Initiez-vous à la photographie de halo.

Le halo est un effet artistique qui peut éclairer vos photos d’un rayonnement éclatant ou d’un flou bokeh doux. Apprenez à l’apprivoiser et à le maitriser dans vos cadrages.

Couple de mariés en tenue posant dans le désert. Le soleil couchant à l’arrière, en dardant ses rayons, forme un halo entre eux.

Image : Stephanie DeFranco

Ajoutez une dimension artistique à vos photos avec le halo.

Un halo se produit dès lors qu’une source de lumière vive se reflète à travers l’objectif. Cette lumière peut prendre la forme de cercles, d’anneaux ou d’étoile rayonnante, ou déposer un voile terne sur l’ensemble de la photographie. Phénomène optique jadis considéré comme accidentel en raison de défauts supposés de l’objectif, le halo est devenu un choix artistique délibéré avec lequel vous pouvez composer pour produire des résultats stupéfiants.

 

Le halo peut apporter de la douceur à un portrait rétroéclairé, donner du caractère à une photo de paysage, et créer avec naturel une ambiance cinématographique ou une composition baignée de soleil. Et puisqu’aucun halo ne ressemble à un autre, cet effet unique en son genre ne peut que sublimer votre image.

Personne prenant la pose, sur laquelle se reflète un halo ; étreinte d’un couple surplombé d’un halo

Images : Stephanie DeFranco

Types de halo.

Image fantôme

Sur les photographies, le halo se matérialise souvent par des cercles ou des anneaux émanant de la source de lumière. Ces taches visibles, ou artefacts, sont des images fantômes (« ghosts »). À ne pas confondre avec l’effet bokeh, qui est un flou d’arrière-plan créé par l’objectif.

 

Voile

Parfois, un voile atmosphérique enveloppe l’ensemble de la scène, faisant perdre tout contraste à cette dernière, comme si la photo était passée. Cet effet, qui a tout d’une brume, se nomme voile. Provoqué lorsque la source de lumière se trouve aux abords immédiats du cadre, il est typique d’une photographie à contre-jour. Il peut être utilisé intentionnellement pour poser un voile de douceur sur votre photo. Mais si vous en abusez, vous risquez de rendre votre cliché complètement atone et donc inexploitable. 

 

Étoile

L’effet d’étoile (starburst) est obtenu avec une petite ouverture de diaphragme (f/11 ou f/16) lors de la prise de vue. L’ouverture sert à régler l’objectif pour contrôler la quantité de lumière admise dans l’appareil photo. Sur des ouvertures réduites, moins de lumière passe. Le soleil ressemble alors à un petit faisceau lumineux rectangulaire qui, du fait de la diffraction, génère une figure en étoile.

 

Halo anamorphique

Utilisées en cinématographie, les lentilles anamorphiques offrent une captation du champ visuel plus large, sans aucune distorsion. Ce phénomène est rendu possible, en partie, par des capteurs proches du format carré et des lentilles cylindriques. Cette forme explique également le format horizontal très étiré caractéristique des halos anamorphiques. Le réalisateur J. J. Abrams est bien connu pour son utilisation d’effets de halo au format anamorphique. Essayez de les repérer la prochaine fois que vous regarderez l’un de ses films.

 

Comment créer un effet de halo.

Pour provoquer un effet de halo, placez-vous directement dans l’axe du soleil ou de toute autre source de lumière afin de réaliser la prise de vue. « Le mieux est de photographier sous plusieurs angles différents. Ainsi, même si certaines photos sont surexposées, vous parviendrez à repérer ce qui fonctionne ou non », précise la photographe Martha Galvan. Sans doute devrez-vous procéder par tâtonnements, puisque l’aspect de votre halo dépend d’un certain nombre de facteurs :

 

Boîtier et objectif de l’appareil photo

En matière de halo, les résultats divergent en fonction des équipements. Par exemple, le rendu d’un objectif Nikon 85 mm est différent de celui d’un Canon 16 mm-35 mm. De même, l’effet obtenu avec un appareil hybride Sony diverge de celui d’un appareil argentique Leica.

 

Un traitement antireflet est appliqué sur la plupart des objectifs actuels. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est sans doute préférable d’utiliser un objectif plus ancien pour photographier un halo. Les filtres anti-UV polarisants et assombrissants (à densité neutre) peuvent aussi atténuer la densité des reflets. De même, nombre d’objectifs sont fournis avec un pare-soleil, accessoire qui se fixe à l’avant de l’objectif pour éviter les rayons lumineux parasites. Ne l’utilisez pas si vous recherchez un effet de halo.

Photographe installant, au sommet d’une dune dans le désert, un appareil photo sur un trépied tandis qu’à l’arrière-plan, le soleil se couche

Distance focale

Les objectifs à focale variable produisent davantage d’effets lumineux parasites, leur nombre élevé d’éléments optiques amplifiant la quantité de reflets internes à l’origine de halos. Avec les objectifs grand angle, en revanche, les sources lumineuses paraissent plus petites en raison de la distance focale plus courte.

 

Ouverture

L’ouverture du diaphragme a un effet considérable sur l’aspect du halo. Sur de larges ouvertures, le soleil paraît plus grand et plus diffus, et la forme des lueurs plus floue. Si vous choisissez une ouverture maximale pour la prise de vue, prenez garde à la faible profondeur de champ et assurez-vous que votre sujet est net. À un réglage f/N élevé, f/16 par exemple, l’ouverture réduite du diaphragme laisse entrer moins de lumière, dont la diffraction crée un petit motif en forme d’étoile autour du soleil.

Phare à proximité d’une colline verdoyante sur laquelle le feuillage des arbres laisse passer les rayons du soleil, ce qui crée un halo

Image : Aubry Healy

Heure

Au lever et au coucher du soleil, durant un moment très court que les photographes appellent l’heure dorée, le soleil est très bas sur l’horizon. À ces heures-là, il est plus facile de l’intégrer au cadre de la photo, puis de créer un effet de halo. De plus, la lumière est plus douce et naturellement plus diffuse. « Je commence toujours mes séances de portraits une heure environ avant que le soleil se couche », précise la photographe Stephanie DeFranco quand elle explique comment elle tire avantage de l’éclairage apporté par un soleil bas dans le ciel.

 

Comment créer un halo en studio.

« En studio, il est plus facile de créer le halo souhaité car la lumière est mieux maîtrisée, de même que son intensité, sa couleur et sa hauteur », reconnaît Martha Galvan. En extérieurs, vous courez le risque de capturer une photo délavée, rétroéclairée ou à contre-jour. Alors qu’en studio, vous avez la possibilité de diriger un éclairage vers le sujet ou de réorienter la lumière vers lui au moyen d’un réflecteur pour compenser l’exposition.

Panneau Halo d’Adobe Photoshop superposé à la photographie aérienne d’un canyon

Comment ajouter un halo dans Adobe Photoshop.

Si vous voulez éviter les tâtonnements, vous pouvez créer un halo artificiellement au stade de la postproduction en procédant comme suit.

 

1. Ouvrez votre photo dans Photoshop.

 

2. Ajoutez un calque. Choisissez Édition › Remplir, et remplissez-le à 50 % de gris.

 

3. Définissez le mode de fusion sur Incrustation.

 

4. Choisissez Filtre › Rendu › Halo. Sélectionnez le type de halo que vous souhaitez reproduire.

 

5. Positionnez votre halo, puis cliquez sur OK.

 

Pour voir cette méthode à l’œuvre, suivez ce tutoriel consacré à l’ajout et à la suppression de halos dans Photoshop.

Couple s’embrassant, debout sur le ponton d’un lac, sous les feux d’un halo

Image : Stephanie DeFranco

Réussissez parfaitement votre halo.

Surveillez votre triangle d’exposition.

Question halo, l’étoile montante se nomme ouverture du diaphragme. Le type d’ouverture, large ou étroit, joue un rôle déterminant dans le rendu final de l’image. Concrètement, il vous appartient d’ajuster les autres variables de votre triangle d’exposition (vitesse d’obturation et sensibilité ISO) pour exposer correctement votre photo. Puisque vous aurez évidemment à cœur de préserver une valeur ISO aussi basse que possible pour réduire le bruit dans votre photo, c’est sur la vitesse d’obturation que votre latitude d’action sera la plus grande.

 

Octroyez-vous du temps pour les tâtonnements.

Au beau milieu d’une séance de portrait, vous pouvez avoir l’impression de manquer de temps pour peaufiner vos réglages. Pourtant, Stephanie DeFranco encourage les photographes à ne pas céder à la précipitation. « Prenez le temps d’un nécessaire recul sur votre travail. » En vous posant quelques secondes, vous pouvez vous épargner plusieurs heures de travail de retouche par la suite, voire éviter la carte mémoire remplie de photos inexploitables.

 

Comment limiter l’effet de halo.

Si un halo met en valeur certaines photos, il est parfois peu flatteur dans d’autres. Si la lumière est trop intense, essayez un diffuseur. « La problématique consiste à maîtriser la lumière », admet Martha Galvan. « En présence d’arbres, n’hésitez pas à placer votre sujet dessous pour la masquer en partie. » Que vous utilisiez un diffuseur ou un écran naturel pour limiter son intensité, faites de la lumière naturelle votre alliée.

 

Il existe d’autres moyens de la tenir à distance :

 

  • Installez un pare-soleil sur votre objectif.
  • Réalisez vos prises de vue en tournant le dos à la source de lumière.
  • Vérifiez la propreté de votre objectif. Une accumulation de poussière à l’intérieur peut déposer un voile sur votre photo, et des traces sur la lentille frontale risquent de créer des reflets indésirables.
  • Utilisez un filtre de qualité.

 

Que vous souhaitiez apporter une touche onirique à vos portraits ou donner vie à une photo de paysage avec un rayonnement éclatant, vous capturerez des halos de votre cru à force de pratique. Essayez de nouvelles choses et ne vous découragez pas si vous n’obtenez pas immédiatement l’effet souhaité. Et, une fois prêt à retoucher vos images à la perfection, transférez-les dans Photoshop Lightroom afin de révéler le meilleur de chacune d’elles.

Contributeurs

Allez plus loin avec Adobe Photoshop.

Créez de magnifiques images avec les pinceaux Photoshop, le remplissage d'après le contenu et les innombrables outils à la disposition des photographes.

Explorez la gamme Photoshop.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Chien blanc au bord de l'eau – Conseils sur la distance focale | Adobe

Comprendre la distance focale

Découvrez comment choisir la distance focale idéale pour chaque photo.

Portrait d'un homme souriant sur fond marron

Maîtriser l'éclairage pour la photographie de portrait

Apprenez les principes de base de l'éclairage pour révéler le dynamisme de votre sujet.

Une photo prise en format RAW à côté d’une photo prise en format JPEG

RAW vs JPEG : dans quel format devez-vous prendre vos photos ?

Découvrez ce qui distingue les photos prises au format RAW et au format JPEG.

Photo de bâtiments en bord de fleuve

Le contrôle de perspective en photographie

Utilisez des objectifs à bascule et décentrement et exprimez votre créativité en jouant sur la profondeur de champ et en maîtrisant totalement la perspective.

Trouvez la formule Creative Cloud qui vous correspond.

Creative Cloud pour la Photo (20 Go)

11,99 €/mois

Lightroom pour ordinateur et appareils mobiles, Lightroom Classic et Photoshop sur ordinateur et iPad. En savoir plus


Creative Cloud pour la Photo (20 Go)

Lightroom pour ordinateur et appareils mobiles, Lightroom Classic et Photoshop sur ordinateur et iPad. En savoir plus

11,99 €/mois

Adobe Photoshop

23,99 €/mois

Accédez à Photoshop sur ordinateur et iPad dans le cadre d’un abonnement à Creative Cloud. En savoir plus


Adobe Photoshop

Créez, composez et retouchez des images sur ordinateur et iPad. En savoir plus

23,99 €/mois

Tout Creative Cloud

59,99 €/mois

Bénéficiez des versions de Photoshop pour ordinateur et iPad, et de l'ensemble des applications de création.  En savoir plus


Tout Creative Cloud

Bénéficiez des versions de Photoshop pour ordinateur et iPad, et de l'ensemble des applications de création.  En savoir plus

59,99 €/mois

Étudiants et enseignants

19,50 €/mo.

Profitez de -65 % sur toutes les applications Creative Cloud. En savoir plus


Enseignants et étudiants

Profitez de -65 % sur toutes les applications Creative Cloud. En savoir plus

19,50 €/mois

Vous préférez acheter par téléphone ? Appelez-nous au : 08 05 77 00 77