Comprendre la distance focale en photo.

La distance focale est un élément clé du choix de l’objectif. Bien comprendre la focale en photo et comment l’utiliser vous permettra de réussir vos clichés et d’obtenir le meilleur résultat possible. Découvrez dans ce guide tout ce qu’il y a à savoir sur la longueur focale, et comment choisir le meilleur objectif pour tout type de photographie. 

Chien photographié avec la distance focale


Qu’est-ce que la distance focale.

 

Exprimée en millimètres, la distance focale d’un appareil photo, également appelée longueur focale ou tout simplement focale, représente la distance entre le centre optique et le capteur de l’appareil. En bref, la longueur focale définit le champ de vue d’un objectif, c’est-à-dire le cadre que l’on voit et les éléments individuels présents sur une photo. Suivant le choix de la focale, l’angle de champ peut paraître plus grand ou plus étroit. Nous ne nous attarderons pas ici sur le calcul de la distance focale. Retenez simplement que plus la distance focale est longue, plus l’angle de champ est petit, et la taille des éléments individuels, c’est-à-dire le grossissement, sera donc plus élevée.   

Les rayons de l'ouverture et de la distance focale

Choisir une focale et un objectif adéquat est donc un must pour réussir vos photos. On distingue généralement deux types d’objectifs : à focale fixe ou à zoom (aussi appelé focale variable). Continuez votre lecture pour en savoir plus. 

Focale fixe ou zoom (focale variable) : les différences.

Les rayons de l'ouverture et de la distance focale

Quelle focale choisir ? Est-il préférable d’opter pour une focale fixe ou variable ? En d’autres termes d’un zoom ou une focale fixe ? Un dilemme qui persiste au sein de la communauté de photographes. 

 

Cela peut se comprendre quand on voit la quantité d’objectifs disponibles et l’importance de la distance focale en photo. Faisons le point sur les différents types de focales présentes sur le marché afin de vous guider dans votre choix.

 

  • La focale fixe. Les objectifs à focale fixe disposent d’une distance focale constante. Il s’agit d’objectifs équipés d’une seule bague réservée à la mise au point, qui en général est à 50 mm.

  • La focale variable ou zoom. La focale variable ou zoom est un concept plutôt utilisé par les amateurs, puisque le terme est peu utilisé parmi les photographes professionnels. La focale variable est décrite comme l’idée de se « rapprocher » de l’objet sans bouger l’appareil photo. Il s’agit en fait d’un objectif à focale variable qui rétrécit l’angle de vue, donnant ainsi l’impression que l’objet est plus proche du photographe.

 

 

Pourquoi choisir une focale fixe ?

 

Entre focale fixe ou zoom, votre cœur balance toujours ? Les objectifs à distance focale fixe sont les plus utilisées par les photographes professionnels, et tous vous conseilleront de commencer avec une focale fixe pour réaliser des clichés dignes des plus grands.

 

« Si vous voulez vous lancer dans la photographie professionnelle, je vous suggère de choisir une distance focale fixe que vous aimez, avec laquelle vous êtes à l’aise, et d’accumuler une bonne expérience, pendant un certain temps »

D. Boyd, photographe

 


Les objectifs à distance focale fixe présentent aussi beaucoup d’avantages garantis de faire pencher la balance lors de votre choix. 

 

  • Les considérations économiques et pratiques. Souvent considérées comme l’apanage des vrais photographes, les objectifs à focales fixes présentent notamment l’avantage d’être plus légers et, dans de nombreux cas, moins chers qu’un zoom, ou objectif à focale variable.

  • La qualité du piqué. Contrairement à un zoom qui est constitué de plusieurs lentilles afin de pouvoir adapter la longueur focale, un objectif à focale fixe contient des lentilles visant la plus haute performance pour la longueur focale choisie. Il en résulte ainsi un résultat de qualité bien supérieure et une image plus nette.

  • La profondeur de champ. Ils offrent en outre une ouverture généralement supérieure pouvant aller jusqu’à f/1.4, soit quatre fois plus de lumière que le traditionnel f/3,5. Ces objectifs permettent ainsi de jouer avec le flou en arrière-plan ou de détacher un portrait du fond d’image.

Quel objectif et quelle focale choisir pour votre discipline ?

 

Quelle focale choisir ? Voilà qui n’est pas une mince affaire, d’autant plus quand on voit le nombre d’objectifs disponibles sur le marché. C’est pour cela que nous vous avons concocté un guide sur les différents objectifs et leurs distances focales, afin de vous guider dans votre choix et vous aider à choisir le meilleur objectif pour tout type de photographie.

 


Le fisheye.

Les rayons de l'ouverture et de la distance focale

Avec une distance focale extrêmement courte, le Fisheye élargit l’image au point d’en déformer les bords, donnant cet effet sphérique. Ce type d’objectif permet de photographier le monde sous un angle unique et d’ajouter une touche artistique à vos clichés. Grâce à une accentuation des perspectives et des déformations, les règles de composition sont alors floutées pour donner un effet panoramique et surréel. 

 

Le grand angle.

Les rayons de l'ouverture et de la distance focale

Si vous vous demandez quelle focale fixe pour les paysages est la plus adaptée, vous aurez peu de risque d’être déçu avec un objectif grand angle. Ce type d’objectif permet de capturer le monde en grand et de donner un effet de profondeur encore plus éloigné. Avec une longueur focale entre 10 et 42 mm, il est aussi particulièrement utile pour les photos de groupe et la photographie d’architecture.

 

L’objectif standard.

 

Ce type d’objectif permet de capturer des clichés et des sujets tels qu’on les voit, c’est-à-dire, la vision et la vue humaine. On parle d’objectif standard pour une focale fixe de 50 mm, 85 mm ou 100 mm. Le standard est l’un des objectifs les plus versatiles et peut s’adapter aux portraits comme aux photos de type reportage.

 

Les téléobjectifs.

Les rayons de l'ouverture et de la distance focale

Les téléobjectifs permettent de capturer un sujet de manière rapprochée et c’est le nom couramment donné aux objectifs ayant une longue distance focale. Ils permettent de réduire le champ du cadre afin de simuler un rapprochement de l’objet. On distingue trois grands groupes de téléobjectifs :

 

  • Les téléobjectifs courts (ou portrait) de focale entre 85 et 135mm. Ils permettent de se concentrer sur les détails d’un visage ou d’un objet situé à proximité.

  • Les téléobjectifs moyens, ou standard, de focale entre 200 et 300mm. Ils offrent un bon compromis entre la distance et le détail.

  • Les super-objectifs, ou téléobjectifs longs, de focale supérieure à 400mm. Ils sont conçus pour se rapprocher d’un objet éloigné. C’est un favori des amateurs d’ornithologie ou d’autres animaux sauvages.

 

Ce type d’objectif est idéal pour la photographie de rue, sportive ou encore l’astrophotographie.

 

Les objectifs macro.

Les rayons de l'ouverture et de la distance focale

Les objectifs macro permettent de faire un gros plan et de capturer des sujets minuscules. C’est l’objectif idéal pour faire de la macrophotographie, comme en indique son nom.  


La distance focale en fonction du type de photo.

 

QPour vous guider encore plus dans votre choix, voici quelques exemples des meilleures distances focales pour trois types de photographie.

 

 

La photographie de paysage.

Les rayons de l'ouverture et de la distance focale

Vous souhaitez capturer la beauté naturelle des paysages montagneux ou encore photographier le dynamisme des paysages urbains ? Il faudra donc privilégier la profondeur de champ afin de capturer tous les éléments de la vue qui s’étend devant vous. Il est aussi essentiel de gérer la lumière. C’est pourquoi on recommande généralement une longueur focale de 24mm.

 

Le portrait.

 

Afin de vous aider à capturer les émotions de vos sujets et à les retransmettre au travers de vos clichés, il est fortement recommandé de choisir un objectif à longueur focale de 85mm. En règle générale, une longueur focale entre 50 et 105 mm est adaptée pour une prise de vue relativement proche et étroite.

 

La macrophotographie.

Les rayons de l'ouverture et de la distance focale

La macrophotographie, c’est photographier le tout petit. On trouve aujourd’hui de nombreux objectifs dits « grand angle », dont la distance focale varie de 8 à 30mm pour les petits capteurs, ou de 14 à 35 mm pour les grands capteurs. Afin de réussir vos clichés macro, il est recommandé d’utiliser les focales mentionnées, puisqu’elles permettent de faire une mise au point nette sur un objet petit ou très rapproché.

En quoi la longueur focale affecte votre image ?

 

Pour une maîtrise absolue de la distance focale en photo, la connaissance des différents éléments qui vont venir affecter et influencer le résultat final de votre cliché est cruciale. Continuez votre lecture pour découvrir quels sont ces éléments

 

L’angle de champ.

 

Impossible de définir la distance focale sans parler de l’angle de champ. En effet, la focale affecte fortement l’angle de champ de l’objectif. Par exemple, si vous choisissez une focale longue, votre angle de champ sera réduit et donc plus petit.

 

La perspective.

 

La distance focale impacte grandement les perspectives de votre image et peut alors créer des déformations involontaires. Plus la focale est courte, plus la profondeur de champ est large, ce qui va venir étirer la perspective et donner l’impression que les objets sont éloignés.

 

Le vignettage.

Les rayons de l'ouverture et de la distance focale

Un assombrissement des bords endommage vos photos ? Le vignettage est souvent causé par un blocage de la lumière par l’objectif ou l’utilisation d’un objectif de mauvaise qualité. On rencontre fréquemment ce phénomène visuel lorsqu’un photographe utilise un objectif à grand angle, mais il peut être limité par un meilleur choix d’objectif, et une réduction du diaphragme. 

 

Votre cliché final présente tout de même un vignettage et des déformations ? Ne vous inquiétez pas, ces défauts peuvent être corrigés en post-traitement.

Corriger les défauts d’objectif avec Photoshop.

 

Si comprendre la focale en photo (et choisir le bon objectif) sont des éléments clés dans cette discipline, l’édition à posteriori est un outil tout aussi puissant et présente un atout majeur de l’arsenal d’un photographe. 

 

Peu importe les corrections que vous souhaitez faire, Photoshop répond à tous vos problèmes et vous offre la possibilité de corriger ces défauts avec des solutions simples et rapides, afin d’obtenir le meilleur résultat possible et d’embellir vos photos. 

 

Vous êtes confronté à des déformations de perspective ? Pas de problème. Grâce à la boîte de dialogue Correction de l’objectif (que vous trouverez sous l’onglet Filtres), Photoshop vous permet de corriger les nombreux défauts courants. Pensez d’abord à définir la correction et les profils d’objectifs. Pour plus d’information sur les étapes à suivre, rendez-vous sur cette page

FAQ : En savoir plus sur la distance focale.

Comment régler la focale ?

Selon les objectifs, vous pouvez soit tourner la bague sur votre objectif qui correspond à la focale variable (ou zoom), soit utiliser les boutons Av. + et – de votre appareil.

Comment connaître la focale d'un objectif ?

Vous retrouverez la distance focale sur l’objectif de votre appareil photo. Elle sera indiquée en millimètres. Vous pourrez ensuite la régler selon vos envies et en fonction du type de photographie que vous souhaitez capturer.

Quelle focale fixe pour Aps-C ?

Les appareils photo APS-C (Advanced Photo System C) sont équipés d’un capteur plus petit qui nécessite de convertir la longueur focale indiquée sur votre objectif pour vraiment apprécier l’effet obtenu. C’est pourquoi un objectif de 50mm, considéré comme l’équivalent d’un œil humain sur un reflex, équivaudra à un 85mm sur un APS-C.

 

Vous êtes désormais prêt à mettre en pratique tout ce que vous avez appris. Partez à l’aventure dès aujourd’hui et n’hésitez surtout pas à tester les différentes focales. C’est le meilleur moyen pour approfondir votre maîtrise et trouver votre propre style. 

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Danseuses de ballet sur scène – photographie et vitesse d’obturation | Adobe

Comprendre la vitesse d’obturation

Découvrez comment la vitesse d’obturation aide à prendre des photos nettes ou à capturer des actions spontanées.

Préparation du café dans un bar – conseils pour une faible profondeur de champ | Adobe

Comprendre la profondeur de champ
Découvrez comment une faible profondeur de champ peut enrichir les photographies.

Photographie de paysage

Composer une superbe photo de paysage
Explorez les techniques de création artistique de vues panoramiques avec des conseils sur la photographie de paysage.

Ville japonaise la nuit – conseils pour la photographie de nuit | Adobe

Photographie de nuit
Découvrez pourquoi une faible luminosité n’est pas forcément synonyme de moindre qualité grâce à ces conseils pour réussir des photos de nuit.

Téléchargez Lightroom.

Retouchez et synchronisez vos photos dans le cloud avec tous vos appareils.

Gratuit 7 jours, puis 11,99 € par mois.