La photographie sportive pour les débutants : réglages, techniques et conseils de pro. 

Qui n’a pas rêvé de capturer l’expression victorieuse d’un coureur franchissant la ligne d’arrivée ou d’appuyer sur le déclencheur au moment même où la balle s’écrase contre la raquette ou chatouille les doigts du gardien ? La photographie de sport est complexe, mais les résultats peuvent être spectaculaires, à condition de bien s’équiper et de comprendre les principales techniques.

Photographie de sport d'un skateur en action

Qu’est-ce que la photographie de sport ?

Par photographie de sport, on englobe toute prise de vue dont le sujet est un athlète ou un événement sportif. Il peut tout aussi bien s’agir de la finale de Roland Garros que de votre enfant participant à une course en sac à la kermesse de l’école. La photographie de sport peut aussi inclure la photographie de produits pour les éditoriaux et les magazines de mode, pour les marques, les athlètes et les disciplines. 

Face à ce secteur en plein essor, nombreux sont ceux qui rêvent donc de devenir photographes de sport ou souhaitent simplement améliorer leur technique pour obtenir de meilleurs clichés. Les nombreuses disciplines offrent en outre une grande diversité qui permet aux photographes de tirer parti de cette variété ou, au contraire, de se consacrer exclusivement à leur sport favori pour en faire une spécialité.

 

Les principaux outils de la photographie de sport.

Quel appareil photo pour les photos sportives.

Le choix de l’appareil est évidemment un facteur essentiel. Voici nos conseils pour choisir le meilleur appareil pour la photo sportive.

 

  • APS ou plein format. 
    Choisissez entre un capteur APS-C pour une longueur focale exacerbée ou un capteur grand format pour privilégier une qualité plus générale. Les appareils reflex plein format sont au goût du jour, avec cette qualité de résolution qui leur est propre. Leur capteur plus large permet en effet de décupler le nombre de pixels pour une image de même taille : un argument de taille pour ceux qui souhaitent capturer l’expression du public dans les gradins ou toute une équipe de foot en pleine action. En outre, on considère généralement que le capteur, le boîtier et l’obturateur sont plus résilients et plus durables. Toutefois, le coefficient multiplicateur d’un capteur APS-C peut être bien utile pour augmenter la distance focale de votre objectif et vous rapprocher davantage du sujet. C’est pourquoi les photographes de sport sont parmi les derniers à favoriser ce type d’appareil. Notez aussi que ces appareils sont en général moins chers.
     
  • Réactivité et stabilité. 
    Confronté aux mouvements rapides et successifs des sportifs, votre appareil doit pouvoir être très réactif. Privilégiez aussi un bon autofocus et un mode rafale efficace (comparez les vitesses). Un système de stabilisation de qualité sera le bienvenu dans les situations où le monopode n’est pas disponible.
     
  • Capacité des réglages. 
    Vérifiez la capacité d’ouverture du diaphragme afin de pouvoir jouer sur la profondeur de champ, et la montée en ISO pour les images prises à l’intérieur. Vérifiez aussi que l’appareil produit des formats d’image compatibles avec vos objectifs et avec vos logiciels d’édition photo.
     
  • Considérations physiques et commerciales. 
    Le poids de l’appareil a un impact considérable sur le résultat, surtout si vous travaillez sans monopode. Prenez le boîtier en main et manipulez-le pour vous faire une idée. Si votre budget est limité, privilégiez la qualité sur les réglages extrêmes. Mieux vaut un bon appareil capable d’aller jusqu’à 200 ISO qu’un compromis à 300 ISO. Tenez aussi compte du choix d’accessoires, de flashs et d’objectifs. 

Quel objectif pour les photos de sport.

Les photographes de sport sont souvent amenés à rechercher des gros plans ou des clichés concentrés sur des éléments relativement petits, mais ils n’ont pas toujours accès à une position privilégiée dans le stade ou le gymnase. Un objectif offrant une distance focale minimale de 200 mm (comme le Sigma 70-200 mm) est donc un outil quasiment indispensable. On parle de téléobjectif à partir de 400 mm, mais on remarque souvent qu’il vaut mieux investir dans un bon 200mm qu’acheter un mauvais 400m à cause d’un budget restreint. Un objectif grand-angle pourra permettre de capturer toute une atmosphère plutôt que de vous concentrer uniquement sur un sujet ou un athlète. Enfin, recherchez un objectif suffisamment léger pour ne pas alourdir le bras du photographe.

 

Le trépied et le monopode.

Prendre des photos de sport à main levée est quasiment impossible en raison de la vitesse du mouvement et des réglages liés à la luminosité (comme ralentir la vitesse de pose). Pour éviter les flous tout en conservant une certaine liberté de mouvement rotatif bien utile pour les clichés panoramiques, les photographes de sport utilisent souvent un monopode.

 

Parmi les critères de sélection, vérifiez que la capacité de charge est suffisante pour votre appareil et ses objectifs les plus lourds, que la hauteur maximale est suffisante pour vos besoins, et qu’il n’alourdit pas inutilement votre matériel. Vous pouvez aussi tenir compte du mode de déploiement (télescopique ou plié) et le choisir avec des pieds amovibles pour une plus grande stabilité.

 

Le pare-soleil pour les photos sportives en extérieur.

C’est l’un des premiers accessoires que vous ajouterez à votre matériel pour faire de la photo sportive. Peu cher et pourtant tellement utile, le pare-soleil limite l’entrée de lumière vers votre capteur, supprime les points lumineux indésirables (flares) et protège votre objectif. Si votre objectif n’est pas vendu avec pare-soleil, assurez-vous d’en choisir un qui soit compatible avec votre matériel.

 

Réglages de l’appareil et composition des photos sportives.

 

Découvrez toutes les techniques pour la photo de sport en termes de réglages et compositions :

 

Composition, positionnement et environnement.

Ne négligez pas les règles de composition (comme la règle des tiers). Elles s’appliquent aussi aux photos de sport. On vous recommande aussi de trouver un nouvel angle. Effectivement, ce n’est pas en rejoignant les trente autres photographes qui s’accumulent déjà dans les gradins que vous réussirez un cliché unique… N’hésitez pas à modifier votre position. Quelques centimètres peuvent suffire à transformer un cliché.

 

La profondeur de champ.

Selon le photographe professionnel Jeff Carlson, photographier le sport avec une faible profondeur de champ, c’est « avoir un plan qui est net, et tout le reste qui est flou ». Cela permet donc de jouer avec les flous en arrière-plan pour mieux mettre en valeur le sujet de la photo. Sur votre appareil, la profondeur de champ est indiquée par le chiffre f et représente l’ouverture focale. Plus le chiffre est petit, plus le diaphragme laissera passer de lumière et plus la profondeur de champ sera réduite.

 

La vitesse d’obturation.

Plus elle est courte (rapide), plus vous pourrez capturer le mouvement d’un athlète ou l’action d’une balle, l’impact d’un ballon de basket sur le terrain ou d’un plongeon dans l’eau. Attention toutefois à bien gérer les flous, car le moindre mouvement de la part du photographe sera visible sur le cliché.

 

La sensibilité ISO.

Le réglage d’une photo de sport en salle sera forcément différent de celui d’un événement sportif en extérieur, et notamment en termes de sensibilité ISO. Pour réussir à prendre des photos de sport en mouvement, on ne peut compter sur l’ouverture du diaphragme et on doit donc se rabattre presque exclusivement sur le réglage ISO (qui définit la sensibilité à la lumière du capteur). Plus l’environnement est sombre, plus il faudra augmenter la sensibilité ISO (comptez 2500 à 3200 ISO pour un match de foot en soirée). À contrario, en plein soleil, on la réduira au maximum (essayez à 500 ISO).

 

La balance des blancs.

C’est à cause d’elle que certaines photos de sport prises en intérieur ont une teinte jaune. Pour régler la balance des blancs sur un appareil reflex, vous pouvez utiliser les préréglages (soleil, nuages, éclairage incandescent, éclairage fluorescent), confier à votre appareil la balance des blancs automatique (généralement indiquée par WB) ou apprendre à étalonner la balance des blancs manuelle de votre appareil en photographiant un objet blanc dans les mêmes conditions que le reste de vos prises de vue. La dernière solution est de faire vos prises de vue en mode RAW et de corriger la balance des blancs en post-traitement.

 

La photo panoramique.

La photo panoramique consiste à suivre un objet en mouvement tout en laissant la scène environnante floue pour figurer le mouvement. C’est une technique couramment employée en photographie de sport, due aux mouvements constants des athlètes. Un monopode est quasiment indispensable pour maintenir votre appareil photo en position stable et réussir à prendre des photos de sport.

 

Les mises au point en photographie de sport.

S’il arrive que les conditions vous imposent d’avoir recours au focus manuel, les photographes sportifs préfèrent généralement le mode rafale en raison de la grande imprédictibilité du sport. Les appareils modernes sont généralement capables de prendre au moins 12 images par seconde, ce qui augmente considérablement vos chances de saisir le grand moment qui vous intéresse. Vous pouvez aussi essayer l’autofocus servo, qui refait constamment la mise au point au fur et à mesure que le sujet se déplace.

Matériel, techniques et réglages de photo de sport en salle.

Les évènements sportifs ayant lieu à l’intérieur augmentent la complexité du travail du photographe. Pour améliorer un éclairage insuffisant ou trop généreux, on peut utiliser le matériel et les réglages suivants :

 

L’exposition à l’intérieur d’une salle de sport.

Pour prendre des photos de sport en intérieur, prenez plusieurs photos avec des réglages différents (ISO, profondeur de champ, vitesse d’obturation, balance des blancs) et consultez l’histogramme de votre appareil afin de vérifier les résultats. Dans le doute, rabattez-vous sur les fonctions automatiques de votre appareil : auto-ISO, balance des blancs automatique (WB).

 

L’éclairage pour les photos de sport en salle.

Un flash externe est toujours plus puissant que le flash intégré de votre appareil. Pour les photos de sport en intérieur, envisagez un flash synchro lente qui vous permettra de réduire la vitesse d’obturation et donc de capter davantage de lumière en arrière-plan plutôt que de compter exclusivement sur le flash. Ils permettent en outre de différer le déclenchement du flash si besoin.

 

« Nous utilisons un flash circulaire sur le boîtier de l’appareil photo, de sorte que, quel que soit l’angle sous lequel vous pointez, votre appareil photo capte l'hyper réfléchissant. La lumière est toujours là sans trop affecter le reste de votre environnement. »

B. Coughlin, photographe de sport.

 

 

L’appareil photo pour les photos de sport à l’intérieur.

Privilégiez un appareil reflex capable d’une plus grande sensibilité ISO (au moins 1250) afin de compenser le manque de lumière, et équipez votre objectif d’un pare-soleil et d’un flash externe. Un mode rafale d’au moins 5 images par secondes sera aussi le bienvenu.

 

Exemples de photographie sportive.


Réussir une photo de sport est toujours un grand moment dans la carrière d’un photographe professionnel ou amateur. Attardons-nous sur quelques exemples afin de vous donner de l’inspiration et reproduire des clichés dignes des plus grands.

Le mouvement est l’un des principaux défis en photographie de sport. Les photographes doivent capturer l’instant décisif où l’athlète donne le meilleur de soi-même. Par exemple, en natation, le photographe choisira le moment où le nageur submergera de l’eau, afin de capturer son visage et toutes les gouttes d’eau qui l’entourent.  

Les célébrations des athlètes est l’un des clichés les plus appréciés en photographie de sport, notamment au football. Capturer l’instant magique et la joie des footballeurs est un vrai plaisir pour les photographes et les spectateurs.

Prendre des photos de sport en salle et en intérieur nécessite de régler son appareil photo d’une manière différente pour ajuster la luminosité et l’exposition. Un match de boxe est le parfait exemple. 

 

Conseils des experts pour devenir photographe de sport

 

Réussissez vos photos de sport à coup sûr.

Des photographes professionnels nous expliquent comment réussir en photographie de sport à l’aide de techniques, conseils et réglages :

« La passion pour le sport vient en premier, c’est cela qui vous fait prendre un appareil photo et travailler sur ce sport spécifique. Vous commencerez à rencontrer des gens qui aiment ce sport et qui ont une portée ou une influence au sein de cette communauté. J’adorais le skateboard, mais je n’étais pas le meilleur skateur. Lorsque j’ai pris un appareil photo et que j’ai commencé à exprimer cela, je faisais déjà partie de cet univers et je connaissais beaucoup de très bons skateurs. Ça a été le début de mon chemin vers les revues de skate. »

P. Thomson, photographe sportif. 

C’est avant tout une question d’expérience, comme l’explique Brendan Coughlin :

« Vous commencez à voir et à comprendre la lumière. Vous découvrez les capacités du flash stroboscopique. Cela vient du fait de l’utiliser encore et encore. Cherchez sur Google les configurations d’éclairage d’autres photographes et voyez comment elles peuvent s’appliquer à votre travail. »

 

Quelques conseils simples, mais efficaces :

  • Dissimulez un arrière-plan peu flatteur en diminuant la profondeur de champ pour créer un flou artistique et mettre en valeur le sujet.
  • Consultez les organisateurs pour vous assurer que l’usage d’un flash externe puissant est autorisé.
  • « Au début, faites les choses aussi simplement que possible afin d’apprendre le langage - ce que signifie photographier - quel que soit le sport que vous choisissez », explique le photographe Pete Thompson.

 

Embellissez vos photos de sport avec l’édition photo.

L’édition photo fait partie à part entière de la photographie, et il est essentiel de vous équiper des bons logiciels au même titre que vous investissez dans du matériel. Adobe offre de nombreux logiciels conçus pour embellir vos photos de sport.

Photoshop Lightroom est le bras droit de vos prises de vue au format RAW et vous permet de modifier a posteriori certains de vos réglages, de revoir l’exposition ou de modifier le cadrage. Photoshop donne vie à votre imagination et vous offre des outils pour transformer, fusionner ou réorganiser vos clichés par un système de calques pour conserver une plus grande flexibilité.

 

Pour donner une touche plus spectaculaire à vos photos de sports, vous pouvez par exemple :

 

  • Ajoutez un dégradé radial pour créer un effet vignette.
  • Déposez des éclats lumineux (flare) pour un effet impressionnant.
  • Jouez avec les flous pour faire d’un bon cliché une image spectaculaire.
  • Recadrer vos photos comme vous le souhaitez.

 

Devenir photographe de sport professionnel.

Le milieu de la photographie de sport est ultra-compétitif. Reste à oser et ne jamais se décourager. « Je frappais à la porte du photographe pour lequel je voulais travailler, et lui disais par exemple : Laissez-moi balayer vos sols, laissez-moi vous faire votre café », se souvient Brendan Coughlin. « Et puis, deux mois plus tard, il m’a dit : Nous avons cette séance photo. Venez travailler deux jours. » Ensuite, il a eu quatre jours de travail pour moi. Puis, nous avons travaillé ensemble 40 jours d’affilée et cela m’a amené à collaborer avec lui pendant quatre ans. »

 

Les photographes sportifs partenaires d’Adobe.

 

  • Pete Thomson vit à Brooklyn, NYC depuis une douzaine d’années et partage son temps entre la photo de sport artistique et son travail pour de grandes marques de sport et de produits de grande consommation.
  • Brendan Coughlin est photographe de mode et de sport à Portland, Oregon. Des séances de street-photo pour Nike aux clichés favoris d’Adidas privilégiant notamment le sport en salle, son portfolio en dit long sur son talent. 

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Artiste utilisant les techniques de l'aquarelle à l'aide d'un pinceau de couleur dorée

S'initier aux techniques de l'aquarelle

Maîtrisez, grâce à ces conseils, la fluidité des mouvements de pinceau et la richesse des textures de l'aquarelle.

Puissante image de gnous se précipitant en masse dans une rivière

Prendre des photos de nature en tout genre

Explorez les possibilités de la photographie de nature, des animaux en mouvement aux paysages à perte de vue.

Table éclairée à la bougie pour les mariés le jour de leur mariage

Conseils pour une photographie de mariage captivante et réussie

Découvrez comment capturer tous les moments programmés et imprévus du grand jour.

Image d'une maison de style moderne prise de l'autre côté de la piscine au crépuscule

Débuter en photographie d'architecture

Commencez un voyage dans la photographie d'architecture grâce aux conseils et aux connaissances de professionnels.

Téléchargez Lightroom.

Retouchez et synchronisez vos photos dans le cloud avec tous vos appareils.

Gratuit 7 jours, puis 11,99 € par mois.