Une sobriété percutante : guide de la photographie minimaliste.

Comme les autres formes d’art minimaliste, la photographie minimaliste capture l’essence du sujet. Créez des photos qui sortent de l’ordinaire avec des lignes sobres, des espaces vides et seulement les éléments essentiels.

Trois volants de badminton aux couleurs éclatantes

Privilégiez la simplicité.

Chaque fois que vous prenez une photo, vous choisissez le contexte à inclure autour du sujet. Si les arrière-plans austères, les grands espaces blancs et les formes géométriques vous inspirent, vous avez potentiellement le profil d'un photographe minimaliste.

 

La photographie minimaliste s’inspire des peintures et des sculptures extrêmement abstraites réalisées par certains artistes à la fin du XXe siècle. Ces artistes minimalistes réalisaient des œuvres hors de la réalité, n’existant que pour elles-mêmes, avec des formes géométriques simples, des lignes très marquées ou de grands aplats de couleur. Les photographes minimalistes ont hérité de ce goût pour la simplicité et la sobriété des compositions, et appliquent ces principes à ce qu’ils voient dans le monde réel.

 

Pour réaliser vos photos minimalistes, demandez-vous si les scènes qui attirent votre œil attireront également celui des autres. « Vous devez attirer le regard sur un objet ou un sujet singulier, et éliminer le bruit blanc, explique le photographe Aleks Baharlo. Avec l’expérience, j’ai appris à me fier à mon instinct et à me lancer, mais il ne faut pas avoir peur de remplir 5 % du cadre avec le sujet et de laisser tout le reste vide. »

Vue du ciel d’un navire au milieu des eaux glacées
Oiseau posé sur un poteau

Concentrez-vous sur le sujet.

La photographie minimaliste étant relativement austère, le sujet y est encore plus important que dans les autres styles de photo. En l’absence d’autres silhouettes ou éléments de composition au premier ou à l’arrière-plan, le sujet doit attirer toute l’attention. « Le sujet doit être intéressant, sinon la photo minimaliste devient une photo simpliste », explique Aleks Baharlo. En isolant un sujet intéressant, vous laissez libre cours à l’imagination et permettez à chacun de raconter sa propre histoire. 

 

Soyez attentif à la composition.

En l’absence de bruit de fond, les éléments inclus dans le cadre et les angles sous lesquels vous les capturez ont encore plus d’importance. Pour attirer l’attention sur votre sujet, composez votre photo avec soin en regardant dans le viseur. Demandez-vous si tout ce qui se trouve dans le cadre est essentiel. « Retirez un élément pour voir si vous préférez le rendu, suggère la photographe Nicole Morrison. Est-ce plus équilibré ? Votre attention est-elle attirée là où elle doit l’être ? » N’hésitez pas à recommencer, à déplacer l’appareil photo ou à changer de position jusqu’à ce qu’il ne reste que l’essentiel. 

Une personne vêtue de noir dans le désert

Souvenez-vous de la règle des tiers. Il ne s’agit pas d’une règle, mais plutôt d'un principe : divisez votre photo en trois lignes horizontales sur trois lignes verticales, puis bougez le cadre jusqu’à ce que le sujet ou les autres éléments se trouvent aux intersections des lignes. « Je me sers souvent de la règle des tiers pour placer mon sujet, indique Nicole Morrison. Mais comme toutes les règles, c’est à vous de voir si elle vous convient, si vous allez l’adopter ou l’ignorer. C’est bien de la connaître, mais il faut surtout qu’elle vous plaise. »

 

Aleks Baharlo s’affranchit sans problème de la règle des tiers. « Mes photos sont généralement composées de différentes lignes contrastées : un horizon horizontal, un sujet vertical, explique-t-il. Soit tout est vertical, soit tout est horizontal, soit c’est un contraste entre les deux. » À chaque photo, faites des tests pour voir ce qui fonctionne le mieux en fonction du sujet.

 

Diminuez la profondeur de champ.

Avec une faible profondeur de champ, vous pouvez attirer l’attention sur le sujet en floutant l’arrière-plan. « J’utilise une profondeur de champ plus faible pour faire la mise au point sur le sujet et flouter tout ce qui se trouve en arrière-plan », indique Aleks Baharlo. Pour cela, agrandissez l’ouverture pour laisser pénétrer davantage de lumière dans le capteur de l’appareil photo, ou augmentez la distance entre l’appareil photo et le sujet, puis faites un zoom avant sur le sujet. De cette façon, vous flouterez encore davantage l’arrière-plan. Lorsqu’il y a de la lumière derrière votre sujet, une profondeur de champ plus faible crée un effet de bokeh, transformant les points lumineux en cercles flous. 

 

Testez différentes expositions.

Pour augmenter la lumière pénétrant dans le capteur de l’appareil photo, il a d’autres solutions que l’élargissement de l’ouverture. Vous pouvez également ralentir la vitesse d’obturation pour augmenter l’exposition ou créer une photo baignée de lumière. Une exposition plus élevée peut transformer un ciel nuageux en fond blanc. « Mes photos comportent beaucoup d’espace blanc négatif, ce qui fait ressortir le sujet de couleur foncée ou grise », explique Aleks Baharlo. Il recommande d’utiliser le bracketing, c’est-à-dire de prendre une photo avec l’exposition appropriée, puis d’en prendre une avec une exposition beaucoup plus élevée et une autre avec une exposition beaucoup plus faible. Avec ces variations, vous disposez de plus d’options pour retoucher votre photo.

Marches d’un escalier blanc devant un mur blanc

Trouvez des thèmes de photographie minimaliste partout.

Pour prendre des photos de paysage minimalistes, mieux vaut opter pour un environnement calme. « L’environnement urbain ne se prête pas trop à la photographie minimaliste, contrairement au désert, à la plage ou aux montagnes qui y sont bien plus adaptés », confie Aleks Baharlo.

 

Même si vous vivez dans une ville très peuplée, vous pouvez trouver des sujets minimalistes. Des ciels bleus, des murs nus, des tronçons de béton ou des étendues d’herbe dans les parcs. « Il faut toujours garder l’œil ouvert, conseille Nicole Morrison. J’ai pris des photos dans mon quartier et j’ai fini par voir des arrière-plans partout après avoir consciencieusement observé mon environnement. »

 

Il n’est même pas nécessaire de sortir de chez soi pour prendre de bonnes photos. Pour la plupart de ses photographies de produits, Nicole Morrison transforme son appartement en studio et crée des arrière-plans avec des papiers de couleur. Avec un éclairage approprié, vous pouvez créer des ombres incroyables. 

 

Mettez de l’intention dans vos choix de couleur.

Peut-être considérez-vous la couleur comme un élément inutile dans vos photographies. Certains photographes minimalistes trouvent qu’elle détourne l’attention de la forme, mais il est aussi possible d’en faire un élément essentiel. La plupart des photos d’Aleks Baharlo sont en noir et blanc. « Mais il arrive que la couleur apporte un plus à la photo ou au sujet. Si je photographie une fleur avec beaucoup d’espace négatif, et que je fais la mise au point sur la fleur uniquement, je peux décider d’inclure la couleur si elle ne détourne pas du sujet. » 

Formes aux couleurs éclatantes sur lesquelles ou autour desquelles de la nourriture est disposée artistiquement
Ventilateur blanc sur une surface sombre devant un mur blanc

Appliquez le minimalisme à la photographie de produits.

Le minimalisme fonctionne très bien avec la photographie de produits. Il s’agit d’attirer le regard sur le produit tout en composant une photo intéressante. Nicole Morrison recherche des couleurs qui complètent la marque ou sort les produits de leur contexte habituel. « En plaçant une chaussure devant un mur en ciment, par exemple, vous obtenez un contraste intéressant entre la texture souple de la chaussure et la rudesse du mur. Cette différence permet de mettre en avant certaines qualités du produit. »

 

Lorsque très peu d’éléments composent la photo d’un produit, l’angle prend toute son importance. Les photographes présentent souvent les produits « à plat » ou vus du dessus. « Je vois aussi beaucoup de photos prises de trois quarts au-dessus, ajoute Nicole Morrison. « C’est un compromis entre la prise aérienne et la prise à hauteur d’œil. »

 

Vous pouvez aussi jouer avec l’éclairage pour donner une intensité dramatique à votre photographie de produit. « Les ombres étirées et exagérées ou les ombres mystérieuses projetées par des éléments hors champ deviennent très populaires », indique Nicole Morrison.

 

Mettez-vous à l’épreuve.

Les contraintes augmentent la créativité : n’hésitez pas à vous en imposer de nouvelles ou à vous entraîner avec celles que vous connaissez déjà. « Donnez-vous des missions aléatoires, propose Nicole Morrison. Retravaillez ce qui vous passionne. » Elle recommande aussi d’utiliser des éléments de votre environnement pour voir ce que vous pouvez en faire. Les éléments les plus simples peuvent produire de superbes images, comme des feuilles de thé éparpillées ou des gouttes d’huile sur du papier. « J’ai sorti du thé de mon placard, je l’ai photographié, puis je me suis préparé un thé », raconte Nicole Morrison. Utilisez ce que vous avez sous la main et amusez-vous.

 

Retouchez avec parcimonie.

Les retouches photo post-prise de vue sont autant d’occasions d’expérimenter. Aleks Baharlo retouche ses photos dans un style minimaliste. « L’outil de retouche sert à peaufiner la photographie, indique-t-il. J’utilise des choses simples. Je convertis les photos en couleur en noir et blanc et j’exagère le contraste entre le sujet et l’espace négatif. »

 

Avec Adobe Photoshop Lightroom, vous pouvez effectuer de petits ajustements au niveau du contraste, des hautes lumières et des ombres, mais aussi des changements plus importants, comme supprimer un objet inutile. Explorez les outils de post-traitement ou suivez un tutoriel, et révélez le meilleur vos photos minimalistes.

Contributeurs

Allez plus loin avec Adobe Photoshop Lightroom.

Retouchez facilement des photos avec les paramètres prédéfinis Lightroom et accédez à vos projets, où que vous soyez, grâce à la gestion du stockage des photos dans le cloud.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Photographie de paysage

Composer une superbe photo de paysage
Explorez les techniques de création artistique de vues panoramiques avec des conseils sur la photographie de paysage.

Plan général d'un paysage urbain

Définir la scène avec un plan général

Les plans généraux sont essentiels pour indiquer où et souvent quand l'action a lieu.

Image alléchante d'un sandwich à l'avocat et au fromage frais

Conseils pour la photographie culinaire.

Explorez le monde de la photographie culinaire avec les conseils de professionnels du secteur.

Photographie de rue d'un motocycliste dans la pénombre

Maîtriser la photographie de rue

Appropriez-vous cette forme spontanée de storytelling et prenez des clichés qui racontent le quotidien.

Téléchargez Lightroom.

Retouchez et synchronisez vos photos dans le cloud avec tous vos appareils.

Gratuit 7 jours, puis 11,99 € par mois.