Comment dessiner un mandala ?

Le mandala est une forme d’art aussi agréable à regarder qu’à exercer. Si vous avez toujours voulu apprendre à dessiner des mandalas sans trop savoir par où commencer, vous êtes au bon endroit. 

 

Suivez ce guide et les conseils de Saudamini Madra et Fernanda Bonafini, deux artistes expertes dans ces compositions géométriques aussi intriquées qu’intrigantes. 

Un mandala coloré

Qu’est-ce qu’un mandala ?

 

En sanskrit, la langue ancienne de l’hindouisme et du bouddhisme, mandala signifie « cercle sacré ». Il s’agit d’un dessin géométrique circulaire coloré et articulé autour d’un point central représentant l’univers.

 

On retrouve cependant les mandalas bien au-delà des frontières de l’Asie. Aux quatre coins du monde, de nombreuses civilisations travaillent ces motifs depuis des siècles. S’agirait-il d’une forme d’art parlant au plus profond de l’être humain ? 

 

C’est ce qu’avançait le psychanalyste Carl Jung : le mandala serait une représentation du moi et en dessiner un permettait d’accéder à un espace sacré. Il considérait le dessin de mandala comme forme de thérapie par l’art, et d’ailleurs, nombreux sont ceux aujourd’hui qui s’en servent comme outil d’aide à la méditation.

Histoire du mandala.

 

L’histoire du mandala et sa portée symbolique sont très riches et ce, de par le monde.

Les mandalas de sable bouddhistes.

 

Les moines bouddhistes tibétains ont créé des mandalas avec du sable de couleur pendant des siècles. C’est en plaçant intentionnellement chaque grain de sable à l’aide de baguettes que les moines entrent dans un état méditatif profond. Après des jours de labeur, ils pratiquent le non-attachement et démontrent le caractère éphémère des choses en détruisant le mandala.

Les mandalas hindous.

 

Également appelés « yantras », les mandalas hindous sont hérités du bouddhisme. Les yantras traditionnels sont carrés, avec une porte de chaque côté d’un cercle central qui contient l’une des divinités hindoues.

Les mandalas dans le reste du monde.

 

  • Dans les cultures amérindiennes, le mandala est une porte d’accès pour l’au-delà et les chamanes s’en servent pour représenter les êtres mythiques de la nature et les saisons.
  • Pour les Aborigènes d’Australie, ces motifs géométriques représentent les ancêtres et les divers éléments de la nature.
  • En Afrique, le mandala permettrait d’établir un lien avec diverses divinités et esprits de la nature et font souvent partie d’offrandes.
  • Enfin, en Occident, c’est dans les rosaces composées de vitraux des églises et des cathédrales que l’on retrouve les mandalas.

 

Les mandalas de nos jours.

Le mandala se retrouve encore aujourd’hui de partout : en décoration murale ou en jetées de lit, en tatouage, dans l’architecture et même dans la mode. Mais ils ne sont pas juste agréables à l’œil.

 

Ils permettent aussi, lors du processus créatif, d’accéder à un calme intérieur. Une forme d’art particulièrement intéressante pour marquer un temps de pause dans nos quotidiens effrénés.

Dessiner un mandala : les effets bénéfiques.

 

Si chaque résultat final est unique, les bénéfices retirés de l’art du mandala sont bien souvent communs. On dit en effet qu’il :

 

  • Aide à la concentration
  • Apporte calme et sérénité
  • Permet de taire les pensées
  • Libère la créativité
  • Facilite l’apprentissage des couleurs et des tracés pour les enfants
  • Permet d’être dans l’instant présent

 

« Lorsque vous dessinez un mandala, vous vous sentez beaucoup plus calme et apaisé. Votre respiration et votre rythme cardiaque ralentissent. La sensation pour l’esprit et le corps, et la communion des deux, sont excellentes »

Fernanda Bonafini

Quel matériel pour faire des mandalas ?

 

Afin de profiter au mieux des effets relaxant du dessin de mandala, préparez en amont le matériel dont vous aurez besoin :

 

  • Crayons de couleurs, feutres ou peinture
  • Papier à dessin, à peinture, ou une toile
  • Feuilles de brouillon
  • Crayon à papier
  • Gomme
  • Règle
  • Compas
  • Rapporteur

Comment dessiner un mandala étape par étape ?

 

Le dessin de mandala à la main est la méthode la plus traditionnelle. Et s’il s’agit évidemment de prendre plaisir à être créatif, certaines règles comme la symétrie permettent d’avoir un résultat des plus époustouflants.

 

Suivez ce guide et appliquez les conseils d’expertes pour créer un mandala facilement.

1. Définir l’aspect général du mandala.

 

Avant de vous attaquer aux tracés, vous devez avoir une idée générale du type de mandala à dessiner. Votre mandala sera-t-il en couleur ou en noir et blanc ? Un mandala plutôt floral ou très géométrique ? Épuré ou au contraire très détaillé ?

 

Cependant, nul besoin de vous inquiéter si vous n’avez pas d’idée précise du résultat final. La beauté de ce type de dessin réside également là : il se profile et prend son caractère propre au fil du processus créatif.

 

« Parfois, je n’ai aucune idée de ce que je fais. Je commence juste par la plus petite strate, le cercle central, puis je l’élargis et elle se transforme. J’aime cette liberté de création. »

Saudamini Madra

2. Créer une grille pour le mandala.

 

La première étape pour réaliser un mandala est de créer une grille au crayon à papier (il faudra la gommer à la fin de votre dessin). Cette étape est nécessaire afin que votre dessin de mandala soit symétrique et que tous les motifs qu’il contient soient égaux.

 

« Il s’agit avant tout de trouver la paix dans la symétrie du dessin et de l’univers. »

Saudamini Madra

Suivez ces étapes pour créer votre grille :

 

1. Faites un grand cercle.

 

2. Tracez des lignes coupant ce cercle tous les 15, 30 ou 45 degrés.

 

3. Faites un premier petit cercle autour du point central.

 

4. Tracez un second cercle légèrement plus grand.

 

5. Continuez ainsi en variant les distances entre chaque cercle.

3. Remplir les anneaux.

 

Il faut à présent remplir chaque strate (soit les anneaux que vous venez de tracer) avec un motif géométrique. Ici, choisissez des formes élémentaires, comme un U ou un V inversé par exemple. 

 

Une fois la première strate remplie de motifs, choisissez en un autre et dessinez la 2ème rangée.

 

Continuez ainsi de suite pour chaque strate. Notez que vous pouvez utiliser deux strates pour un seul motif afin d’avoir un résultat plus aéré.

4. Jouer avec les différents motifs.

 

Le processus est relativement le même d’un dessin de mandala à un autre. C’est au travers des formes et motifs utilisés qu’un mandala se distingue d’un autre. Amusez-vous à tester différentes formes. 

 

Si vous ne savez pas quels motifs dessiner, inspirez-vous de ceux qui vous plaisent dans d’autres mandalas. Choisissez des motifs qui vous interpellent et combinez-les à votre guise. Envisagez de dessiner les motifs sur votre feuille de brouillon avant de les placer sur l’un des cercles de votre mandala.

 

« Entraînez votre bras à effectuer le mouvement pour que tous les motifs aient la même taille. Ainsi, le mandala sera plus esthétique. »

Fernanda Bonafini

Aussi, pensez à collecter les motifs qui vous plaisent afin de toujours les avoir sous la main. 

 

« Créez un référentiel de motifs que vous pourrez consulter à chaque fois que vous aurez l’impression d’être dans une impasse ou de toujours dessiner les mêmes motifs. »

Saudamini Madra

5. Parfaire le mandala.

 

Si vous avez dessiné vos motifs et traits au crayon à papier, il est temps de repasser sur ceux-ci au feutre ou à la peinture. Ici, vous pouvez jouer avec différentes épaisseurs de tracés pour apporter de la profondeur à votre mandala.

 

Ensuite, effacez les traits et les cercles utilisés pour construire la grille de votre mandala.

6. Colorier le mandala (facultatif).

 

Vous avez fini de dessiner un mandala et êtes particulièrement fier du résultat ? La grande question est maintenant de savoir s’il faut le colorier ou non. Envisagez de le photocopier et faites vos tests sur la copie afin d’éviter tout regret.

Dessiner un mandala l’aide d’outils numériques.

 

Les logiciels comme Adobe Photoshop permettent de dessiner facilement un mandala, et ce, en un rien de temps.  La symétrie est facile à obtenir et les erreurs corrigibles en un clic.

 

« Je peux créer et si ça ne me plaît pas, j’efface. Je peux reproduire plusieurs fois le même motif. Sur papier, si je crée quelque chose qui ne fonctionne pas, je perds tout ». 

Fernanda Bonafini

Les outils présents sur Photoshop pour créer un mandala unique sont nombreux. On compte notamment :

 

  • Les options de symétrie : cliquez sur l’icône Papillon dans la barre d’options pour ouvrir le menu de peinture symétrique. Vous obtiendrez une symétrie instantanée.
  • L’option Radial : Elle permet de diviser votre cercle en différentes strates et de choisir jusqu’à 12 segments. Chaque coup de pinceau se répète autour du point central. 
  • L’option Mandala : ici, vous pouvez choisir jusqu’à 10 segments à la fois et chaque marque que vous appliquez sur la zone de travail est reflétée et répétée dans chaque segment.
  • Les calques : En plaçant chaque strate sur un calque distinct, vous pouvez modifier les lignes ou les ombres d’une en particulier, sans avoir à ajuster les autres.
  • Les pinceaux Photoshop : jouez avec les textures et les différents effets grâce aux pinceaux. Vous pouvez même appliquer des techniques d’aquarelle sur vos dessins de mandala.

Comment colorier un mandala ?

 

Le choix des couleurs pour votre mandala peut se faire en fonction de votre humeur du jour, mais aussi en fonction du symbolisme derrière celles-ci :

 

  • Rouge : énergie, force, passion.
  • Rose : amour, intuition, féminité.
  • Orange : créativité, transformation.
  • Jaune : joie, apprentissage, convivialité, sagesse, bonheur.
  • Vert : calme, bienveillance, nature, fertilité.
  • Bleu : émotions, paix intérieure.
  • Violet : mystère, inspiration, intuition.

À chacun sa technique pour colorier un mandala.

 

Vous pouvez commencer le coloriage du mandala sans suivre d’ordre précis, notez toutefois que :

Idées pour créer des mandalas.

 

Un mandala n’a pas forcément besoin d’être haut en couleur pour faire de l’effet. Pourquoi ne pas essayer de dessiner un mandala monochrome ?

Vous pouvez également opter pour une couleur principale et jouer avec des dégradés.

Variez les motifs. Il n’y a pas de limites quand il s’agit de remplir les strates. Vous pouvez même utiliser des smileys et des fruits.

Osez aussi les fleurs et même les animaux dans vos dessins de mandala, le résultat est particulièrement original.

 

Une fois les mandalas partant d’un cercle maîtrisé, essayez d’autres formes.

Faire un mandala : questions fréquentes.

Quel support choisir pour un mandala ?

Nous vous conseillons d’abord d’apprendre à dessiner un mandala sur papier. Une fois la technique maîtrisée, variez les supports : vous pouvez peindre des mandalas sur des galets, faire un collage avec des graines, un plateau en mosaïque, et même un mandala en crochet.

Quels crayons pour colorier des mandalas ?

Privilégiez les crayons à pointe légèrement grasse et prévoyez un taille-crayon. Certains motifs demandent d’être particulièrement minutieux. De plus, bien qu’un mandala puisse être monochrome, envisagez une boîte de crayons contenant au moins 20 couleurs différentes. Plus vous disposerez de couleurs, plus il vous sera facile de créer un mandala avec des effets de dégradés.

Combien de temps faut-il pour dessiner un mandala ?

Tout dépendra de la taille de votre dessin et des détails. Faire un mandala numériquement est également moins chronophage. Quoiqu’il en soit, vous n’avez pas à finir votre œuvre en une seule session, vous pouvez la travailler strate par strate.

Les spécialistes du mandala partenaires d’Adobe.

 

  • Saudamini Madra est une artiste née en Inde et aujourd’hui basée à Los Angeles. Elle est passionnée d’art en noir et blanc et cela se reflète dans ses incroyables mandalas illustrés à la main.

  • Fernanda Bonafini, également connue sous le nom d’Ataraxiaowl, est une artiste et professeure de mathématiques travaillant ses mandalas sur tablette et déclinant ses œuvres sur plusieurs supports.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Plan général d’un paysage urbain

Qu’est-ce qu’un plan général ?

Les plans généraux sont essentiels pour indiquer où et souvent quand l’action a lieu.

Illustration vectorielle d'un guépard une nuit de pleine lune.

Qu'est-ce que l'art vectoriel ?

Découvrez tous les secrets de la création d'œuvres d'art et d'illustrations avec ce format de fichier adaptable.

Dessin à l'encre d'arbres dans le brouillard.

Se démarquer grâce à l'encre

Explorez la subtilité et la puissance du dessin à l'encre grâce à ces conseils et techniques.

Croquis au crayon de la silhouette de la ville de New York

Essayer le croquis au crayon

Pour la plupart des artistes, le croquis au crayon est une première étape essentielle. Découvrez comment cette compétence peut améliorer votre démarche artistique.

Téléchargez Photoshop.

Créez, composez et retouchez des images sur ordinateur et iPad.

7 jours gratuits, puis 23,99 € par mois.