Comprendre les couleurs tertiaires.

Outil essentiel dans la réalisation de palettes diversifiées et nuancées, les six couleurs tertiaires constituent la dernière strate de la roue chromatique. La pluralité des couleurs qui les composent rend ces teinte riches, profondes et parfaites pour ajouter des accents plus sombres ou plus foncés à vos designs. Laissez-vous inspirer par l'univers des couleurs intermédiaires, grâce à cet article rédigé par des spécialistes de la création graphique.

Photo des gens portent des ombrelles rouges

Quelles sont les couleurs tertiaires ?

Sur le cercle chromatique, les couleurs tertiaires ou intermédiaires sont le résultat du mélange à parts égales d'une couleur primaire avec une couleur secondaire. Les mélanges obtenus dans la gamme des couleurs chaudes sont le rouge-orangé et le jaune-orangé. Les teintes tertiaires froides sont le jaune-vert, le bleu-vert et le bleu violacé, le rouge violacé étant à cheval entre les couleurs chaudes et froides.

 

Ces couleurs issues de mélanges plus complexes peuvent comporter des éléments symboliques de chaque couleur primaire ou tertiaire qui les compose. Ainsi, la teinte pourpre pourra évoquer aussi bien la chaleur du rouge que le froid du bleu dont elle est formée, en fonction des couleurs avec lesquelles vous l'associerez dans votre design.

 

Le cercle chromatique (ou roue chromatique) apporte une classification méthodique des douze couleurs de base, vous permettant ainsi de combiner les nuances pour créer votre propre palette de teintes. C'est un outil pédagogique très utile grâce auquel il est possible de bien comprendre les interactions entre les couleurs, et de choisir sa gamme de travail en fonction de plusieurs critères (chaud/froid, teintes analogues, couleurs complémentaires etc.).

 

La roue chromatique

Comment obtenir les couleurs tertiaires ?

Découvrons-en un peu plus sur l'univers des couleurs tertiaires. L'équation magique qui permet de les obtenir est simple : 1 couleur primaire + 1 couleur secondaire. Cependant, les couleurs secondaires en question sont les couleurs secondaires voisines de chaque couleur primaire. Si vous mélangez une couleur primaire avec une couleur secondaire qui lui est opposée sur la roue chromatique, vous obtiendrez une teinte qui oscillera entre le gris/noir et le marron.

 

Si ce n'est pas pour vous déplaire, vous pouvez vous en donner à cœur joie, mais dans le cas contraire, voici les couleurs primaires et secondaires à combiner, pour obtenir des couleurs tertiaires vibrantes :

 

  • Bleu + vert = bleu turquoise
  • Bleu + violet = bleu indigo/campanule
  • Rouge + violet = pourpre
  • Rouge + orange = vermillon/écarlate/capucine
  • Jaune + orange = ocre/doré/safran
  • Jaune + vert = vert chartreuse/pistache/soufre
Photo de palette des couleurs

En peinture, vous pouvez choisir de mélanger vos couleurs de façon complète ou partielle, selon l'effet escompté. Un mixage seulement partiel créera un résultat moins homogène et une teinte plus riche, grâce aux variations de nuances qui se trouveront au sein du mélange.

 

Tout savoir sur l’art du design

Le symbolisme des couleurs tertiaires.

Produits des couleurs primaires et secondaires, les couleurs tertiaires sont également chargées de sens. Découvrez le symbolisme de chacune d'entre elles, pour vous familiariser avec cette famille de teintes pétillantes.

 

Vermillon/écarlate/capucine.

Le cinabre est un minerai de mercure dont les gisements ont été exploités afin d'être utilisés comme pigment, pour réaliser la couleur vermillon. Connu depuis la période néolithique, il a été utilisé dans la Chine ancienne, ainsi qu'en Inde et dans la Rome antique, à des fins artistiques ou cosmétiques. Ce sont les particules de sulfures mercuriques qui lui donnent cette couleur caractéristique. Au vu de sa toxicité et de son caractère coûteux, la teinte vermillon est désormais fabriquée à partir d'un pigment artificiel.

Photo d’une femme porte une robe écarlate devant un mur gris et rouge

Cette famille de couleurs tertiaires profondes, entre le rouge et le jaune, évoque la chaleur, la passion, ainsi que la sensualité et la créativité.

 

Dans la sphère numérique, ces teintes sont parfaites pour représenter le talent ainsi qu'une certaine opulence. Traditionnellement utilisées pour souligner une décoration théâtrale avec des drapés somptueux, elles peuvent aussi suggérer un danger ou des émotions négatives. Il conviendra donc de les utiliser de façon mesurée pour éviter de surcharger l'ensemble de votre création, ou de lui donner un aspect inquiétant. Offrez-leur un beau contraste avec des teintes de gris ou de doré, pour faire ressortir ces magnifiques couleurs qui brilleront de tous leurs feux.

 

Ocre/doré/safran.

Le doré est la couleur de la puissance matérielle ou financière. Représentant le luxe, il peut donner une impression de sécurité, d'aisance matérielle ou de chaleur. La couleur or se combine avec toutes les autres teintes, mais vous pouvez la marier avec du rouge, du noir ou du marron pour créer un effet particulièrement voluptueux. C'est cependant une couleur qui peut surcharger vos créations si vous en abusez, et donner l'impression que « vous en faites trop ».

Photo de montagnes ocres

Les teintes ocres, de leur côté, créent une atmosphère harmonieuse et apaisante, ajoutant un élément de douceur et d'authenticité en toute circonstance. Elles accrochent la lumière et invitent aux voyages. Les variations safran, quant à elles, attirent aussi le regard et évoquent la pureté et la solennité. Pour toutes les couleurs de ce groupe, limitez-vous à des touches discrètes et stratégiques, qui instilleront la dose parfaite d'éclat à votre ensemble.

 

Chartreuse/soufre/pistache.

Signes d'élégance et d'harmonie, ces couleurs apportent une touche apaisante et rassurante aux ambiances qu'elles relèvent. Elles peuvent aussi évoquer la nature (comme toutes les tonalités de vert), le printemps, les bonbons acidulés et peut-être même les glaces à la pistache de notre enfance.

Photo de macarons de pistaches

Teintes à la fois rafraîchissantes et douces, leur aspect zen se marie parfaitement avec le blanc qu'elles mettent en valeur, pour une impression de légèreté et d'optimisme. Si vous recherchez un résultat plus chaleureux, vous pouvez les combiner avec des nuances brunes, ou des éléments à effet bois plus ou moins clairs. Cette teinte peut aussi être associée à des tons roses ou des teintes orange, si votre création se veut plus pétillante, et notamment, si elle s'applique à des supports destinés aux enfants.

 

Turquoise.

Les teintes turquoise invitent à l'évasion, car elles représentent le ciel ou la mer. Lagons aux eaux cristallines ou horizon sans nuages, ces couleurs apportent une note de sophistication aux supports qu'elles décorent. Détente et relaxation, paix et stabilité... Ce groupe de teintes fait remonter une sensation de sérénité en nous.

Photo de plumage de paon

Elles n'en sont pas moins puissantes, et il vaudra mieux les marier avec des touches de blanc ou des textures bois, pour alléger l'intensité de leurs vibrations.

 

Elles fonctionnent très bien en quantité raisonnable, ou pour mettre l'accent sur quelques éléments spécifiques. Une combinaison avec du noir ou du blanc donnera un effet Art déco réussi, et des teintes plus douces, telles que la lavande, s'assortiront très bien à la couleur turquoise pour créer un tableau plus délicat. Ce sont les bonnes ondes et la sagesse qui s'expriment à travers ces couleurs qui donnent envie de partir en vacances.

 

Indigo/campanule.

Couleurs à l'intensité et à la profondeur saisissante, les nuances indigo sont puissantes et particulièrement vibrantes. Elles évoquent la créativité, la force et la puissance, ainsi que la luminosité et l'éclat. La richesse de leur profondeur nous ramène à la notion de mystère, et à l'introspection. Symbole de l'esprit, elles inspirent la confiance et sont des valeurs sûres du design graphique. Nombreuses sont les créations qui arborent ces nuances à la fois fascinantes et authentiques. Leur intensité se prête à des mariages variés et parfois surprenants. 

Photo de poudre bleu

Combinez vos indigos avec des accents moutarde pour un contraste remarquable. Les teintes orangées offrent aussi une très belle opposition avec ces couleurs, tout comme les rouges vermillon ou écarlate. En utilisant des touches de blanc ou de crème, vous obtiendrez un résultat un peu moins contrasté, mais tout aussi éclatant.

 

Pourpre.

Aujourd'hui couleur des boudoirs et des théâtres, la couleur pourpre n'en reste pas moins associée à la religion. Symbole d'opulence et de puissance, elle est imposante et se remarque sans peine. Couleur du pouvoir et de la hiérarchie, son caractère scénique incontestable renvoie aux notions de force, de royauté et d'intimité. C'est une couleur qui possède à la fois le caractère chaud et froid. Vous pourrez choisir d'accentuer l'un ou l'autre selon vos besoins, et en fonction des couleurs avec lesquelles vous l'associerez.

Rideau à la grecque en rouge et or

Parfaite pour des ambiances feutrées ou pour des supports sophistiqués, la couleur pourpre s'étale dans toute sa noblesse et stimule l'imagination. Combinée avec du rose pour un style ultra-féminin, la couleur pourpre peut aussi se permettre des compositions plus détonantes, notamment avec des teintes vert foncé, pour un effet voluptueux, ou avec du vert clair, pour une note plus printanière.

 

Signification et symbolique des couleurs.

Bien utiliser les couleurs tertiaires avec Adobe. 

Photo d’une femme avec nuanciers de couleurs et rouleau à peinture

Avant tout chose, il est important de réfléchir au type d’émotions et d'ambiances que vous souhaitez susciter et construire à travers chaque création. La roue chromatique est un outil très pratique pour sélectionner la famille de couleurs qui saura donner du brio à votre projet. Le cercle des couleurs Adobe Color ne propose pas moins de dix règles d'harmonie chromatique, et vous permet ensuite d'extraire les thèmes créés, et de les réutiliser dans toute la gamme d’outils graphiques Adobe.

 

Dans Illustrator, le panneau Nuancier vous donne la possibilité de gérer non seulement les teintes et les dégradés de votre création, mais aussi les motifs que vous y ajouterez. Vous pourrez personnaliser vos palettes de teintes avec précision, notamment grâce aux bibliothèques de nuances, disponibles via cet outil. Faites vibrer les couleurs tertiaires de votre choix, et redéfinissez-les de la façon la plus harmonieuse qui soit, en utilisant la roue d’équilibrage des couleurs, ou le sélecteur de thème de couleur. Avec Illustrator, les limites à votre créativité ne seront plus qu'un mauvais souvenir.

 

Particulièrement avantageux, l'outil Pipette vous donne tout le loisir de sélectionner la couleur élémentaire de votre projet, et d'obtenir une large gamme de teintes assorties très facilement. Vous pourrez tester une large palette de couleurs tertiaires pour modifier toutes les teintes de votre création en un seul clic, et pour voir immédiatement l'effet produit par chaque variation.

 

Les couleurs complémentaires.

Les couleurs tertiaires : foire aux questions.

Pourquoi le blanc, le noir, et le gris ne sont pas des couleurs ?

Sujets de débats philosophiques, le noir, le blanc et le gris ont une place différente selon les écoles. Pour Newton, le noir, absorbant toutes les facettes de la lumière terrestre, et le blanc, réfléchissant la lumière de tout le spectre chromatique, sont des phénomènes qui ne constituent pas des couleurs. La couleur grise, résultant du mélange de ces deux « anomalies » ne peut pas non plus être considérée comme une couleur, selon cette théorie

Qu’est-ce qu’une couleur pure ?

Une couleur pure est une teinte à laquelle n'a été ajoutée aucune trace de blanc, de noir ou de gris. Elle n'a pas non plus été diluée ou coupée avec sa couleur complémentaire. Il s'agit donc de couleurs vives et intenses qui renvoient une lumière monochromatique, et dont l'intégrité est intacte. La pureté, similaire à la saturation, est exprimée sous forme de pourcentage. En réduisant l'indice de pureté, vous obtiendrez une couleur plus pâle.

Quelles sont les couleurs quaternaires ?

Les couleurs quaternaires s'obtiennent par de savants mélanges entre des teintes primaires, secondaires ou tertiaires, auxquelles on ajoutera du noir ou du blanc, selon l'effet souhaité. Ainsi, la couleur prune est composée de bleu, de rouge et de noir. La couleur vert olive est réalisée en mixant du jaune et du noir, et la couleur sauge se fabrique en utilisant une combinaison de bleu, de jaune et de blanc.

Ces contenus pourraient également vous intéresser…

Plan général d’un paysage urbain

Qu’est-ce qu’un plan général ?

Les plans généraux sont essentiels pour indiquer où et souvent quand l’action a lieu.

Illustration vectorielle d'un guépard une nuit de pleine lune.

Qu'est-ce que l'art vectoriel ?

Découvrez tous les secrets de la création d'œuvres d'art et d'illustrations avec ce format de fichier adaptable.

Dessin à l'encre d'arbres dans le brouillard.

Se démarquer grâce à l'encre

Explorez la subtilité et la puissance du dessin à l'encre grâce à ces conseils et techniques.

Croquis au crayon de la silhouette de la ville de New York

Essayer le croquis au crayon

Pour la plupart des artistes, le croquis au crayon est une première étape essentielle. Découvrez comment cette compétence peut améliorer votre démarche artistique.