 étant le niveau le plus élevé et 1 le niveau le plus bas. Le niveau « intensité » moyen pondéré est de 7,64, 60 % des participants ayant attribué une note comprise entre 8 et 10. Si l'on remet les choses en contexte, selon une étude sur le secteur fortement concurrentiel des télécommunications réalisée en début d'année, seulement 43 % des participants ont noté l'intensité de la concurrence entre 8 et 10.

Les leaders digitaux ont également identifié les principaux facteurs de cette concurrence, leurs préoccupations majeures et les partenariats prioritaires en interne. (Indice : le service informatique n'est plus prioritaire.)   

Cliquez ici pour télécharger le rapport (enregistrement requis).


ÉTAPES SUIVANTES