La règle des tiers en photographie

Découvrez les bases de ce principe clé de composition, et ses exceptions, pour vous aider à tirer le meilleur parti de vos photographies.

Utilisation de la grille photos pour photographier une femme marchant avec un parapluie rose

« Ce n’est pas vraiment une règle. Il s’agit plutôt d’une ligne directrice ou d’une bonne pratique », déclare le photographe et designer Shawn Ingersoll à propos de la règle des tiers en photographie.

 

Toute photo suit-elle donc vraiment la règle des tiers ? Certainement pas. Mais chaque compétence ou art repose sur certaines bases, et il est important de les comprendre et de les maîtriser pour améliorer vos capacités. La répétition est reine lorsqu’il s’agit de perfectionner les compétences de base. La pratique mène à la mémoire musculaire et à l’établissement d’une confiance dans votre œil, qui devient finalement un instinct, garant de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas en photographie.

 

« Plus vous le faites, plus il s’incruste dans votre tête. »

 

« Si vous observez attentivement toutes les images que nous voyons autour de nous, il vous est possible de vous rendre compte par vous-même du recours à la règle des tiers, même sans la comprendre et être capable de l’appliquer parfaitement, affirme la photographe, auteur et enseignante Khara Plicanic, mais c’est incroyablement utile pour les personnes qui débutent et qui ont besoin d’un point de départ pratique pour les aider dans leur composition. » 

 

Randonneurs photographiés avec la règle des tiers
Photographie d'une plage utilisant la règle des tiers

En quoi consiste la règle des tiers ?

La règle des tiers est un principe de composition qui place votre sujet principal dans le tiers gauche ou droit d’une image, laissant les deux autres tiers plus ouverts. S’il existe d’autres formes de composition, la règle des tiers conduit généralement à des photos convaincantes et bien composées.

 

Imaginez que vous divisez une photo ou même l’objectif de votre appareil photo en neuf zones égales, en utilisant des lignes horizontales et verticales, cela forme votre grille de règle des tiers, un réglage que vous pouvez sélectionner sur la plupart des appareils photo et même sur votre téléphone.

 

« C’est peut-être une question de génération, mais si vous pensez à l’intro de The Brady Bunch, où vous avez les neuf rectangles identiques, explique S. Ingersoll, ils sont tous de la même taille et sont trois par trois : trois lignes, trois colonnes. »

 

Cela signifie que les coins du carré central sont les points d’intersection de votre grille, là où vous voulez placer le point focal de votre photo. C’est ce qu’on appelle la règle des tiers, mais on peut considérer qu’elle vous donne quatre points de repère pour cibler les éléments importants d’une photo. Cela vous aidera à équilibrer votre sujet principal avec l’espace qui l’entoure dans votre photo pour obtenir une composition photographique efficace qui séduira l’œil du public.

 

Des conseils de première main sur l’utilisation de la règle des tiers

L’utilisation répétitive et pratique de la règle des tiers est la meilleure façon de la comprendre et d’affiner vos compétences. À un moment donné, les lignes de la grille et leurs points d’intersection seront ancrés dans votre cerveau. En attendant, voici quelques conseils de photographes professionnels qui peuvent vous aider à orienter vos expériences dans la bonne direction. 

 

1. Entraînez-vous avec la grille de la règle des tiers de votre appareil photo : « Activez-la afin de pouvoir voir ce que vous faites au fur et à mesure que vous le faites, suggère K. Plicanic, finalement, on se fait une idée. »

 

2. Faites une excursion pédagogique selon la règle des tiers : « Allez dans un parc ou quelque part et essayez de prendre dix bonnes photos qui suivent le modèle de la règle des tiers, propose la photographe de mariage Anna Goellner, plus vous le faites, plus il s’incruste dans votre tête. »

 

3. Ne perdez pas les yeux de vue : « Choisissez l’endroit où vous voulez que votre point de mire, l’endroit par lequel le regard du spectateur entre dans l’image, existe avant la prise de vue. J’y vais toujours pour les yeux », déclare l’auteur et photographe animalière Carli Davidson.

 

Briser la règle des tiers

La règle des tiers n’est peut-être pas un décret absolu, mais s’éloigner d’un tel pilier artistique peut être intimidant pour un débutant. Voici quelques exemples de créations pour lesquelles des professionnels chevronnés se sont affranchis de cette ligne directrice :

Portrait d'une femme à côté d'un buisson
Femme photographiée avec la règle des tiers
Paysage montagneux photographié avec la règle des tiers

1. Remplissez le cadre : « Remplir le cadre est vraiment intéressant, quand il y a des parties d’une image qui ne sont pas nécessairement entièrement dans le cadre, ou quand il y a un sujet qui est très au premier plan, explique le directeur artistique et photographe Alex Tan, je pense que ce sont des créations pour lesquelles on peut vraiment se libérer de la règle des tiers. Par exemple, je suis passé dernièrement à des portraits de personnes parfaitement centrés. »

 

2. Retirez-vous de votre sujet : « Si votre sujet ne représente qu’une très petite partie de l’image, suggère le photographe Derek Boyd, parfois, la meilleure façon de le mettre en valeur est de briser la règle des tiers et de le placer presque au centre de l’image. »

 

3. Essayez un autre style de composition : « Composer une photo en forme de lettre Z crée un flux vraiment agréable, car c’est ainsi que l’on lit naturellement une page, explique la photographe Sarah Aagesen, l’idée est que cela vous attire de gauche à droite, puis vers le bas à travers l’image, et enfin de nouveau en arrière. »

 

4. Prenez plusieurs photos : « Prenez une photo avec votre sujet au centre, prenez-en une avec lui en haut à droite et une autre avec lui en haut à gauche, propose D. Boyd, même si vous pensez que vous l’avez eu au premier coup, vous devriez toujours en prendre deux ou trois de plus. Vous pourrez choisir celle qui fonctionne le mieux plus tard. »

 

Ne vous inquiétez pas, vous pouvez toujours la corriger en post-production.

L’idéal est d’obtenir le plan que vous voulez avec l’appareil photo car il vous donne un maximum d’informations visuelles sur la scène. Une fois la prise de vue terminée, vous ne pouvez pas revenir en arrière et recapturer exactement le même moment. Mais heureusement, grâce à la technologie, il est toujours possible de modifier après coup une composition pour lui appliquer la règle des tiers.

Chien photographié utilisant la règle des tiers

« J’utilise Lightroom pour mes retouches rapides sur tout, explique C. Davidson, je me lance et je coupe des choses. Je vois comment les différents éléments fonctionnent et je joue avec la règle des tiers, c’est génial pour retoucher les images. »

 

Pendant que vous retouchez, vous vous entraînez une fois de plus et acquérez, grâce à cette répétition, une plus grande maîtrise de la règle des tiers. Au début, vous aurez peut-être du mal à reconnaître les photos qui fonctionnent avec ce principe de composition, mais avec la pratique, cela deviendra plus systématique et vous n’y penserez même plus. Vous le saurez, c’est tout. Mettez-vous au travail, vos futurs spectateurs n’en seront que plus captivés.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Danseuses de ballet sur scène – photographie et vitesse d’obturation | Adobe

Comprendre la vitesse d’obturation

Découvrez comment la vitesse d’obturation aide à prendre des photos nettes ou des actions spontanées.

Préparation du café dans un bar – conseils pour une faible profondeur de champ | Adobe

Initiation à une faible profondeur de champ
Découvrez comment une faible profondeur de champ peut enrichir les photographies.

Chien blanc au bord de l’eau – Conseils sur la distance focale | Adobe

Comprendre la distance focale.

Découvrez comment choisir la distance focale idéale pour chaque photo.

Photographie de paysage

Composition d’une superbe photo de paysage
Explorez les techniques de création artistique de vues panoramiques avec des conseils sur la photographie de paysage.

Essayez Lightroom dès aujourd’hui.

Lightroom

Abonnement à Lightroom
Inclut Lightroom et 1 To de stockage dans le cloud.
11,99 € par mois (TTC).
En savoir plus › | S’abonner ›

Creative Cloud pour la Photo
Bénéficiez de Lightroom, Lightroom Classic, Photoshop sur ordinateur et iPad et de 20 Go dans le cloud.
11,99 € par mois.

|

Creative Cloud pour la Photo
Bénéficiez de Lightroom, Lightroom Classic, Photoshop sur ordinateur et iPad et de 20 Go dans le cloud.
11,99 € par mois.

Enseignants et étudiants

19,50 €/mois

Profitez de -65 % sur toutes les applications Creative Cloud. En savoir plus


Tout Creative Cloud

59,99 €/mois

Bénéficiez des versions de Photoshop pour ordinateur et iPad, et de l'ensemble des applications de création.  En savoir plus