Comprendre l’ouverture du diaphragme en photographie et ses effets.

En photographie, l’ouverture du diaphragme mesure la quantité de lumière qui entre dans l’objectif, et donc la luminosité de votre exposition. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’ouverture et apprenez à sélectionner la bonne ouverture de diaphragme pour votre photo.

Image colorée de la commande d’ouverture de diaphragme d’un appareil photo

À propos de l’ouverture de diaphragme.

L’ouverture du diaphragme désigne les mesures d’ouverture de votre appareil photo. L’ouverture contrôle la quantité de lumière qui entre dans l’objectif de l’appareil photo et qui est mesurée sous la forme d’une valeur f/N (f étant la distance focale et N le nombre d’ouverture). Avec la vitesse d’obturation et la valeur ISO (sensibilité à la lumière), l’ouverture est la troisième composante fondamentale du triangle de l’exposition en photographie.


L’ouverture du diaphragme, ou réglage f/N, vous aide à régler correctement l’exposition, mais aussi à donner un style à votre photo en déterminant la profondeur de champ. « À moins de travailler dans des conditions de très forte ou très faible luminosité, le réglage de l’ouverture du diaphragme est davantage une question de style qu’une nécessité », déclare la photographe Nicole Morrison.

 

Tout ce que vous devez savoir sur l’ouverture.

Le « f » du réglage f/N correspond à la distance focale de l’objectif. La distance focale fait référence au champ de vision d’un objectif et le réglage f/N à la quantité de lumière que vous laissez atteindre le capteur via l’ouverture. L’ouverture est l’orifice qui se trouve au milieu de l’objectif. Elle est constituée de lames rotatives qui s’ouvrent pour laisser entrer la lumière lorsque vous appuyez sur le bouton de l’obturateur. Le diamètre de l’ouverture détermine la quantité de lumière qui entre, et donc la luminosité de votre exposition.

 

Choisissez judicieusement votre objectif.

La plage de réglages f/N que vous pouvez utiliser pour prendre une photo dépend entièrement de l’objectif de votre appareil photo. Le réglage f/N le plus faible de votre objectif correspond à l’ouverture maximale. Nombre de zooms ont une ouverture maximale de f/2,8 ou f/4. Certains d’entre eux ont même une plage variable. Un objectif à focale fixe peut gérer une plus grande ouverture, car il contient moins de pièces mobiles.

Montagnes Rocheuses avec un ciel nuageux
Montagnes enneigées avec un ciel nocturne étoilé en arrière-plan

Le type d’objectif que vous devriez utiliser dépend du type de photo que vous prenez. Si vous avez besoin d’un objectif faible luminosité rapide pour l’astrophotographie, optez pour une ouverture f/2,8 ou plus. Si vous photographiez des paysages en plein jour, il n’est pas vraiment important d’avoir un faible réglage f/N. Les objectifs rapides, qui ont de grandes ouvertures, sont généralement plus coûteux que les objectifs lents, qui ont de petites ouvertures.

 

La meilleure façon d’optimiser votre budget est de connaître vos besoins. Vous saurez ainsi s’il vous faut une ouverture maximale pour le type de photos que vous prenez.

 

L’échelle d’ouverture du diaphragme.

L’ouverture du diaphragme est exprimée sous forme de fraction : f/N, « f » étant le numérateur et N le dénominateur. La taille de l’ouverture est inversement proportionnelle au réglage f/N correspondant : plus le réglage f/N est petit, plus l’ouverture est grande et inversement. Comment savoir quelle ouverture utiliser ? Consultez ce guide pour vous familiariser avec les ouvertures fréquemment utilisées dans différents scénarios.

Personne portant des chaînes autour du cou et regardant l’appareil photo

f/1,2 à f/2,8

Les grandes ouvertures laissent entrer beaucoup de lumière. Elles sont donc très utiles en cas de faible luminosité. Les réglages f/N dans cette plage sont aussi fréquemment utilisés dans la photo de portrait, car la faible profondeur de champ fait ressortir les sujets, l’arrière-plan s’estompant dans un flou bokeh. « Si je veux faire la mise au point sur une personne et flouter tout le reste dans l’arrière-plan, j’utilise une grande ouverture », explique Nicole Morrison.

 

« Si vous débutez et voulez une faible profondeur de champ, optez pour un objectif de 50 mm », recommande Nicole Morrison. « Presque toutes les marques proposent un objectif de 50 mm à grande ouverture relativement peu coûteux. »

 

f/4 à f/8

Cette plage intermédiaire d’ouvertures convient dans la plupart des scénarios. Comme vous aurez une plus grande profondeur de champ, davantage d’objets seront nets à des distances différentes, et ce, avec une bonne quantité de lumière et un flou d’arrière-plan. « Certaines personnes apprécient également le fait qu’avec une petite ouverture et une grande profondeur de champ, le contraste est généralement plus marqué », ajoute Nicole Morrison.

Texture grillagée blanche d’une chaise
Oiseaux volant dans le ciel

f/11 à f/32

Les petites ouvertures sont parfaites pour les paysages et les scènes très bien éclairées. Avec un réglage f/11 et supérieur, vous obtiendrez une grande profondeur de champ, et tout sera net ou presque. Si plusieurs sujets se trouvent à des distances différentes par rapport à vous, augmentez l’ouverture pour être sûr que tout sera net. « Les photographes de produits utilisent également de grandes ouvertures de diaphragme, car il est important que tout soit net », indique Nicole Morrison.

 

Choisissez l’ouverture en tenant compte du triangle de l’exposition.

Les échelles d’ouverture constituent certes d’excellentes références, mais elles n’ont pas le dernier mot dans la sélection de l’ouverture du diaphragme. En fait, il n’y a pas qu’une seule ouverture de diaphragme possible pour une scène donnée. Vous devez trouver le bon compromis entre la vitesse d’obturation, la sensibilité ISO et l’ouverture, en fonction du résultat souhaité.

 

Si vous photographiez un évènement en intérieur avec peu de lumière, il faudra peut-être réduire l’ouverture. Mais il se peut aussi que vous ne vouliez pas d’une faible profondeur de champ. Pour que tout soit net, vous pouvez utiliser un flash et conserver une moyenne ouverture ou augmenter la valeur ISO pour compenser le manque de lumière. Vous pouvez également diminuer la vitesse d’obturation pour laisser entrer plus de lumière.

 

Ces réglages offrent de nombreuses possibilités. C’est un peu comme si vous deviez résoudre une équation à plusieurs inconnues. Vous apprendrez en tâtonnant.

 

Choisissez l’ouverture du diaphragme dans les réglages de votre appareil photo.

Sur les appareils photo argentiques, et même sur certains appareils photo numériques, vous pouvez régler l’ouverture en tournant une bague de diaphragme sur l’objectif. Toutefois, sur la plupart des reflex numériques, l’ouverture se règle avec une molette ou via l’écran tactile. Sur la plupart des appareils photo argentiques, vous pouvez uniquement régler l’ouverture avec des incréments doubles. Par contre, sur la plupart des reflex numériques actuellement disponibles, vous pouvez choisir l’ouverture dans une plage d’incréments plus large.

Bagues de réglage de l’ouverture du diaphragme sur un appareil photo

Si vous ne maîtrisez pas encore complètement l’échelle d’ouverture du diaphragme, le mode de prise de vue Priorité ouverture (Av) est un excellent moyen d’apprendre comment fonctionne le triangle de l’exposition. Le mode Av vous permet de définir votre ouverture, puis il règle automatiquement la vitesse d’obturation et la sensibilité ISO pour garantir une exposition correcte. Une fois que vous maîtrisez ce réglage, passez en mode manuel pour contrôler entièrement la taille de l’ouverture et tous les autres paramètres. L’apprentissage est certes plus long, mais vous en récolterez les fruits dès que vous serez suffisamment à l’aise pour prendre vos photos vous-même.

 

Aiguisez votre regard image après image.

« L’ouverture peut sembler complexe, mais elle prend tout son sens dans la pratique », affirme Nicole Morrison. N’hésitez pas à effectuer de nombreux tests pour vous faire la main. Vous aurez peut-être des difficultés à équilibrer tous les réglages au début, mais le temps sera votre allié. Vous saurez bientôt instinctivement dans quelles conditions effectuer tel ou tel réglage.

Contributeur

Allez plus loin avec Adobe Photoshop Lightroom.

Retouchez facilement des photos avec les paramètres prédéfinis Lightroom et accédez à vos projets, où que vous soyez, grâce à la gestion du stockage des photos dans le cloud.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Différents réglages ISO sur un appareil photo

Qu’est-ce que l’ISO ?
Découvrez le rôle de ce pilier du triangle de l’exposition dans la photographie.

Chien blanc au bord de l'eau – Conseils sur la distance focale | Adobe

Comprendre la distance focale

Découvrez comment choisir la distance focale idéale pour chaque photo.

Danseuses de ballet sur scène – photographie et vitesse d'obturation | Adobe

Comprendre la vitesse d'obturation

Découvrez comment la vitesse d'obturation aide à prendre des photos nettes ou à capturer des actions spontanées.

Une photo prise en format RAW à côté d’une photo prise en format JPEG

RAW vs JPEG : dans quel format devez-vous prendre vos photos ?

Découvrez ce qui distingue les photos prises au format RAW et au format JPEG.

Téléchargez Lightroom.

Retouchez et synchronisez vos photos dans le cloud avec tous vos appareils.

Gratuit 7 jours, puis 11,69 € par mois.