Guide détaillé de la production vidéo animée.

L’animation est un outil de storytelling efficace. Découvrez les tenants et les aboutissants de la réalisation d’animations professionnelles de qualité, qu’il s’agisse d’une courte séquence vidéo en ligne, d’une vidéo marketing, voire d’un court-métrage.

L’intérêt de l’animation.

L’animation est une technique performante : elle permet de réaliser ce qui s’avère pratiquement impossible en prise de vues réelle. Les vidéos explicatives animées peuvent vous présenter l’intérieur d’une machine complexe sous des angles de caméra tout simplement inconcevables dans la réalité. L’animation de tableau blanc permet d’illustrer des idées complexes en quelques traits sommaires. Quant aux vidéos scientifiques animées, elles peuvent vous transporter à l’intérieur d’un volcan ou aux confins de l’espace, tandis que les tutoriels animés et les animations graphiques sont capables de transformer des sujets complexes en visuels ludiques. Découvrons ce qui fait l’intérêt de l’animation et quelles sont les étapes de base de la production vidéo.

 

Scripts, storyboards et animatique.

Avant de commencer à animer une image, les vidéastes professionnels suivent un processus de planification rigoureux.

 

Script et planification

La production vidéo professionnelle s’amorce avec un concept. « Il faut une idée de départ », précise l’animateur graphique Griffen Snow. Si cette vérité est universelle, elle prend tout son sens dans l’animation : chaque seconde et chaque demi-seconde sont en effet le fruit d’une préparation minutieuse représentant parfois plusieurs heures de travail. À partir du moment où vous définissez votre message, reste à imaginer comment le faire passer.

 

Avant d’esquisser un personnage ou d’enregistrer une piste vocale, il vous faut un script. Isolez les principaux arguments à exposer de la part de responsables marketing désireux de vendre une application ou d’experts soucieux de clarifier un concept. Définissez les grands moments du récit et isolez les types de ressources dont vous aurez besoin. Quels outils d’animation vous seront indispensables ? Utiliserez-vous des personnages animés ou une infographie ? Aurez-vous recours à des vidéos libres de droits ? Prenez ces décisions très tôt.

 

Révisez, recueillez les avis et commentaires, et rectifiez de nouveau. Une vidéo professionnelle nécessite, en règle générale, le feu vert de plusieurs parties. Assurez-vous que toutes les parties prenantes valident la version finale avant de poursuivre plus avant. Si vous devez soumettre votre scénario à des « vérificateurs » chargés d’en contrôler la véracité ou à un service juridique, faites en sorte de ne pas avoir à les solliciter plus souvent que nécessaire.

Collage d’images représentant des engins et missions dans l’espace ainsi que des planètes

Visuels clés (style frames)

Sitôt le script finalisé, travaillez sur l’incorporation de visuels dans vos vidéos. Peut-être disposez-vous déjà de ressources ou d’un branding pour votre vidéo, ou bien les animateurs et designers devront-ils réaliser de tout nouveaux visuels pour votre vidéo. Dans un cas comme dans l’autre, les « style frames », ces maquettes de séquences clés, donnent un aperçu de l’aspect final de votre vidéo. Généralement en couleurs, elles sont très proches du concept art au sens où elles donnent aux créateurs et aux différents intervenants une idée du travail à réaliser par l’équipe d’animation.

 

Storyboards

Un storyboard est issu de la fusion du script et des visuels. Il se présente habituellement sous la forme d’une planche de bande dessinée. Un réalisateur synchronise le script avec certains plans ou autres éléments visuels qu’il souhaite intégrer dans le montage final. Le storyboard sert de guide et de template pour les plans ultérieurs, et constitue un précieux document de référence au moment du montage de la vidéo.

 

Les visuels d’un storyboard ne doivent pas nécessairement être impeccables. Il peut s’agir de bonshommes allumettes, d’esquisses grossières ou de dessins simplistes. Ce qui importe, c’est que chacune des parties prenantes se fasse une idée précise de la composition de chaque plan, des enchaînements entre les différents plans, et des temps forts qui rythment le récit.

 

Animatique et bande-son temporaire

L’animatique, parfois appelé boardomatic, est en quelque sorte une version animée et sonorisée du storyboard. Tous les plans, dessinés en « vignettes », sont montés les uns à la suite des autres et placés sur une bande-son de travail, baptisée « scratch track », qui sert essentiellement d’habillage sonore au montage image.

 

Ce processus permet aux animateurs et réalisateurs de se faire une idée de la synchronisation des animations avec les voix off ou les dialogues, et de mieux appréhender le rythme et les enchaînements du produit final.

Dès lors que vous cernez mieux l’enchaînement chronologique général, n’hésitez pas à raccourcir ou resserrer le cadrage de certains éléments susceptibles d’être un peu trop longs ou de perdre le spectateur. « Il faut constamment lutter contre les distractions qui viennent détourner l’attention du spectateur, surtout de nos jours », explique Griffen Snow. « Je table sur une durée maximale de 90 secondes pour une vidéo. Sachant qu’il faut avoir conquis le public au cours des six premières secondes. »

 

Son, animation et post-production.

À l’issue de ces étapes préparatoires, vous pouvez commencer à travailler sur les dialogues, l’animation et les autres éléments relevant de l’écriture audio-visuelle. Vous pouvez donc être amené à travailler dans plusieurs applications différentes : Adobe Audition pour les enregistrements vocaux et Adobe After Effects pour l’ajout d’éléments visuels, par exemple.

 

Voix off

L’enregistrement des voix off précède, en règle générale, l’amorce du travail sur l’animation. Si la bande-son temporaire peut vous donner une idée générale de la longueur de chaque scène ou partie de script, l’enregistrement de la voix off renseignera très exactement les animateurs sur le temps dont ils disposent. Enregistrez les dialogues que vous prévoyez d’utiliser préalablement à l’animation, puis laissez à des animateurs qualifiés le soin de synchroniser l’action avec les paroles.

 

Animation

L’animation est un processus complexe recouvrant un large éventail de styles et de typologies, des effets image par image dignes des premières productions hollywoodiennes aux animations 3D de synthèse.

 

L’animation vectorielle est l’un des genres les plus accessibles pour les animateurs en herbe : ce format prisé pour l’animation en ligne est aussi un excellent moyen de vous lancer dans votre première vidéo. Ce guide de l’animation vectorielle dans Adobe Animate vous guidera pas à pas tout au long de la transformation d’une esquisse ou de toute autre image fixe en vidéo animée.

Image de l’animation d’un personnage extraterrestre dans Adobe Character Animator

L’animation évolue constamment. La capture de mouvement et la rotoscopie (procédé consistant à retracer les contours, image par image, d’une séquence filmée) sont des techniques utilisées depuis plusieurs dizaines d’années. Aujourd’hui, les animateurs peuvent passer à la vitesse supérieure grâce aux logiciels d’animation, et reproduire les mouvements d’un acteur sur un personnage animé en temps réel. À mesure que l’acteur se déplace et parle, le personnage fait de même : il réplique son jeu à l’instar d’une marionnette. Ce guide explique comment transformer en animation un jeu de scène en direct avec Adobe Character Animator, en transposant les mouvements d’un être humain sur un personnage animé.

 

Quel que soit le type d’animation utilisé, mieux vaut être bien organisé. « Nommez les calques », conseille Griffen Snow. « Utilisez l’appellation ‘main gauche’ pour désigner la main gauche, par exemple. » Une fois l’essentiel de l’animation effectué, travaillez certains éléments, comme l’éclairage, la texture et d’autres détails visuels. Prenez soin de révéler systématiquement chacun d’eux sous son meilleur jour dès lors que vous passez aux dernières étapes.

 

Montage vidéo, animation graphique et post-production

Sitôt l’aspect animation réglé, ajoutez des images à l’écran, des tiers inférieurs ainsi que d’autres effets vidéo dans After Effects. Associez ensuite l’ensemble des éléments, comme les effets sonores ou pistes musicales, dans Adobe Premiere Pro. En dernier lieu, vérifiez que les pistes audio sont correctement mixées et que l’esthétique sonore accompagne parfaitement l’esthétique visuelle.

 

Misez sur l’animation pour raconter votre histoire.

L’animation associe plusieurs disciplines différentes, allant du design au montage audio en passant par le doublage. Les vidéos de qualité sont le fruit du travail réalisé par cette vaste équipe de créatifs. Chacun d’eux s’acquitte avec brio de sa mission dans la poursuite d’un objectif commun. L’animation vidéo est un processus de longue haleine, mais gratifiant en définitive, qui permet de s’adresser au public comme peu d’autres médias savent le faire.

Contributrice

Allez plus loin avec Adobe Premiere Pro.

Réalisez des vidéos impressionnantes pour la quasi-totalité des supports : le cinéma, la télévision et le web.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Montage dans Adobe After Effects

Découvrez les images clés et pourquoi elles sont indispensables dans les animations.

Bénéficiez d’un aperçu de l’animation par image clé dans Adobe After Effects, Animate et Character Animator.

Personnage animé à bicyclette

Animer une action par interpolation.

Découvrez l’interpolation, technique d’animation de base pour créer une illusion de mouvement.

Lecture sur un ordinateur portable d’une vidéo de l’intervention orale d’une personne

Formez et informez avec des vidéos explicatives.

Découvrez ce qui fait l’intérêt d’une vidéo explicative et comment former efficacement votre audience.

Déformation à l’écran avec motif de bruit de pixel multicolore aléatoire

Guide du débutant sur la résolution vidéo.

Découvrez la résolution vidéo et choisissez les paramètres adaptés à votre projet, de la HD à la 8K.

Abonnez-vous à Tout Creative Cloud

Plus de 20 applications de création, dont Premiere Pro, Premiere Rush et Photoshop.

7 jours gratuits, puis 59,99 € par mois.