Rendu 3D d'un volant et d'une raquette

Qu'est-ce qu'une texture 3D et comment en créer?

L'utilisation des textures est une étape essentielle de la modélisation 3D. Les textures sont comme les vêtements ou la peau d'un objet 3D. Vous pouvez tout contrôler, de la couleur à l'aspect physique, en texturant et en appliquant des matières.

Qu’est-ce que la texturation 3D ?

La plupart des modèles 3D adoptent la couleur grise par défaut. Les photos 2D doivent donc être mappées sur la surface du modèle en utilisant l’une des nombreuses méthodes disponibles. La texturation 3D donne de la substance au modèle 3D. En plus du processus que nous venons de décrire (l’habillage de la surface du modèle avec une image), elle implique de configurer les propriétés des matières pour définir l’effet qu’aura la lumière sur cette surface. Cette approche s’appelle le rendu physique réaliste (PBR, Physical Based Rendering). Les matières PBR sont une méthode courante de texturation rapide d’un modèle. Chaque application offre une approche différente de ce processus, mais Adobe Substance 3D Painter est une solution de pointe.

Texture d'empreinte 3D et texture de boule de papier 3D

Image de Jean-Bastien Juneau-Rouleau

Choisissez un type de matière et de texture.

En fonction des besoins de votre modèle 3D, vous pouvez soit appliquer des images 2D sur la surface, soit travailler avec des matières. Les termes courants décrits ci-dessous vous permettront de mieux comprendre les outils disponibles pendant le processus de texturation 3D.

Types de matières

Les matières se présentent sous différentes formes. Voici ce que vous devez savoir.

Matières de base

Une matière est généralement une image carrée contenant plusieurs catégories de données qui modifient son aspect dans un espace de rendu 3D, en simulant notamment l'effet de profondeur, les ombres et la réflectivité de la lumière.

Rendu physique réaliste (PBR, Physically Based Rendering)

Les matières PBR sont devenues possibles grâce à l'amélioration de la mémoire vive du matériel informatique, qui a permis de réaliser des calculs algorithmiques plus complexes. Les artistes peuvent modifier les paramètres des matières PBR pour imiter des surfaces réelles. Vous pouvez déplacer une matière PBR dans n'importe quelle scène, quelles que soient les configurations d'éclairage, et son aspect évolue en fonction.

Dans un rendu physique réaliste, vous pouvez utiliser dix types de cartes :

1. Albédo

2. Normale

3. Rugosité

4. Métallique

5. Spéculaire

6. Hauteur

7. Opacité

8. Occlusion ambiante

9. Réfraction

10. Couleur émissive

Il n'est pas rare que des matières non-PBR soient utilisées mais, dans ce cas, elles ne sont pas standardisées. Les programmes qui les utilisent adoptent donc différentes approches.

Étapes de texturation des modèles 3D

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les principes standard de création de matières, voyons plus spécifiquement comment texturer des modèles 3D.

Dépliage des UV

Une application de modélisation 3D doit savoir comment appliquer vos textures et vos matières sur la surface d'un modèle. Généralement, vous devez pour cela déplier les UV de votre modèle. Le maillage 3D étant simplement un réseau de plusieurs polygones 2D, vous pouvez disposer l'ensemble du maillage à plat pour pratiquer des découpes stratégiques aux bons endroits. Ce faisant, vous déployez le modèle et affichez tous ses polygones dans un espace 2D où les textures peuvent facilement être appliquées.

Peinture et ombrage de texturation

Ajoutez des textures et des matières et définissez les paramètres en fonction pour imiter au mieux les propriétés de surface d'un objet réel. Que vous représentiez une peau humaine, de la fourrure, du tissu ou du métal, les différences subtiles que vous appliquerez à ces surfaces leur donneront un aspect réaliste et détermineront leurs interactions avec la lumière. Contrairement à une pièce de cuir rugueuse et usée, par exemple, une pièce de cuir neuve et polie reflètera la lumière.

Éclairage et rendu

L'ajout de textures et de matières à un modèle n'est qu'une première étape. Votre scène doit aussi être éclairée pour améliorer la visibilité et donner un aspect plus réaliste aux matières. Les paramètres que vous définissez ont un impact sur l'interaction de la lumière avec vos surfaces. Un éclairage inapproprié nuira considérablement à l'aspect de votre modèle. Le niveau de photoréalisme d'une texture dépend donc de l'éclairage de la scène.

Rendu 3D d'un volant

Images de Jean-Bastien Juneau-Rouleau

Textures de mousse et de poussière en 3D

Images de Jean-Bastien Juneau-Rouleau

Conseils de spécialistes pour la création de textures 3D

Adobe Substance 3D fournit cinq applications performantes pour aider les artistes 3D à obtenir de meilleurs résultats. En automatisant et en gérant les nombreux aspects techniques de la création 3D, les artistes qui utilisent nos applications peuvent se focaliser davantage sur le processus de création. Découvrez plus en détail comment créer des textures pour des modèles 3D avec ces trois conseils professionnels.

1. Une bonne texture passe par une modélisation.

Le dépliage des UV et la texturation sont très difficiles à réaliser lorsque la topologie du modèle n'est pas correctement définie. Les matières et les textures étant en mosaïque, les raccords sont souvent inévitables. Or, une mauvaise application des raccords peut affecter l'aspect d'une texture. Un raccord franc pourra par exemple apparaître à un endroit où cela n'a pas de sens sur le plan physique. Lorsque deux textures ne sont pas alignées parfaitement, la démarcation est visible.

Avec Substance 3D Modeler, vous n'avez pas à vous soucier des polygones et du dépliage des UV lors de la modélisation. Modeler utilise une approche par voxel, qui vous permet de sculpter un modèle comme si vous travailliez sur de l'argile. Une fois que vous avez terminé, Modeler gère la conversion de votre sculpture en maillage et le dépliage des UV sur le maillage.

2. Peignez en temps réel.

Adobe Substance 3D Painter est un puissant outil de texturation 3D. Avec Painter, vous n'avez pas à vous soucier des cartes de texturation individuelles et de la gestion des cartes UV. Vous pouvez peindre directement sur un objet, et appliquer et personnaliser des matières en temps réel. Une fois terminé, Painter exporte vos matières et vos cartes de texturation. Elles sont prêtes à être utilisées dans un moteur de jeu ou partout où vous le souhaitez.

3. Photographiez vos propres matières.

Pour créer rapidement des matières photoréalistes, vous pouvez capturer vos propres matières avec une application de capture 3D comme Adobe Substance 3D Sampler. Sampler s'appuie sur l'IA et l'automatisation pour créer des matières à partir de photos et d'images réelles. Que vous utilisiez un téléphone intelligent ou un appareil photo haut de gamme, vous obtenez en quelques minutes d'excellents résultats pour des matières PBR entièrement personnalisables.

Deux volants en 3D dans une raquette de badminton

Image de Jean-Bastien Juneau-Rouleau

Pour en savoir plus sur les textures 3D

La texturation est une étape essentielle de chaque flux de production 3D. C'est aussi un moyen utile d'expression et de créativité. Que vous peigniez vos textures à la main ou que vous créiez des matières photoréalistes, le succès de votre projet dépend de la manière dont vous abordez cette étape.

Pour en savoir plus sur la création de textures exceptionnelles avec Substance 3D, consultez également ce guide.

Foire aux questions (FAQ)

Dans le cadre de la formule Substance 3D, les personnes abonnées ont accès à Substance 3D Assets, une vaste bibliothèque contenant actuellement plus de 15 000 ressources, parmi lesquelles de nombreuses matières et textures pré-intégrées utilisables dans des projets personnels et commerciaux.

Vous pouvez aussi créer des matières personnalisées intégralement avec Substance 3D Sampler, Concepteuse et Painter.