Le guide complet du morphing

Le morphing a transformé les effets spéciaux au cinéma à la fin du 20e siècle avec des films comme Terminator 2, le jugement dernier. Mais que signifie « morphing », au juste ? Et quel est son principe de fonctionnement ? Pour tout savoir sur le sujet, lisez notre guide.

Un homme à son bureau dessine sur une tablette graphique devant deux écrans d’ordinateur

Qu’est-ce que le morphing ?

Le morphing est un effet permettant de transformer une forme ou un objet au cours d’une transition fluide. Si différentes approches existent, la signification essentielle du morphing reste la même. 

 

À l’origine, la technique est employée par les réalisateurs hollywoodiens et les équipes d’effets spéciaux à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Elle nécessite de puissants ordinateurs et des logiciels innovants comme Gryphon Software Morph et ImageMaster. 

 

L’un des exemples les plus courants de morphing consiste à vieillir un visage, ou même à lui faire adopter une forme animale ou extraterrestre. Cet effet spécial a donné lieu à certains des moments les plus marquants de la pop culture, comme la transformation du T-1000 (composé de métal liquide) dans Terminator 2, le jugement dernier (1991). 

 

Au fil des évolutions technologiques, le morphing est devenu plus accessible et la technique s’est diversifiée. Désormais, chacun peut créer des effets de morphing chez soi à l’aide de logiciels de création. 

 

Différence entre morphing et interpolation

Si le morphing et l’interpolation sont souvent employés l’un pour l’autre, ils présentent toutefois des différences. L’interpolation porte davantage sur l’animation et l’ajout de mouvements, tandis que le morphing est une technique employée par l’industrie du cinéma pour créer des effets spéciaux.

Technique

Définition

Morphing

Effet spécial qui transforme une forme en une autre via une transition fluide.

Interpolation

Effet d’animation consistant à insérer des images entre les images clés pour créer un effet de mouvement.

Habillage

Technique de post-production permettant de mettre en avant le sujet en habillant l’éclairage de l’arrière-plan.

Panoramique filé

Type de transition employé pour monter deux plans.

Les différents types de morphing

Le morphing est surtout connu comme un effet spécial utilisé dans l’industrie cinématographique. Il est aussi employé dans d’autres disciplines comme l’animation et la modélisation 3D. Différentes approches existent en matière de morphing.

 

Le morphing à vitesse maximale 

On utilise souvent ce type de morphing au cinéma. Les objets sont transformés tandis qu’ils se déplacent. On peut citer en exemple le vaisseau spatial dans Le Vol du navigateur. En transformant des objets en mouvement, il est plus facile de masquer les petites incohérences, car avec la vitesse, elles seront moins perceptibles. 
 

Le morphing direct 

Le morphing peut aussi être employé dans les animations plus rudimentaires, par exemple pour transformer une forme simple dessinée au trait. Dans Adobe Animate, l’interpolation de forme permet de transformer un carré en cercle animé. 
 

Le morphing 3D

Le morphing 3D correspond à une autre approche. Cette technique n’est pas utilisée par l’industrie du cinéma, mais dans le cadre de la modélisation 3D. Ce type d’animation par morphing permet d’opérer une transition entre différents mouvements. Chaque mouvement ou pose est défini par une cible de transformation. La technique permet d’animer les objets dépourvus de structure squelettique.
 

L’histoire de l’animation par morphing

Silhouette d’une équipe de tournage éclairée par un néon

L’animation par morphing est née à Hollywood à la fin des années 1980. La technique s’est développée à mesure que les technologies numériques ont transformé le tournage, le montage et la réalisation des films.

 

  • 1986. Le film Le Vol du navigateur fait appel aux premières techniques de morphing numérique pour créer l’effet d’un vaisseau spatial dont l’aspect massif change pour devenir aérodynamique lorsqu’il accélère. Celui-ci a été créé par une équipe d’Omnibus Computer Animation comprenant notamment Bob Hoffman et Bill Creber.

 

  • 1988. Le classique de la fantasy Willow innove en matière d’effets spéciaux avec une séquence de morphing au cours de laquelle une chèvre se dresse sur ses pattes arrière avant de se transformer avec fluidité en émeu, en paon, en tortue, en tigre et enfin en magicienne du nom de Fin Raziel.

 

  • 1991. La superproduction Terminator 2, le jugement dernier utilise le morphing pour créer l’une des scènes les plus emblématiques du cinéma moderne. Le personnage méchant du film, le T-1000, prend la forme de différents êtres humains, d’objets et même du sol.

 

  • 1992. Gryphon Software lance MORPH, un logiciel permettant à l’ordinateur grand public Apple Macintosh de réaliser des effets spéciaux saisissants. Le New York Times, le Washington Post et le magazine PC World consacrent tous des articles à cette nouveauté qui met le morphing à la portée du plus grand nombre.

 

Quel est le principe du morphing ?

Le morphing consiste à transformer une image en une autre. Ce processus complexe repose sur des mesures précises et le nombre de pixels. Voici quelques points essentiels : 

 

Image source et image cible 

Chaque morphing repose sur une image source et une image cible. L’image cible est le nouvel élément, qu’il s’agisse d’un animal ou de métal liquide, que l’on veut projeter sur l’objet d’origine, par exemple le visage de Robert Patrick dans Terminator 2

 

Spécification des traits 

La forme exacte de l’élément d’origine, par exemple la tête d’un acteur, doit être cartographiée pour établir des mesures précises. Celles-ci serviront à créer des modèles ou à trouver des visuels de ce en quoi l’élément d’origine va se transformer.

Animation simple représentant une tête humaine inclinée en arrière

Alignement des points clés 

Le logiciel spécialisé identifie une série de points sur l’objet initial et celui transformé. Ceux-ci permettent de s’assurer que les zones clés correspondent, par exemple les yeux. Une fois ces points fixés, des images intermédiaires assurent la transition entre les pixels de l’objet original et ceux du nouvel objet.

Fasciné par l’univers de l’animation ?

Poursuivez la lecture avec notre guide de l’animation pour les débutants.

Exemples de morphing

Le Vol du navigateur 

Dans ce film Disney de 1986, l’équipe des effets numériques a utilisé le morphing pour modifier la forme d’un vaisseau spatial en vol. Spécialiste des effets, Jeff Kleiser avait déjà testé à l’époque les technologies et logiciels de placage d’environnement. 

 

Son équipe a numérisé deux modèles du vaisseau spatial en réorganisant les polygones pour que les deux présentent la même topographie. Elle a ensuite pu opérer une transition fluide entre ces deux modèles pour que le vaisseau initialement massif prenne un aspect plus aérodynamique. 

 

Terminator 2, le jugement dernier

En utilisant le morphing, James Cameron a révolutionné les possibilités offertes par les effets spéciaux au cinéma. Le morphing est la technique la plus notable employée par le réalisateur dans son film de 1991. 

 

Industrial Light and Magic, le célèbre studio d’effets spéciaux de George Lucas, a utilisé le morphing pour révéler la composition liquide du T-1000. L’équipe a numérisé au laser la tête de l’acteur Robert Patrick et créé des modèles informatiques pour l’adapter aux différents états du T-1000, du chrome à une masse en fusion. 

 

Cette prouesse lui a valu de remporter l’Oscar des meilleurs effets spéciaux en 1992. 

 

Comment réaliser un effet de morphing dans After Effects ?

Aujourd’hui, chacun peut aisément créer des effets de morphing chez soi grâce à Adobe After Effects. Procédez comme suit pour transformer un objet.

Gros plan sur une personne utilisant une tablette graphique et un logiciel de retouche

1. Scindez les calques. 

Pour commencer, vous devez disposer d’un clip comportant deux objets : l’original (un smartphone, par exemple) et celui qui doit apparaître à l’issue de la transformation (un coussin, par exemple). À présent, scindez ce clip en deux calques, chacun renfermant l’un des objets. Ensuite, dupliquez ce calque pour en obtenir deux.

 

2. Raccordez les clips. 

Vous disposez donc de deux clips, chacun comportant un objet. Il vous faut maintenant les raccorder au moment précis où la transition du morphing s’effectuera. Vous devrez probablement réaliser des ajustements pour que les mouvements soient aussi fluides que possible entre les deux calques. 

 

3. Masquez les objets.

Le moment est venu de configurer le morphing entre les deux formes. Avec l’outil Plume, dessinez un masque autour du smartphone (en cas de mouvement, vous devrez également l’animer). Renommez le masque (par exemple, « masque téléphone ». Répétez l’opération pour le coussin. Activez les images clés pour le tracé du masque.   

 

4. Ajoutez l’effet de morphing. 

Revenez au début de la transition, sélectionnez le masque du deuxième objet, puis collez-le sur le calque du premier objet. Le réglage du masque doit désormais afficher deux masques sur ce calque. Définissez le mode masque du coussin sur Aucun. Ensuite, sélectionnez le smartphone et collez-le sur le calque de morphing du coussin. 

 

5. Définissez les masques de départ et d’arrivée.

Dans le panneau Outils, utilisez l’effet Remodeler pour que le smartphone adopte la forme du coussin. Choisissez le masque distant comme masque de départ et la forme du coussin comme masque d’arrivée. 

 

6. Créez la transition entre les objets. 

Vous allez maintenant remodeler le contenu du masque du smartphone pour qu’il prenne la forme du masque du coussin en utilisant des points de correspondance. Ces points permettent de définir quelle partie d’un objet prendra la forme d’une partie de l’autre. Plus vous ajoutez de points de correspondance, plus le rendu sera précis. 

 

7. Faites disparaître le smartphone.

Vous disposez maintenant d’une transition pendant laquelle le smartphone prend la forme du coussin. À l’aide des outils d’After Effects, vous allez faire disparaître le smartphone via un fondu arrière, de sorte qu’il remplisse progressivement la forme du coussin. Répétez ensuite les étapes 5 à 7 pour le coussin.

 

8. Lancez la lecture de la transition.

Maintenant, quand vous lancez la lecture, le smartphone prend la forme du coussin. Ajustez l’opacité et jouez avec l’effet Fluidité pour lisser la transition entre les deux objets.

 

Une femme utilise un logiciel d’animation sur un ordinateur.

Fasciné par l’univers de l’animation ?

Poursuivez la lecture avec notre guide de l’animation pour les débutants.

FAQ sur le morphing

 

Quelle est la différence entre morphing et interpolation ?

L’interpolation est une technique d’animation permettant de créer du mouvement en ajoutant des images entre les images clés. Le morphing est une technique d’effets spéciaux issue du cinéma qui consiste à transformer un objet pour qu’il adopte l’apparence d’un autre.  

 

Quels sont les débouchés du morphing ?

Le morphing est surtout associé aux superproductions et effets spéciaux de Hollywood. Il a été employé dans des films comme Le Vol du navigateur et Willow pour créer des effets spéciaux inédits à l’époque. Il est aussi utilisé dans l’animation, la publicité et les clips vidéo, ainsi que par les amateurs.

 

Comment apprendre à utiliser le morphing ?

Vous pouvez créer des effets de morphing dans vos vidéos à l’aide d’applications de création comme Adobe After Effects. Il s’agit toutefois d’un procédé complexe, qui nécessite un certain nombre de compétences et de connaissances. Pour vous lancer, nous vous recommandons de suivre des tutoriels sur YouTube ou nos pages d’aide

 

Pour en savoir plus sur l’animation

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Ambigramme du mot « adventure ».

Déchiffrer l'art de l'ambigramme

Découvrez les ambigrammes, ces compositions de caractères ou d'éléments graphiques qui conservent leur signification indépendamment du sens de la lecture ou de l'angle de vue.

Belle illustration numérique enregistrée sous forme de fichier vectoriel

Qu’est-ce qu’un fichier vectoriel ?

Découvrez la polyvalence de ce format de fichier et comment l’utiliser dans un travail créatif.

Deux personnages de dessin animé regardant un matte painting futuriste en arrière-plan

Créez de nouveaux mondes avec le matte painting.

Apprenez à créer des villes de science-fiction et des paysages fantastiques pour le cinéma, la télévision et les jeux vidéo avec les matte paintings.

Un mandala coloré

Créez une œuvre d'art et détendez-vous avec un dessin de mandala.

Grâce à ce guide, explorez l’histoire du mandala et partez à la découverte de cet art subtil.