Création de photos avec un flou directionnel

Capturez le mouvement et ajoutez une touche créative au cliché grâce au flou directionnel. Voici quelques conseils et astuces pour réussir la prochaine photo avec flou directionnel que vous prendrez.

Flou directionnel du mouvement de l’eau entre des rochers sur la plage

Qu’est-ce que le flou directionnel ?

Le flou directionnel est une technique de photographie en pose longue permettant de suggérer le mouvement ou l’action dans une image fixe. « Cela nous donne la possibilité de voir les choses d’une manière différente de ce que nous pouvons voir par nous-mêmes », confie le photographe Chris Sidla.

 

Tandis que certains clichés d’action figent le sujet en mouvement avec des vitesses d’obturation rapides, le flou directionnel utilise des vitesses d’obturation lentes pour des photos en pose longue, qui floutent le point de mouvement.

 

Que vous souhaitiez créer une impression de vitesse avec des trainées de feux arrière sur une autoroute la nuit ou capturer le caractère abstrait de piétons traversant dans la circulation dense, le flou directionnel vous permet de présenter la réalité sous un angle nouveau.

 

Le flou directionnel, technique de narration

Il n’existe pas une seule bonne façon d’utiliser le flou directionnel. « Il s’agit d’une technique de narration », explique le photographe Chris Low. « Vous pouvez l’utiliser pour exprimer une émotion ou une sorte de connexion. J’ai principalement utilisé le flou directionnel dans le domaine de la photographie sportive. » Le flou directionnel est également couramment utilisé pour la photographie automobile, les scènes urbaines animées et les prises de vues conceptuelles.

 

Sidla utilise le flou directionnel pour photographier des paysages, en particulier les cascades ou l’océan. « Cela aide à lisser l’eau lorsqu’elle se jette de la falaise ou les vagues qui déferlent sur une plage », précise Sidla. « J’ai beaucoup d’amis qui photographient des trainées d’étoiles et parviennent ainsi à capturer la rotation de l’univers autour de nous. »

 

Dans la plupart des cas, le flou directionnel ne floute pas l’ensemble de l’image : la mise au point s’effectue sur le sujet ou sur l’arrière-plan, l’autre partie devenant floue. Quel que soit le résultat souhaité, il n’est pas nécessaire de disposer de beaucoup de matériel spécialisé ni d’employer des techniques complexes pour maîtriser le flou directionnel. Il suffit d’avoir un appareil photo, un peu de savoir-faire et du temps pour expérimenter la technique.

Photo aérienne avec flou directionnel d’automobiles sur une route serpentant à travers une colline boisée

Crédit image : Chris Sidla

Réglages de l’appareil photo pour capturer un flou directionnel

Le flou directionnel est une question de vitesse d’obturation et d’interaction avec la lumière. Une vitesse d’obturation lente permet de créer le flou. Plus la vitesse d’obturation est lente (on parle aussi de vitesse d’obturation longue), plus le capteur de l’appareil photo reçoit de lumière. Comme l’obturateur est ouvert plus longtemps, des informations visuelles supplémentaires sont capturées, y compris le flou dû au mouvement. Si cela peut également s’avérer utile dans des conditions de faible luminosité, cela nécessite la plupart du temps de régler les autres paramètres pour limiter la quantité de lumière dans l’image afin de compenser le risque de surexposition d’une image en pose longue.

 

Pour un meilleur contrôle, prenez des photos en mode manuel. Vous pouvez utiliser presque n’importe quel appareil photo reflex numérique ou argentique, à condition de pouvoir régler les trois valeurs d’exposition que sont la vitesse d’obturation, l’ouverture et la sensibilité ISO. Si vous ne souhaitez pas passer complètement en mode manuel, le mode Priorité obturateur vous permet de choisir la vitesse d’obturation. L’appareil photo équilibre les autres paramètres en fonction du choix effectué.

Photographe prenant une photo avec son appareil posé sur un trépied debout dans une eau très peu profonde

Réduction de la vitesse d’obturation

Alors que les vitesses d’obturation rapides telles que 1/1000e de seconde figent les objets en mouvement, une vitesse d’obturation lente permet d’obtenir le flou recherché. Les vitesses d’obturation plus longues peuvent être comprises entre 1/60e de seconde et 30 minutes, selon la quantité de flou souhaitée, la vitesse de déplacement du sujet et la quantité de lumière disponible.

 

Choix de l’ouverture appropriée

En journée, il convient généralement de sélectionner une valeur f-stop élevée ; ainsi, l’ouverture plus petite laissera passer moins de lumière. Cependant, si vous travaillez avec une faible luminosité, une plus grande ouverture peut donner de meilleurs résultats. Une fois que vous savez combien de temps vous devez laisser l’obturateur ouvert pour capturer le mouvement souhaité, vous pouvez ajuster l’ouverture pour exposer correctement la photo.

 

Réduction de la sensibilité ISO

Le réglage ISO définit la sensibilité de l’appareil photo à la lumière. Pour réduire la luminosité, vous devez réduire le réglage ISO. Une sensibilité ISO plus faible évitera également que les photos aient un aspect granuleux. Lors de la prise de vue, rapprochez-vous autant que possible du réglage ISO 100, mais si vous travaillez dans l’obscurité et avez besoin de davantage de lumière, vous pouvez monter jusqu’à 800 ou 1 600.

Photo avec flou directionnel d’un manège qui tourne la nuit

Crédit image : Chris Sidla

L’expérimentation incontournable

Quel que soit votre niveau d’expérience en photographie, vous aurez probablement besoin d’expérimenter la technique du flou directionnel. « Pour aller plus vite, planifiez autant que vous le pouvez. Décidez au préalable sur quels éléments vous allez effectuer la mise au point et la quantité de flou que vous souhaitez appliquer. Et n’ayez pas peur de recommencer », conseille Low.

 

« Lorsque vous utilisez le flou directionnel, vous devez vraiment faire attention à la composition des clichés », ajoute Sidla. « Sinon, on peut juste croire que vous avez tremblé. »

 

L’ouverture, la vitesse d’obturation et la sensibilité ISO choisies contribuent à équilibrer la plus longue durée d’exposition. C’est pourquoi vous devrez probablement prendre de nombreuses photos avant de trouver les réglages les mieux adaptés aux conditions du moment. « Vous devez analyser chaque situation individuellement et décider de ce qui va fonctionner dans ce scénario », dit Low. 

Appareil photo sur un trépied avec un lever de soleil et un paysage urbain en arrière-plan

Conseils pour capturer un flou directionnel

Prise en compte du moment de la journée

« Réalisez des prises de vue aux premières heures du jour ou aux dernières heures avant la nuit pour avoir la meilleure chance de capturer le moment avec l’appareil », conseille Sidla. L’heure idéale pour la photographie est l’heure dorée (juste avant le coucher du soleil ou juste après le lever du soleil), et ce pour de nombreuses raisons. Pour le flou directionnel, elle permet de maintenir des niveaux de lumière ambiante faible.

 

Choix d’un filtre de densité neutre

Un filtre de densité neutre (ND) élargit les plages horaires pendant lesquelles vous pouvez photographier un flou directionnel. Les filtres de densité neutre sont souvent utilisés dans les photographies de paysage pour réduire la quantité de lumière qui touche le capteur, ce qui vous permet de réaliser des prises de vue avec une vitesse d’obturation plus lente ou une ouverture plus large sans surexposer les images à la lumière du jour. Selon Sidla, se procurer un filtre ND est « vraiment la chose qu’il regrette le plus de ne pas avoir fait plus tôt. »

 

Utilisation d’un trépied pour éviter le tremblement de l’appareil photo

Si l’appareil photo est doté d’une fonction IBIS (stabilisation de l’image intégrée), il est possible que vous puissiez le tenir à la main sans trop de mouvements indésirables. Toutefois, un trépied vous aidera à maintenir la stabilité de la composition, ce qui peut être très difficile, surtout si vous utilisez un téléobjectif ou un objectif plus grand.

 

Expérimentation de la photographie panoramique

Le balayage panoramique est une autre façon de représenter le mouvement dans une prise de vue. Plutôt que de stabiliser l’image à l’aide d’un trépied et de flouter un objet en mouvement, utilisez la technique du balayage panoramique pour déplacer l’appareil photo avec le sujet et le figer sur un arrière-plan flou.

Flou directionnel d’un éclairage nocturne sur une photo de bâtiments
Flou directionnel d’un bus entrant dans le cadre de la photo

Crédit images : Chris Sidla

Mobilisation des compétences

« Faites en sorte de réussir le mieux possible vos prises de vue avec l’appareil photo, et utilisez les outils de postproduction dont vous disposez pour améliorer le travail déjà effectué », conseille Low. Cela vous évitera d’avoir la tentation de recourir trop fortement aux retouches pour embellir le cliché.

 

Vous pouvez retoucher l’image finale dans Adobe Photoshop et Photoshop Lightroom. Si vous devez accentuer encore davantage l’effet, vous pouvez aussi recréer un effet de flou directionnel dans Photoshop. Consultez ce tutoriel pour en savoir plus.

 

« La meilleure façon de s’améliorer dans n’importe quelle forme de photographie est d’aller sur le terrain et de se lancer », déclare Sidla. « Faites des essais, échouez, mais ne vous découragez pas. Considérez chaque échec comme une possibilité d’amélioration. »

 

En particulier avec des techniques comme le flou directionnel, les accidents heureux sont plus fréquents que vous ne le pensez. N’hésitez pas à faire des expériences, à faire preuve de créativité dans la composition et apprenez à saisir les opportunités dès qu’elles se présentent. »

 

« Répétez ces essais. C’est une question de pratique et de travail », déclare Low. « Dans le domaine de la photographie, les résultats que vous obtiendrez dépendent du temps que vous y aurez consacré. »

Contributeurs

Allez plus loin avec Adobe Photoshop Lightroom.

Retouchez facilement des photos avec les paramètres prédéfinis Lightroom et accédez à vos projets, où que vous soyez, grâce à la gestion du stockage des photos dans le cloud.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

La voie lactée illuminant le ciel nocturne au-dessus d’une forêt

Pointez votre appareil photo vers la voie lactée.

Explorez les techniques de photographie de la voie lactée grâce aux conseils de photographes professionnels.

Danseuses de ballet sur scène – photographie et vitesse d’obturation | Adobe

Comprendre la vitesse d’obturation

Découvrez comment la vitesse d’obturation aide à prendre des photos nettes ou à capturer des actions spontanées.

Ville japonaise la nuit – conseils pour la photographie de nuit | Adobe

Tirer le meilleur parti de la photographie de nuit.
Découvrez pourquoi une faible luminosité n’est pas forcément synonyme de moindre qualité grâce à ces conseils pour réussir des photos de nuit.

Effet Bokeh sur ligne d’horizon d’une ville la nuit

Ajouter des arrière-plans avec un effet Bokeh à des photos

Découvrez le magnifique effet de flou qui peut donner un aspect saisissant aux photos.

Lightroom

Lightroom

Retouchez et synchronisez vos photos dans le cloud avec tous vos appareils.
7 jours gratuits, puis 11,69 € par mois.

Lightroom
Photoshop

Photographie

Accédez à Lightroom, Lightroom Classic et Photoshop, et bénéficiez de 20 Go d’espace de stockage dans le cloud. Gratuit 7 jours, puis 11,69 € par mois.

Lightroom

Tout Creative Cloud

Accédez à l’ensemble des applications de création et bien plus encore.
7 jours gratuits, puis 60,91 € par mois.