Le guide incontournable de la photographie du désert.

Des dunes de sable aux grands cactus, les déserts font partie des paysages les plus époustouflants au monde. Apprenez à transformer de grands espaces uniquement composés de ciel bleu et de sable en photos spectaculaires de paysages désertiques grâce aux conseils de spécialistes.

Personne se tenant au bord de la falaise d’un canyon

Imprégnez-vous du soleil et du sable avec la photographie du désert.

Avec son atmosphère de solitude et son relief atypique, le désert inspire les artistes et les photographes depuis longtemps. Dans les dunes ondulantes du Sahara comme sur les roches rouges de l’Utah et de l’Arizona, le désert est un genre de photographie de paysage à part entière.

 

« Les photos de paysages désertiques ont la capacité de vous transporter dans ces lieux exotiques et quasiment extraterrestres. On n’imagine pas que des fissures de boue puissent offrir un sujet intéressant, et pourtant, elles m’ont permis de réaliser certaines de mes photos les plus fascinantes », raconte la photographe Julia Ohst. « Au parc national de la vallée de la Mort, certains peuvent passer des heures à la recherche de la fissure parfaite au coucher de soleil. Le résultat final offre une image splendide. »

Sentier bordé de clôtures en bois dans un désert rempli de cactus avec une colline au loin

Malgré l’austérité et l’aridité, les paysages désertiques sont toujours dignes d’intérêt. Les possibilités de compositions créatives y sont légion, pour peu que l’on sache où regarder. « C’est un style photographique minimaliste, qui permet de sortir des sentiers battus », estime la photographe Tiffany Nguyen.

 

Préparez soigneusement tout shooting dans le désert.

Avec leurs températures et conditions météorologiques extrêmes, les environnements désertiques peuvent s’avérer difficiles et imprévisibles. De plus, il faut parfois patienter longtemps pour que toutes les conditions propices à la photographie soient réunies. Il est donc essentiel de bien se préparer avant de se rendre sur site, afin de garantir sa sécurité et son confort pendant la séance.

 

Prévoyez le matériel essentiel.

« Il faut emporter suffisamment d’eau et de crème solaire, des lunettes de soleil pour se protéger les yeux et des vêtements adéquats pour les heures froides », insiste Julia Ohst. Même s’il fait chaud dans la journée, pensez à prendre une chemise à manches longues et un chapeau ou une écharpe pour vous protéger du soleil et d’éventuels vents violents. La température chutant rapidement au crépuscule, ces couches protectrices pourront vous réchauffer.

 

N’ayez pas peur de la randonnée.

« Pour atteindre des dunes sans traces de pas, il faut parfois marcher pendant plusieurs kilomètres. Pour éviter le sable dans les chaussures, optez pour des modèles de randonnée montants ou des guêtres », conseille Julia Ohst. Celle-ci recommande également de télécharger une application GPS pour pouvoir marquer les bonnes compositions pendant le repérage et retrouver facilement son véhicule. « Comme il fait souvent nuit à l’arrivée ou au départ, avec un GPS, on évite de se perdre. »

Photo d’une tempête s’abattant sur un paysage désertique
Photo d’un désert aride avec un ciel couvert de nuages

Suivez la météo.

Dans le désert, le temps peut passer d’une extrême chaleur à un déluge soudain. Consultez les prévisions météorologiques lors de la préparation de votre séjour et, en cas de doute, jouez la carte de la prudence. « Un lieu avec des canyons en fente n’est guère sûr en cas de pluie. La sable n’absorbe pas l’eau de la même façon que la terre », avertit Julia Ohst.

 

D’un autre côté, la pluie et les orages permettent de bénéficier de certains des tableaux les plus spectaculaires que le désert a à offrir. « Si vous parvenez à capturer des images avec un peu plus d’ambiance, elles seront vraiment originales, car différentes de ce que les spécialistes du genre obtiennent en général », révèle Julia Ohst. Soyez en alerte : si beau soit-il, le désert peut s’avérer dangereux dans certaines conditions 

 

Étudiez la scène à l’avance.

Le repérage fait toute la différence lorsque l’on photographie dans un environnement aussi austère. « Dans le désert, la composition est essentielle », estime Julia Ohst. « On a parfois l’impression que les lieux n’ont rien d’intéressant, c’est pourquoi il faut prendre le temps de bien explorer les alentours avant de partir. Cela permet parfois de réaliser des images de toute beauté. »

 

Cherchez en ligne des images du lieu ou les points d’intérêt à visiter. En vous promenant, prenez des notes visuelles ou placez une épingle sur votre GPS pour pouvoir revenir à la composition ultérieurement. Si vous souhaitez prendre des photos au lever ou au coucher du soleil, prévoyez assez de temps pour le repérage. Vous pourrez ainsi tirer pleinement parti des brefs instants où la lumière est optimale.

Paysage désertique avec un ciel constellé d’étoiles

Ce point est encore plus important en astrophotographie, si vous souhaitez capturer un ciel de nuit ou la voie lactée au-dessus du désert. Il est bien plus simple de se déplacer dans le désert et de régler les paramètres de son appareil de jour. Plus on consacre de temps au repérage, moins la séance sera stressante.

 

« Partout où le regard se pose, il y a des compositions intéressantes, mais si l’on recherche quelque chose de vraiment original, une heure de préparation avant le coucher du soleil suffit rarement. Il faut se rendre sur place dès la matinée ou la mi-journée », préconise Julia Ohst.

Cactus dans le désert

Respectez l’écosystème qui vous entoure.

« Chaque plante que vous croiserez dans le désert est un miracle de la nature, alors évitez de marcher sur la végétation. Gardez à l’esprit que vous pouvez avoir un impact durable sur le paysage », prévient Julia Ohst. « Ce qui peut ressembler à une fine croûte à la surface du sol est peut-être un microbiome dont la formation a pris un siècle. » Renseignez-vous sur les lieux pour savoir à quel point l’environnement est sensible et connaître les règles et restrictions à respecter pendant votre visite. Sachez aussi si vous risquez de croiser des serpents, scorpions, insectes ou autres animaux dangereux pendant le shooting.

 

Connaissez votre matériel et sachez comment en prendre soin.

En général, l’eau est le premier élément contre lequel on pense devoir protéger son matériel photo. Pourtant, le sable et le vent sont bien plus nocifs. Les deux peuvent rayer les objectifs et le premier s’accumuler à l’intérieur. Le sable soulevé peut même endommager le capteur de l’appareil photo.

 

« En cas de vent, la poussière et le sable peuvent s’infiltrer dans l’appareil, l’objectif, le trépied ou les trois », met en garde Julia Ohst. « Pour éviter ce genre de problème, utilisez une poire soufflante et de petites brosses pour enlever le sable des fentes et des filetages, puis un chiffon doux pour éliminer les petites particules de poussière. Plus le sable stagnera longtemps à l’intérieur de votre matériel, plus il provoquera de dégâts. »

 

Pour une protection maximale, laissez dans votre sac photo fermé tout le matériel que vous n’utilisez pas. Vous pouvez même investir dans une couverture de protection pour bloquer davantage de vent et de sable.

 

Vérifiez que le boîtier de votre appareil est étanche. Même si ce n’est pas indispensable pour prendre des photos dans le désert, cela limite les risques.

 

Évitez de changer d’objectif quand vous êtes dans le désert. C’est le meilleur moyen de protéger l’appareil et l’objectif, et vous pouvez appliquer cette mesure que votre appareil soit étanche ou non. « Le sable peut pénétrer dans le capteur et l’endommager de manière irréparable. Il peut aussi érafler le verre et abîmer l’ensemble de l’objectif », prévient Tiffany Nguyen.

 

Pour protéger la partie frontale de l’objectif, vous pouvez y placer un filtre UV, un polariseur ou un filtre à densité neutre, selon le résultat attendu. Vous pouvez aussi apporter ou louer un deuxième boîtier. Ainsi, vous pourrez à la fois utiliser un objectif grand angle et un téléobjectif, tout en bénéficiant de différentes distances focales sans changer d’objectif pendant la séance. 

Image de quelqu’un au bord d’une falaise dans le désert en train de prendre des photos

Conseils d’experts pour prendre des photos originales.

 

Testez différents objectifs et compositions.

Ce n’est pas parce que le paysage est plat que vos photos doivent l’être aussi. Les règles habituelles de composition demeurent valables dans le désert : lumière, ombre, texture, lignes directrices, etc. Elles sont même encore plus importantes dans un paysage aussi austère.  

 

Essayez différents objectifs pour rendre votre image plus dynamique. Si un objectif grand angle est souvent jugé incontournable pour capturer les vues panoramiques, un téléobjectif ou un zoom peut véritablement transformer un paysage. « Un téléobjectif permet de créer un effet de compression, qui rapproche le premier plan et l’arrière-plan », explique Tiffany Nguyen.

 

Jouez avec votre palette de couleurs.

« Dans le désert, la palette à disposition est limitée. Il faut donc essayer de trouver une couleur différente, qui ressort. Si vous photographiez de la roche rouge, cherchez un point qui se détache », conseille Tiffany Nguyen. Privilégiez le contraste et les couleurs complémentaires dans la scène. Un simple carré de fleurs sauvages ou une formation rocheuse atypique peut faire toute la différence et conférer de l’originalité à un cliché.

 

Recherchez les formes et motifs naturels.

Des fissures de boue complexes aux dessins abstraits formés par les dunes de sable, de nombreux éléments peuvent offrir des sujets intéressants. « Recherchez les lignes », conseille Julia Ohst. « Les courbes en S offrent généralement une composition vraiment captivante. Selon moi, les lignes qui partent en montant du point de prise de vue sont les plus intéressantes. »

Dunes dans le désert par temps clair

Profitez de l’heure dorée.

Juste avant le coucher du soleil, l’heure dorée baigne les paysages d’une lumière chaude et douce. Elle est généralement considérée comme offrant les meilleures conditions d’éclairage, quel que soit le type de photographie concerné. « L’heure dorée est idéale pour mettre en valeur la texture », estime Julia Ohst. « Elle montre toute son efficacité lorsque la lumière vient de côté, révélant ainsi les ondulations sur le sable. Au lieu de prendre vos photos face au soleil, ce qui créera un halo, placez-vous à la perpendiculaire pendant l’heure dorée. »

 

À vous de jouer maintenant !

Que ce soit votre première expédition dans le désert ou la centième, vous trouverez toujours quelque chose de nouveau et d’inattendu à immortaliser. La photographie de paysages désertiques nécessite beaucoup de préparation, mais avec un peu de chance et de réflexion en amont, vous obtiendrez des résultats étonnants. Surtout, n’oubliez pas de vous détendre et de vivre l’instant présent. Le désert est l’endroit idéal pour faire des essais avec son appareil et profiter d’un moment dans la nature, hors des sentiers battus.

Contributeurs

Allez plus loin avec Adobe Photoshop Lightroom.

Retouchez facilement des photos avec les paramètres prédéfinis Lightroom et accédez à vos projets, où que vous soyez, grâce à la gestion du stockage des photos dans le cloud.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Puissante image de gnous se précipitant en masse dans une rivière

Prendre des photos de nature en tout genre

Explorez les possibilités de la photographie de nature, des animaux en mouvement aux paysages à perte de vue.

Danseuses de ballet sur scène – photographie et vitesse d'obturation | Adobe

Comprendre la vitesse d'obturation

Découvrez comment la vitesse d'obturation aide à prendre des photos nettes ou à capturer des actions spontanées.

Différents réglages ISO sur un appareil photo

Qu’est-ce que l’ISO ?
Découvrez le rôle de ce pilier du triangle de l’exposition dans la photographie.

Photographie en noir et blanc d'une montagne enneigée

Introduction à la photographie en noir et blanc.

Perfectionnez vos talents de photographe et prenez des photos parfaites grâce à la photographie en noir et blanc.

Lightroom

Lightroom

Retouchez et synchronisez vos photos dans le cloud avec tous vos appareils.
7 jours gratuits, puis 11,69 € par mois.

Lightroom
Photoshop

Photographie

Accédez à Lightroom, Lightroom Classic et Photoshop, et bénéficiez de 20 Go d'espace de stockage dans le cloud. Gratuit 7 jours, puis 11,69 € par mois.

Lightroom

Tout Creative Cloud

Accédez à l'ensemble des applications de création et bien plus encore.
7 jours gratuits, puis 58,49 € par mois.