Conseils et astuces pour réussir une photo aérienne.

Lorsque l’on parle de photographie aérienne, on sait tous qu’il s’agit de photographie prise depuis…les airs. Mais il s’agit là en fait d’un vaste domaine, et il ne suffit pas de prendre de la hauteur pour réussir ses clichés.

 

Que vous utilisiez un drone, réserviez un vol ou que vous jouiez les acrobates au sommet d’un gratte-ciel, suivez ces conseils pour réussir toutes vos photos aériennes.

Photographie aérienne du Golden Gate Bridge

Sommaire

Qu’est-ce que la photographie aérienne.

 

Toutes les photographies qui auront été prises en altitude pourront entrer dans la catégorie « photographie aérienne ». Ce type d’image est non seulement impressionnant pour l’œil du spectateur, mais il peut également fournir des informations et des données essentielles, dans de nombreux domaines : de l’étude de l’environnement au stratégies militaires en passant par l’architecture.

 

Immortaliser ce que voient les oiseaux.

 

Les photos aériennes sont en effet des moyens extraordinaires de saisir de superbes paysages ou édifices sous des angles nouveaux. Elles permettent d’offrir à la vue de tous, la vision de zones autrement inaccessibles.

 

L’histoire de photographie aérienne, en bref.

 

Saviez-vous que nous devions la première photo aérienne digne de ce nom à un Français, Gaspar Felix Tournachon, communément appelé "Nadar" ? Ladite photo aérienne a été prise en 1858, depuis une montgolfière, aux abords de Paris. Croyez-le ou non, les photos originales ont été perdues.

 

Mais la photographie aérienne a surtout pris son envol avec les deux guerres mondiales, constituant alors un précieux outil pour les renseignements militaires.

Photographie aérienne d'une route en automne

La photo aérienne, pour le plaisir de tous.

 

Puis petit à petit, cette discipline quitte les champs de bataille pour entrer dans le domaine documentaire. Villes, paysages, monuments : les photos aériennes créent des contenus des plus intéressants, autant d’un point de vue publicitaire que pour des recherches et des études. On se souvient tous de la beauté des photos ariennes de Yann Arthus-Bertrand, dans son œuvre intemporelle « La Terre vue du ciel », un parfait exemple pour définir ce genre photographique.

aerial view shot from drone of green tea plantation top view aerial photo from flying drone of a tea plantation

Aujourd’hui, avec l’apparition des drones sur le marché, attendre de monter en montgolfière n’est plus un prérequis pour de belles prises de vue aériennes. Voyons ensemble comment prendre de la hauteur et comment disposer de clichés vertigineux.

 

Prenez votre envol pour capturer une photo aérienne.

 

De nombreuses solutions s’offrent à vous si vous êtes désireux de pratiquer la photo aérienne. Cela dépend des fins de vos photos, des sujets que vous allez photographier, et de l’environnement, entre autres.

 

Les photos aériennes par drone.

 

La photographie par drone est un moyen techniquement accessible et financièrement abordable pour débuter dans ce passionnant domaine qu’est la photographie aérienne.

 

Pour ce qui est de la qualité d’image, certaines des technologies embarquées dans les drones sont relativement proches de celles des appareils photo haute qualité. Oui, mais quel drone choisir pour faire des photos ? Tout dépend de vos besoins et de votre budget.
 

demonstration of copter man controls quadrocopter flight flying the copter over a field over sunset sky remote control in a man s hands

Si vous souhaitez créer des images en haute résolution, il conviendra de regarder de très près les caractéristiques du drone et peut-être envisager d’en choisir un qui soit capable de transporter votre appareil photo.

 

Photographier depuis un avion.

 

L’avantage des photos prises d’un avion par rapport aux photos aériennes par drone ? L’avion peut aller beaucoup plus haut et plus loin. Il peut également couvrir certaines zones que les drones ne sont pas autorisés à survoler.

aerial view and top view river in iceland beautiful natural backdrop

Pour ce qui est de la réservation du vol, c’est peut-être plus accessible que vous ne le pensez. À garder en tête pour de gros projets, comme la préparation d’une exposition ou d’un documentaire. Vous pourrez ainsi emporter avec vous la totalité de votre équipement.

 

Photographier depuis un hélicoptère.

 

La photo aérienne depuis un hélicoptère peut avoir ses avantages. L’avion, par exemple, n’est pas autorisé à voler en dessous de 300 mètres dans une zone peuplée. Si votre budget le permet, la prise de vue depuis un hélicoptère reste certainement la meilleure option pour photographier ou filmer un sujet de petite taille, ou un lieu densément peuplé comme une ville ou un stade.

Hong Kong City

Suivant votre projet et vos compétences, d’autres solutions s’offrent à vous, comme la photographie aérienne en deltaplane, en parapente, en montgolfière, en haut d’un gratte-ciel, etc.

 

Les outils et applications pour réussir votre photo aérienne.

 

Tout est possible en termes de photographie aérienne, mais cela va dépendre en grande partie de votre budget et des autorisations en vigueurs. Il est ainsi important, avant de vous envoler pour votre session photo, de vérifier la réglementation dans la zone et de garder à l’esprit les conseils et astuces qui suivent.

 

L’équipement optimal.

equipment of a modern photographer with a drone

Les objectifs.

 

Notez qu’il est préférable d’opter pour un objectif entre 28 et 400 millimètres. Au-delà, l’objectif pourrait être trop puissant et produire des photos floues. Vous disposez d’un deuxième boîtier ? Embarquez-le avec vous, vous pourrez ainsi utiliser rapidement un autre objectif, sans problème de manipulation dans l’avion.

 

La protection du matériel.

 

Enfin, prévoyez des sangles et des pinces pour bien fixer votre équipement, surtout si vous prévoyez de prendre des photos par une fenêtre ouverte. Anticipez aussi en protégeant votre matériel des chocs éventuels de l’atterrissage.

 

Le lieu et la météo.

 

On ne vous apprend rien, la météo le jour du shooting jouera grandement sur le résultat de vos photos aériennes. Ce que vous ne savez peut-être pas en revanche, c’est que pour réaliser de jolies prises de vue depuis un avion, le mieux est de faire en sorte d’avoir le soleil à environ 20 degrés au-dessus de l’horizon

unrecognizable person taking aerial photos of snow mountains

Outre la qualité de l’appareil et des objectifs, nous souhaitons attirer votre attention sur un point important quand il s’agit de prise de vue aérienne : le stabilisateur d’image.
On trouve aujourd’hui de nombreuses marques qui commercialisent des objectifs avec stabilisateur. Ce type d’objectif est idéal pour la photographie aérienne, car il peut limiter le flou généré par les vibrations de l’avion.

Au bon endroit, au bon moment.

 

Généralement, c’est au petit matin ou quelques heures avant le coucher du soleil que l’angle est idéal. Toutefois, cela dépend de votre position géographique et de la saison. Dans le cas où vous désireriez photographier depuis un grand bâtiment ou depuis une colline, il vous faudra attendre que le soleil soit un peu plus bas que 20 degrés.

C’est aussi à ces heures, le matin et en fin de journée, que vous aurez le moins de risque de turbulences, donc moins de risques de secousses pendant les prises de vues aériennes.

 

Les réglages de l’appareil.

 

La photographie aérienne demande des réglages particuliers et ne consiste pas seulement à partir dans les airs pour capturer une photo. De la vitesse d’obturation à la stabilisation d’image, jusqu’à l’ISO, nous faisons le point sur tous les réglages nécessaires pour réussir votre photo aérienne.

 

La vitesse d’obturation.

 

Optez pour des vitesses d’obturation élevées, par exemple 1/1000 de seconde ou plus. Cela permet d’éliminer le flou. Pensez aussi à activer l’autofocus.


La stabilisation d’image.

 

On vous parlait plus haut de l’importance du stabilisateur d’image. Soulignons ici toutefois que si vos vitesses d’obturation sont très élevées par rapport à la distance focale de votre objectif, il peut être utile de désactiver la stabilisation d’image.

downtown san francisco aerial view of skyscrapers

L’ISO.

 

Enfin, en fonction de l’heure à laquelle vous volez, pensez à ajuster l’ISO. Augmentez ce dernier dès que le soleil commence à se coucher. Essayez de commencer votre session à 200 ou 400 ISO. Ensuite, à mesure que la lumière naturelle baisse, passez à 1600, 3200, voire plus.

 

Lors de la prise de vue aérienne.

 

Voyez avec le pilote s’il est possible d’ouvrir ou de retirer la fenêtre ou la porte, pour éliminer les reflets dans la vitre. Votre appareil photo doit rester à l’intérieur du cadre de la fenêtre, pour éviter les secousses causées par les courants d’air.

photographe en avion au-dessus de la mer du nord

N’appuyez pas votre appareil photo ou votre bras sur le bord de la fenêtre ou sur une partie de l’avion en vue de gagner en stabilité, cela ne fonctionnera pas. Les vibrations mécaniques provoqueront un flou dû aux mouvements de l’appareil.

 

L’importance de la composition.

 

Nous avons beaucoup parlé de matériel, pourtant, la photographie aérienne laisse énormément de place à la créativité et aux jeux de compositions. Si l’on sait tirer parti des textures, des formes et des couleurs, une photo aérienne peut devenir un vrai tableau de maître.  

aerial view on the waves beautiful natural seascape from air

Perfectionnez vos clichés avec Lightroom.

 

Afin de mettre en valeur les éléments phares de vos images et supprimer tout élément qui pourrait détourner l’œil du sujet, le travail en post-production a toute son importance.

Lightroom resultat

Adobe Lightroom permet de sublimer facilement vos prises de vue aériennes, avec des outils, comme :

 

  • L’outil Dehaze. Idéal pour éliminer l’aspect brumeux, souvent présent dans les images prises à haute altitude.
  • Le pinceau de retouche, qui permet d’éclaircir des parties de votre image et d’en assombrir d’autres pour mettre en valeur certaines zones et jouer avec les contrastes.

 

Découvrez avec Michael Shainblum comment retoucher des photos prises avec un drone, dans cette vidéo étape par étape.

 

Vivre de sa passion et devenir photographe aérien.

 

Tout photographe a certainement pensé un jour à devenir photographe aérien. Il faut dire qu’en plus de pouvoir faire des photos sous des angles totalement nouveaux, on en prend plein la vue. D’ailleurs, sur vos premiers vols, il est possible que vous rentriez avec plus de souvenirs en tête que d’images sur votre appareil.

aerial photo of mix color of stream in to river
« Ne soyez pas trop dur avec vous-même, et pardonnez-vous si vous vous déconcentrez. C’est un environnement plutôt distrayant. »

Alex MacLean, photographe.

 

Volez plus haut, visez plus loin.

 

Quand il s’agit de photographie aérienne, le budget constitue bien souvent un obstacle. Mais voyez cela plutôt comme un investissement.

aerial drone photo city of denver colorado at sunset
« Quand j’ai dépensé 300 dollars pour mon premier vol d’une heure, mes parents ont pensé que j’étais fou, mais ce seul vol a généré des dizaines de missions après, toutes rémunérées. »
Toby Harriman, photographe aérien.

 

Grâce à tous nos conseils, vous êtes désormais prêt à planer au-dessus des nuages, des gratte-ciels et des paysages naturels. Prenez votre envol et faites vivre votre passion mais surtout laissez parler votre créativité pour une photo aérienne réussie !

Téléchargez Lightroom.

Retouchez et synchronisez vos photos dans le cloud avec tous vos appareils.

Gratuit 7 jours, puis 11,99 € par mois.