Créer de nouvelles images avec la manipulation photo

La manipulation photo est aussi ancienne que la photographie elle-même. Partez à la découverte de cet art à part entière et apprenez-en plus sur la retouche photo, le photomontage et tout autre méthode de manipulation de photos.

Une femme devant une moto futuriste avec une ville flottante en arrière-plan

Modifiez, retouchez et créez de nouvelles œuvres à partir de photos.

La manipulation photo n'a pas commencé avec l'invention des applications de retouche. Depuis plus d'un siècle, les photographes et spécialistes de la retouche découpent, associent et créent de nouvelles œuvres à partir de ressources existantes. L'exercice peut avoir un but artistique, par exemple pour produire des photomontages surréalistes, ou servir à créer les mondes imaginaires en couverture des romans de science-fiction. « Pour moi, c'est un mode d'expression à part entière, déclare le photographe Eduardo Valdes-Hevia. Il se situe à mi-chemin entre la photographie, la peinture et les arts plus traditionnels. »

 

La manipulation photo et l'éthique

L'histoire quelque peu chaotique de la discipline mérite qu'on s'attarde dessus. La célèbre image d'un champ de bataille lors de la guerre de Sécession représentant Ulysses S. Grant à cheval est en réalité une combinaison de plusieurs images. La Russie stalinienne a largement utilisé des photos retouchées dans ses campagnes de propagande. En 1982, le National Geographic suscita la controverse en modifiant les pyramides de Gizeh pour les adapter à son format de couverture.

 

Si vous êtes photojournaliste et que vous essayez de représenter des sujets avec précision, vous devez vous abstenir de combiner ou de déformer des photos de certaines façons. La National Press Photographers Association (NPPA) l'indique clairement dans son code de déontologie :

 

Les retouches doivent préserver l'intégrité du contenu et du contexte des images photographiques. Il est interdit de manipuler les images, ou encore d'ajouter des sons ou de les modifier, d'une façon trompeuse pour le public ou qui dénature les sujets.

 

La manipulation photo doit servir à l'expression artistique et esthétique, et non à la tromperie. Cela étant précisé, voici comment placer des baleines dans le ciel, des avions dans l'océan et des planètes lointaines sur la Terre.

 

Définissez vos objectifs et planifiez.

Avant de combiner des images ou de manipuler des photos, vous devez savoir ce que vous souhaitez accomplir. « Il faut avoir une idée très claire de ce que l'on recherche, indique Edwin Antonio, un artiste qui associe mode actuelle et art historique. De cette façon, on évite de se disperser. Focalisez-vous sur l'objectif. »

L'interface de Remplissage d'après le contenu d'Adobe Photoshop transposée par-dessus l'image d'une personne qu'on est en train d'effacer d'une photo

Dans le cadre de projets sur commande, vous serez sans doute amené à devoir supprimer certains éléments qui détournent l'attention du sujet. « La manipulation photo a toujours existé, explique Edwin Antonio. Par exemple, il peut y avoir une poubelle dans le fond ou une ligne sur le sol. Mes clients veulent que l'on mette en avant leur produit, et non un objet ayant atterri là un peu par hasard. » En se débarrassant des éléments visuels sans importance, une manipulation photo subtile permet d'attirer l'attention sur l'essentiel.

 

Si vous créez une œuvre digitale, réfléchissez à ce que vous combinez et aux thèmes que vous utiliserez. Vous devez avoir une idée précise de ce que vous allez faire avant de vous mettre au travail. Les grandes lignes du produit final doivent être claires dans votre esprit avant même d'ouvrir Adobe Photoshop. « Notez vos idées par écrit au fur et à mesure, recommande Ronald Ong. Quand une idée me vient, je la concrétise sous forme d'esquisse. »

 

Art digital, scènes surréalistes et réalisme

S'il peut enfreindre toutes les lois de la physique et de la réalité, l'art photographique doit tout de même respecter les règles de la photographie. « L'image que vous créez doit être aussi réaliste que possible », préconise Ronald Ong. Attention toutefois : ici, le réalisme ne signifie pas créer des scènes que l'on peut trouver dans la vie réelle. Si les photomontages et l'art digital peuvent bien sûr comporter des éléments de science-fiction et de fantasy, vos minotaures, sirènes et paysages imaginaires doivent être réalistes en termes de perspective, d'éclairage, d'ombres et de couleurs.

Un personnage tenant deux sabres laser dans une zone de combat futuriste
Tanks futuristes avec des robots mecha

Utilisez des images qui se marient bien.

Ce réalisme suppose en premier lieu d'associer des photos complémentaires. Les images que vous utilisez doivent avoir des points communs, notamment en termes de couleurs et de lumière. « Malgré tout votre talent et la clarté de vos idées, si vous associez deux images radicalement différentes en termes de perspective ou d'éclairage, vous aurez beaucoup de travail à la retouche », prévient Eduardo Valdes-Hevia. Et plus les images doivent être retouchées, plus la tâche est difficile.

 

Trouvez la perspective idéale.

La perspective est le premier facteur à prendre en compte lorsque l'on associe des images différentes. S'il est possible de modifier l'éclairage et les couleurs dans Photoshop, l'ajustement de la perspective est bien plus difficile. Vous trouverez ici des conseils sur la façon d'introduire de nouveaux objets dans une image ou d'en supprimer certains déjà présents.

 

Harmonisez l'éclairage et les couleurs.

Vous devez ensuite harmoniser l'éclairage, en commençant par les éléments les plus sombres de la composition. « À cette étape, il faut ajuster la couleur la plus sombre du sujet en fonction de la couleur la plus sombre de l'arrière-plan, poursuit Eduardo Valdes-Hevia. Idem pour les tons clairs. »

 

Il faut ensuite harmoniser les couleurs des images. L'harmonisation des ombres et de leurs plages de couleurs est primordiale. Si un profane qui étudie la composition ne saura pas expliquer précisément pourquoi les ombres lui semblent bizarres, il ne manquera pas de le remarquer. « J'ajuste toujours la teinte et la saturation, précise Ronald Ong. Veillez à ce que les ombres se fondent dans le décor. Luminosité, contraste, tons clairs et foncés : tous ces réglages doivent être cohérents. »

 

Maîtrisez les sujets et les éléments à l'image.

S'il est possible de trouver des images libres de droits ou d'autres photos comportant des éléments complémentaires, parfois, les meilleures photos sont celles que l'on prend soi-même lors d'un shooting. « Le résultat est souvent meilleur lorsque l'on prend soi-même ses photos, car on peut se préparer et harmoniser l'éclairage et la perspective en amont », explique Eduardo Valdes-Hevia. Il est bien plus simple d'accorder les ombres et la perspective de différentes images pour garantir leur complémentarité lorsqu'on a défini ces paramètres soi-même.

 

Pendant le processus de retouche, gardez-vous la possibilité de revenir en arrière pour effectuer des modifications ou de recommencer votre workflow. « L'une des premières choses que j'ai dû apprendre, c'est comment retoucher de façon non destructive, reconnaît Eduardo Valdes-Hevia. Il faut se laisser la possibilité de pouvoir ajuster ultérieurement certaines modifications apportées au début du processus. Dans cette optique, les masques sont de précieux alliés. »

 

L'art de la manipulation des images

La création de nouvelles images à partir de photos existantes est difficile, mais gratifiante. Dans ce domaine, la recette du succès est simple : il faut s'entraîner. « Réfléchissez. Testez différentes méthodes. Vos premiers travaux seront sans doute décevants, mais tout est question d'entraînement, estime Eduardo Valdes-Hevia. Vous développerez progressivement un œil pour le réalisme, la perspective, l'éclairage et les couleurs. Soyez persévérant. »

 

Créez des images composites.

Créez une image à partir de deux photos. Découvrez les techniques de manipulation photo permettant de créer des compositions spectaculaires.

 

Découvrez toutes les subtilités des effets de double exposition.

La double exposition est l'un des plus anciens effets photographiques. Apprenez à maîtriser cette technique plus facilement grâce aux outils modernes.

 

Plus vous vous entraînerez, plus vous maîtriserez vos outils. « C'est en bidouillant dans Photoshop que j'apprends le plus, révèle Eduardo Valdes-Hevia. Je me dis : "Tiens, je n'ai jamais testé cette option. À quoi peut-elle servir ?" » Faites preuve de curiosité, explorez et formez-vous à l'utilisation des applications. « Il faut apprendre le nom de chaque outil et savoir à quoi il sert », confirme Edwin Antonio.

 

Développez vos compétences de débutant en suivant des tutoriels de manipulation photo. Trouvez des exemples et essayez de les décomposer pour comprendre comment l'artiste a procédé. Expérimentez avec des photos libres de droits. Créez régulièrement et partagez vos œuvres avec le monde. Ce faisant, vos univers émergeront et votre vision prendra forme.

Contributeurs

Allez plus loin avec Adobe Photoshop.

Créez de magnifiques images avec les pinceaux Photoshop, le remplissage d'après le contenu et les innombrables outils à la disposition des photographes.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Image alléchante d'un sandwich à l'avocat et au fromage frais

Conseils pour la photographie culinaire.

Explorez le monde de la photographie culinaire avec les conseils de professionnels du secteur.

Une rose avec un corps de femme

Comprendre l'art de la photographie surréaliste

Explorez l'univers du surréalisme et découvrez comment réaliser vos propres images oniriques.

Préparation du café dans un bar – conseils pour une faible profondeur de champ | Adobe

S'initier à une faible profondeur de champ
Découvrez comment une faible profondeur de champ peut enrichir les photographies.

Photographie de paysage

Composer une superbe photo de paysage
Explorez les techniques de création artistique de vues panoramiques avec des conseils sur la photographie de paysage.

Téléchargez Photoshop.

Créez, composez et retouchez des images sur ordinateur et iPad.

7 jours gratuits, puis 23,99 € par mois.