Réalisez des portraits photo saisissants.

Comment photographier vos sujets sous leur meilleur jour

Portrait de femme avec des taches de rousseur sur fond noir

Si vous pouvez établir un lien authentique avec le sujet dont vous réalisez le portrait photo, vous avez déjà parcouru plus de la moitié du chemin. 

 

« L’une des clés de la réussite d’un portrait est le lien que vous tissez avec le sujet », explique Anthony Pidgeon, photographe-portraitiste professionnel. Cela n’a rien à voir avec la technique, mais je pense qu’un bon portrait est le fruit d’une collaboration. Votre sujet vous donne quelque chose de lui et vous devez trouver quoi faire de ce don. C’est une question de confiance : vous fait-il confiance ? Lui faites-vous confiance pour vous accompagner jusqu’au bout du processus ? Un lien a-t-il été établi ? Si c’est le cas, vous pouvez l’exprimer en jouant sur l’éclairage, la pose et la composition. » 

 

Selon Anna Goellner, qui se spécialise dans la photo de mariage, « vous essayez de raconter une histoire, de montrer qui est cette personne ».

 

Tissez des liens.

Comment créer cet instant collaboratif ? La préparation d’une séance photo productive prend du temps. Ménagez-vous un peu d’espace. Shawn Ingersoll, designer et photographe, recommande de s’accorder au moins une heure avant le début d’une séance photo. « Durant les 30 premières minutes, vous apprendrez à vous connaître », explique-t-il.

Anthony Pidgeon précise que chaque séance est différente et que vous devez rester attentif à votre sujet. Certains seront plus disponibles que d’autres. « Je crois que cela dépend de la personne, de l’endroit où elle se trouve, de ce qu’il se passe, de sa volonté de participer. C’est loin d’être toujours le cas », dit-il. « Bien souvent, la personne, qui a eu différentes choses à faire avant la séance et en a d’autres prévues juste après, ne cesse de regarder sa montre. Certains disent : ‘Allez, faisons un truc sympa.’ et d’autres : ‘Finissons-en.’ Certaines personnes sont très timides. Il est important de se faire une idée de leur degré d’implication. » 

Photographe réalisant le portrait d’un mannequin
Portrait d’une femme affichant un grand sourire

Une fois que vous avez cerné la personne avec laquelle vous travaillez, reportez votre attention sur la pièce. Anthony Pidgeon conseille de se poser les questions suivantes : « Y a-t-il des sources de lumière naturelle ? Vais-je devoir utiliser un éclairage brut, tamisé, direct, indirect ? Que va raconter cette histoire ? »

On peut facilement se sentir bousculé lorsqu’on photographie une personne, mais pour réaliser un bon portrait, il faut prendre le temps de nouer des liens et de réfléchir. Photographe de mariages et de fiançailles, Naba Zabih affirme que même dans la frénésie d’un grand évènement, il est important de prendre le temps de composer une image dont vous serez fier. « À une époque où tout est digital et ultra-rapide, arrêtez-vous, composez et réfléchissez à la photo avant de la prendre », poursuit-elle. N’oubliez pas qu’avec un portrait photo, vous avez une variable supplémentaire à prendre en compte. « Vos sujets sont des êtres humains, déclare Naba Zabih, ils sont donc beaucoup plus difficiles à photographier que des sujets inanimés. Ils bougent et clignent des yeux. »

 

Trouvez la bonne lumière pour votre portrait photo.

De nombreux éléments du portrait photo relèvent davantage de l’intuition que de la maîtrise technique. Il est donc utile dès le départ de trouver ou mettre en place un bon éclairage pour la séance. Si vous réalisez des prises de vues dans un studio, vous devrez prendre la plupart de ces décisions à l’avance.

 

« Si vous voulez réaliser un portrait théâtral fortement contrasté, vous utiliserez probablement un éclairage direct, que ce soit une lumière naturelle ou artificielle », explique Shawn Ingersoll. « Si vous souhaitez obtenir une photo moins spectaculaire, comme un portrait professionnel, vous utiliserez un éclairage plus diffus avec plusieurs sources lumineuses. Vous aurez une source principale, généralement la plus lumineuse, qui éclairera un côté du visage du sujet. Vous devrez ensuite éclairer l’autre côté avec une source secondaire. Sinon, vous obtiendrez un résultat très théâtral. Une troisième source est facultative. Vous l’utiliserez parfois pour éclairer les cheveux ou le décor, s’il y en a un. »

« Avec les personnes d’un certain âge, il faut légèrement tamiser la lumière, sauf si vous souhaitez accentuer la texture de la peau. »

« Avec les personnes d’un certain âge, il faut légèrement tamiser la lumière, sauf si vous souhaitez accentuer la texture de la peau. », recommande Anthony Pidgeon. « Toutefois, si une personne a des cicatrices d’acné ou des rides, vous éviterez d’utiliser une lumière dure, à moins qu’elles ne fassent partie intégrante de sa personnalité. Il faut se demander comment elle le prendra et si elle apparaîtra sous son meilleur jour, si elle est dynamique, si elle possède un point fort, et si cette photo est appropriée. »

 

Selon lui, les photographes-portraitistes doivent savoir équilibrer leurs éclairages. « Les débutants ont souvent tendance à amplifier l’éclairage avec des spots et obtiennent ensuite un résultat signalétique », dit-il. « En équilibrant l’éclairage principal et l’éclairage d’appoint, vous créez deux expositions simultanées. Une fois que vous commencez à comprendre comment trouver cet équilibre, vous pouvez effectuer des modifications incrémentielles au lieu d’intensifier ou de supprimer l’éclairage. »

Portrait photo d’un homme vêtu d’un t-shirt gris

Si vous réalisez un portrait photo en extérieur avec une lumière essentiellement naturelle, vous aurez besoin d’un ensemble d’outils légèrement différent. L’expérience des mariages en extérieur a appris à Anna Goellner que le milieu de la journée était le pire moment pour les prises de vues. « Le soleil est au zénith, ce qui crée des ombres sous les yeux », explique-t-elle. « J’ai besoin d’un éclairage uniforme pour les portraits. Pour les prises de vues en milieu de journée, comme c’est souvent le cas lors des mariages, je cherche toujours des arbres. »

 

Tout est dans le regard.

Anna Goellner affirme que le plus important pour un portrait photo est d’effectuer la mise au point sur les yeux du sujet. « Si vous faites la mise au point sur le front ou la frange d’une personne et que ses yeux sont flous, la photo sera totalement ratée, sauf si vous êtes un véritable artiste », dit-elle. Outre ce rappel simple mais vital, réfléchissez à l’objectif que vous allez utiliser.

 

Selon Anna Goellner, les meilleurs objectifs pour les portraits sont ceux à très grande ouverture. « Un objectif à très grande ouverture laisse entrer beaucoup de lumière et floute l’arrière-plan », explique-t-elle. Les objectifs grand angle et une faible profondeur de champ vous aident à effectuer la mise au point sur votre sujet, et non sur des éléments moins importants en arrière-plan. Pour les portraits, Anna Goellner utilise un objectif de 85 mm.

Derek Boyd, photographe sur la côte nord-ouest du Pacifique, conseille d’essayer des distances focales encore plus longues. « Si vous avez une longue distance focale et que vous vous trouvez à proximité de votre sujet, vous aurez une très faible profondeur de champ », dit-il. « Un objectif de 200 millimètres est donc parfait pour réaliser des portraits. Vous pouvez photographier de très près et obtenir un résultat parfait, car l’arrière-plan est flouté. De plus, la compression opérée par les téléobjectifs est une distorsion très avantageuse pour les sujets, car elle rapetisse légèrement le nez et améliore l’aspect des yeux. C’est très flatteur. »

 

« C’est difficile à expliquer, poursuit Derek Boyd, mais chaque fois que vous voyez un beau portrait, comme une photo glamour, il a pratiquement toujours été réalisé avec une très grande distance focale. À l’inverse, vous avez de courtes distances focales de 30 millimètres et moins. Si vous vous rapprochez trop d’une personne avec un objectif grand angle, sa tête a l’air énorme et tout ce qui se trouve à l’arrière-plan paraît minuscule. Vous obtenez quasiment un effet fisheye, ce qui n’est pas du tout flatteur. Vous pouvez utiliser cet objectif pour les portraits, mais ce n’est pas conseillé. »

Portrait photo d’un mannequin
Portrait en noir et blanc d’un homme barbu portant des lunettes
Portrait photo d’une femme aux cheveux châtains vêtue d’un t-shirt orange

Tout est dans le choix du point focal. « Avant d’effectuer des prises de vues sur un vrai appareil photo (un reflex), je n’utilisais que des compacts et tout était net », explique Derek Boyd. « Je pense que ce qui fait toute la différence entre un cliché et une photo artistique, c’est la mise en valeur du sujet. Cela ne veut pas dire que vous devez à tout prix utiliser une faible profondeur de champ, mais c’est ce qu’un portraitiste professionnel fera. Et la première fois que vous le faites vous-même, c’est magique. C’est ce que je recherche toujours dans les portraits : un arrière-plan entièrement flouté et un bel œil net avec un petit scintillement. »

 

Une fois que vous connaissez les règles, vous avez le droit de les enfreindre.

De nombreux photographes commencent par utiliser les modes automatiques, qui peuvent s’avérer très utiles. Ils vous permettent de tisser des liens avec votre sujet et de vous concentrer sur l’éclairage, mais Anthony Pidgeon estime qu’à terme, ils peuvent vous empêcher de progresser.

 

« Un programme peut effectuer les réglages de base, mais je ne pense pas qu’il soit très propice à la créativité », affirme Anthony Pidgeon. « Le programme est là pour que vos prises de vue soient acceptables. Mais si vous voulez faire carrière dans la photographie, vous devez aller plus loin. Vous devez passer en mode manuel pour faire la différence, ce qui est intimidant. Comme beaucoup de gens, vous vous dites peut-être : ‘Ce mode fonctionne très bien. J’obtiens de super photos dans ce contexte. Pourquoi m’en passer ?’ Puis soudain, vous changez de contexte et ça ne fonctionne plus. Ce programme faisait tout le travail pour vous : il effectuait tous les calculs et prenait de nombreuses décisions. Vous devez revenir en arrière et voir comment l’exposition fonctionne. » En vous familiarisant avec les réglages des appareils photo manuels et en prenant des décisions plus nuancées, vous pourrez réaliser des portraits photo originaux et artistiques.

 

Vous pourrez aussi continuer d’affiner la technique d’exposition en parallèle. Photographe et designer installé à Los Angeles, Alex Tan vous encourage à multiplier les essais. « Je trouve très intéressant de remplir le cadre, dit-il, j’aime quand certaines parties d’une image sortent du cadre ou qu’un sujet est au premier plan et occupe jusqu’à un tiers du cadre. Avant, je réalisais des portraits de personnes parfaitement cadrées sur des arrière-plans nets, mais désormais, je me demande ce que cela donnerait si je plaçais mon appareil photo derrière une personne ou par-dessus son épaule. »

Portrait photo en extérieur d’un homme discutant avec des amis

Tout cela nous renvoie à ce facteur fondamental du portrait photo. « Il s’agit probablement d’une règle immuable en photographie : l’histoire est reine. », déclare Alex Tan. « C’est le moteur de la conception, de la création, de l’écriture et de la réalisation cinématographique. J’invite les gens à ne jamais l’oublier. »

« Le portrait est intéressant, car vous faites souvent fi des règles », confirme Naba Zabih. « Si j’arrive à capter une émotion dans la photo, c’est formidable. Je rate intentionnellement certaines de mes photos. Je réduis la vitesse d’obturation ou je photographie des sujets mal cadrés. Les photos qui font passer une émotion sont généralement celles que je préfère. L’avantage du portrait photo, c’est que l’image n’a pas besoin d’être parfaite pour être la plus réussie. »

 

Trouvez l’inspiration.

L’univers du portrait est très vaste. Si vous avez besoin d’un bon point de départ, essayez d’étudier plusieurs styles de portrait pour savoir lequel vous convient le mieux.

 

Maîtrisez le selfie.

Les autoportraits sont une forme d’expression créative, mais aussi un excellent moyen d’affiner vos compétences en portrait photo. Si vous êtes à la fois le modèle et le photographe, vous pouvez prendre votre temps pour régler l’appareil photo, essayer différents éclairages et tester de nouvelles idées.

Personne tenant son téléphone portable sur lequel son selfie est affiché

Réalisez des portraits professionnels.

Les portraits professionnels vous permettent d’exprimer votre créativité dans un cadre professionnel. Bien qu’ils doivent souvent respecter un certain style ou une certaine approche visuelle, vous pouvez toujours aider les sujets à se distinguer et à révéler leur personnalité.

 

Ajoutez une touche glamour.

Des portraits artistiques aux photos de mode avant-gardistes, la photographie glamour met en avant la personnalité, l’attitude et l’apparence du sujet. Apprenez à préparer votre séance photo glamour et à peaufiner vos images avec des outils de retouche en post-production, puis glissez quelques photos glamour dans votre portfolio.

 

Que vous soyez un photographe professionnel expérimenté ou débutant, le portrait est un excellent moyen de développer vos compétences et de promouvoir la créativité. Essayez, et n’oubliez pas de toujours faire la mise au point sur le sujet et de mettre en avant sa personnalité.

Contributeurs

Allez plus loin avec Adobe Photoshop Lightroom.

Retouchez facilement vos photos grâce aux paramètres prédéfinis Lightroom et à la fonctionnalité Super-résolution, partagez-les depuis tous vos appareils et accédez à vos projets, où que vous soyez, grâce à la gestion du stockage des photos dans le cloud.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Préparation du café dans un bar – conseils pour une faible profondeur de champ | Adobe

Comprendre la profondeur de champ
Découvrez comment une faible profondeur de champ peut enrichir les photographies.

Application de la règle des tiers pour photographier une femme marchant avec un parapluie rose

Utiliser et dépasser la règle des tiers

Améliorez vos compétences en matière de composition photographique pour obtenir des images plus étonnantes. 

Image de nature morte : jonquilles jaunes en fleurs en basse lumière

L’art de la photographie de nature morte

Améliorez vos compétences de composition en apprenant l’art de la photographie de nature morte.

Macrophotographie de fourmis rouges

Découvrir la macrophotographie

Voyagez dans un nouveau monde et apprenez à magnifier les sujets minuscules grâce à ces conseils en macrophotographie.

Lightroom

Lightroom

Retouchez et synchronisez vos photos dans le cloud avec tous vos appareils.
7 jours gratuits, puis ... par mois.

Lightroom
Photoshop

Photographie

Accédez à Lightroom, Lightroom Classic et Photoshop, et bénéficiez de 20 Go d'espace de stockage dans le cloud. Gratuit 7 jours, puis 12,09 € par mois.

Lightroom

Tout Creative Cloud

Accédez à l'ensemble des applications de création et bien plus encore.
7 jours gratuits, puis 60,49 € par mois.

Améliorez vos portraits avec Photoshop Lightroom.

Formule Lightroom (1 To)
Accédez à Lightroom sur ordinateur et appareils mobiles et à d’autres services Creative Cloud pour seulement .

12,09 €/mois

Formule Lightroom (1 To)
Accédez à Lightroom sur ordinateur et appareils mobiles et à d’autres services Creative Cloud pour seulement .

12,09 €/mois

Creative Cloud pour la photo (20 Go)
Accédez à Lightroom (sur ordinateur et appareils mobiles), Lightroom Classic et Photoshop (sur ordinateur et iPad).

12,09 €/mois

Creative Cloud pour la photo (20 Go)
Accédez à Lightroom (sur ordinateur et appareils mobiles), Lightroom Classic et Photoshop (sur ordinateur et iPad).

12,09 €/mois

Étudiants et enseignants
Bénéficiez de -65 % sur la vingtaine d’applications Creative Cloud, dont Lightroom.

19,66 €/mois

Formule Entreprise
Bénéficiez de Lightroom et de toutes les
applications Creative Cloud ainsi que de fonctionnalités professionnelles exclusives.

60,49 €/mois

Formule Entreprise

Bénéficiez de Lightroom et de toutes les
applications Creative Cloud ainsi que de fonctionnalités professionnelles exclusives.

60,49 €/mois