En finir avec l'effet rolling shutter

Découvrez comment les caméras vidéo à obturateurs déroulants peuvent créer des distorsions involontaires. Apprenez à éviter et à corriger ces effets.

Image de l'hélice d'un avion avec l'effet rolling shutter à côté d'une même image sans l'effet

Qu'est-ce que l'effet rolling shutter (ou d'obturateur déroulant) ?

Le rolling shutter est un mécanisme qui, plutôt que d'enregistrer une image en une seule fois, l'enregistre ligne par ligne sur un capteur. Comme ce capteur balaie l'image de haut en bas, le haut de l'image est enregistré un peu plus tôt que le bas. Ce léger délai peut créer des distorsions involontaires si vous filmez des sujets se déplaçant rapidement ou si vous effectuez un panoramique sur une scène.

 

Il existe deux types de capteurs d'images modernes : CMOS et CCD. Les appareils reflex numériques équipés d'un capteur CMOS standard ou les smartphones, tels que les iPhones, sont des caméras à obturateur déroulant. Les caméras équipées d'un capteur CCD, ou obturateur global, enregistrent une image complète en une seule fois, mais elles sont beaucoup plus coûteuses et difficiles à fabriquer. « Les caméras à obturateur déroulant sont efficaces pour capturer des fréquences d'images élevées sans créer de chaleur physique excessive ni solliciter trop la batterie », explique Taylor Kavanaugh, réalisateur et vidéaste. Ces outils sont efficaces pour les débutants, mais présentent quelques inconvénients.

 

Quand le rolling shutter se voit

L'obturateur déroulant devient problématique pour les vidéastes lorsque le mouvement entre en jeu. Si vous filmez des sujets qui se déplacent rapidement, comme les hélices d'un avion en fonctionnement ou les cordes d'une guitare qui vibrent, l'obturateur déroulant peut produire un vacillement appelé l'effet Jello. Une partie de l'image peut être floue ou des lignes droites peuvent paraître courbes ou pliées. Ces artefacts peuvent également survenir si votre caméra est en mouvement durant la capture car, dans ce cas, la perspective peut être modifiée et des distorsions apparaître.

Image prise d'un drone avec l'effet d'obturateur déroulant à côté d'une même image sans l'effet
Image prise d'un drone avec l'effet d'obturateur déroulant à côté d'une même image sans l'effet

À moins que vous ne capturiez un mouvement extrêmement rapide, comme une toupie d'enfant tournoyant sur une table, l'effet d'obturateur déroulant est souvent très subtil. « En dehors de l'industrie du cinéma ou de la photographie, rares sont ceux capables de reconnaître un effet rolling shutter dans la plupart des scénarios », affirme Taylor Kavanaugh. Mais comme une déformation non intentionnelle peut affecter la clarté de votre plan, il est important que les vidéastes sachent comment l'éliminer à chaque fois qu'ils le peuvent.

 

Comment éviter les déformations et vacillements ?

Maîtrisez votre vitesse d'obturation.

Pour éviter les déformations lorsque vous enregistrez des mouvements rapides ou effectuez un panoramique, réglez votre vitesse d'obturation de manière à ce qu'elle soit deux fois supérieure à la fréquence d'images. Comme les caméras standard filment à 24 images par seconde (ips), la vitesse d'obturation la plus faible que vous devez utiliser doit être de 1/50e de seconde. Gardez à l'esprit que votre vitesse d'obturation ne doit pas être inférieure à la fréquence d'images. Sinon, le capteur n'aurait pas le temps de capturer l'image.

Roulette qui tourne avec un flou de mouvement

Ne choisissez pas non plus une vitesse d'obturation trop élevée. « L'œil humain aime voir une certaine quantité de flou. Si vous agitez la main devant votre visage, vous voyez du flou, mais vous ne le remarquez pas. Si vous définissez une vitesse d'obturation très élevée, vous obtenez un mouvement très net et l'œil remarque que quelque chose ne va pas », explique le vidéaste Kenton Waltz. Vous devez définir une vitesse d'obturation ni trop élevée pour capturer un léger flou de mouvement ni trop faible pour réduire la distorsion de l'obturateur déroulant.

 

Équipez-vous correctement.

La réduction des mouvements ou des tremblements de la caméra est une autre tactique pour minimiser les artefacts de l'obturateur déroulant. Investissez dans un bon trépied ou un steadicam pour maintenir votre caméra de niveau durant les panoramiques.

 

Si vous filmez avec une vitesse d'obturation très élevée, vous aurez peut-être besoin d'un éclairage supplémentaire dans la scène pour éviter que votre vidéo ne soit sous-exposée. Vous aurez également besoin de plus d'éclairage si vous filmez au ralenti avec une caméra à obturateur déroulant. Si vous filmez avec une fréquence d'images élevée, comme 48 à 240 images par seconde, vous devrez doubler votre vitesse d'obturation. Avec une vitesse d'obturation de 1/500e de seconde, comme votre capteur n'est pas exposé très longtemps, l'éclairage supplémentaire évite que votre vidéo ne soit trop sombre. « C'est pourquoi vous voyez tant de vidéos au ralenti filmées à l'extérieur en plein soleil. En effet, il n'y a pas assez de lumière à l'intérieur pour l'obturateur déroulant », indique Kenton Waltz. Si des problèmes d'éclairage et l'effet rolling shutter vous empêchent de capturer un mouvement particulier, vous pouvez toujours essayer de le saisir avec un autre type de plan. Mais si vous pensez à doubler la fréquence d'images avec l'obturateur déroulant et fournissez suffisamment de lumière ambiante à votre capteur, la capture du mouvement est parfaitement faisable avec un obturateur déroulant.

 

Stabilisez votre vidéo en post-production.

Les effets d'obturateur déroulant se produisent parfois bien que vous ayez réglé la vitesse d'obturation. La stabilisation d'image en post-production a toujours été difficile à maîtriser. Mais avec les nouveaux paramètres d'Adobe Premiere Pro, vous pouvez utiliser l'effet Réparation obturateur déroulant pour limiter le vacillement. Appliquez cet effet et voyez comment des paramètres par défaut simples corrigent immédiatement les déformations de l'effet d'obturateur déroulant. Vous pouvez également régler des paramètres tels que la fréquence de l'obturateur déroulant et la direction de balayage pour personnaliser l'effet pour chaque séquence vidéo. En faisant glisser le curseur de la fréquence de l'obturateur déroulant vers la gauche ou la droite, vous pouvez incliner l'image dans un sens ou l'autre pour compenser la distorsion. En réglant la direction de balayage, vous pouvez définir comment votre caméra balaie et capture une image : de haut en bas ou de gauche à droite.

 

En ajustant la vitesse d'obturation, le mouvement de la caméra et l'éclairage, vous pouvez éviter que le métrage filmé avec votre appareil reflex numérique ou votre smartphone ne subisse l'effet rolling shutter. Et si cela ne marche pas, il vous suffit de modifier l'effet avec Premiere Pro.

Contributeurs

Allez plus loin avec Adobe Premiere Pro.

Réalisez des vidéos impressionnantes pour la quasi-totalité des supports : le cinéma, la télévision et le web.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Plan général d'un paysage urbain

Définir la scène avec un plan général

Les plans généraux sont essentiels pour indiquer où et souvent quand l'action a lieu.

Image alléchante d'un sandwich à l'avocat et au fromage frais

Conseils pour la photographie culinaire.

Explorez le monde de la photographie culinaire avec les conseils de professionnels du secteur.

Portrait d'un homme devant un mur de graffitis en forme de cœur

Découvrir l'art du portrait

Un bon portrait raconte une histoire. Voici comment perfectionner ses compétences sur le terrain.

Dessin à l'encre d'arbres dans le brouillard.

Se démarquer grâce à l'encre

Explorez la subtilité et la puissance du dessin à l'encre grâce à ces conseils et techniques.

Téléchargez Adobe Premiere Pro.

Montez et produisez des vidéos pour le cinéma, la télévision et le web, avec l'une des meilleures applications de montage vidéo du secteur.

Gratuit 7 jours, puis 23,39 € par mois.