Comment garder la confiance des clients tout en protégeant la marque

Il faut parfois des années pour gagner la confiance d’un client, mais quelques minutes peuvent suffire à la perdre. C’est notamment le cas lorsque la publicité d’une marque s’affiche sur la même page qu’un contenu extrémiste, haineux ou inapproprié. Le problème de la protection des marques n’est pas nouveau, mais il hante de plus en plus les esprits, empêchant même les publicitaires de trouver le sommeil.

Ces deux dernières semaines, de grandes entreprises du monde entier ont renoncé à des dépenses publicitaires ou fortement réduit leur publicité display. La raison ? Leurs annonces s’étaient affichées non loin d’un contenu indésirable incitant à la haine, extrêmement violent ou encore extrémiste. Pour le seul mois de février, la plate-forme DoubleVerify a révélé que huit millions de publicités avaient été empêchées de s’afficher sur des pages contenant des incitations à la haine, soit trois fois plus qu’en janvier.

L’engagement d’Adobe.

En tant que leader du marketing digital, il est de notre responsabilité de fournir à nos clients des solutions sûres, transparentes et conformes à leurs valeurs. Dans le domaine de la publicité, nous nous engageons auprès des marketeurs pour les aider à atteindre leurs objectifs, sans transiger sur la protection de la marque, la qualité des médias ou la transparence.

Il est légitime que les professionnels du marketing digital et les annonceurs s’inquiètent. Selon une récente enquête d’Adobe Digital Insights, 58 % des marketeurs se déclarent préoccupés par l’augmentation des publicités numériques frauduleuses par rapport à 2016. Quant aux acheteurs de médias, la moitié d’entre eux désignent la « qualité des médias » comme la principale difficulté du secteur.

Mieux protéger la marque en intégrant des solutions tierces.

Pour répondre à ces attentes, nous enrichissons aujourd’hui nos fonctions de protection de la marque en intégrant Grapheshot, une nouvelle technologie anti-fraude de confiance. La plate-forme Grapeshot fournit des filtres qui analysent le contenu avant les enchères pour empêcher que la publicité soit publiée sur une page dont le contenu ne serait pas approprié. Elle rejoint les autres intégrations tierces anti-fraude et de protection qu’Adobe propose aux annonceurs pour une protection optimale de leur marque : DoubleVerify, Integral Ad Science, Proximic et White Ops.

Ensemble des mesures préventives d’Adobe.

Outre ces intégrations, la plate-forme DSP (Demand-Side Platform) Adobe Media Optimizer — incluse dans Adobe Advertising Cloud — offre aux clients des fonctions propriétaires : outils automatisés empêchant les publicités de s’afficher à proximité d’un contenu inapproprié et processus manuel de vérification de site exécuté par une équipe de spécialistes de l’assurance-qualité.

Les mesures préventives d’Adobe pour assurer la protection de ses clients sont les suivantes :

•  Vérification des sites et des applications par une équipe d’experts chargés de passer en revue la qualité et le contenu pour exclure tout inventaire suspect (contenu piraté ou malveillant, par exemple).

• Ciblage contextuel pour que les annonceurs puissent cibler uniquement les pages dont le contenu est pertinent par rapport à leur publicité, et exclure celles qui abordent certains thèmes.

• Filtrage pré-enchères pour éviter que des publicités soient diffusées sur des pages au contenu inapproprié avant leur chargement sur un site web ou dans une application. Cette proactivité est cruciale, car elle protège l’image de la marque et évite que les publicités s’affichent à proximité d’un contenu haineux ou extrémiste.

• Intégrations tierces de protection de la marque et anti-fraude (citées précédemment).

Nous invitons également les annonceurs à tester ces fonctionnalités en leur fournissant gratuitement les filtres Grapeshot et d’autres intégrations technologiques de protection de la marque jusqu’à fin juin 2017. Cette technologie est disponible sur la plate-forme DSP d’Adobe Advertising Cloud pour l’inventaire vidéo et display sur postes de travail.

Adobe mettant un point d’honneur à offrir le meilleur aux marketeurs, notre plate-forme DSP rembourse automatiquement les achats d’impressions identifiées comme frauduleuses par notre partenaire White Ops. Comme le fait remarquer Brett Wilson, vice-président et directeur général d’Adobe Advertising Cloud, « en réduisant le trafic généré par les robots, on ne parcourt que la moitié du chemin, car la protection contextuelle de la marque est tout aussi cruciale. C’est pourquoi nous sommes fiers que nos clients soient efficacement protégés dans les deux cas, grâce à nos outils de protection de la marque. »


ÉTAPES SUIVANTES