Comprendre et limiter les aberrations chromatiques.

Qu’est-ce que l'aberration chromatique ? Quel impact peut avoir ce phénomène sur le rendu final de vos photos ? Est-il possible de l’éviter pendant le shooting et de le corriger en post production ?

 

Bien qu’aujourd’hui l’aberration chromatique soit moins fréquente grâce à des appareils et des objectifs plus performants, elle n’est pas inévitable. Voyons ensemble comment reconnaître ce phénomène optique, l’éviter, le corriger, et même aussi, le faire jouer en votre faveur.

Interprétation des couleurs par l'œil

Sommaire

 

Qu’est-ce que l’aberration chromatique ?

 

Avant de se pencher sur les manières de limiter et de corriger l’aberration chromatique, il est d’abord nécessaire de bien comprendre ce phénomène. L’aberration chromatique est l’une des bêtes noires de tout photographe. Pas forcément celle qui vous embête le plus à vos débuts, mais votre œil averti ne tardera pas à être agacé par sa présence sur vos clichés.

 

Ces franges de couleurs

 

On parle d’aberration chromatique sur une photo lorsqu’il y a une distorsion des couleurs, qui vient alors ajouter un contour coloré superflu sur le bord des objets.

Ces franges de couleur ne sont pas tout à fait alignées avec les autres, ce qui peut créer ce phénomène optique. Le plus souvent, on les remarque sur des zones à forts contrastes, entre des éléments clairs et sombres.

Correction de l'aberration chromatique sur une photo

Et si chaque type d’aberration donne des contours colorés différents, une chose est sûre : cela vient indéniablement altérer la découpe précise du sujet dans l’espace visuel. Après tout ce temps à effectuer vos réglages sur votre appareil et à essayer différents cadrages, voilà qui est bien dommage. Mais quels sont les mécanismes derrière ce phénomène ?

 

Aberration chromatique : le rôle de la lumière.

 

Pour comprendre comment ce phénomène optique et ces franges de couleurs apparaissent sur vos photos, il convient de faire un bref rappel sur la lumière blanche.

prisme transparent pour les expériences éducatives de physique dans la main d'un homme

Cette dernière est en fait composée de différentes couleurs et d’un spectre (comme un arc-en-ciel). On peut d’ailleurs facilement voir ces couleurs aux différentes longueurs d’ondes via un prisme. Jusque-là, c’est clair ? Bien, continuons.

 

L’objectif de votre appareil photo œuvre plus ou moins de la même façon qu’un prisme. Résultat ? Lorsque la lumière passe au travers des différentes lentilles, elle va aussi être divisée en différentes couleurs, et ce, à chaque fois qu’elle passe dans une nouvelle lentille. L’objectif va alors avoir quelque peu de mal à faire converger toutes les couleurs sur le même point, ce qui génère ces distorsions et franges de couleurs « mal alignées ».

 

Vous l’aurez compris, le type d’objectif utilisé va jouer pour beaucoup dans le nombre d’aberrations chromatiques que vous aurez sur votre photo. Cependant, d’autres paramètres, comme l’ouverture par exemple, peuvent aussi être à blâmer. Mais ça, on vous l’explique plus bas. Abordons d’abord les subtilités entre les différentes aberrations chromatiques.  

 

Les différentes aberrations chromatiques.

 

Dans le monde de la photo, on retrouve deux grands types d’aberrations chromatiques : les aberrations latérales (aussi appelées transversales) et les aberrations axiales (ou longitudinales). Bien que plus rare, les clichés peuvent également souffrir d’un phénomène que l’on appelle sphérochromatisme.

Disco party light grid landscapes buzzing synthesizers abstract background defocused lights neon color design abstract holographic background hallucinations effect blurred lights background

L’aberration chromatique axiale, ou longitudinale.

 

 

Cela va devenir un peu technique, mais on a un petit moyen mnémotechnique.

 

L’aberration chromatique axiale (ou longitudinale), survient tout simplement… le long de l’axe optique. Souvenez-vous, on vous disait que la lumière se dispersait pour l’ensemble des lentilles et que la mise au point variait pour les différentes couleurs.

 

Généralement, l’effet optique s’observe dans les zones de forts contrastes, sur l’ensemble de la photo. L’aberration chromatique axiale est plus fréquente lorsque l’on utilise de longues focales et dans les images prises avec de grandes ouvertures (donc à faible valeur f/).

 

L’aberration chromatique latérale ou transversale.

 

L’aberration chromatique latérale, également appelée aberration chromatique transversale, se produit en dehors de l’axe optique (contrairement à l’aberration axiale qui se fait le long de l’axe). Elle se traduit généralement par des franges de couleurs bleu-jaune ou rouge-vert.

L'enfant veut piloter un avion portant un casque d'avion

C’est un phénomène qui se produit davantage avec les courtes focales. Il s’observe généralement plus en bord d’image, contrairement à l’aberration axiale qui, elle, s’impose sur l’ensemble de la photo.

 

Le sphérochromatisme.

 

Il nous semblait intéressant de mentionner ce type d’aberration chromatique. Ici, il s’agit d’une aberration plus « géométrique », qui génère une variation en fonction des couleurs.

 

C’est surtout sur les zones de forts contrastes qu’on la remarquera, notamment par les halos de couleurs présents sur l’image. Elles se produisent, le plus souvent, avec des objectifs très lumineux, à grandes ouvertures. 

 

Limiter et éviter les aberrations chromatiques.

 

Le type d’objectif y est donc pour beaucoup dans l’apparition d’aberrations chromatiques sur les images. Il y a cependant d’autres critères à prendre en compte pour les limiter, comme la lumière, la composition de la photo, et bien sûr, les réglages de l’appareil. Continuez votre lecture et découvrez comment éviter les aberrations chromatiques.

 

Choisir les meilleurs objectifs pour les limiter.

 

Il n’y a pas de secret, et cela vaut autant pour la limitation d’aberration chromatique que pour d’autres aspects de la photo comme la profondeur de champ et la netteté : la qualité de l’objectif y est pour beaucoup. C’est d’ailleurs ce qui explique les énormes écarts de prix entre les différents objectifs du marché.

Gros plan de l'objectif de la caméra

Pour prévenir au mieux l’apparition d’aberrations chromatiques, il faut donc premièrement disposer d’un objectif de qualité, et adapté au type de photographie que vous pratiquez. Retenez également qu’il faut éviter de recourir à un objectif grand-angle et choisir une ouverture focale plus étroite, lorsque cela est possible.

 

Petite astuce : veillez à capturer vos photos au format RAW. Cela ne limitera pas forcément l’apparition de l’aberration chromatique, mais il sera beaucoup plus facile de la supprimer dans votre logiciel de retouche (on vous en parle juste après d’ailleurs).

 

Éviter les plans et éléments trop contrastés.

 

L’un des terrains les plus favorables à l’apparition d’aberrations chromatiques ? Les scènes et les plans forts en contrastes. On évitera ainsi au possible les fonds blancs ou encore les fonds très lumineux et de ce fait, la photographie à contre-jour.

Belles roses photographiees en contre jour il en resulte de nombreuses aberrations chromatiques et du lens flare

Cela pose souvent problème lorsque vous photographiez en extérieur par exemple. Vous n’avez pas vraiment le contrôle sur la lumière naturelle et sur les toiles de fond qui servent à vos sujets. Ici, la solution est bien souvent d’attendre que le soleil se déplace et que la lumière naturelle soit plus favorable à l’angle et à la composition que vous aviez en tête.

 

Choisir une ouverture focale réduite.

 

Pour éviter la distorsion des couleurs, veillez à réduire l’ouverture focale. Cela est particulièrement important si l’appareil est équipé d’un objectif d’entrée de gamme.

Obturateur caméra ouverture lentille icône vecteur obturateur ouverture logo photographie cercle diaphragme ouvert

En revanche, qui dit ouverture plus étroite dit généralement perte de lumière. Pour compenser cette perte, essayez d’augmenter la sensibilité ISO, d’utiliser un flash, ou encore de baisser la vitesse d’obturation.

 

« Si vous photographiez avec un objectif de qualité inférieure et un diaphragme grand ouvert, réglé à une ouverture focale de /f1,8 par exemple, vos chances de réussir de superbes aberrations chromatiques augmentent considérablement ! Mais si vous utilisez une ouverture plus petite, réglée sur /f5,6 par exemple, les franges de couleur auront plutôt tendance à disparaître »
Adam Long, photographe et éducateur.
Énorme buisson sphérique de fleurs tourné sur un objectif grand angle rose orange et couleurs vives bleuâtres faible profondeur de champ aberrations chromatiques dans un arrière-plan défocalisé

Régler la distance focale.

 

Généralement, c’est avec les objectifs grands angles à plus courte distance focale que l’on a le plus de risques d’avoir des aberrations chromatiques. Lorsque vous utilisez une focale de 18 millimètres par exemple, le risque d’apparition de frange de couleurs est élevé, car vous utilisez les extrémités du verre.

 

Avec une focale intermédiaire, autour de 30 millimètres, et un objectif de 18 à 55 millimètres, vous réduisez considérablement les chances d’apparition de ces aberrations sur vos photos. Nous vous conseillons alors d’éviter les distances focales extrêmes.

Feuilles brunes fanées tombées sur le concept de changement de saison d'aberration chromatique et légère au sol

Optimiser la composition photo et centrer son sujet.

 

Nous l’avons vu, la luminosité et la couleur du fond du sujet que vous photographiez à toute son importance lorsqu’il s’agit d’éviter les aberrations chromatiques. Ici, il va donc falloir essayer différents angles et cadrages et, surtout, ne pas brider votre créativité.

Aberration chromatique

Vous avez peut-être d’ailleurs déjà remarqué que les aberrations étaient fréquentes lorsque vous photographiez des végétaux ou des oiseaux avec le ciel pour toile de fond. La luminosité du ciel est particulièrement propice à l’apparition de franges de couleurs. Cela peut alors demander un peu de gymnastique pour trouver le bon angle et modifier la composition de votre photo.

Chiot Shih tzu portant un arc orange mignon chien ou animal de compagnie saute isolé sur fond jaune l'espace négatif de chien chrysanthème pour insérer votre texte ou image

Aussi, et bien que cela puisse aller à l'encontre de la règle des tiers, essayer de centrer le sujet. Bien souvent, l'aberration chromatique se produit autour du bord du cadre en raison de la courbure des lentilles. Recadrer votre photo en y plaçant le sujet au centre peut réduire, voire même, éliminer ce phénomène. 

 

Corriger les aberrations chromatiques avec Lightroom.

 

Vous voilà rentré de votre session photo, et malgré l’application de nos conseils pour limiter les franges de couleurs et les distorsions, certains de vos clichés en comportent ?

 

Il est facile de corriger une aberration chromatique dans Adobe Lightroom et la bonne nouvelle, c’est que cela ne se fait pas au détriment de la qualité de l’image. Voici comment vous y prendre :

 

  1. Ouvrez Adobe Lightroom et chargez les images que vous souhaitez modifier.
  2. Dans la section « Couleur », défilez vers le bas pour atteindre le panneau « Corrections de l'objectif ».
  3. Cochez la case « Supprimer l'aberration chromatique ».

Paysage montagneux photographié avec une distance focale courte
Réglages de l'aberration chromatique avec l'histogramme
Correction de l'aberration chromatique sur une photo

Certaines franges de couleurs peuvent demeurer présentes malgré l’utilisation de cet outil. Auquel cas, la commande « Supprimer la frange » permet de localiser et de supprimer celles-ci sur les contours à forts contrastes, et notamment les franges violettes ou vertes. Procédez comme suit :

 

  1. Dans le panneau « Optique », cliquez sur l’icône « Supprimer la frange » et utilisez le sélecteur de frange pour échantillonner une teinte (violette ou verte) sur votre image et ainsi les supprimer.

 

Notez qu’il est également possible de supprimer localement les teintes vertes ou violettes avec le curseur « Supprimer la frange » du panneau « Pinceau » ou des panneaux « Dégradé linéaire » ou « Dégradé radial ».

Pour une aberration chromatique latérale ou transversale.

 

L’aberration chromatique latérale peut être, dans la plupart des cas, automatiquement supprimée en cochant la case « Supprimer l’aberration chromatique » dans Lightroom Classic.

 

Pour une aberration chromatique axiale, ou longitudinale.

 

L’aberration chromatique axiale peut être corrigée à l’aide des curseurs « Defringe » dans Lightroom 4.1 et les versions plus récentes.

 

L’aberration chromatique n’est pas la seule distorsion qui peut nuire à la qualité de vos images. Si le sujet vous intéresse, voilà de quoi corriger les autres types de distorsions de l'objectif dans Lightroom.

 

Ajouter une touche artistique avec l’effet aberration chromatique.

 

Bien que la majorité des photographes tentent d’éviter l’apparition de ce phénomène, il n’est en fait pas toujours disgracieux et il peut même aider à exprimer des idées, des ambiances, et apporter une dimension artistique supplémentaire.

 

« L’aberration chromatique peut exprimer un climat d’instabilité ou un espace psychologique dans une image ».
Adam Long, photographe et éducateur.

H3 : Faites tout ce qu’il ne faut pas faire.

 

Pour avoir une chance de créer de « vraies aberrations chromatiques » au moment où vous prenez vos photos, commencez par ne pas suivre les conseils donnés plus haut visant à vous aider à éviter ce phénomène.

 

H3 : Créer l’effet d’aberration chromatique en post-production.

 

Avec Adobe Photoshop, Adobe Premiere Pro ou Adobe After Effects, vous pouvez volontairement ajouter un effet d’aberration chromatique dans vos photos et vidéos. De quoi conférer à une image ou un clip vidéo ordinaire une touche décalée, eighties, ou encore psychédélique, en jouant avec les franges de couleur et avec la séparation des canaux rouge, vert et bleu (RVB)

 

  • Les franges de couleur volontaires.
    Ajoutez des franges de couleur à une image dans Photoshop pour obtenir un effet 3D ou rétro, comme l’a brillamment fait Fabio Rahmani avec cette affiche.
     
  • Les aberrations, un effet spécial pour vidéo.
    Fractionnez la gamme RVB sur une vidéo dans Premiere Pro et After Effects pour obtenir un rendu des plus hypnotiques, comme dans ces productions de Rus Khasanov.
     
  • Ces franges sur vos créations.
    L’aberration chromatique peut également apporter une touche distinctive à vos typographies et à vos créations graphiques. Avez-vous déjà essayé ?
Black Friday poster with Chromatic aberration, vibrant colors pattern
Mission, Vision, Values phrases with chromatic aberration effect. Vector illustration.

Et voilà, les termes de distorsion, de frange de couleur et d’aberrations chromatiques n’ont plus aucun secret pour vous ! Vous êtes désormais prêt à affronter ces phénomènes optiques, et même prêt à jouer avec ces effets pour une touche plus artistique, que ce soit pendant votre shooting ou en post-traitement.

Téléchargez Lightroom.

Retouchez et synchronisez vos photos dans le cloud avec tous vos appareils.

Gratuit 7 jours, puis 11,99 € par mois.