Accessibilité
Adobe
Identification Politique de confidentialité Mon Adobe

Initiative antipiratage Adobe

Forum aux questions (FAQ)
Achat de licences de polices Adobe

Vous trouverez dans ce forum les réponses aux questions les plus fréquentes sur l'utilisation des polices concédées sous licence par Adobe. Les informations ci-dessous sont divisées en différentes catégories : achat de licences de polices, incorporation de polices, polices OpenType et polices OpenType japonaises.

Achat de licences de polices

En règle générale, les jeux de polices sont protégeables. Le contrat de licence relatif aux polices, également appelé Contrat de licence de l'utilisateur final, a force de loi. En réalisant une copie non autorisée de polices de caractères, vous vous exposez, ainsi que votre entreprise, à de lourdes amendes et à des poursuites pénales. Même si vous êtes en droit de diffuser à d'autres personnes un document nécessitant une police particulière, vous ne pouvez leur remettre une copie de la police que vous avez utilisée qu'après vous être assuré qu'elles disposent déjà d'une licence d'exploitation pour cette police.

En quoi consiste la concession de licences de polices ?
Acheter une police ne signifie pas en être propriétaire. En réalité, vous payez une licence vous permettant d'exploiter la police sur un nombre donné de postes de travail avec un nombre d'utilisateurs spécifique. La plupart des utilisateurs ne savent pas que, lorsqu'ils achètent une licence pour un jeu de polices, ils ne peuvent pas le copier et le diffuser en toute liberté. Même si une entreprise a acheté un jeu de polices destiné à être utilisé par tout un service, il n'en reste pas moins qu'une licence de police ne permet d'exploiter la police que sur cinq postes de travail au plus pour les licences au détail et sur un seul poste de travail pour les polices intégrées aux applications Adobe. Si vous prévoyez d'utiliser la police sur un nombre de postes de travail supérieur à celui prévu par la licence, vous êtes tenu d'acheter des licences supplémentaires. Pour en savoir plus sur l'achat de licences supplémentaires, consultez le site www.adobe.com/type/browser/legal/main.html*.
Pourquoi est-il important de disposer d'une licence adéquate pour une police ?
Du point de vue de la loi, les entreprises et les personnes qui se conforment aux conditions d'octroi de licence sont protégées juridiquement. D'un point de vue éthique, elles soutiennent et protègent les droits des créateurs de polices, des titulaires de marques et des titulaires de polices.
Quelles sont les règles régissant l'octroi de licences de polices par Adobe et quels droits me confèrent-t-elles ?
En achetant auprès d'Adobe une licence pour des polices au détail, le client est en droit d'installer les polices sur un nombre donné de postes de travail et d'imprimantes à des fins d'affichage, de création et d'impression de documents ou de fichiers. Si vous achetez une application logicielle Adobe intégrant des polices, la licence ne couvre qu'un (1) poste de travail par application. De même, le nombre de téléchargements permanents sur une imprimante est de un (1) par logiciel acheté. Toutefois, si vous achetez un jeu de polices au détail, vous êtes en droit d'exploiter la police de caractères sur un maximum de cinq (5) postes de travail, mais êtes toujours limité à un (1) téléchargement permanent sur une imprimante.
Pourquoi y a-t-il une différence entre les licences pour les polices intégrées au logiciel et les licences standard pour les polices au détail ?
Le tarif des polices intégrées aux logiciels achetés au détail, comme Adobe Illustrator, a été défini pour une utilisation sur un seul poste de travail. De plus, les logiciels eux-mêmes n'étant concédés sous licence que pour un seul poste de travail, il est logique que les polices qui leur sont intégrées soient soumises aux mêmes conditions d'exploitation.
Qu'est-ce qui différencie la licence d'Adobe Font Folio de la licence standard pour les polices au détail ?
La licence de Font Folio se distingue à deux égards de la licence standard pour les polices au détail :
  1. la licence de Font Folio vous autorise à exploiter les polices sur un maximum de vingt (20) postes de travail [ou dix (10) pour la version spéciale du logiciel] contre cinq (5) pour une licence standard ; et
  2. vous pouvez télécharger de manière permanente les polices de Font Folio sur deux (2) imprimantes, contre une (1) avec la licence standard pour les polices au détail.
Que faire si j'ai besoin d'un nombre d'utilisations supérieur à celui prévu par la licence standard des polices au détail, la licence pour les polices intégrées ou la licence de Font Folio ? Et que se passe-t-il si je n'achète pas d'extensions de licence et dépasse le nombre d'utilisations autorisé ?
Pour rester en conformité avec les conditions d'octroi de licence, vous avez la possibilité d'acheter des extensions de licence. (Pour plus d'informations sur les extensions de licence, consultez le site www.adobe.com/type/browser/legal/main.html.) Si vous décidez de ne pas acheter d'extension de licence pour les utilisations qui n'entrent pas dans le cadre du nombre prévu par la licence, vous commettez un manquement au Contrat de licence de l'utilisateur final et vous exposez à des poursuites civiles et pénales.
En Amérique du Nord, les campagnes antipiratage sont de plus en plus nombreuses. Des organisations telles que la Business Software Alliance n'hésitent pas à poursuivre des entreprises qui ne respectent pas les conditions de licence des polices et des logiciels. Si vous souhaitez en savoir plus sur la Business Software Alliance, consultez le site www.bsa.org/france/.
Puis-je installer ou exploiter des polices sur un réseau ?
Le contrat de licence vous autorise à copier une police sur un seul serveur de fichiers, sur un seul réseau local, en vue de la télécharger pour son installation permanente sur un poste de travail OU en vue de l'activer et de l'utiliser sur le réseau local, à condition qu'elle ne soit pas utilisée sur un nombre de postes de travail supérieur à celui autorisé. Le contrat de licence interdit l'exploitation des polices à l'extérieur de votre réseau interne ou par tout utilisateur dépourvu de licence.
Les polices peuvent-elles être utilisées par une personne extérieure à mon réseau, par exemple dans le cadre d'un service web hébergé ?
Vous n'êtes pas autorisé à utiliser les polices dans le cadre d'un service Internet ou web hébergé, situé à l'extérieur de votre réseau interne. Vous pouvez exploiter les polices dans le cadre d'un service hébergé faisant partie de votre réseau interne, à condition qu'aucun utilisateur externe ne puisse y accéder, que tous les utilisateurs ayant accès à ce service disposent d'une licence pour les polices concernées, le nombre de postes de travail autorisé devant impérativement être respecté.
Puis-je acheter une licence distincte pour exploiter des polices sur un réseau externe ?
Actuellement, Adobe ne propose pas de licence pour l'exploitation de polices à l'extérieur d'un réseau interne. Certains logiciels Adobe (comme InDesign Server) permettent une utilisation restreinte de certaines polices Adobe d'origine à l'extérieur d'un réseau interne, dans le cadre d'une configuration serveur. Ces logiciels Adobe requièrent l'achat d'une licence distincte.
Qu'est-ce qui différencie une licence pour poste de travail d'une licence pour imprimante ? Puis-je passer de l'une à l'autre ?
Par le passé, les polices devaient être installées sur les imprimantes connectées aux postes de travail, de sorte que la licence des polices au détail correspondait à l'origine au nombre d'imprimantes sur lesquelles une police pouvait être exploitée. Aujourd'hui, les polices sont essentiellement installées sur le disque dur des ordinateurs et téléchargées de manière dynamique sur une imprimante au moment de l'impression. Dès lors, la licence pour les polices au détail détermine le nombre de postes de travail sur lesquels les polices au détail peuvent être utilisées. Pour faire face aux rares occasions où les polices doivent être installées sur une imprimante, Adobe octroie une licence "cinq plus un" : cinq postes de travail et une imprimante.
Quelle est la politique d'Adobe vis-à-vis des flasheurs ?
Vous êtes autorisé à remettre vos fichiers de polices en même temps que vos travaux d'impression à un flasheur SI ET SEULEMENT SI celui-ci est déjà en possession d'une licence valide pour la police concernée. Dans le cas contraire, il vous est interdit de communiquer des polices à un flasheur, même s'il s'agit uniquement d'imprimer vos travaux et même si le flasheur promet de vous les redonner ou de les supprimer après impression. De plus, la licence concédée pour les polices limitant leur utilisation à une société, vous ne pouvez pas inclure le flasheur parmi les cinq utilisations autorisées par la licence. Si un flasheur ne dispose pas d'une licence valide pour le jeu de polices, vous pouvez uniquement lui fournir un fichier PDF ou PostScript incorporant les polices.
Puis-je convertir dans un autre format ou modifier les polices achetées sous licence ?
Le contrat de licence d'Adobe vous autorise à convertir ou à modifier les polices Adobe à condition que les polices converties ou modifiées restent soumises aux mêmes conditions de licence que les polices d'origine. Autrement dit, vous pouvez utiliser les polices converties ou modifiées à des fins professionnelles habituelles, en interne, mais vous ne pouvez pas diffuser, revendre ou céder ces polices à une personne n'entrant pas dans le cadre de la licence qui vous a été concédée pour les polices d'origine. Vous devez également considérer que l'installation des polices converties ou modifiées couvre uniquement l'utilisation autorisée sur un poste de travail. Cela revêt une grande importance en raison du nombre limité d'utilisations par contrat de licence. Si votre contrat de licence ne prévoit qu'une (1) utilisation, vous pouvez exploiter la police d'origine ou la police modifiée, mais pas les deux, sur un poste de travail.
Puis-je personnaliser une police à l'aide d'un logiciel de manipulation ?
Vous êtes autorisé à utiliser un logiciel de manipulation des polices pour modifier les polices et créer des "dérivés" des polices concédées sous licence par Adobe si vous exploitez ces dérivés dans le respect des conditions de licence auxquelles sont soumises les polices d'origine. À titre d'exemple, vous pouvez utiliser Macromedia Fontographer ou Pyrus FontLab pour personnaliser une police Adobe à des fins personnelles, mais vous ne pouvez diffuser, vendre ou céder le dérivé, ce dernier étant par ailleurs comptabilisé parmi les utilisations autorisées.
Dans quelle mesure les consultants indépendants embauchés par des entreprises sont-ils habilités à modifier ou exploiter les polices en vue de les localiser ou de les personnaliser ?
Un consultant peut proposer ses services aux entreprises disposant de copies de polices Adobe dont la licence a été acquise en toute légalité. Le produit issu du travail du consultant doit demeurer au sein de l'entreprise. Le consultant ne peut pas (i) prendre ou conserver une copie de la version originale, localisée ou personnalisée des polices appartenant à la société ou (ii) diffuser une version originale, localisée ou personnalisée des polices.

 

Incorporation de polices

Lorsque vous achetez des licences de polices, prêtez une attention particulière aux autorisations relatives à l'incorporation des polices. Pour toutes les polices, y compris celles aux formats PostScript Type 1, TrueType et OpenType, un contrat de licence de l'utilisateur final stipule les droits d'incorporation octroyés ou refusés. Pour plus d'informations sur l'incorporation, reportez-vous aux renseignements fournis à l'adresse www.adobe.com/type/browser/legal/main.html*. De plus, certains formats de police, tels que TrueType et OpenType, permettent d'inclure des informations sur l'incorporation dans les polices elles-mêmes. Ces informations renseignent l'application utilisant la police quant à l'autorisation ou non d'incorporer la police, de l'incorporer à des fins d'impression et d'affichage, à des fins d'impression, d'affichage et de modification ou quant à l'installation de la police sur un poste de travail recevant un document où est incorporée la police.

En quoi consiste l'incorporation de polices ?
L'incorporation de polices désigne un processus par lequel des polices de caractères entrant dans la création d'un document donné sont incorporées à ce document et transférées avec lui. Lorsqu'un utilisateur affiche un document à police incorporée, il le voit exactement comme l'auteur l'a souhaité. La mise en forme et la conception stylisée du document sont conservées.
Puis-je incorporer des polices à un document ?
Toutes les polices concédées sous licence par Adobe peuvent être incorporées à des fichiers électroniques. Toutefois, reportez-vous au Contrat de licence de l'utilisateur final et à la liste figurant à l'adresse www.adobe.com/type/browser/legal/main.html* pour définir le niveau d'incorporation autorisé. Vous ne devez pas vous fier uniquement à l'autorisation d'incorporation contenue dans le fichier de police. Toutes les polices concédées sous licence par Adobe peuvent être incorporées à des fins d'impression et d'affichage. Certaines polices de la typothèque Adobe peuvent également être incorporées à des fins de modification ou de renseignement de formulaires. Toutes les polices Adobe d'origine peuvent être incorporées à des fins d'impression, d'affichage et de modification. Consultez la page www.adobe.com/type/browser/legal/embeddingeula.html* pour obtenir une liste des polices Adobe sous licence ne pouvant être incorporées qu'à des fins d'impression et d'affichage et de celles autorisant l'incorporation à des fins de modification. Les polices concédées sous licence à des fins d'impression et d'affichage uniquement ne peuvent pas être exploitées à des fins de modification ou pour le renseignement de formulaires. Avant d'acheter une police, réfléchissez à la façon dont vous allez l'exploiter au sein de votre organisation et n'investissez que dans les polices offrant un niveau d'incorporation conforme à vos besoins.
Puis-je modifier un PDF en utilisant les polices qui y sont incorporées ?
Vous pouvez modifier un document à polices incorporées uniquement si :
  1. les polices incorporées au PDF autorisent les modifications, et/ou
  2. les polices incorporées au PDF font l'objet d'une licence distincte et sont installées sur le poste de travail où seront effectuées les modifications.

 

Polices OpenType

OpenType, véritable format de police multiplate-forme développé conjointement par Adobe et Microsoft, prend en charge la norme de codage Unicode. Ce nouveau format est à même de prendre en charge des jeux de caractères et des fonctions de mise en pages très étendus, qui offrent un support linguistique élargi et un contrôle typographique évolué. Pour plus d'informations sur le format OpenType, consultez la page http://www.adobe.com/type/opentype/main.html*.

Qu'est-ce qui a motivé l'introduction d'un nouveau format ?
Le format OpenType offre des avantages exceptionnels aux utilisateurs : une meilleure portabilité des documents grâce à un véritable format de police multiplate-forme, le codage Unicode, un support linguistique enrichi avec la prise en charge de plus de 65 000 glyphes, de puissantes fonctions typographiques pour une publication de qualité et une gestion des polices simplifiée. Les polices OpenType sont les mieux adaptées à la gestion de scripts complexes, tout en répondant à l'exigence de qualité typographique qui caractérise l'environnement de publication et de communication international d'aujourd'hui.
Quel est le principal atout de la compatibilité multiplate-forme ?
Grâce à la compatibilité multiplate-forme, le fichier de polices est exploitable aussi bien sur un poste de travail Macintosh que sur un ordinateur Windows. Une police OpenType utilise un seul et même fichier de polices pour l'ensemble des données vectorielles, métriques et bitmap, ce qui simplifie la gestion des fichiers. Le format OpenType permet de déplacer les fichiers de polices entre les plates-formes Macintosh et Windows, d'où une amélioration substantielle de la portabilité multiplate-forme des documents.
Comment le jeu de caractères d'une police OpenType a-t-il été étendu ?
Les polices OpenType facilitent la typographie multilingue en intégrant des jeux de caractères multilingues dans une seule et même police. Toutes les polices Adobe au format OpenType incluent les caractères latins standard utilisés dans les pays occidentaux, ainsi que plusieurs caractères internationaux, notamment les symboles "environ", litre et euro. Ces polices disposent également d'une gamme complète de caractères accentués permettant de prendre en charge les langues d'Europe centrale et de l'Est.
Que signifie la mention "Pro" placée après le nom de la police de caractères ?
Le suffixe "Pro" qui accompagne une police protégée par une marque déposée indique plusieurs choses : qu'il s'agit d'une police OpenType, que la police intègre un jeu de caractères étendu (y compris pour les langues d'Europe centrale) et que la police peut prendre en charge d'autres fonctions de positionnement et de substitution des glyphes, définies dans la spécification OpenType. Autre atout, les polices OpenType peuvent également assurer la prise en charge des alphabets grec et cyrillique.
Quelle est la configuration système requise pour les solutions typographiques OpenType éditées par Adobe ?
Mac OS 8.6 à 9.x, Mac OS X en modes classique et natif, Windows 95/98/ME, Windows NT 4, Windows 2000 et Windows XP.
Quelle est la compatibilité d'OpenType avec d'autres applications ?
La plupart des applications Macintosh et Windows sont compatibles avec un jeu de polices OpenType élémentaire (via ATM Light ou une prise en charge native du système d'exploitation), mais Adobe InDesign et Adobe Photoshop® sont les premières applications Adobe à fournir une prise en charge évoluée des fonctions OpenType. À l'avenir, d'autres applications Adobe devraient suivre cet exemple. Pour plus d'informations sur des applications spécifiques, consultez le fichier LisezMoi d'OpenType à l'adresse http://www.adobe.com/type/browser/OTReadMe.html*.
Qu'est-ce qui différencie Font Folio OpenType Edition de Font Folio 9 ?
Font Folio OpenType Edition est la typothèque complète d'Adobe au format OpenType. Font Folio 9 est la typothèque complète d'Adobe au format Type 1.
Qu'est-ce que "OpenType" ?
OpenType® est un nouveau format de police multiplate-forme, développé conjointement par Adobe et Microsoft. Adobe, qui a d’ores et déjà converti l’intégralité de sa typothèque dans ce format, propose plusieurs milliers de polices OpenType. Font Folio OpenType Edition est la typothèque complète d'Adobe au format OpenType. Les deux principaux atouts du format OpenType résident dans sa compatibilité multiplate-forme (un seul et même fichier de polices exploitable sur les postes de travail Macintosh et Windows) et sa prise en charge de jeux de caractères et de fonctions de mises en pages très étendus, qui offrent des capacités linguistiques élargies et un contrôle typographique évolué.
Qu'est-ce que "Type 1" ?
Type 1 est la norme mondiale des polices de caractères numériques, qui repose sur le langage de description de page PostScript. Elle a été élaborée par Adobe Systems, l'un des chefs de file de la conception et de la production de polices Type 1. Font Folio 9 est la typothèque complète d'Adobe au format Type 1.
Qu'est-ce que "TrueType" ?
Le format TrueType a été développé par Microsoft Corporation et Apple Computer. Le nom de fichier des polices OpenType compatibles TrueType porte le suffixe .ttf.
Que permet globalement le Contrat de licence de l'utilisateur final relatif aux polices ?
Le Contrat de licence de l'utilisateur final relatif aux polices permet à l'utilisateur de ... VOIR LE FORUM AUX QUESTIONS SUR L'ACHAT DE LICENCES DE POLICES>>>
Faut-il utiliser Adobe Type Manager (ATM) pour pixelliser les polices OpenType ?
Vous devez utiliser ATM Light version 4.6 avec Mac OS 8.6 à 9.x, y compris Mac OS X en mode classique. Vous devez utiliser ATM Light version 4.1 avec Windows 95/98/ME ou Windows NT 4. Une version gratuite d'ATM Light est téléchargeable sur le site web d'Adobe à l'adresse : http://www.adobe.com/fr/. Vous n'avez pas besoin d'ATM Light si vous utilisez Mac OS X en mode natif, Windows 2000 ou Windows XP. Les systèmes d'exploitation Mac OS X, Windows 2000 et Windows XP assurent la pixellisation en mode natif pour les polices aux formats Type 1 et OpenType.
Quels sont les systèmes d'exploitation qui offrent une prise en charge native du format OpenType ?
Mac OS X assure une prise en charge native des polices OpenType et n'a pas besoin d'ATM Light avec les applications natives ou carbones. Les applications exécutées en mode classique sous Mac OS X nécessitent toujours ATM Light. Windows 2000 et Windows XP assurent une prise en charge native pour les polices OpenType et n'ont donc pas besoin d'ATM Light ou du pilote d'imprimante Adobe PS. En l'absence de prise en charge native, téléchargez une version gratuite d'ATM Light et du pilote d'imprimante Adobe PS à l'adresse www.adobe.com/fr/.
Qu'est-ce qu'Unicode ?
Norme de codage multioctets, indépendante de la plate-forme, Unicode a été développée par Unicode Consortium, organisation à but non lucratif dont l'objet est de développer, étendre et promouvoir la norme Unicode. La norme Unicode définit la représentation d'un texte dans les logiciels et normes modernes. Elle attribue un nombre unique à chaque caractère, quels que soient la plate-forme, le programme et la langue. Pour plus d'informations sur la norme Unicode, consultez le site web officiel d'Unicode à l'adresse http://www.unicode.org/standard/WhatIsUnicode.html*.
Est-il possible d'utiliser des polices OpenType dans des applications autres que les applications Adobe ?
Les applications non Adobe assurent une prise en charge élémentaire du format OpenType via ATM Light ou le système d'exploitation. Normalement, ces applications gèrent les polices OpenType de la même manière que les polices TrueType ou Type 1. Toutefois, la prise en charge des fonctions typographiques évoluées d'une police OpenType demande un travail supplémentaire de la part des éditeurs de logiciels.
Avec l'adoption du format OpenType par Adobe, qu'adviendra-t-il des polices PostScript Type 1 ?
Les polices PostScript Type 1 utilisées à l'heure actuelle continueront de fonctionner avec l'ensemble des applications Adobe et tierces actuelles, de même qu'avec les périphériques de sortie existants. En raison de l'investissement conséquent réalisé par ses clients dans le format Type 1, Adobe ne prévoit pas d'interrompre la prise en charge du format Type 1 par ses produits et technologies. L'assistance technique continuera également d'être fournie pour le format Type 1.
La société Adobe a-t-elle cessé de vendre des versions Type 1 de la typothèque Adobe ?
Non. Adobe continue à proposer des versions Type 1 de toutes les polices de la typothèque Adobe, que ce soit en ligne sur Adobe.com ou en coffret. Il est toutefois probable qu'Adobe cesse prochainement de vendre des versions Type 1 de sa typothèque.

 

Forum aux questions (FAQ) sur les polices OpenType japonaises

Qu'est-ce qu'OpenType ?
OpenType est un nouveau format de police multiplate-forme développé conjointement par Adobe Systems Incorporated et Microsoft. Le format OpenType, qui repose sur la norme Unicode, est une extension du format TrueType SFNT qui prend désormais en charge les données des polices PostScript et des fonctions typographiques inédites. Sauf indication contraire, les polices OpenType mentionnées dans ce document sont des polices japonaises éditées par Adobe au format OpenType.
Qu'est-ce qu'Unicode ?
Unicode est une norme de codage multioctets développée par Unicode Consortium, organisation à but non lucratif dont l'objet est de développer, étendre et promouvoir la norme Unicode. La norme Unicode définit la représentation d'un texte dans les logiciels et normes modernes. Elle attribue un nombre unique à chaque caractère, quels que soient la plate-forme, le programme et la langue. Pour plus d'informations sur la norme Unicode, consultez le site web officiel d'Unicode à l'adresse http://www.unicode.org/standard/WhatIsUnicode.html*.
Qu'est-ce qui a motivé l'introduction d'un nouveau format de police ?
Le format OpenType offre des avantages exceptionnels aux utilisateurs : un véritable format de police multiplate-forme, le codage Unicode, un support linguistique enrichi avec la prise en charge de plus de 65 000 glyphes, de puissantes fonctions typographiques pour une publication de qualité et une gestion des polices simplifiée. Les polices OpenType sont les mieux adaptées à la gestion de scripts complexes, tout en répondant à l'exigence de qualité typographique qui caractérise l'environnement de publication et de communication international d'aujourd'hui.
Les polices OpenType utilisent-elles des données vectorielles PostScript ?
À ce jour, les polices OpenType éditées par Adobe contiennent toutes des données vectorielles PostScript. Toutefois, Adobe encourage une stratégie commerciale visant au développement de polices OpenType contenant des données PostScript et TrueType. Les fichiers des polices OpenType au format PostScript portent l'extension .otf, tandis que ceux des polices OpenType contenant des données vectorielles TrueType portent le suffixe .ttf ou .ttc.
Quelle est la configuration système requise pour les solutions typographiques OpenType éditées par Adobe ?
  • Macintosh : Mac OS 8.6 à 9.x, Mac OS X (modes classique et natif)
  • Windows : Windows 95/98/ME, Windows NT 4, Windows 2000, Windows XP
Faut-il utiliser Adobe Type Manager (ATM) pour pixelliser les polices OpenType ?
Vous devez utiliser ATM Light version 4.6 avec Mac OS 8.6 à 9.x, y compris Mac OS X en mode classique. Vous devez utiliser ATM Light version 4.1 avec Windows 95/98/ME ou Windows NT 4. Une version gratuite d'ATM Light est téléchargeable sur le site web d'Adobe à l'adresse : http://www.adobe.com/products/atmlight/*. Vous n'avez pas besoin d'ATM Light si vous utilisez Mac OS X en mode natif, Windows 2000 ou Windows XP. Les systèmes d'exploitation Mac OS X, Windows 2000 et Windows XP assurent la pixellisation en mode natif pour les polices aux formats Type 1 et OpenType.
Comment installe-t-on les polices OpenType éditées par Adobe ?
  • Sur Mac OS 8.6 à 9.x, y compris Mac OS X en mode classique, il suffit de glisser-déposer le fichier de polices dans le dossier de polices du système d'exploitation.
  • Sur Mac OS X en mode natif, vous devez indiquer l'endroit où vous souhaitez installer les polices car leur accès est autorisé (a) à tous les utilisateurs ou (b) à un utilisateur spécifique. Vous pouvez glisser-déposer les fichiers de polices OpenType sur l'un des emplacements suivants :
    1. <VolumeName>/Library/Fonts/ (remarque : pour placer des polices dans ce dossier, vous devez ouvrir une session en tant qu'administrateur).
    2. <VolumeName>/Users/<username>/Library/Fonts/Windows :
  • Sur Windows 95/98/ME, Windows NT 4, utilisez ATM pour ajouter les polices. Sur Windows 2000 et XP, choisissez Panneau de configuration > Polices pour ajouter les polices ou glissez les fichiers de polices dans le dossier /Windows/Fonts. Pour des consignes d'installation détaillées, reportez-vous au Guide de l'utilisateur OpenType. Le Guide de l'utilisateur OpenType est téléchargeable sur le site web d'Adobe : http://www.adobe.com/fr/type/opentype/.
Les polices OpenType sont-elles protégées contre la copie ?
Non. Les polices OpenType éditées par Adobe ne sont dotées d'aucun dispositif de protection contre l'installation ou la copie à l'exécution. De plus, elles autorisent l'incorporation dans des PDF et l'accès aux données vectorielles par les applications et les RIP hôte. Toutes les polices OpenType peuvent être imprimées sur des périphériques de sortie, quelle que soit la résolution de ces derniers. Les polices OpenType concédées sous licence par Adobe sont soumises à un Contrat de licence de l'utilisateur final qui limite leur installation à un seul poste de travail.
Qu'est-ce qui différencie les polices OpenType "Standard" et "Pro" ?
Ces deux éditions des polices OpenType japonaises diffèrent par leur nombre de glyphes et par la richesse de leurs fonctions typographiques évoluées. Les polices OpenType japonaises "Standard" éditées par Adobe reposent sur l'ensemble de caractères Adobe-Japan1-3, qui comprend jusqu'à 9 354 glyphes. De leur côté, les polices OpenType japonaises "Pro" éditées par Adobe reposent sur l'ensemble de caractères Adobe-Japan1-4, qui comprend jusqu'à 15 444 glyphes.
Comment puis-je accéder aux glyphes supplémentaires d'une police Pro ?
Vous pouvez accéder aux glyphes :
  • en activant les fonctions OpenType dans Adobe InDesign ou via la palette Glyphes d'InDesign pour sélectionner des glyphes spécifiques ;
  • en recourant à des méthodes de saisie intégrant Unicode pour accéder à tous les glyphes codés.
Dans une police Standard, combien de glyphes sont-ils encodés au format Unicode ?
Dans une police standard, 8 175 glyphes correspondent à des codes Unicode uniques.
Dans une police Pro, combien de glyphes sont-ils encodés au format Unicode ?
Dans une police Pro, 9 772 glyphes correspondent à des codes Unicode uniques.
Comment puis-je accéder aux glyphes non encodés au format Unicode ?
Vous pouvez accéder aux glyphes qui n'ont pas de valeurs d'encodage Unicode ainsi qu'à ceux qui en sont dotés par des méthodes de saisie et des applications prenant en charge les fonctions OpenType. Adobe InDesign est la première application Adobe à assurer une prise en charge étendue des fonctions OpenType.
Quelles sont les fonctions OpenType prises en charge par InDesign 2.0J ?
Les fonctions suivantes sont prises en charge par InDesign 2.0J. Pour des informations détaillées sur les fonctions, reportez-vous au manuel d'utilisation d'InDesign 2.0J.
  • Ligatures conditionnelles
  • Fractions
  • Numérateur/Dénominateur
  • Exposant/Indice
  • Italiques Japanese Roman
  • Formes Directional Kana
  • Crénage
  • Ruby
  • Formes japonaises (formes JIS 78, JIS 83, expertes, traditionnelles)
  • Toutes les formes de substitution, y compris les variantes et les formes annotées
  • Métrique proportionnelle pour le texte horizontal et vertical
  • Variantes de formes de chasse
  • Formes verticales
Outre les fonctions ci-dessus, InDesign 2.0, y compris dans sa version japonaise, prend en charge une large gamme de fonctions typographiques pour les polices OpenType occidentales. Pour plus de détails sur la prise en charge par InDesign des fonctions des polices OpenType occidentales, reportez-vous au Guide de l'utilisateur OpenType (pour les polices OpenType occidentales), disponible sur http://www.adobe.com/fr/type/opentype.
Quelle est la compatibilité des polices OpenType avec les autres applications Adobe ?
Les applications Adobe assurent une prise en charge élémentaire du format OpenType, autrement dit les polices OpenType y fonctionnent comme toute autre police. Certaines applications Adobe comme Adobe Photoshop gèrent également les polices au format Unicode. À titre d'exemple, les utilisateurs peuvent saisir n'importe quel glyphe d'une police OpenType doté d'une valeur Unicode unique. Adobe Photoshop prend aussi en charge certaines fonctions typographiques OpenType évoluées (crénage, ligatures...). Pour l'échange de documents, nous recommandons l'utilisation du format PDF afin de conserver l'agencement des glyphes et la mise en pages créés à l'aide de polices OpenType dans Adobe InDesign.
Si j'utilise les fonctions de substitution de glyphes dans Adobe Illustrator®, qu'advient-il des variantes de glyphes en passant d'une police sfnt-CID à une police OpenType ?
Adobe Illustrator assure la prise en charge des fonctions de substitution de glyphes pour les polices sfnt-CID. Bien qu'une police OpenType japonaise contienne également toutes les variantes de glyphes d'une police sfnt-CID, Adobe Illustrator ne prend pour l'instant pas en charge les fonctions de substitution de glyphes pour les polices OpenType. En conséquence, les variantes de glyphes sont remplacées par des glyphes standard si vous passez d'une police sfnt-CID à une police OpenType dans Adobe Illustrator.
Puis-je utiliser des polices OpenType dans des applications non Adobe ?
Les applications non Adobe assurent une prise en charge élémentaire du format OpenType via ATM Light ou le système d'exploitation. En d'autres termes, ces applications gèrent normalement les polices OpenType de la même manière que les polices TrueType ou Type 1. Toutefois, la prise en charge des fonctions typographiques évoluées d'une police OpenType demande un travail supplémentaire de la part des éditeurs de logiciels.
Qu'est-ce qui différencie les polices OpenType Pro intégrées à Mac OS X des polices OpenType Pro éditées par Adobe ?
Les polices OpenType intégrées au système d'exploitation Mac OS X d'Apple sont susceptibles de contenir un nombre de glyphes supplémentaires supérieur aux 15 444 glyphes figurant dans les polices OpenType Pro éditées par Adobe. Les polices OpenType d'Apple peuvent en outre présenter des tables de caractéristiques supplémentaires, spécifiques à Mac. Les polices OpenType d'Adobe ne présentent aucune caractéristique spécifique à la plate-forme, ce qui garantit une véritable portabilité multiplate-forme des documents.
Que se passe-t-il si je crée un document avec des polices OpenType Apple puis choisis d'utiliser des polices OpenType Adobe ?
Malheureusement, si vous utilisez des glyphes supplémentaires Apple absents des polices OpenType éditées par Adobe, l'affichage de certains caractères peut s'en trouver altéré lors du passage d'une police à l'autre. Nous recommandons aux utilisateurs d'éviter de passer d'une police à une autre lorsqu'ils créent des documents à l'aide de glyphes supplémentaires Apple.
Comment puis-je optimiser la portabilité multiplate-forme des documents ?
Certains ingrédients sont essentiels pour optimiser la portabilité multiplate-forme des documents :
  • Polices OpenType
  • Systèmes d'exploitation compatibles Unicode (OS X, Windows 2000, Windows XP)
  • Applications assurant une prise en charge d'Unicode et des fonctions multiplates-formes (Adobe InDesign, Adobe Photoshop, etc.)
Que dois-je savoir si je dispose déjà de polices CID ou OCF ?
Cohabitation : vous pouvez utiliser des polices OpenType dans des documents contenant également des polices CID ou OCF.
  • Prise en charge des caractères : les polices OpenType comportant des ensembles de glyphes qui englobent le contenu des polices CID ou OCF, vous pouvez passer sans problème d'une police CID ou OCF à une police OpenType. En revanche, le passage d'une police OpenType à une police CID ou OCF est susceptible d'avoir une incidence sur l'affichage de certains caractères.
  • Réagencement des documents : les polices OpenType comportant des fonctions supplémentaires qui ne sont pas disponibles dans les polices CID ou OCF, il est possible que le passage d'une police CID ou OCF à une police OpenType entraîne un réagencement du document. Les polices OpenType portent différents noms, ce qui permet aux utilisateurs comme aux applications de les traiter comme des polices "nouvelles" ou "différentes" malgré l'existence de polices "analogues".
La société Adobe va-t-elle commercialiser des polices d'impression OpenType ?
Non. Il n'y aura pas de version pour imprimante des polices OpenType éditées par Adobe. Divers mécanismes peuvent gérer l'impression des polices OpenType, et notamment :
  • ATM/interpréteur de polices envoyant des bitmaps pour l'impression
  • Application envoyant les données vectorielles des polices avec les travaux
  • Pilote PostScript téléchargeant les polices de manière incrémentielle
  • Impression PDF avec incorporation des polices
  • RIP hôte avec accès direct aux polices
Comment les polices OpenType sont-elles imprimées en l'absence de polices résidant sur l'imprimante ?
  1. Périphériques de sortie PostScript
    • De nombreuses applications, y compris Adobe InDesign, Adobe Illustrator et Microsoft Word, sont à même d'imprimer des données vectorielles sur des imprimantes PostScript par le biais de polices OpenType résidant sur un ordinateur central. Dans ce cas, soit les applications intègrent les données vectorielles des polices aux travaux d'impression, soit le pilote PostScript télécharge les données vectorielles de manière dynamique au moment de l'impression.
    • Certaines applications optent pour l'envoi de données bitmap à l'imprimante PostScript en lieu et place du téléchargement des données vectorielles. Les polices OpenType éditées par Adobe ne comprennent pas de restrictions en termes de résolution et ATM Light n'impose aucune restriction aux polices OpenType en termes de résolution de pixellisation. L'impression bitmap peut donc produire des sorties d'une grande fidélité.
  2. Autres périphériques de sortie :
    • Les moteurs de polices ATM Light ou PostScript en environnement OS X, Windows 2000 et XP pixellisent les polices OpenType et envoient les bitmaps aux imprimantes qui n'utilisent pas de RIP PostScript. Il peut arriver que certaines applications imposent une limite de résolution à l'image bitmap pour contrôler la taille du fichier de sortie.
Puis-je imprimer des polices OpenType sur des imprimantes où des polices CID ou OCF sont déjà installées au niveau du RIP ?
Oui, vous pouvez imprimer des polices OpenType sur tout type de périphérique de sortie, y compris les imprimantes sur lesquelles les polices CID ou OCF ont été préinstallées ou téléchargées. Toutefois, les polices d'impression CID ou OCF ne seront pas utilisées pour l'impression des polices OpenType. En effet, les polices OpenType sont traitées comme des polices différentes, avec des noms PostScript et de menus différents. Notez qu'il n'est pas nécessaire de disposer de polices d'impression pour imprimer des polices OpenType.