Tout sur la couleur marron

Le marron est une couleur qui ne figure pas sur le cercle chromatique traditionnel, c’est-à-dire qu’elle ne constitue pas une couleur primaire, secondaire ou tertiaire : il est impossible d’obtenir cette couleur en mélangeant à part égale deux teintes issues de ces trois catégories. En colorimétrie, on pourrait même vous dire que le marron n’est qu’un dérivé de la couleur orange. Plongée dans l’univers d’une couleur fascinante, symbole de la stabilité et de la sérénité, qui pourrait se révéler bien utile pour vos projets.

Nuances de couleur marron et d'or

La richesse des nuances du marron

Signification du marron

À quelles émotions associe-t-on la couleur marron ? Entre nature, aventure et gourmandise, voici ce qu’elle nous évoque.

 

Les symboliques

Rien d’étonnant à ce qu’elle soit souvent considérée comme une couleur neutre : le marron est la teinte la plus présente dans la nature, aussi bien dans le monde animal que végétal, d’où le confort et la présence maternelle qu’elle évoque. Elle est si omniprésente autour de nous qu’elle constitue d’ailleurs l’une des rares couleurs dont on ne se lasse pas, même lorsqu’elle est utilisée en quantité. Associée à du vert, elle évoque immédiatement la nature et l’aventure : un choix de communication qu’ont fait de nombreuses marques dédiées aux activités d’extérieur.

Gros plan sur l'écorce marron d'un tronc d'arbre

Le vert et le marron s’unissent dans la nature.

Si elle rappelle la présence enveloppante de la nature, la couleur marron revêt pourtant aussi des symboliques négatives : saleté, impureté, parfois même violence, qui expliquent sa présence discrète en communication. Mais utilisée correctement, sa chaleur rassurante renvoie aussi à des aliments appréciés par tous. Le marron est la couleur du café, et surtout celle du chocolat, puissant vecteur de sérotonine, l’hormone du bonheur. Déclinée dans une nuance chaude comme le marron puce ou senois, elle nous apaise, et nous rappelle le réconfort d’un morceau de chocolat.

Fèves de cacao et chocolat en poudre de couleur marron

La couleur marron et le chocolat

En chromothérapie, une médecine douce consistant à projeter une lumière colorée sur une personne, on se sert de la couleur marron (ou plutôt, d’une lumière orange que l’on assombrit) pour apaiser le patient, améliorer sa concentration, renforcer les connexions qui l’unissent à ceux qui l’entourent.

 

De nombreux graphistes s’en servent pour évoquer la tradition et la stabilité. C’est aussi le choix de certaines marques de luxe : associée à un coloris or, elle lie la tradition à l’opulence. C’est que la couleur marron est aussi la couleur de nos racines, de nos liens familiaux, ce qui nous renvoie à notre enfance et à la mémoire.

Mélange d'une teinte dorée et de marron

L’union du marron et de l’or : tradition et luxe

Une couleur mature

Pourtant, si elle évoque aux adultes nostalgiques des souvenirs heureux, le marron est la couleur la moins appréciée par les enfants. Assurez-vous d’avoir plutôt recours à des couleurs vives lorsque vous vous adressez à ces derniers. Les symboliques de cette couleur renvoient plutôt à la maturité.

Comment obtenir la couleur marron ?

L’une des meilleures manières pour appréhender la colorimétrie reste encore de s’exercer avec les couleurs qui nous intéressent. Munissez-vous d’une feuille et d’une palette de peinture (rouge, jaune et bleu suffisent) pour mieux comprendre comment obtenir la couleur marron. Outre le simple mélange de l’orange et du noir, il existe deux manières de faire du marron : soit à partir des couleurs primaires, soit à partir des couleurs secondaires.

De la peinture marron étalée sur une surface blanche

Peinture marron

Créer du marron à partir des couleurs primaires

Cette méthode est extrêmement simple : munissez-vous d’un outil, que ce soit un pinceau ou un couteau à palette, et répartissez du bleu, du rouge et du jaune en quantités égales sur votre feuille. Ramenez chaque couleur vers le centre à l’aide de votre outil, puis mélangez en effectuant des cercles de l’intérieur vers l’extérieur. Si vous le souhaitez, vous pouvez ensuite éclaircir votre brun en y ajoutant du blanc par petites touches.

Tube de penture et mélange de couleurs primaires au couteau

Mélange de couleurs primaires au couteau

Créer du marron à partir des couleurs secondaires

Si les trois couleurs primaires suffisent à elles seules pour obtenir la couleur marron, vous pouvez aussi vous munir de n’importe quelle couleur secondaire ainsi que de sa couleur primaire complémentaire. Mais attention, ce mélange ne doit pas se faire à parts égales.

 

  • Pour la couleur violette, ajoutez une majorité de violet et une minorité de jaune, sa couleur complémentaire.
  • Pour la couleur orange, ajoutez une majorité d’orange et une minorité de bleu, sa couleur complémentaire.
  • Pour la couleur verte, ajoutez une majorité de vert et une minorité de rouge, sa couleur complémentaire.

 

Et quand on y pense, cela semble logique : si les trois couleurs primaires, mélangées équitablement, créent du marron, alors en utilisant cette deuxième technique, il faudra employer la couleur secondaire en plus grande quantité. En effet, le violet est simplement un mélange de rouge et de bleu, l’orange de rouge et de jaune, et le vert, de jaune et de bleu.

 

Jouer avec les nuances de marron

Enfin, selon la teinte souhaitée à la fin, vous pouvez ajuster votre marron à l’aide des couleurs primaires. Si vous souhaitez un marron chaleureux, qui évoque la sérénité, ajoutez à votre mélange des couleurs primaires dites chaudes : le rouge et le jaune. Si votre but est d’obtenir un marron froid, dans des teintes industrielles, appliquez davantage de bleu. Vous pouvez enfin obtenir la couleur que vous avez en tête avec précision en mélangeant des nuances de marron obtenues de ces différentes manières.

Nuancier marron

Nuancier marron

Pour un nuancier marron

Une fois que vous avez trouvé votre nuance de marron, quelle couleur y assortir ?

 

Le code couleur du marron

Un code couleur correspond à trois couples de nombres allant de 0 à 255, qui communiquent la quantité de couleurs primaires dans une couleur donnée. Le premier couple chiffre la présence du rouge, le deuxième du vert, et le troisième du bleu. Ces nombres sont ensuite simplifiés pour que le code hexadécimal ne soit pas plus long que six chiffres : on les divise par 16 puis lorsqu’ils sont plus importants que 10 on les remplace par des lettres. Le code couleur d’une nuance de marron classique est le suivant : #582900.

 

La couleur complémentaire du marron

Sur les roues chromatiques contemporaines, le marron est considéré comme un simple dérivé de la couleur orange. Le marron n’a donc pas de couleur complémentaire à proprement parler. Mais puisqu’il constitue une nuance sombre de la couleur orange, et que la couleur complémentaire de l’orange est le bleu, vous pouvez piocher dans des bleus foncés pour obtenir ce qui se rapprochera le plus de la couleur complémentaire du marron.

Divan en cuir marron devant mur bleu égyptien

Un intérieur qui associe le bleu égyptien à des nuances de marron chaleureuses

Quelle couleur assortir avec le marron ?

Outre les différentes nuances de marron que vous pouvez associer au sein de votre création, et qui permettent de donner une atmosphère naturelle (voire gourmande dans le cas de nuances chaudes), de nombreuses couleurs peuvent y être associées. Vous pouvez choisir des teintes froides : dans le cas du bleu, il faudra choisir des bleus profonds comme le bleu égyptien, safre ou marine associés à des nuances de marron foncé comme le marron blet. Dans le cas du vert, vous pouvez choisir un vert menthe qui illuminera votre création.

Boule de glace verte à la menthe et touches de chocolat marron

Assortir le marron au vert menthe pour une image lumineuse

Enfin, vous pouvez choisir une couleur rose douce pour votre composition. Elle ira avec le marron et leur mélange inspirera un sentiment de sérénité.

Montagnes roses et marron

Associer le rose au marron pour adoucir une création

Si vous n’êtes toujours pas certain des nuances à associer avec votre couleur marron, vous pouvez laisser l’outil de sélection des couleurs d’Illustrator vous inspirer.

 

  • Ouvrez Adobe Illustrator.
  • Créez une forme dans la nuance de marron de votre choix.
  • Choisissez la commande Options du guide des couleurs dans le menu du panneau Guide des couleurs.

 

Dans le même panneau, en cliquant à nouveau sur la nuance de marron que vous avez sélectionnée, les règles d’harmonie s’afficheront automatiquement, avec une variété de choix et de nuances sur lesquelles vous pouvez vous appuyer pour votre projet.

 

Toujours sur Illustrator, dans le menu déroulant en bas du panneau Guide des couleurs, vous avez également accès à des guides de couleurs par thèmes : le marron apparaît dans nature, entreprise, aliments, et bien plus encore… Vous avez ainsi toutes les cartes en main pour décliner vos couleurs de manière optimale.

Le marron en communication

Maintenant que vous connaissez la signification de la couleur marron et les teintes que vous pouvez y assortir, on peut se demander comment utiliser au mieux la couleur marron en communication ? Qu’inspire-t-elle en fonction des produits ou services que vous souhaitez mettre en valeur ?

 

Le marron pour vos logos

Si le marron a de nombreux atouts en matière de communication, la couleur ne peut être utilisée seule et à trop haute dose au risque de rendre vos créations monotones. Si sa neutralité peut vous permettre de mettre en avant une autre teinte plus vive, comme le jaune, le violet, le fuchsia, elle peut vite devenir fade lorsqu’elle est utilisée en superposition de nuances de marron. Le plus important reste encore que le choix de couleur corresponde à votre thématique.

 

Assortir le marron à des produits spécifiques

Le marron convient en communication visuelle à tout ce qui a trait à la gourmandise. Une nuance chaude de brun s’accorde à un chocolat onctueux, à des biscuits et des gâteaux, ou à de l’épicerie fine et élégante : le marron stimule l’appétit.

 

Associé au vert, ou simplement décliné en nuances chaudes de marron pour des teintes plus automnales, il conviendra aussi aux activités extérieures, à la nature, au monde animalier, aux accessoires de randonnée.

 

Au-delà des thèmes approchés, que souhaitez-vous évoquer aux spectateurs concernés ? Plusieurs entreprises ont déjà fait le choix d’un logo et de visuels déclinés en nuances de marron pour leur communication : elles cherchent à faire valoir leur sérieux, leur fiabilité, et à inspirer confiance.

 

Une couleur vintage : retour aux années 1970

Si le marron semblait tombé aux oubliettes, la couleur a fait son retour ces dernières années avec la fascination renouvelée pour les années 1970. L’on se souvient des pantalons pattes d’éléphant déclinés en nuances de brun, associés à des couleurs vives et des motifs extravagants. Les voitures elles-mêmes suivaient cette tendance : les coloris marron étaient fréquents en automobile.

Un modèle de voiture marron des années 1970

Les voitures marron dans les années 1970

Les marques de vêtements ont aussi participé au retour des années 1970 ces dernières années. Elles ont volontiers décliné le marron pour l’associer à des tons plus clairs : blanc, beige, camel…

 

Mais même sans compter la mode vestimentaire et l’automobile, la couleur marron envahissait les années 1970. Les intérieurs tendaient à être déclinés en teintes chaudes, et le confort du marron s’alliait à perfection avec des couleurs plus vives (rouge, jaune pâle, orange). Et si les associations de couleurs en décoration se font moins osées aujourd’hui, le marron domine aussi nos lieux de vie. Retour aux sources, nature : avec l’omniprésence du bois dans les intérieurs, il est resté un incontournable à travers les époques.

Intérieur marron des années 1970

Les intérieurs marron dans les années 1970

Rien d’étonnant, avec ceci en tête, et en visualisant les photos d’époque, que le marron soit aussi associé au vintage. En retouche photographique, on colorisera les photos en orange ou en marron pour leur donner un aspect vieillot. D’ailleurs, sans application de retouche, les enfants expérimentent déjà tout petits cette technique en trempant leurs dessins dans du café.

Pellicule photographique marron

Une pellicule photographique

Langage et couleurs

Notre perception dépend de la manière dont nos langages sont construits. La linguistique a catégorisé le monde qui nous entoure pour mieux l’appréhender. Le continuum chromatique, par exemple, a été divisé pour créer ce que l’on appelle aujourd’hui des couleurs. Ces choix sont entièrement arbitraires, mais rendent la prise d’information plus facile : plutôt que de retenir toutes les spécificités d’une couleur, on dira simplement : « c’est la couleur rouge ».

Une roue chromatique

Une roue chromatique

Marron, la couleur du café

De la même manière, certains langages n’ont pas de mot pour désigner des couleurs que nous avons catégorisées. En mandarin, par exemple, le marron n’a pas de dénomination ! Pour le désigner, on dit simplement « la couleur du café » (kā fēi sè).

 

Une couleur tardive

Comme le marron pour le mandarin, de nombreuses dénominations de couleurs sont apparues avec les objets qu’elles revêtaient. L’apparition de la catégorisation de la couleur orange est liée à notre découverte du fruit. Avant, d’autres noms existaient pour cette teinte. Le marron fait ainsi sans doute partie de la même catégorie ; si elle n’était auparavant qu’une déclinaison plus sombre de l’orange, elle a aujourd’hui toute sa place dans notre langage.

Le marron en RVB

 

Une sous-teinte de la couleur orange

Notre perception des couleurs est entièrement dépendante de la lumière qui se reflète dessus. Dans le monde physique, la lumière du soleil se reflète sur les objets. Sur un écran, une source de lumière artificielle imitera cette réflexion. Pour comprendre comment cela fonctionne, prenez un arc-en-ciel : il décompose le spectre de la lumière visible et nous indique les limites de notre perception. Il contient le spectre des couleurs RVB : toutes les couleurs de lumières que nous pouvons voir. Le marron est absent d’un arc-en-ciel, et pourtant, la couleur existe bien.

 

 

C’est parce qu’elle est un dérivé de la couleur orange. Pour obtenir du marron sur un écran, il suffit de choisir une nuance d’orange et d’en baisser la luminosité sur application de retouche photo.

Luminosité et division chromatique

Luminosité et division chromatique

Vous pouvez effectuer le test par vous-même.

 

  • Ouvrez Adobe Photoshop.
  • Créez un rectangle orange à l’aide de l’Outil Rectangle.
  • Créez un calque de réglage Luminosité/Contraste.
  • Baissez la luminosité de votre image.
  • La couleur est passée au marron.
Palette de couleur de l'orange au marron

De l’orange au marron

La lumière marron

Ce résultat s’explique par le fait que la couleur marron dépend de la luminosité de son environnement. Pour percevoir le marron, il faut que ce qui l’entoure soit plus clair ou plus lumineux. En assombrissant la couleur orange, c’est exactement ce que nous faisons par contraste.

 

C’est également la raison pour laquelle la lumière marron n’existe pas dans le monde physique : une source de lumière sera toujours plus lumineuse que son environnement, et les conditions propices à notre perception du marron ne sont donc pas réunies. Au contraire, dans le cas d’un écran, vous pouvez contrôler la quantité de lumière produite par chaque objet. Vous percevrez alors le marron par contexte : la longueur d’onde reste celle de la couleur orange, mais la luminosité et la saturation changent.

 

Que ce soit en créant sa lumière artificiellement à l’aide d’un écran ou en la reproduisant avec des pinceaux, vous pouvez désormais pleinement exploiter le potentiel de la couleur marron pour mettre en valeur votre projet.

En savoir plus sur les couleurs et la conception graphique

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Plan général d’un paysage urbain

Qu’est-ce qu’un plan général ?

Les plans généraux sont essentiels pour indiquer où et souvent quand l’action a lieu.

Illustration vectorielle d'un guépard une nuit de pleine lune.

Qu'est-ce que l'art vectoriel ?

Découvrez tous les secrets de la création d'œuvres d'art et d'illustrations avec ce format de fichier adaptable.

Dessin à l'encre d'arbres dans le brouillard.

Se démarquer grâce à l'encre

Explorez la subtilité et la puissance du dessin à l'encre grâce à ces conseils et techniques.

Croquis au crayon de la silhouette de la ville de New York

Essayer le croquis au crayon

Pour la plupart des artistes, le croquis au crayon est une première étape essentielle. Découvrez comment cette compétence peut améliorer votre démarche artistique.