Guide pour débuter en astrophotographie : conseils, outils et réglages.

Une nuit étoilée peut offrir aux photographes la meilleure des toiles de fond : on y trouve un certain magnétisme qui attire encore et toujours les regards vers le ciel. Avec un équipement approprié et les conseils de nos spécialistes en photographie ainsi que quelques astuces d’astrophotographie, vous aurez tôt fait d’y prendre goût.

Astrophotographie de la voie lactée

Qu’est-ce que l’astrophotographie ?

 

L’astrophotographie est le processus qui permet de photographier l’espace et ses éléments (la lune, les astres) et de capturer les évènements qui se produisent dans l'espace comme le passage de météores ou de comètes.

 

Pour les spécialistes de l’observation céleste, l’astrophotographie consiste simplement à pointer un télescope haut de gramme vers le ciel étoilé et laisser l’équipement faire le travail.

 

Les amateurs et les passionnés ont accès à un champ de vision plus limité et ce processus demande de la patience, de la discipline et une grande connaissance des techniques de photographie afin d’obtenir l'effet désiré sur n’importe quel appareil photo. Quoi qu’il en soit, les résultats sont souvent spectaculaires.

 

 

Les différents types d’astrophotographie.

 

Le ciel étoilé en time lapse.

Image éditée avec des erreurs statiques et glitch

Pour capturer les traînées de lumières du ciel étoilé, cette technique utilise souvent le timelapse. « Votre appareil photo est parfaitement immobile sur son trépied, mais la planète continue de tourner et de déplacer tout le reste, » explique le photographe Jeff Carlson.

 

Reconstitution d’une pluie de météores.

Image éditée avec des erreurs statiques et glitch

Cette image spectaculaire semble avoir capturé le passage de plusieurs météores dans la nuit. Il s’agit en fait de la superposition de plusieurs traînées différentes. « Il serait dommage de rendre toutes les étoiles floues simplement parce qu’une planète s’est légèrement décalée, » explique Carlson.

 

Photographier la Voie lactée.

Image éditée avec des erreurs statiques et glitch

Comment photographier la Voie lactée est une question que beaucoup de photographes se posent. En effet, photographier notre galaxie est souvent considéré comme le summum de la photographie. C’est parfaitement faisable, à condition de travailler dans un espace sans pollution lumineuse et d'avoir accès à l’équipement et au matériel approprié.

 

« Pour l’astrophotographie ou pour la photographie de nuit, il est recommandé d’investir dans un appareil photo avec un large capteur. Les appareils de haute qualité capable de photographier à 6 400 ISO obtiendront des images plus nettes. »

Derek Boyd, photographe.

 


Reconstitution de constellations.

Image éditée avec des erreurs statiques et glitch

Sur cette image, vous pouvez voir les constellations d’Orion, de Canis Minor (le Petit Chien) et de Sirius (Grand Chien). Dans une reconstitution de constellations, on capture chaque évènement à son point le plus lumineux afin de créer une image éclatante des constellations dans toute leur gloire.

 

Paysages et phases lunaires.

Image éditée avec des erreurs statiques et glitch

La progression des phases lunaires donne une touche théâtrale au paysage en contrebas. C’est aussi un paysage facile à reproduire sans équipement spécialisé ni nécessité de trouver une zone avec une faible pollution lumineuse.

 

Occultation ou éclipse solaire.

Image éditée avec des erreurs statiques et glitch

On parle d’occultation solaire quand un objet tel qu’une planète s’interpose entre le soleil et la terre.

 

Imagerie planétaire.

Image éditée avec des erreurs statiques et glitch

Pour photographier le ciel profond et capturer des images d’éléments célestes, investissez dans un équipement spécialisé tel qu’un trépied à monture équatoriale - éventuellement motorisé - et un télescope.

 

Photographier la surface de la lune.

Image éditée avec des erreurs statiques et glitch

À l'aide d’un télescope, il est facile de prendre des photos spectaculaires d’objets célestes. Ce type de photographie nécessite un équipement plus sophistiqué que la normale. Lisez la suite pour en savoir plus sur l’équipement d’astrophotographie nécessaire.

 


Comment faire de l’astrophotographie : les conseils de pro.

 

Que vous recherchiez des paysages lunaires dramatiques ou des images prises au plus profond de notre galaxie grâce à la photographie de ciel profond, nos spécialistes vous livrent leurs secrets. Capturez des images qui transformeront votre vision du ciel et des étoiles grâce à notre tutoriel en astrophotographie.

 

Comment débuter en astrophotographie.

 

Pour prendre les plus belles photos, il vous faut un ciel sombre, loin de toute pollution lumineuse qui risquerait d’altérer la qualité de vos images. Si vous connaissez un parcours de randonnée, choisissez une nuit claire et emportez votre trépied.

 

Voici certains facteurs à prendre en compte dans le choix du meilleur endroit pour prendre vos astrophotos.

 

Faire la mise au point.

 

S’il est possible de réparer ou compenser la plupart des défauts à postériori, vous ne pourrez rien contre une mauvaise mise au point. Entrainez-vous en pointant votre appareil vers les étoiles les plus brillantes visibles, puis comparez-les avec ce que vous voyez sur l’écran de votre reflex. Essayez plusieurs modes d’exposition et les différents modes ISO pour laisser passer plus ou moins de lumière vers le capteur. Il vous faudra un certain temps avant de réussir vos plus belles photos, mais ces séances d’essai vous permettront d’autre part de pratiquer le cadrage.

 

L’étalonnage et la calibration.

 

L’étalonnage et la calibration peuvent vous aider à contrôler le bruit de vos images. Un fichier light (pour photographier le ciel) contiendra à la fois le signal et le bruit. Ces fichiers de calibration ont un rôle important lors de l’empilage des images, puisqu’ils permettent de réduire ou accentuer le bruit. Pour créer des fichiers Dark, Flat et Offset (DOF), profitez d’un télescope encore chaud et donc susceptible de générer le même bruit que celui que vous cherchez à corriger, mais laissez le couvercle sur la lunette afin de filtrer le signal.

 

Sécuriser le trépied.

 

Vérifiez toujours que la position de votre trépied est parfaitement verrouillée pour offrir une base solide à vos prises de vue. Il suffit d’une simple secousse pour gâcher une prise de vue.

 

Utilisez votre histogramme.

 

L’histogramme de votre appareil photo est parfois difficile à comprendre. Ses informations sont pourtant essentielles pour gérer les éventuels problèmes de contraste, éviter les lumières cramées ou bouchées et prendre de meilleures photos. Apprendre à lire un histogramme est un bon début.

 

Entraînement et patience.

 

Il va falloir un peu de temps avant de réaliser des photos dignes de la NASA. Mettez vos techniques en pratiques et apprenez à trouver votre propre style.

 

Comment éditer vos astrophotographies.

 

Une grande partie de l’astrophotographie réside dans le processus d’édition qui permet de corriger vos images afin de révéler leur potentiel. Certaines de vos photos exposées à une pollution lumineuse apparaitront pâles. Adobe Photoshop et Adobe Lightroom vous offrent tous les outils pour des images claires et nettes.

 

Voici quelques-unes des fonctionnalités les plus utiles dans un logiciel d’astrophotographie qui vous permettront d’améliorer vos photos. Ne vous inquiétez pas si votre image manque un peu de peps, le logiciel vous aidera à ajouter une réelle touche dramatique.

 

Empiler les images.

 

Vous aurez peut-être remarqué qu’une pose longue a tendance à augmenter le bruit, et que votre logiciel peine à compenser. C'est pour cette raison que l’on préfère souvent prendre de nombreuses images que l’on pourra empiler pendant l’édition. Comptez au moins cinq clichés réussis pour vraiment voir la différence. Mais pour vraiment bien faire, essayez d’en prendre une vingtaine.

Image éditée avec des erreurs statiques et glitch

30-30-30.

 

L’espace profond que vous cherchez à photographier n’est pas d’un noir uniforme. Malgré tous vos efforts, de nombreux facteurs imprévisibles, comme la pollution lumineuse, ont tendance à influencer la couleur. Pour neutraliser ces parasites, réglez vos paramètres RVB sur un gris foncé, soit un 30-30-30.

 

Ajuster le contraste.

 

On doit certaines des images de l’espace les plus saisissantes aux photographes experts en la matière de paramétrer les couleurs afin de mieux séparer les noirs des blancs. On parle ici d’élargissement de la plage dynamique d’une photo. Il s’agit d’augmenter le contraste d’une image pour rendre les noirs plus noirs, et les blancs plus blanc. L’équilibre est délicat, mais c’est ce qui démarque certaines images du lot. 

Image éditée avec des erreurs statiques et glitch

Saturation des couleurs.

 

On l’exprime par un score entre 0 et 100 où 0 représente l’absence de blanc et 100 l’absence de couleur. En augmentant la saturation, vous pouvez donner une touche personnelle aux éléments individuels de votre image. Attention à ne pas avoir la main trop lourde, augmenter la saturation peut générer du bruit.

 

Réglage des courbes.

 

Il est possible d’ajuster les courbes pour corriger la tonalité et les couleurs d’une image. Cette fonctionnalité agit sur l’intensité des zones d’ombres, de demi-tons et de lumière. Pour gagner du temps sur l’édition de plusieurs images similaires, vous pouvez sauvegarder le paramétrage des courbes afin de l’appliquer à plusieurs clichés.

 

Le matériel indispensable pour l’astrophotographie.

 

L’équipement d’astrophotographie recommandé varie selon votre budget et les produits auxquels vous avez accès. Les appareils photos d’un smartphone ont beau avoir fait d’importants progrès, mais seul un appareil reflex avec objectifs interchangeables offre tous les avantages requis pour l’astrophotographie. Et quel que soit le type de ciel que vous avez choisi de photographier, un trépied est indispensable.

 

Pensez aussi à tenir compte de la capacité ISO avant d’investir dans un appareil photo numérique.

 

“Pour l’astrophotographie ou tout autre type de photographie de nuit, il vous faut un appareil à large capteur et capable de prendre des photos à 6 400 ISO ou plus.”

Derek Boyd, photographe

 


Pour photographier le ciel profond et capturer des images d’éléments célestes, investissez dans un équipement spécialisé tel qu’un trépied à monture équatoriale - éventuellement motorisée et un télescope.

 

Quel objectif pour astrophotographie ?

 

La sélection des objectifs est importante. Pour débuter en astrophotographie, investissez dans un objectif à grand angle. Ces objectifs capables d’une large ouverture d’obturateur peuvent capturer un maximum de lumière et réaliser ainsi des photos de qualité. D’autre part, un trépied à monture équatoriale est indispensable pour pouvoir augmenter la durée d’exposition de vos prises de vue. En compensant la rotation terrestre, ce type de trépied permet d’éviter les images floues.

 

Quel appareil photo pour l'astrophotographie ?

 

Vous trouverez bientôt vos propres méthodes pour tirer parti des capacités de votre appareil et capturer la lumière. En attendant, voici quelques conseils concernant le choix de l’appareil et les réglages astrophoto.

 

L'astrophotographie est l’une des branches les plus techniques de la photographie et exige un certain équipement. Avec de la détermination et de la curiosité, on peut toutefois produire des images impressionnantes qui donneront envie de passer une nuit sous les étoiles. L’astrophotographie, c’est toute une aventure.

 

« Alors que vient la nuit, l’astrophotographe peut s'attendre à tout. Gardez l’esprit large et vous pourrez découvrir des trucs fantastiques. »

Anthony Pidgeon, photographe professionnel

 


Les meilleurs réglages pour l'astrophotographie.

 

Vous trouverez bientôt vos propres méthodes pour tirer parti des capacités de votre appareil photo et capturer la lumière. En attendant, voici quelques conseils.

 

L'ouverture.

 

Il est probable que vous soyez contraint de régler l’ouverture de votre appareil (exprimée en f/) vers une ouverture plus large (le chiffre f est plus élevé). En effet, même si un chiffre f plus élevé permet d’augmenter la profondeur de champ, la petite ouverture est bien souvent insuffisante pour obtenir une bonne exposition. Ce n'est pas souvent la profondeur de champ qui retient l'attention sur une photo de ciel étoilé, il est donc préférable d’augmenter autant que possible l’ouverture du capteur. Si vous êtes équipé d’un système de compensation de la rotation terrestre, un réglage sur f/4 devrait suffire à éviter les traînées lumineuses involontaires.

 

Vitesse d’obturation

 

La vitesse d’obturation détermine la durée d’ouverture du capteur de votre appareil photo, pendant laquelle la lumière est en contact avec la pellicule ou le capteur numérique. Elle est exprimée en fractions de seconde. Une vitesse d’obturation réglée à 1/1 000 est donc relativement rapide tandis qu’une seconde constitue une obturation lente. Pour la photographie de nuit, un trépied est indispensable pour éviter les flous inévitablement causés par cette vitesse d’obturation réglée au minimum. Essayez de régler la vitesse d’obturation à 5, 8 ou même 10 secondes et comparez les résultats. 

 

ISO

 

Le paramètre ISO exprime la sensibilité de votre prise de vue à la lumière. Sur les appareils photo modernes, il agit sur la sensibilité du capteur numérique. Un réglage ISO plus élevé donnera des images plus lumineuses, mais risquera aussi d’en augmenter le grain. En astrophotographie, il est conseillé d’utiliser une sensibilité ISO la plus basse possible (entre 400 et 1600) tout en augmentant l’exposition par d’autres moyens afin d’obtenir des résultats clairs et nets.

 

La balance des blancs.

 

Lorsque vous prenez une photo, la lumière et l’éclairage sont plus ou moins chauds. Pour tenir compte de ce paramètre, les appareils photo modernes proposent des paramètres préréglés qui fonctionnent bien en mode automatique, à condition d’utiliser le format RAW que vous pourrez éditer plus tard (impossible au format JPEG). Vos images comporteront peut-être des tons rougeâtres ou bruns inattendus selon les conditions de la prise de vue. Vous pourrez alors ajuster la balance des blancs vers une lumière bleue froide.

 

La règle des 500.

 

La règle des 500 est utile pour éviter les mouvements indésirables lorsque vous prenez des photos de nuit. Il s’agit d’une formule mathématique permettant de calculer la plus longue exposition acceptable, en secondes, avant l’apparition de traînées derrière vos étoiles. Divisez 500 par la longueur de votre objectif pour obtenir une durée approximative d’exposition.

 


Astrophotographie : foire aux questions.

 

Les réponses à vos questions en astrophotographie.

 

L'astrophotographie est-elle difficile ?

 

Les deux éléments de l'astrophotographie (la prise de vue et l’édition) comportent des enjeux qui leur sont propres. La prise en main de votre logiciel d’astrophotographie comme de votre appareil photo peut prendre du temps. Prenez le temps de vous entrainer afin de bien comprendre les bases avant d’apporter votre touche personnelle à la nuit étoilée.

 

L'astrophotographie est-elle chère ?

 

Pour le prix d’un smartphone, vous pouvez déjà photographier les étoiles. Toutefois, pour dépasser l’ionosphère, vous voudrez probablement investir dans des équipements tels qu’un ou plusieurs télescopes, des appareils reflex et plusieurs accessoires. Pour limiter les frais, rejoignez les forums internet ou les clubs amateurs qui proposeront souvent du matériel d’occasion.

 

Quand photographier la Voie Lactée ?

 

Il est possible de photographier la Voie Lactée à partir du mois d’avril aux environs de 4h du matin, mais juin, juillet et août restent tout de même les meilleures périodes pour faire de l’astrophotographie. Notez toutefois que les phases lunaires peuvent faire varier le calendrier et les horaires.  

 

Comment prendre en photo les étoiles avec un smartphone ?

 

Il est possible de photographier le ciel de nuit avec un smartphone. Certains smartphones ont fait suffisamment de progrès technologiques pour vous donner accès, pas plus loin que dans votre poche, à un appareil sophistiqué. Ne vous attendez pas à pouvoir zoomer sur les objets lointains du firmament, mais grâce à l’appli Lightroom, il est possible de réaliser des photos originales.

 

Où observer les étoiles en France ?

 

Le Figaro a publié une liste de sept lieux exceptionnels où observer le ciel en France. Ces sites naturels et parcs régionaux bénéficient notamment d’une absence quasiment totale de pollution lumineuse. Pensez toutefois à emporter une lampe de poche pour vous déplacer en toute sécurité.

 


Les partenaires d’Adobe en astrophotographie.

 

Ce guide d’astrophotographie a reçu les conseils de plusieurs experts.

 

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Ville japonaise la nuit – conseils pour la photographie de nuit | Adobe

Tirer le meilleur parti de la photographie de nuit.
Découvrez pourquoi une faible luminosité n'est pas forcément synonyme de moindre qualité grâce à ces conseils pour réussir des photos de nuit.

Danseuses de ballet sur scène – photographie et vitesse d'obturation | Adobe

Comprendre la vitesse d'obturation

Découvrez comment la vitesse d'obturation aide à prendre des photos nettes ou à capturer des actions spontanées.

Photographie de paysage

Composer une superbe photo de paysage
Explorez les techniques de création artistique de vues panoramiques avec des conseils sur la photographie de paysage.

Puissante image de gnous se précipitant en masse dans une rivière

Prendre des photos de nature en tout genre

Explorez les possibilités de la photographie de nature, des animaux en mouvement aux paysages à perte de vue.

Téléchargez Lightroom.

Retouchez et synchronisez vos photos dans le cloud avec tous vos appareils.

Gratuit 7 jours, puis ... par mois.