Présentation de la production vidéo.

Découvrez les principes de base de la réalisation d’une vidéo ou d'un film, de la première version au montage final. Et bénéficiez de conseils d’experts pour maîtriser toutes les étapes du processus.

Moniteur d'une caméra utilisé dans une production vidéo

Levez le rideau sur la magie du cinéma.

Cette impression de fluidité et de facilité qui se dégage d’un film ou d’une vidéo est en réalité le fruit de mois ou d’années de travail de nombreuses personnes. Le processus de production se divise en trois phases : pré-production, production et postproduction. L’exercice peut paraître insurmontable, mais grâce aux conseils d’experts pour réaliser votre propre production comme un professionnel et aux informations sur chaque partie du processus, vous pourrez facilement faire vos premiers pas.

 

Pré-production

La pré-production est la première partie d’un projet vidéo. Elle regroupe toutes les étapes nécessaires à la mise en œuvre du projet : financement, planification, recrutement, etc. Pour un long métrage, la phase de planification prend du temps. Elle peut durer de trois mois à un an. L’objectif est de régler un maximum de problèmes avant le démarrage de la production, afin que le reste du projet se déroule sans accroc et sans dépasser le budget.

 

La pré-production change d’un projet à l’autre. Les ressources, les budgets et les priorités relatives à la création ne sont pas les mêmes pour une vidéo marketing locale et une vidéo musicale à gros budget. Mais quel que soit le type de vidéo que vous créez, ne lésinez pas sur la planification de la pré-production, car c’est elle qui détermine la suite du projet.

Réalisateur examinant le storyboard d’une production vidéo

Découverte du processus de planification.

Les producteurs et le réalisateur sont généralement les premiers à mettre en route un projet. Le réalisateur s’occupe de la direction de la création, tandis que le producteur gère les aspects logistiques de la production, comme la recherche de financements et le recrutement des membres de l’équipe. Il lui arrive de sous-traiter les services de production vidéo et le recrutement de l’équipe à une société spécialisée.

 

Les scénaristes, les directeurs de la photographie et le réalisateur travaillent ensemble sur le storyboard du film et sur le scénario. Souvent, le scénario est déjà écrit et il ne reste plus qu’à décider comment le transposer à l’écran. L’équipe de production doit alors se mettre en quête de lieux et de talents, finaliser les budgets et établir le calendrier du projet.

 

« Généralement, le réalisateur et le directeur de la photographie se réunissent pour rechercher des talents ensemble et discuter des lieux envisageables », ajoute le vidéaste Hiroshi Hara. La liste des plans est un élément essentiel de la pré-production. Elle permet de suivre de près le calendrier de tournage et de n’oublier aucun plan au moment de la production.

 

Il n’est pas non plus trop tôt pour penser à la sortie de la vidéo. Réfléchissez à la stratégie marketing que vous déploierez pendant la production du film pour assurer sa promotion.

 

Avant de tourner, l’équipe doit être informée de la stratégie et de la direction du projet. « Même si le calendrier évolue, vous pourrez vous concentrer sur la performance et la capture de la meilleure image possible si vous avez résolu tous les problèmes potentiels en pré-production », explique Hiroshi Hara.

Plateau de tournage grouillant de personnes qui travaillent
Vidéaste assis sur une barrière, portant un stabilisateur steadicam

Production

Au terme de la phase de pré-production, le moment est venu de passer à l’action. La production, également appelée photographie principale, est l’étape au cours de laquelle où vous filmez sur les lieux du tournage. Les bobines B, voix off ou autres effets sonores requis pour le film final sont également enregistrés durant cette phase. Pour un long métrage, la vidéographie peut durer entre un et trois mois, alors que pour une courte vidéo promotionnelle ou une vidéo explicative, tout est bouclé en un jour ou deux.

 

Quelle que soit l’envergure de votre projet, la réalisation d’un film est une vaste entreprise qui nécessite de faire appel à de nombreuses compétences. L’équipe que vous formez doit couvrir tous les besoins du plateau. Pour assurer les fonctions essentielles, une petite équipe doit inclure un cadreur ou un vidéaste, un réalisateur, un producteur, un ingénieur du son et un éclairagiste.

 

Conseils pour travailler avec des acteurs non professionnels ou sur des vidéos institutionnelles.

Les acteurs ont l’avantage de l’expérience. Ils ont l’habitude d’être dirigés et sont à l’aise sur un plateau. Mais lorsque vous réalisez des vidéos marketing, par exemple, vous travaillez avec des acteurs non professionnels pour produire du contenu vidéo professionnel. Vous devez aussi adapter le processus de tournage à votre client. Au lieu de lui envoyer une feuille de service avec la composition du reste de l’équipe, expliquez-lui dans un e-mail où et quand il est attendu, ainsi que toute autre information utile.

 

« Lorsque vous tournez avec des acteurs non professionnels ou des entreprises, vous devez optimiser votre temps. Utilisez des doublures pour préparer l’éclairage, le son et la caméra, conseille la vidéaste Margaret Kurniawan. Ainsi, vous les faites venir au dernier moment, lorsque tout est déjà prêt pour filmer. »

Vidéaste assis sur une barrière, portant un stabilisateur steadicam

postproduction

Une fois que vous avez tout votre métrage, vous passez en salle de montage. À ce stade, des spécialistes organisent, compilent, séquencent et améliorent les métrages bruts pour les transformer en vidéo de qualité. Les coloristes se chargent de l’étalonnage et de la correction des couleurs, tandis que les ingénieurs du son mixent les enregistrements audio.

 

Le montage ne s’effectue pas du jour au lendemain. Il peut durer plusieurs mois, selon l’envergure du projet. À l’instar du tournage, le montage suit un calendrier strict, mais doit vous laisser le temps de peaufiner les détails. Pour un produit final soigné, les professionnels utilisent une application montage vidéo de référence comme Adobe Premiere Pro. Découvrez plus en détail le processus de montage vidéo :

 

  • Introduction au montage vidéo :
    Découvrez les bases du montage vidéo pour mieux comprendre le processus et développer vos compétences.
 
  • Réalisation d’un montage expressif :
    Découvrez cette technique qui permet de suivre deux récits à la fois.

 

Maintenant que vous avez compris les grands principes, vous êtes prêt à entamer votre production vidéo et à la gérer du début à la fin.

Contributeurs

Allez plus loin avec Adobe Premiere Pro.

Réalisez des vidéos impressionnantes pour la quasi-totalité des supports : le cinéma, la télévision et le web.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Plan général d'un paysage urbain

Définir la scène avec un plan général

Les plans généraux sont essentiels pour indiquer où et souvent quand l'action a lieu.

Personne qui ajoute du son à une vidéo avec Adobe Premiere Pro

Choisir le meilleur format vidéo en fonction de vos besoins ?

Découvrez comment choisir le meilleur format vidéo pour le streaming, les téléchargements et les enregistrements.

Image alléchante d'un sandwich à l'avocat et au fromage frais

Conseils pour la photographie culinaire.

Explorez le monde de la photographie culinaire avec les conseils de professionnels du secteur.

Exemples de jeux de police avec et sans empattement.

Choisir la bonne typographie : avec ou sans empattement.

Pour choisir entre une police avec et sans empattement, il faut prendre en considération l'attitude, l'histoire et l'expérience utilisateur.

Téléchargez Adobe Premiere Pro.

Montez et produisez des vidéos pour le cinéma, la télévision et le web, avec l'une des meilleures applications de montage vidéo du secteur.

Gratuit 7 jours, puis 23,39 € par mois.