Qu’est-ce qu’un cycle de marche animé et comment puis-je en créer un ?

La création d’un cycle de marche est un excellent moyen d’exercer vos compétences en animation. La maîtrise de l’animation d’une marche fait partie des compétences clés de l’arsenal d’un animateur. Vous serez amené à l’utiliser régulièrement dans votre vie professionnelle. Découvrez comment prendre en main ce processus et créer vos propres animations de marche dans ce guide.

Homme à son bureau en train de dessiner sur un bloc-notes devant deux écrans d’ordinateur.

Qu’est-ce qu’un cycle de marche ? 

Un cycle de marche est une technique d’animation qui utilise des images illustrées reliées les unes aux autres pour créer une impression de mouvement. Cette série d’images contient des dessins consécutifs d’un personnage en train de marcher. Une fois ces images combinées, l’animation semble marcher.  

 

Pourquoi un cycle de marche est-il important ? 

Les cycles de marche sont un excellent moyen de visualiser les bases du mouvement humain. Ils constituent également une méthode efficace d’animation de la marche. Une fois que vous maîtrisez le cycle, il vous suffit de le répéter : inutile d’animer à nouveau chaque nouvelle scène de marche. Mais il n’est pas simple d’obtenir un mouvement de marche naturel sans méthode et sans entraînement. D’où l’intérêt des cycles de marche. 

 

La façon de marcher d’un personnage traduit bien plus qu’un mouvement. En effet, son langage corporel, sa démarche et son rythme de marche en disent long sur lui. Vous devez donc faire en sorte que ces éléments se reflètent dans votre travail.   

 

Ces illustrations sont utilisées dans diverses pratiques d’animation, notamment en 2D, en 3D et dans de nombreuses formes de création de dessins animés. Que vous travailliez avec des modèles digitaux 3D ou des croquis 2D, vous devez connaître les bases pour prendre un bon départ.  

Fasciné par l’univers de l’animation ?

Poursuivez la lecture avec notre guide de l’animation pour les débutants.

Quelles sont les quatre étapes d’un cycle de marche basique ? 

 

1. Point de contact avant 

La position de contact est le point de début et de fin de votre mouvement. Le point de contact avant est l’endroit où le pied avant du personnage touche le sol.  

 

Votre personnage doit être positionné avec son pied arrière au sol et sa jambe avant tendue dans un mouvement de marche. Le pied avant doit survoler le sol, comme s’il était sur le point de le toucher. Assurez-vous de maintenir une flexion naturelle dans la jambe et réfléchissez à la façon dont le poids, l’humeur ou le rythme du personnage affectent son mouvement avant le prochain pas.  

 

2. Première pose de passage 

La pose de passage correspond au moment où une jambe passe devant l’autre. Ici, le pied avant est au sol, tandis que le pied arrière se lève en avançant. Il s’agit d’une inversion de votre point de contact avant, puisque votre personnage transfère son poids sur la jambe opposée avant d’avancer.  

 

3. Point de contact arrière 

À ce stade, la position des jambes de votre personnage doit être inversée. La jambe arrière doit maintenant être posée fermement au sol, à l’avant. La jambe avant doit quant à elle survoler le sol, vers l’arrière du corps. 

 

4. Deuxième pose de passage 

Le cycle initial se termine lorsque le personnage passe à la deuxième pose de passage. À ce moment-là, le pied qui était initialement à l’avant reprend sa place. Le pied qui était initialement à l’arrière reprend également sa place. Les deux jambes se croisent et reprennent la place qui était la leur dans l’esquisse du début.

Autres éléments à prendre en compte 

Certains animateurs incluent une étape distincte supplémentaire dans leur création de cycle de marche. Mais il est tout aussi facile de l’intégrer à l’une des quatre étapes ci-dessus. Les poses Haut et Bas sont essentielles pour montrer le mouvement dans le reste du corps. Il ne suffit pas d’animer les jambes, car la tête, le torse et les bras bougent également en marchant. Vous devez aussi les animer pour illustrer leurs mouvements de haut en bas.  

 

Exemples de cycles de marche animés 

Il existe différents types d’animation de marche selon le support utilisé et les dimensions du personnage :

 

2D 

Les animations de marche 2D impliquent généralement des esquisses et des illustrations. Vous devez numériser ces créations si vous souhaitez les animer sur un ordinateur. Ou bien, vous pouvez utiliser des techniques d’animation cellulo traditionnelle pour les animer image par image.

 

3D 

Les techniques 3D impliquent d’animer un personnage 3D dans une application. Pour cela, vous devez créer vos personnages dans un rendu 3D numérique. Vous pouvez ensuite définir le mouvement et la démarche du personnage dans une application spécialisée. 

 

Créature 

Les cycles de marche des créatures s’appuient sur des processus similaires aux animations humaines, à ceci près que vous pouvez être amené à animer quatre, six, huit jambes ou plus. Nous vous conseillons d’effectuer des recherches au préalable afin de comprendre comment certaines créatures se déplacent et comment ce mouvement affecte leur corps. 

 

Tutoriel : comment créer un cycle de marche en 8 étapes ? 

Commencez la création de votre animation de marche en suivant la procédure ci-dessous.  

 

1. Effectuez des recherches. 
Explorez des exemples de cycles de marche afin de savoir quel style vous allez adopter. Vous trouverez l’inspiration en regardant les marches créées par d’autres animateurs et artistes. Ainsi, vous visualiserez mieux ce à quoi devra ressembler votre résultat final. 

2.  Définissez le parcours. 
Marquez les points de contact. Ils se trouvent à l’endroit où les pieds du personnage toucheront le sol en se déplaçant vers l’avant.

Animation de base de la tête d’une personne inclinée vers le haut

3. Illustrez le point avant. 

Gardez en tête la position du point avant ci-dessus. C’est à cet endroit que commence le parcours du personnage. La jambe avant se plie et se lève vers l’avant, tandis que le pied arrière reste fermement posé au sol.
 

4. Dessinez la position de passage.

Ajoutez ensuite votre position de passage. Ce mouvement doit apparaître comme une continuation fluide de votre point avant. La jambe avant doit être dirigée vers l’arrière et la jambe arrière levée, vers l’avant. C’est à ce stade que les jambes se croisent.


5. Animez le corps. 

À présent, vous devez animer le reste du corps. En marchant, les bras se balancent, la tête bouge et le torse se redresse. En ajoutant tous ces petits mouvements, vous rendez la marche plus naturelle et crédible.


6. Ajoutez des flexions et du poids. 

Le poids du personnage influe sur sa façon de bouger. Assurez-vous d’avoir intégré ce facteur dans vos illustrations. Réfléchissez à la façon dont les genoux du personnage se plieront, dont ses hanches bougeront et dont ses pieds absorberont le choc en touchant le sol. Vous devez esquisser tous ces éléments
pour obtenir un rendu plus naturel.


7. Revenez au point de contact arrière. 

À ce stade, les jambes ont fini de se croiser. La jambe initialement à l’avant doit se trouver à l’arrière du corps, légèrement au-dessus du sol. La jambe initialement à l’arrière est fermement posée à l’avant.


8. Faites se recroiser les jambes. 

Répétez le processus de croisement, mais dans le sens inverse. N’oubliez pas de reproduire les réglages effectués au niveau de la tête, des bras et d’autres parties du corps pour ce second mouvement. Une fois que vous avez terminé, le personnage doit terminer son cycle dans la même position qu’au départ.  

Fasciné par l’univers de l’animation ?

Poursuivez la lecture avec notre guide de l’animation pour les débutants.

 

Conseils sur le cycle de marche 

 

Conservez les mêmes points de contact. Il s’agit des parties de l’image où le personnage touche le sol.

 

Réfléchissez à l’impact du poids sur la démarche. Le « poids » perçu du personnage modifie sa façon de marcher dans la vie réelle. Assurez-vous que vos illustrations traduisent des notions similaires. 
 

Préparez-vous correctement. Vous devez savoir dans quelle direction va le personnage. En commençant par définir le sens du parcours vous aurez plus de contrôle. 
 

Vérifiez et redessinez. Si tout n’est pas parfait du premier, deuxième ou dixième coup, n’hésitez pas à revoir vos dessins et à remodéliser les personnages.

 

Animation de base de la tête d’une personne inclinée vers le haut

FAQ sur le cycle de marche

 

Combien d’images comporte un cycle de marche ?

Le nombre d’images composant votre animation de marche dépend de la vitesse à laquelle le personnage doit se déplacer. En général, plus le rythme de marche est rapide, plus il y a d’images. Souvent, on utilise huit images. 

 

Comment animer un cycle de marche en 2D ?

Avec les illustrations 2D, vous devez utiliser une application d’animation. Scannez vos dessins à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette pour les convertir dans un format numérique adapté à l’animation sur ordinateur.

 

Comment réaliser un cycle de marche efficace ?

Pour que l’animation du cycle de marche soit efficace, vous devez réussir le croisement, c’est-à-dire le moment où une jambe passe devant l’autre pendant le mouvement. Chaque image doit comporter juste assez de mouvement pour que l’ensemble paraisse fluide. N’oubliez pas d’animer également les bras, le torse et la tête, car toutes ces parties bougent pendant la marche. Sans cela, l’image semblera peu naturelle et peu crédible. 

 

Pour en savoir plus sur l’animation

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Ambigramme du mot « adventure ».

Déchiffrer l'art de l'ambigramme

Découvrez les ambigrammes, ces compositions de caractères ou d'éléments graphiques qui conservent leur signification indépendamment du sens de la lecture ou de l'angle de vue.

Belle illustration numérique enregistrée sous forme de fichier vectoriel

Qu’est-ce qu’un fichier vectoriel ?

Découvrez la polyvalence de ce format de fichier et comment l’utiliser dans un travail créatif.

Deux personnages de dessin animé regardant un matte painting futuriste en arrière-plan

Créez de nouveaux mondes avec le matte painting.

Apprenez à créer des villes de science-fiction et des paysages fantastiques pour le cinéma, la télévision et les jeux vidéo avec les matte paintings.

Un mandala coloré

Créez une œuvre d'art et détendez-vous avec un dessin de mandala.

Grâce à ce guide, explorez l’histoire du mandala et partez à la découverte de cet art subtil.