Substance 3D dans le développement de jeux vidéo

Développement de jeux vidéo

L’identité du premier véritable jeu vidéo en 3D fait débat. Pour certains, il s’agit de Battlezone, qui est sorti en 1980 et utilisait des représentations filaires dans ses dessins vectoriels pour assurer le rendu de chars d’assaut en 3D, alors que ces derniers ne pouvaient se déplacer qu’en 2D. Pour d’autres, c’est Quake. Lancé en 1996, c’est assurément le premier jeu qui comportait des niveaux, eux-mêmes composés de salles superposées. Le joueur avait donc vraiment la possibilité d’évoluer dans un espace 3D. Étant donné qu’il y a autant de candidats que de définitions de la vraie 3D, le débat est loin d’être clos. 

Les temps changent. 

Aujourd’hui, les jeux vidéo intègrent de plus en plus des univers 3D vastes et complexes. Les joueurs peuvent sillonner des paysages urbains, ou même explorer des planètes entières, avec autant de fluidité que dans le monde physique réel. Les environnements immersifs sont à couper le souffle. Les jeux vidéo sont appréciés pour leur interactivité ou leurs fabuleuses mécaniques, mais aussi pour leur esthétique irréprochable. 

Quant à leurs personnages, ils ont acquis une profondeur et une crédibilité hors du commun. L’écriture de personnages aux aspirations et aux agissements plausibles est particulièrement soignée. Mais, comme dans la réalité, quantité de détails sont également véhiculés par l’allure de ces personnages : l’expression de leurs visages, leurs styles et coupes vestimentaires, la douceur ou la rugosité de leur peau, leurs tenues impeccables ou en lambeaux. Les personnages des jeux vidéo sont aujourd’hui aussi recherchés et grandioses que les univers qu’ils peuplent.

 

L’assemblage de ces éléments visuels produit des jeux 3D offrant des expériences quasi cinématographiques riches en émotions. Si à l’heure actuelle, ces jeux ne sont certes pas aussi détaillés que le monde réel, ils n’en sont guère éloignés pour autant.

Ce niveau de détails visuels et de complexité des jeux 3D est essentiellement le fruit des compétences et de la détermination des artistes visuels travaillant aujourd’hui dans ce secteur. Mais la qualité visuelle des jeux vidéo modernes tient également beaucoup à la sophistication croissante des outils logiciels servant à les créer.

C’est là qu’Adobe entre en jeu.

Tirez parti de la solution de texturation de référence. 

Tirez parti de la solution de texturation de référence.

Crédit : Pablo Munoz Gomez

Le jeu d’outils Adobe Substance 3D est la référence incontestée en matière de texturation dans l’univers des jeux vidéo. À ce jour, il est utilisé dans d’innombrables projets par de petits studios indépendants ainsi que dans une multitude de jeux AAA créés par des géants vidéoludiques, comme Ubisoft, Electronic Arts, CD Projekt Red et Naughty Dog.

« Nous avons choisi Substance Painter pour sa simplicité d’utilisation et sa rapidité d’itération, son fonctionnement non destructif, la centralisation des opérations de baking et de peinture, et la personnalisation de la configuration globale en phase avec notre méthode d’ombrage de type PBR au sein du jeu. »

— BRIAN BURNELL, RESPAWN ENTERTAINMENT

Le jeu d’outils Substance 3D répond à tous vos besoins de texturation. Libre à vous de créer des textures de A à Z en faisant appel à Substance 3D Designer, ou à partir de références concrètes au moyen de Substance 3D Sampler. Vous pouvez importer des textures disponibles dans la bibliothèque de contenus Adobe ou à partir de sources tierces. Substance 3D Painter vous permet de créer des matériaux intelligents, ce qui vous offre la possibilité de peindre sur certaines caractéristiques, comme des bords écornés ou des points de rouille, mais aussi d’appliquer vos textures sur des modèles ou environnements 3D, puis d’exporter vos ressources vers le moteur de jeu de votre choix en quelques secondes. 

« Nous avons utilisé Substance Designer pour créer la plus grande partie de nos... mosaïques de textures....La quasi-totalité... des ressources artistiques de Forza Horizon 4 sont passées, même partiellement, par Substance Designer ou Substance Painter. »

— DON ARCETA, PLAYGROUND GAMES 

De plus, vous pouvez gérer vos bibliothèques de matériaux avec Adobe Bridge et tirer parti du toolkit d’automatisation pour organiser aisément des projets d'envergure. 

Bénéficiez de l’outil adapté à chaque opération.

Bénéficiez de l’outil adapté à chaque opération.

Il n’existe pas de workflow universellement applicable à la production de jeux vidéo. Chaque studio de développement possède sa propre méthode de travail, en marge de ses outils logiciels de prédilection. De ce fait, le jeu d’outils Substance 3D s’intègre directement avec les principaux outils et moteurs de jeux 3D. Qu’il s’agisse de modéliser avec des outils tels que Modo, 3ds Max ou Maya d’Autodesk ou de travailler dans des moteurs de jeux, comme Unreal Engine ou Unity, les intégrations et plug-ins Substance 3D vous permettent de mettre directement à profit les fonctionnalités du jeu d’outils Substance 3D dans l’application de votre choix.  

« En gros, nous avions le sentiment que le jeu d’outils Substance nous aiderait à commercialiser notre jeu vidéo dans les temps, en faisant en sorte que la qualité soit au rendez-vous, avec le concours d’une équipe de développement relativement restreinte. »

— MIRO VESTERINEN, REMEDY ENTERTAINMENT 

Les outils Substance 3D offrent des fonctionnalités de scripts et d’automatisation étendues, prennent en charge des shaders et modèles de sortie personnalisés, et se distinguent par leurs intégrations avec d’autres outils de création de contenu 3D. Voilà qui permet d’intégrer les applications et services Substance avec tout pipeline et tout workflow de design de jeux 3D. 

« Grâce à Substance, avec le concours d’une petite équipe d’artistes, nous avons boosté notre productivité, en créant 1 500 matériaux destinés à faire revivre la civilisation de la Grèce Antique. »

— VINCENT DEROZIER, UBISOFT QUÉBEC 

Explorez la plus vaste bibliothèque de ressources 3D directement exploitables dans les jeux vidéo. 

Explorez la plus vaste bibliothèque de ressources 3D directement exploitables dans les jeux vidéo.

La bibliothèque de ressources Substance 3D dote les créateurs de jeux vidéo de plusieurs milliers de matériaux paramétriques. Chacun d’eux étant modifiable individuellement, les variantes possibles sont infinies. Quant aux graphes de nœuds téléchargeables, ils permettent aux artistes 3D de comprendre comment sont construits ces matériaux phénoménaux, ce qui constitue une précieuse ressource d’apprentissage. 

Cette bibliothèque comprend également plus d’un millier de modèles 3D exploitables dans les jeux vidéo, soigneusement sélectionnés pour garantir une cohérence en termes de topologie et d’UV. 

Toutes les ressources de la bibliothèque 3D, qui sont incluses dans les abonnements Substance 3D, peuvent être téléchargées et modifiées dans tout projet commercial. 

Exploitez bien plus que des matériaux. 

Exploitez bien plus que des matériaux.

Le jeu d’outils Substance 3D ne cesse de se perfectionner, allant bien au-delà du rôle d’une application de texturation. Substance 3D Modeler (version bêta) offre de nouvelles perspectives pour la création de ressources, tant sur ordinateur que dans la réalité virtuelle, tandis que Substance 3D Stager permet aux artistes d’agencer et de restituer des scènes 3D de qualité ou leurs portfolios.

 

Si vous envisagez d’utiliser Substance 3D dans votre entreprise, cliquez ici pour en savoir plus.